C’est l’histoire d’un élève de 10 ans qui s’est retrouvé à l’hôpital…

Voilà un aliment que mes enfants adoraient…. Ils auraient aimé en emporter tous les jours à l’école, Ils n’en avaient pas souvent, car j’étais en plein TOFU-TRIP ! Une fois par semaine, un tout petit.. ok !

Bien entendu, j’ai lu l’excellent et convaincant article de Sophie Durand :

Roubaix : les élèves musulmans font la guerre à Nolan, qui mange du porc – Riposte Laique

Mon histoire à moi se passe dans une des plus belles villes de France. Un petit garçon de 10 ans est comme les miens, il adore les Bifi. Sa maman lui en donne parfois pour son lunch à l’école. Et voici ce qui se passe en France (et ce serait exactement pareil à Trappes, à Molenbeek ou à Francfort-Nord). Ce petit garçon plutôt timide rentre à la maison en pleurs, les joues rougies, les yeux gonflés, un gros hématome sur le nez.

Sa maman le console, son papa lui dit : sois courageux mon fils ne te laisse pas faire, ils abandonneront. QUI DONC ? Des loups voraces ? Des hyènes, des tigres sauvages ? NON. Les « autres ». Du même âge, dans la même classe, les « autres » qui ont les mêmes devoirs, qu’on retrouve chaque année sur les photos de classe)

Le lendemain, maman, le cœur gros, préfère lui donner une gaufre et une mandarine, le surlendemain une pomme, un sandwich au fromage, et le troisième jour, connaissant bien son petit, elle lui glisse de nouveau des Bifi dans le cartable ! Vous savez ce qui est arrivé ? Eh bien, le petit s’est retrouvé à l’hôpital. Un poignet cassé, en plus des baffes sur la tête.

Bien entendu, le papa et la maman se sont précipités chez le directeur qui serine : je suis pour le vivre-ensemble, pas d’histoires, pas de vagues et surtout, surtout, pas d’amalgame !! Si vous voulez que votre petit ait la paix, ne lui donnez plus de Bifi, c’est pourtant simple, vous êtes débiles ou quoi ?

Alors, vous, vous faites quoi ?

  • Vous aimez votre enfant, la prunelle de vos yeux, l’amour de votre vie. Bien entendu (et moi aussi, probablement…) vous ne lui donnez plus jamais ses saucissons miniature. Comme au le lycée de ma petite fille, où les enfants ne doivent plus apporter de sandwiches au jambon… c’est interdit. Et elle est en Allemagne. Ni en Turquie, ni en Algérie. A quelques kilomètres de Francfort.(Vous cédez ! Vous reculez ! C’est très lâche)
  • Vous résistez, vous continuez à lui donner ce qu’il aime (vous êtes une authentique Folcoche, vous, et raciste, en sus !)
  • Vous voulez constituer un groupe de résistance avec d’autres parents, le problème, c’est que les autres parents, Français eux aussi, trouvent que ce n’est pas la peine de s’énerver pour une telle bagatelle.

Et vous, vous faites quoi ?

La prochaine fois, je vous raconterai l’histoire d’un petit maghrébin qui amène du mouton dans sa gamelle pour le manger dans la cour de l’école pendant la pause de midi. Et comment réagissent ses petits camarades français.

Anne Schubert

image_pdfimage_print
16
1

15 Commentaires

  1. Moi ? Je ferais un grand nettoyage ethnique dans tout le quartier, de façon à retrouver la tranquillité et vivre selon MA culture.
    Si le « petit musulman » (et toute sa bon dieu de famille) n’est pas content, alors il retourne en Musulmanie, et laisse la France aux français. C’est aussi simple que ça.

    • et tu fais ça tout seul? avec une calach? trouvée ou d ailleurs? si tu as les moyens tu le mets en école libre sinon en continuant tu condamnes ton fils à se faire massacrer ! autre solution tu fils en Russie là ou les muz ne font pas la loi donc sont en nombre restreint

    • maintenant 9 écoles laiques sur 10 réagiront idem ! toutes celles à fortes tendances muz

    • Ben pour le vivre ensemble il faut taper sur la gueule du directeur, puisqu’il l’admet dans l’autre sens.
      Depuis quand dans notre pays des sales residus de chameaux empêchent nos enfants de manger ce qu’ils souhaient et qu’un directeur avalise cette situation.
      Donc dans la même logique vier tout ce sale monde de cancrelats à coups de pompes clouées au cul

  2. un petit blanc ! à éradiquer d’urgence avec la complicité passive des « responsables » du collège

  3. Porter plainte contre les autres élèves (donc leurs parents) pour violences aggravées par une motivation raciste, et porter plainte contre l’école pour complicite par non-intervention.

  4. Faites comme moi et glissez des saucissons dans les articles hallal vendus à grand renfort de publicité dans les supermarchés lors du ramadam.
    Je sais, on se consle comme on peut mais c’est si bon.
    ET bien que vivant dans un endroit salement souillé, je continue à me délecter de charcuterie au grand jour. Je sais ce n’est pas bien, peut être que j’aurair un jour droit aux 100 coups de fouet dont ils parlent plus haut….Collez vous vos perversions là où je pense. Dans le cochon tout est bon !

    • idem pour moi d’ailleurs c est la viande la moins chère . moi aussi il m arrive de me tromper de rayon qd je repose un sauss

  5. moi, je rajouterai des bouts de lardons dans son paquet, et frotterai le même paquet avec du gras de porc, bien sur SANS RIEN DIRE tout simplement;

  6. Les musulmans domineront par leur idéologie religieuse, en France et probablement en Europe avant la fin du siècle, car ils ont le temps et leur démographie insidieuse d’une part qui jouent en leur faveur d’une part, renforcées d’autre part, par l’insouciance et le déni inconscient des occidentaux. Il semble qu’une voyante bulgare renommée (Vangeliya Pandeva Gushterova) dite Baba Vanga, décédée en 1996 l’ai prédit.

  7. « … sois courageux mon fils ne te laisse pas faire » à un gamin d 10 ans. Et venant des parents, ces adultes qui eux se sont laissés ‘faire’ et ont tout, absolument tout accepté : l’envahissement par l’ennemi terroriste, destructeur et violeur, l’abrutissement des enfants organisé par l’Education nationale, le lavage de cerveau qui leur fait accepter les mythes les plus ridicules (les ‘Palestiniens’, l’avortement ‘libérateur’, le genre ‘à la carte’, la célébration des aberrations sexuelles, l’open society de M. Soros, etc…) – ils en ont de bonnes, le sparents du petit Nolan!

Les commentaires sont fermés.