C’est la guerre : avec tous nos Pomart, elle est perdue d’avance

Publié le 29 octobre 2020 - par - 36 commentaires - 3 054 vues
Traduire la page en :

3 morts égorgés dans la cathédrale de Nice, à Montfavet la ville du Christ, l’islamiste fondamentaliste radicalisé, je suis bon là ? Je parle bien le MLP ? A été abattu avant de pouvoir passer à l’action.

On va dire, la routine.

Nice une fois de plus a été frappée, pourtant Estrosi a toujours su flatter des concitoyens musulmans, il se sentait chez lui dans une mosquée :

https://youtu.be/0c9IN3jCXfs

Je pense que dans l’élan, il était prêt à se faire couper le prépuce.

Maintenant ça y est, il part en guerre contre l’islamo-fascisme, il a dit « faut frapper fort ». En effet il a pris une décision, il ferme les mosquées. Ah non, en fait il ferme les églises…

Christian Estrosi a annoncé « la fermeture et la mise sous surveillance et protection des lieux de cultes à Nice. »…

Les Niçois sont rassurés. À ce propos, vous avez vu à la TV, ils sont obéissants, ils ont tous le masque, je suis sûr que les égorgés le portaient, au moins ils ne sont pas mort du Covid.

Au fait, depuis l’attentat de la Promenade des Anglais, Christian, t’as fait quoi contre les islamo-fascistes ?

Je crois que tu as copiné avec l’Uoif, la filiale française des Frères musulmans, enfin je crois…

Il est tout fier, sa police municipale a butté l’islamiste fondamentaliste radicalisé tunisien, peut-être même auto-radicalisé. Sauf que quelque part, c’est un boulot de sagouin. Ben oui, il fallait le finir. Là il est en réanimation, il occupe un lit alors que c’est saturé à cause du Covid, ils l’ont dit sinon ils n’auraient pas reconfiné et s’il s’en sort, va falloir casquer pendant des années.

Comme d’habitude, nous avons droit à la litanie des spécialistes de la spécialité, qui viennent te dire martialement : «  ça va changer ». Tu les écoutes, t’es quasi au garde-à-vous.

Il y en a qui ont des idées, par exemple François de Closets. J’étais enfant, il était déjà à la TV, il est encore là, ils l’ont vissé sur son siège à mon avis !

Selon lui, si tu veux éviter la radicalisation et le terrorisme, il faut combattre les discriminations que subissent les Arabo-musulmans à l’embauche. Fallait y penser ! Rachid, il postule pour un emploi, refusé, hop il est jihadiste, à quoi ça tient ! On va mettre ça sur le compte de l’âge. Tu sais papy, tu devrais choper le Covid, ça serait mieux pour tout le monde.

Il y a eu Pomart ensuite, l’ex du Raid, le mec qui se vante de son action sociale à Toulouse, pour lui la bataille est perdue, Charlie faut qu’ils arrêtent leurs conneries, il faut calmer le jeu. C’est juillet 40. Faut négocier.

Enfin, le meilleur, un curaillon parisien, j’ai oublié le nom de ce con, qui a clamé haut et fort que cépassalismam et que d’ailleurs il travaille avec un musulman pour expliquer dans les prisons ce qu’est le Coran. Il était tout fier de dire qu’il les reconvertissait à l’islam. Moi qui pensais qu’un curé était là pour convertir au catholicisme, non ! il travaille pour l’islam. Un tel niveau de jobardise explique que les églises soient vides.

Bien entendu, les mots, immigration, remigration, islam incompatible sont proscrits de ce fatras débile.

Soyez rassurés, attention on ne rigole plus, Castex le crétin des Pyrénées a parlé fort :

«  La réponse du gouvernement sera ferme, implacable ». Si elle est aussi efficace que contre le Covid, on peut douter.

Ils vont prendre les mesures qui s’imposent. Désormais, il y aura des bougies pour chaque Français, le briquet sera offert, pour un lot de 3 nounours le quatrième sera gratuit, enfin les marches blanches seront organisées préventivement.

C’est la guerre ! Je crois que Pomart a raison finalement, elle est perdue avec tous ces branques.

Paul Le Poulpe

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi