C’est pire qu’au temps des lépreux, alors qu’il y a des traitements !

Publié le 20 mars 2021 - par - 22 commentaires - 1 475 vues
Traduire la page en :

Une remarque intéressante dite par Nathalie Merci de l’association les “Pendus” (ces indépendants sacrifiés) dans la dernière émission remarquable de Putsch-Média (avec des débatteurs impeccables, dont Anaïs Lefaucheux) : au temps de la lèpre, on n’enfermait que les lépreux et non pas des gens non malades ; d’autant qu’aujourd’hui la maladie est toujours, après un an et demi, bien peu mortelle – à l’exception des personnes de plus de 84 ans et parce qu’elles ne sont pas soignées de façon précoce -, chaque traitement possible étant attaqué-empêché-discrédité alors qu’il marche, même V a admis qu’il était désormais possible de prendre des “médicaments, des traitements” (voir ici à 30′), ce qui était poursuivi devant le Conseil de l’Ordre il y a peu.

Dans la même émission de Putsch, Maître Fabrice Di Vizio nuance les propos vifs et pourtant réalistes d’Anaïs Lefaucheux en misant bien plus sur l’incompétence que sur le complotisme ; son interlocutrice rétorquant (de façon classe et pétillante, on n’est pas chez les lilliputiens Naulleau versus Hanouna) que les deux sont possibles : incompétence manifeste (au bout d’un an, tout empire en termes de réponses adaptées) ET malveillance (les traitements qui peuvent agir restent toujours écartés, malgré cette dernière concession de V (bien peu ébruitée sauf sur Sud Radio) au profit d’un “tout vaccin” qui n’a en plus que des “autorisations temporaires” et beaucoup de restrictions (rien ne change, tout s’aggrave). On verra bien d’ici quelques mois si cela modifie quoi que ce soit (les chiffres en provenance d’Israël étant par exemple… ambigus…)

L’événement révélé ici en direct consiste bien en l’effondrement in vivo de toute une jeune génération de décideurs, journalistes, médecins de plateau ou ayant des conflits d‘intérêts et de débatteurs (incompétents en matière de micro-biologie) qui entraîne toute une société dans sa chute ; bien sûr, il faut avoir bien du courage d’admettre que l’on s’est trompé et que la soi-disant démocratie plurielle n’est qu’apparence, au sens littéral, puisque la mise sous simulacre fait que la moindre contestation est damnée, mise au pilori et au bûcher médiatique (sauf exception comme sur Sud Radio invitant Pierre-André Taguieff sur l’islamogauchisme qui “n’existe pas” ou dans France-Soir) avec mise à mort sociale, dans les coulisses les coupe-jarrets institutionnels (les agents Smith de l’ombre) allant couper les budgets de recherche (Marcel Leroux me l’expliquait quelques mois avant de mourir) forçant à la démission, à la culpabilité (Allègre se laissant crever), empêchant les publications dans les revues à comité de lecture, ne permettant au fond que les gens à la retraite de pouvoir parler (sauf ce capitaine de gendarmerie encore en fonction) : un totalitarisme, mais invisible à l’œil nu…comme les virus.

Lucien Samir Oulahbib

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Mauve

Un film sur Arte ces temps-ci est une attrape nigauds politiquement corrects: La Fabrique de l’ignorance. Le film raccole en se mettant du facile et depuis longtemps conquis côté des anti-tabac, anti-bisphénol et anti-amiante pour en deuxième partie assener le politiquement correct sinon vous êtes “complotistes”. Les méchants sont les conservateurs, sont ceux qui ne gobent pas la propagande climatique et sont ceux présentés comme des hurluberlus pathétiques qui proposent des traitements alternatifs aux vaccins anti-covid en réalité traitements génétiques. Le message d’Arte qui présente ce film c’est: soyez des moutons politiquement corrects et vous serez des gens du bien. Si vous n’êtes pas des moutons politiquement corrects, ben vous avez un esprit critique et c’est pas bien.

Mamie nova

Les reactions et manif chez nous vs merdacron sa museliere et ses injections de merde :
https://www.youtube.com/watch?v=_ocHmcCtN74 les femmes toujours au front ! : https://www.youtube.com/watch?v=7gl32HOA9d4 ou sont les hommes ? tous morts grelottants derriere leur masques de cons ? ? https://www.youtube.com/watch?v=I5_zE7U7vNA LES GILETS JAUNES : SUS À LA BOURSE ! ACTE XXI (Version intégrale) – Les Reportages de Thibault https://www.youtube.com/watch?v=SjRL_EwwW9M

Lucien Oulahbib

Bravo !

Complotiste et j assume

Si cela continue ,ce sont nous les éveillés “complotistes ” qui allons être enfermés car nous refusons CATÉGORIQUEMENT leur 💩de soit disant vaccin .
Nous formerons un petit village Gaulois 😉

D. Lajoie

Le monsieur en photo n’a pas l’air en grande forme .
Qui c’est ?

Pseudo1

Par ailleurs, si les gens avaient compris que ce ne sont pas les virus qui tuent, et la corrélation entre les pandémies et les guerres car elles entraînent des famines, ce qui amène à ce que la population générale se retrouve en très mauvaise santé (d’où que des gens de tous âges meurent dans ces périodes), toute la croyance sur les virus (la croyance issue de Pasteur) s’effondrerait avec, et donc celle des vaccins… Dr Béchamp : «Le microbe n’est rien (ou pas grand chose), le terrain est tout».

Quant aux soi-disant “vaccins” actuels, ils n’en sont pas, ce sont des produits expérimentaux qui donnent une information génétique à l’ADN (des thérapies géniques), en entrant à l’intérieur des cellules pour accéder à l’ADN donc les effets secondaires dont à moyen, long terme ne sont pas connus.

Patapon

” Une dictature devient totalitaire lorsqu’elle investit la totalité des sphères sociales,s’immisce jusqu’au cœur des sphères privées et intimes,(familles,mentalités,psyche individuelle)”.Anna Arendt.

anamorphose

FAUX le bacille de la peste apparu il y a 20000ans connu des humains il y a 7500 ans doit sa letalite a un virus phage a filament infectant la bacterie info WWW ordinateur alien base de donnees base pole sud donc toute maladie banale peut etre mortelle en adjoigant un virus sequence pour n atteindre que certains types humanoides

Pseudo1

La peste (la peste noire) a tué énormément en Europe pendant les grandes famines suite la guerre de cent ans. Regardez les pandémies en Europe, elles ont toujours été corrélées aux guerres. En dehors des périodes de famines, il n’y a pas de pandémies car pour qu’il y ait pandémies, il faut que des populations entières soient dans un état de santé général très mauvais, ce qui ne peut venir que de famines.

Paoli

Pour eux les médicaments …mais pas pour nous ….pour le professeur Raoult … je me demande pourquoi tant de gens en réanimation ,est ce pour avoir la paix .??je reste inquiète .

Pseudo1

Les virus, nous en respirons 200 000/mn ! Tous les virus de rhume mutent, ils sont tout le temps nouveaux alors que les mêmes médicaments sont donnés depuis toujours car ce sont les complications qui doivent être traitées. Les virus circulent depuis toujours et les virus de rhume mutent (tout comme ceux de la grippe), sans que les gens s’en rendent compte (voire certains vont être un peu malades).
En fonction de l’infection (car il n’y a pas que les infections respiratoires, il y a aussi d’autres types d’infections), le médecin va donner les antibiotiques adaptés. C’est exactement pareil pour les infections autres que respiratoires, le médecin va traiter les infections avec les médicaments adaptés à elles et qui sont toujours les mêmes qui sont donnés en fonction de l’infection.

Pseudo1

Depuis toujours, il y a énormément de virus de rhume qui circulent chaque année et qui mutent tout le temps. La plupart du temps, les gens n’ont aucun symptôme donc ne sont pas malades. Il va y avoir une partie qui va en avoir et ça va partir tout seul, et il reste une petite partie qui va faire des complications et voir le médecin pour se guérir avec les médicaments adaptés contre l’infection. Ce n’est pas parce que les virus de rhume mutent, que les médicaments pour les complications changent, ce sont toujours les mêmes médicaments qui sont donnés, qui guérissent. Car ce ne sont pas les virus qui tuent mais les complications qui peuvent tuer. Et ce n’est pas pour rien que ceux qui meurent hors périodes de guerre, sont toujours les personnes âgées et déjà malades pour une autre maladie.

Pseudo1

Pour les traitements, il y a tout ce qu’il faut pour soigner les personnes qui tombent malades, qui font des complications après des rhumes (ces personnes qui font des complications sont pour la très grande majorité, des personnes âgées et malades pour autre chose, ce qui a toujours été le cas hors des périodes de guerre qui conduisent aux famines), ce sont les mêmes médicaments qu’ont toujours donnés les médecins généralistes. L’hydroxichloroquine ou l’ivermectine n’ont jamais été donnés pour des complications de ce genre. Ce sont les antibiotiques (ex: azithromycine ou autres) qui sont donnés. Le problème vient que beaucoup n’ont pas compris que ce ne sont pas les virus qui tuent, ce sont les complications et tous les médicaments existent depuis très longtemps pour toutes les traiter !

Joël

Surtout que depuis 1 an, une étude fiable et sous contrôle aurait pu être effectuée. Mais l’état borné, au lieu de jouer l’arbitre avec des études comparatives, a préféré la jouer pognon au prix de la vie des citoyens.
On ne m’enlèvera pas de l’idée que tout cela était programmé quand 2 mois avant le début de l’épidémie, on interdit un médicament qui fait ses preuves depuis 70 ans.

patphil

ils ont interdit hydroxichloroquine, bientot ce sera l’ ivermectine etc.

Jean

L’hydroxymachin ne sert qu’à guérir ceux qui guériraient tout seuls…Il suffit de lire un peu les vrais journaux scientifiques, pas RL ni FB…

Shivaya

Tu pourrais nous expliquer ?

BobbyFR94

Lucien, très bon article, qui montre bien toute la chaîne de complicité qui s’est mise en place, de la part d’une partie des politiques, des médecins, sans oublier la majorité des merdias, et, concernant les politocards, pas seulement ceux mis en place au gouverneMENT !!!

Mais la vérité, et dans tous les domaines, est têtue, et plus ça va venir, plus elle reviendra en force !!!

Lisa

Les traitements, ils ne veulent pas! C’est inadmissible d’être à la merci de ces sales types! Je ne pense pas que ce soit de l’incompétence.
C’est une volonté de ne pas soigner ou tenter de la faire avec des médicaments qui n’ont jamais tués personne. Ce n’est pas comme le rivotril!
Un seul homme ne met pas en place un régime totalitaire, il a ses bons petits soldats.
mao, hitler, staline n’y sont pas arrivés tout seul!
Aujourd’hui, medecins, politiques, pharmaciens journaleux se donnent tous la main.
Il y a des mots qui ne sont plus prononcés ou si peu comme Raoult, hydroxichloroquine, ivermectine zinc ……….

Ils n’ont et n’auront pas honte d’avoir laisser mourir des gens pour n’avoir pas tenter de les empêcher d’aller en réanimation et d’être intubés!

ishub

bien vu

Laure

Tocqueville: « On accède au despotisme soit par la violence soit par l’habitude ».Nous avons les deux.

Lire Aussi