1

C’est Nathalie Perez qui rigole bien quand un journaleux fait un bras d’honneur aux GJ

Notre ami Charles Demassieux, présent au milieu des Gilets jaunes, ce samedi, devant l’immeuble de France Télévisions, a pris un cliché exceptionnel, montrant, derrière les vitres, un journaliste faire un bras d’honneur aux Gilets jaunes, avec à ses côtés une journaliste qui pouffait de rire devant l’acte héroïque de son confrère.

https://ripostelaique.com/qui-est-ce-vaillant-journaliste-de-france-televisions-qui-fait-un-bras-dhonneur-aux-gj.html

J’avais lancé un appel à nos lecteurs pour que nous connaissions au plus vite l’identité de ces deux vaillants défenseurs de la démocratie, puisqu’il paraît, selon l’ineffable Griveaux (tête de veau), que quand on attaque la presse, on attaque la démocratie.

Concernant la journaliste, cela n’a pas été long à l’identifier. Il s’agit de Nathalie Perez, journaliste sur FR3. Bien sûr, quelques mauvaises langues nous ont fait parvenir un de ses lapsus les plus marquants…

Nous avons donc pris note que le fait qu’un de ses collègues, bien protégé par les forces de l’ordre, fasse un bras d’honneur aux Gilets jaunes paraît la combler d’aise. Dont acte.

Mais qui est ce collègue. Nous ne vous le cachons pas, à l’heure où cet article est bouclé, nous n’avons aucune certitude. La piste principale paraît être celle d’un autre journaliste, Pierre Nicolas, de France 3. Mais la piste paraît incertaine, d’autant plus qu’il aurait été licencié par France 3 en 2015 pour faute professionnelle grave.

D’autres ont pensé au journaliste sportif Patrick Monteil.

D’autre à un homonyme de Pierre Nicolas, Bernard Nicolas.

D’autres à Romain Goupil, qui passe sa vie sur les plateaux de télévision à dégueuler sur les Gilets jaunes.

D’autres, enfin, ont évoqué un autre journaliste de France 3, Jean-Marc Pitte…

Donc, 24 heures après la diffusion de cette photo, qui confirme le mépris, voire la haine, de la caste journalistique à l’encontre des Gilets jaunes, Nathalie Perez est identifiée, mais concernant l’homme au bras d’honneur, le doute demeure…

Plus que jamais, amis lecteurs, je compte sur vous…

Lucette Jeanpierre