C’est quoi ce pataquès autour des LGBTQ ?

Publié le 28 septembre 2018 - par - 67 commentaires
Share

Quand j’avais 16 ans, j’avais un ami qui en avait 32, était boulanger-pâtissier et homosexuel. Nous étions tous deux passionnés de peinture et de poésie. Il m’envoyait des poèmes en flamand, je lui traduisais Verlaine et Baudelaire.

Quand mon père l’a su, cela a été un cataclysme: « La fille de Meester Lauwaert (monsieur le professeur) parle à une tapette ! Qu’est ce que les gens du village vont dire ? » Et là, j’ai eu droit à tous les synonymes, des plus insultants aux plus méchants, pour qualifier mon ami… À cause des distances, nous ne nous rencontrons plus mais nous nous gardons le même respect et la même amitié, avec autant de pudeur qu’il y a 55 ans. Suite à la colère de mon père, je n’ai plus rencontré mon ami au village. Je vivais au pensionnat et la directrice, qui avait confiance en moi, me laissait sortir le mercredi après-midi. C’est ainsi que mon ami, son compagnon et moi avons vécu une formidable saison du Théâtre national avec une belle brochette d’auteurs comme Pirandello, Brecht ou Tennessee Williams.

Au lycée, nous savions qu’André Gide, Oscar Wilde, Jean Cocteau, Jean Marais et bien d’autres avaient des mœurs à part, mais bon, ça les regardait, on n’en faisait pas un plat.

Plus tard, la fille d’amis de mes parents est allée vivre avec son amie… Une petite-cousine est lesbienne, on n’en a pas fait un plat non plus…

Nous avons des voisins qui sont un couple pas aussi fol que la cage aux folles mais du même style. Tout le monde le sait, ils sont charmants, n’embêtent personne et on les aime bien.

En 50 ans, qu’est-ce qui a changé ? Justement ça : maintenant, l’homosexualité, on en fait tout un plat, et non seulement on en fait un plat, mais surtout on nous l’impose alors qu’en fait, nous on s’en fout de la vie sexuelle des autres. Cela les regarde.

Aujourd’hui, il semble qu’il y ait de plus en plus d’homosexuels.

La question que je me pose : est-ce la quantité d’homos qui augmente ou le nombre de ceux qui se déclarent ?

Le Pape François évoque la psychiatrie. Je n’aime pas ce pape, mais quand il parle de psychiatrie, il n’a pas tout à fait tort dans le sens qu’il est nécessaire d’analyser le phénomène. Les homos sont-ils des malades ou des cinglés ? Non, mais c’est pas tout.

Par exemple : pour quelle raison ma petite-cousine est-elle devenue lesbienne ? Parce qu’elle est née comme ça ou bien  suite à la frayeur qu’elle a vécue quand, plus petite, elle a été poursuivie par une camionnette et a sans doute a échappé de peu à un rapt ? Cela ne signifie pas qu’elle doive suivre une psychanalyse pour devenir hétéro, non, cela signifie que connaître l’impact des frayeurs que nous avons vécues nous permet de comprendre ce que nous sommes.

Qu’en est-il de tout ce mouvement LGTBQ… lesbienne, gay, homo, transgenre, etc. ? S’agit-il seulement d’une mode idéologique ou bien y a-t-il  “plus sérieux”  à la base et qui est dissimulé par le côté grotesque des gay prides et autres provocations ?

Mon hypothèse : notre alimentation et notre environnement contiennent de nombreuses substances toxiques, parmi lesquelles les perturbateurs endocriniens qui sont en train de changer la nature des êtres humains.

La presse nous dit que le sperme des hommes occidentaux est en perte de qualité.

Parallèlement, on parle de plus en plus des « enfants qui naissent intersexués ».

Cela signifie des bébés qui ne sont ni mâles ni femelles mais hermaphrodites, un peu l’un et un peu l’autre. On imagine la tête des parents…

  • « C’est une fille ou un garçon ? »
  • « On ne sait pas madame… c’est pas évident… »

Là aussi : en parle-t-on plus qu’avant parce que c’est un tabou qui tombe ou bien y en a-t-il vraiment plus qu’avant ? Et s’il y en a plus qu’avant, quelle en est la raison ?

Même problème avec les enfants autistes : y en a-t-il de plus en plus ou bien en parle-t-on plus qu’avant parce que ce sont des cas mieux connus et que, là aussi, les tabous tombent ?

Ma question : notre mode de vie, avec toutes ses pollutions depuis « après la guerre de 40 » (dont les perturbateurs endocriniens), est-il en train de changer génétiquement les humains au point de produire non plus des mâles et des femelles mais des êtres qui sont plus ou moins mâles et plus ou moins femelles… Quelles vont en être les conséquences pour la démographie ? Un grand nombre de naissances, mais de plus en plus de personnes qui ne pourront pas se reproduire et donc une diminution de la population mondiale ?

Est-ce que tout ce pataquès autour des LGTBQ, féminisation effrénée, écriture inclusive, unisexe, etc. n’est pas tout simplement un truc de la part du Système, qui sait fort bien ce qui est en train de se passer et ce qui va suivre, pour habituer les gens et leur faire accepter ce qui autrefois était « anormal » comme « normal » aujourd’hui et dans le futur ?

Donc la question devient : sommes-nous en train de vivre un changement de la race humaine tellement  profond qu’il n’y aura plus uniquement des hommes et des femmes, mais un peu comme dans la courbe de Gauss : peu d’extrêmes et un grand nombre de médians, soit aux extrémités peu de « tout à fait mâles » et peu de « tout à fait femelles » et au milieu un grand nombre d’hermaphrodites plus ou moins prononcés… Ce n’est pas qu’il y aura un troisième sexe mais que les deux sexes se seront confondus dans un nouveau modèle qui sera devenu standard…

On peut étendre le raisonnement : aux extrémités peu de tout à fait normaux et peu de tout à fait anormaux et au milieu une grande majorité de gens, disons… « spécifiques ». Dans ces conditions, comment sera l’école de demain ? Le monde du travail ? Quand on lit les titres de la presse, on se dit « le monde devient fou ». Cela pourrait ne pas être seulement une façon de parler mais la réalité dans laquelle les humains seront tous plus ou moins cinglés de façon encore plus marquée qu’aujourd’hui…

Si les altérations génétiques sont irréversibles, fatalement la race humaine comme nous la connaissons va disparaître. Les dinosaures ont disparu, Cro-Magnon et Néandertal aussi… et nous aussi… Subsistera-t-il quelque part une arche de Noé ?

Comment sera-ce dans quelques générations ? Nous étudieront-ils comme nous étudions les grottes de Lascaux ? Décrypteront-ils nos langues avec un USB de Rosette ? Ou bien, tout simplement, l’évolution continuera-t-elle en douce et les changements continueront-ils tellement en douce que personne ne s’en apercevra, sauf les grincheux pour qui c’était mieux avant mais qui disparaîtront, eux aussi, pour faire place au nouveau monde… ?

Ça fait bizarre de se dire qu’on est les derniers spécimens d’une race en voie de disparition… que nous sommes sur la liste rouge du WWF comme les écrevisses d’eau douce, les libellules ou les lichens…

Mais tous ceux qui possèdent un jardin savent que si on ne le soigne pas constamment, il suffit d’un an pour que les lierres et les liserons aient tout envahi et commencent à déchausser les pierres dans les murs. Si les humains disparaissent, après dix ans la nature aura repris tous ses droits. Et alors, peut-être que d’ici quelques siècles il y aura des « chercheurs » qui feront des fouilles et découvriront une étonnante civilisation enfouie… et ils se demanderont « mais comment une telle civilisation a-t-elle pu disparaître ?… »

Chers amis du futur, c’est la question que nous nous posons nous aussi, déjà aujourd’hui, avant même de disparaître…

Anne Lauwaert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Lanlignel Armand

On trouve de tout dans l’eau du robinet. Des résidus de médicaments de toutes sortes, dont des antidépresseurs, des contraceptifs, des tranquillisants et aussi des pesticides, etc. Si l’effet homéopathique existe vraiment, il est naturel qu’il y ait des conséquences imprévues. Même l’eau de pluie n’est pas toujours pure.

françois

rassurez vous l’islam va remettre tout cela conforme en tuant tous les homos , lesbiennes, bi et autres transgenres !!!
il ne restera plus que des gens purs qui continueront à se marier avec des cousines proches !!! lol
blague mise à part il est indéniable que le nombre de transgenres et de bi a littéralement explosé !

Kader Oussel

De là à dire que c’est de la faute de l’eau du robinet…

Damien

Toute cette dégoûtante guerre déclarée à la biologie et la raison sont aussi criminelle que l’invasion voulue et le métissage forcé. Et nous, les Blancs, nous faisons quoi pour nous défendre? Rien.

Plougastel

Quel article parano. Et vas y l’agenda, les reptiliens et j’en passe. Mais c’est bien plus simple que ça: les homos politisés et minoritaires, venus de l’extrême gauche, avaient voulu creer un mouvement independant dans les années 80. Puis devant les difficultés ils sont rentrés dans le rang, au PS et chez les Verts. De la ils ont milite pour le PACS, puis le mariage gay etc. Ils ont gravi les échelons du pouvoir, les activistes sont devenus des élus, députés, sénateurs. C’est tout.

DUFAITREZ

Dommage que mes deux comments sur la fin de l’Humanité aient été oubliés…

Damien

cela leur arrive assez souvent ces derniers temps – moi aussi, ils aimaient le mot « boucaque »…

DUFAITREZ

Rétabli ! Voir plus bas.

Paskal

La pollution a d’autres effets :
https://www.francetvinfo.fr/france/auvergne-rhone-alpes/ain/une-explosion-de-naissances-de-bebes-sans-bras-dans-lain-un-hasard_2958303.html#xtor=EPR-2-%5Bnewsletterquotidienne%5D-20180928-%5Blesimages/image0%5D

Pour ce qui est des hermaphrodites, je suis sceptiques. Ces êtres ne sont ni XX, ni XY ? Ils peuvent à la fois faire un enfant à une femme et enfanter ?
Sinon, maintenant c’est LGBTIQ (I pour intersexe).

Jill

Oui, mais entre temps il y a eu le sida dont les
homos masculins ont Été les principaux propagateurs et… victimes. C’est toujours vrai d’ailleurs à populations égales.
Et puis il y a eu le cirque avec ce stupide mariage
homo, qu’on a appelé pudiquement mariage pour
tous…
Les homos ont créé eux-mêmes les situations
de nature à les discriminer, alors qu’avant personne ne s’occupait d’eux ou si peu.

DUFAITREZ

Article rare, à conserver ! Merci !
J’épouse cette théorie depuis toujours et me réjouis de la disparition de la Race Humaine !
Poussière d’Etoiles, devenu parasite innombrable d’un grain de l’Univers, s’inventant des Dieux, s’auto polluant dans ses Valeurs, ne voulant pas voir son Relativisme. MDR !
Grands Prêtres religieux, écologistes, genristes, etc… creusent notre tombe.
J’en suis, hélas ! Mais la Science me donne raison ! Au prochain Trou Noir !

Anne Lauwaert

Bref: depuis 1945 il fallait tout reconstruire, inventer, produire avec LA RECHERCHE ! et la croissance etc. Si on arrête le mouvement c’est la cata économique la faillite des entreprises le chômage de millions de personnes, donc on continue… à moins que chacun individuellement nous arrêtions de faire fonctionner le Système et que la DéCROISSANCE s’en mêle… voir les « frugalistes »… et de plus en plus de gens qui conscients se détournent du Système ???

FRANC

très interessant donne a reflechir merci

Carter

Le problème est simple: nous subissons aujourd’hui la tyrannie de toutes ces minorités. Voilà où se situe le problème.

Markorix

Oui, le lien entre les manipulations du pouvoir et les hystéries collectives est de plus en plus évident, vous avez raison. Ils vont bouffer les futures générations. Et nous avons la chance, mais aussi l’amertume d’y assister sans presque réagir. Mais une autre question se pose: pourquoi tous ces gochos fascinés par la destruction du MÂLE BLANC CHRETIEN / JUIF sont=ils aussi émerveillés devant la macho attitude des MÂLES MUSULMANS? Bizarre non ?

Anne Lauwaert

la fascination de l’exotique? mais aussi les fantasmes sur le « sauvage », le « monstre », même « l’antropophage »… etc – n’y a-t-il vraiment aucun psy parmi nous qui puisse nous expliquer cela ?

Gabriel

Je suis assez persuadé que le genre humain est en train de s’autodétruire (alimentation, pollution, guerres, expérimentation médicale, transgenre, etc…).

Anne Lauwaert

ça m’en a tout l’air… cela ne m’attriste pas pour les humains qui sont victimes de leurs propres folies, cela m’attriste pour la beauté des œuvres d’art: la musique de Gabriel Fauré, la porcelaine de Bruxelles, le cristal Baccarat, la poésie de Brassens, le style de Gide, la peinture de Magritte, les bulles dans le champagne, les Saint Honoré et les babas au rhum, toutes ces magnifiques inventions qui se perdront. Par contre pour la nature ce sera une renaissance !

Wolf

Anne, croyez-vous que les empoisonneurs mangent la même nourriture que nous ? J’en doute. Ils continueront de vivre paisiblement, tout en tuant volontairement la population.

Kaine
Dubreuil

Cachez ce Q que je ne saurais voir !

Kaine

Voilà ce qui se cache derrière les LGBTQ:
https://youtu.be/hK47BS03g6Y

wika

Anne ce sont des questions que nous sommes nombreux à nous poser

Anne Lauwaert

mais pour quelle raison nous font-ils TOUT cela? quel est leur but ultime?

Kaine

Si vous comprenez l’anglais, consultez cette chaîne youtube et vous aurez toutes les réponses à vos questions : https://www.youtube.com/channel/UCGpgrN2ZnLBl9DWoPKuJvbw/videos

Anne Lauwaert

avez-vous lu David Icke?

Kaine

Oui, je connais mais Icke ne va pas jusqu’au bout des choses et sa vision reste limitée…

wika

Dommage que la vidéo soit en anglais, j’aurais bien aimé comprendre

Pissoku

Je suis homo mais je ne cautionne pas ça

Anne Lauwaert

qu’est-ce que vous necautionnez pas? que nous soyons tous victimes d’une forme d’empoisonnement?

Kaine

« Christine and the queens » par exemple, est un vulgaire trans qui se fait passer pour une femme, afin de porter la parole du diable auprès de ses millions d idoles et leur donner une image positive et ideale de la perversion. Il suffit de consulter ses interviews pour comprendre, « Chris » est pansexuel(le), « Chris » veut se faire greffer une bite, « Chris » veut défendre la cause de l égalité des femmes et « combattre les stéréotypes sur l identité de genre »…

Anne Lauwaert

perversion dans tous les domaines? aucun doute même dans l’orthographe!

wika

Et moi si je me fais greffer une plume au c.., dans quelle catégorie je serai ?

Kaine

Donc ils adorent Lucifer, Baphomet, qui sont des divinités hermaphrodites perverties… Cela explique l évolution de cette société vers le chaos et la dépravation ultime. Pour l instant ils se contentent de marier les pedes et de faire une promotion subtile de la pédophilie, à terme ce sera encore plus abject avec la zoophilie et la necrophilie. La plupart des stars qui passent à la télé sont des trans et il est urgent de se réveiller !

Kaine

Pardon pour la faute de frappe je voulais dire « sous l autorité  » bien sûr.

Kaine

Personne ne comprend vraiment ce qui est en train de se passer devant nos yeux. C’est normal car pour la plupart vous ne vous préoccupez pas dun côté spirituel du problème. Pourtant c’est simple à comprendre, vos maîtres et vos idoles sont des luciferiens, des satanistes, et ils veulent une société entièrement sous la autorité du diable. Et la religion du diable c est la loi de l inversion qui touche tous les domaines : le sexes, les valeurs, et tant d’autres autres…

Peg

Vous avez mis le doigt dessus, c’est bien de ça qu’il s’agit et tous les moyens sont bons pour y arriver.

Kader Oussel

Vous ne connaissiez pas la blague ?
« C’est une fille ou un garçon ? »_ Il choisira plus tard !

Anne Lauwaert

et si vous aviez un enfant dans ce cas, vous trouveriez-ça une blague?

Kader Oussel

C’est la nouvelle insulte homophobe : « tu as une tête de perturbateur endocrinien ! »
_ »Perturbateur toi-même ! »

bernard

Admirateur d’un grand ‘homo’, Marcel Proust, je pense que les LGBTXXXXX exagèrent et feront revenir l’homophobie car on en a marre de cette minorité aux manifestations parfois répugnantes qui veulent nous imposer des conneries…Les LGBTXXZZQQ font un grand tort aux homosexuels paisibles (la majorité sûrement) en plus de nous enquiquiner…

Anne Lauwaert

et pas que Proust! mais oui, hélas l’excès va finir par produire le raz l’bol

Dominique Martin

Mme L. , je pense que vous regardez dans la mauvaise direction. Le mouvement LGBTQ + la mise au premier plan des trans -genres depuis quelques temps ( trans-genre = 1 cas sur 1000) , le but est de féminiser les sociétés occidentales pour mieux les dominer . Ils sont les idiots utiles de la cause . Yuri Bezmenov , ex-agent KGB le disait déjà en 1985 .(Vidéo dispo sur YT.) Désolant , votre coup d’épée à côté de la cible .

Anne Lauwaert

heureusement vous êtes là pour rediriger le coup d’épée, merci!

Anne Lauwaert

Bref : je me demande « pourquoi parle-t-on tellement de LGTBQ ? » Qu’est ce que cela cache ? Cela masque-t-il des mutations génétiques causées e.a. par des perturbateurs endocriniens que nous absorbons à l’insu de notre plein gré mais qui font le beurre des multinationales ? et qu’on ne peut pas supprimer car cela causerait la faillite des multinationales et la perte de millions d’emplois. ?

Alsace 67

Bonjour Anne , je ne suis pas scientifique mais j’ai l’intime conviction que ce sont toutes les cochonneries liées à l’agriculture , aux conservateurs que l’on glisse dans la nourriture . C’est effrayant de lire sur les produits que l’on achète la liste des ajouts pour les conserver , ce qui génère des dérèglements endocriniens perturbants comme vous le soulignez font le beurre des multinationales . Les poisons se trouvent dans toute l’alimentation , certes à petites doses mais si on les cumule

Alsace 67

suite ………… cela fait de gros dégâts . L’europe et ses dictats me font bien rigoler , il me semble que la réglementation sur l’alimentation soit le dernier des soucis et l’on continue à l’avantage des lobbies de détruire allègrement la planète . En Alsace nous sommes envahis par la culture anarchique du maïs au Nord comme au Sud pratiquement jusqu’à la frontière Suisse ,imaginez la quantité de pesticides là dessus le Tout subventionné par la PAC!!!!!!!!!!!!!!!!

Anne Lauwaert

et la quantité d’eau !

Alsace 67

D’autant plus que les agriculteurs pompent dans la nappe phréatique qui est gratuite et sans doute polluée …….l’arroseur arrosé en quelque sorte , donc on baigne totalement dans le poison !

Kader Oussel

Vous êtes-vous posé la question de savoir si les LGBTQ étaient tombés dans la marmite à perturbateurs endocriniens quand ils étaient petits ? Pourquoi eux et pas les autres ?

Anne Lauwaert

non cher ami, nous sommes tous tombés dedans, les plus sensibles sont les premiers touchés, ainsi la qualité du sperme de tous les hommes est en baisse.

Kader Oussel

C’est à cause du réchauffement climatique dans le slip ! Tous les spécialistes vous le diront. Rien ne vaut les couilles pendantes à l’air libre ! et le kilt !

Anne Lauwaert

sans doute, raison pour laquelle je suis contre le soutien-gorge

Kader Oussel

Vous avez la moitié de la solution !

Fomalo

Bis repetita tout à fait opportun pour @dominique M…
Votre hypothèse glace le sang, mais se place dans la droite ligne de ce que les auteurs littéraires dont nous avons vu l’intuition avec J. Raspail et son « camp des saints », ont imaginé depuis des décennies. Je pense non seulement à Orwell ou à Huxley, mais à John Brunner et à son « troupeau aveugle ». Créer le besoin est la première étape de la vente. Mais les mutations génétiques peuvent difficilement se maîtriser. Oui ça glace le sang.

Anne Lauwaert

c’est un train qui est lancé: après 45 il fallait reconstruire, avec la recherche, l’invention, production, croissance… et maintenant plus personne n’ose l’arrêter car ce serait une cata économique…

Kader Oussel

Vous savez, le train ralentit tout seul. Voyez comme les politiques ont du mal à pousser la machine et la « croissance » malgré tout le pognon qu’ils y mettent !

Laurent P.

> Les dinosaures ont disparu, Cro-Magnon et Néandertal aussi
Euh, non : Cro-Magnon, c’est Homo sapiens c’est à dire nous. On n’utilise plus l’expression « Cro-magnon » mais seulement « homo sapiens », c’est le MOT qui a disparu (comme « mahométan ») mais pas l’espèce (exactement d’ailleurs comme pour les mahométans, remplacés par les espèces « musulman modéré » et « jihadistes »…)
Seuls les dinosaures et Néandertal ont effectivement bel et bien disparus.

Anne Lauwaert

Je répète: je ne fais pas un cours universitaire, ni sur l’évolution, ni sur la génétique, ni sur rien d’autre, J’exprime mon intuition sur les perturbateurs endocriniens et les mutations génétiques en parallèle avec le mouvement LGTBQ, de façon la plus imagée possible. Pour ceux que cela intéresse et plus de rigueur scientifique il y a les bibliothèques spécialisées.

Kader Oussel

« je ne fais pas un cours universitaire » On s’en est aperçu !

De Profundis Macronibus

C’est tout de même curieux, ils ne peuvent pas se reproduire naturellement et pourtant il y en a de plus en plus… :-D

cirrus

Si ça vous obsède c’est peut-être que votre amourette déçue d’enfance vous travaille sur le tard ?
Car il n’y a pas de « pataquès », simplement une plus grande tolérance, des barrières qui sont tombées et tant mieux. Statistiquement les hétérosexuels sont encore hyper majoritaires même parmi les jeunes et ça va continuer.
Pour moi il y a deux types d’homosexuels : des gens sains et des gens malsains. Ils n’ont pas du tout le même type de moeurs, ni les mêmes pratiques.

Anne Lauwaert

Vous vous trompez: aucun de mes 65 ans d’amours et amourettes ne m’obsède puisque j’ai eu la chance de les vivre. Ce qui m’intéresse c’est que les « perturbateurs endocriniens » puissent causer des changements génétiques au point de changer/détruire la race humaine, ce qui expliquerait la campagne pro LGTBQ.

Anne Lauwaert

Croyez-vous vraiment que toute l’affaire LGTBQ ne soit que philanthropique sans « agenda caché » ?
Qu’ils n’aient pas le même type de moeurs, on s’en doutait.

Pr Sheldon Cooper

Une chose qui a changée. Jusqu’en 1982 en France l’homosexualité était un délit. Et il a fallu attendre 1991 pour que l’OMS la retire de la liste des maladies mentales.

Kader Oussel

Polnareff a mis moins de temps pour retirer le bas !

Alsace 67

Et ???????????????????????????