1

C’est une extermination que ces félons sont en train de réaliser

Sus aux pollueurs occidentaux !

Tous doivent disparaître !

Israël est sur l’avant-scène sacrificielle. Ses dirigeants mondialistes montrent l’exemple au monde occidental. Tout doit disparaître !

Il ne leur suffit pas d’avoir traité comme des cobayes 80% de leur population en lui injectant un produit expérimental aux résultats calamiteux, il faut qu’ils étendent maintenant leur nuisance mortelle aux tout-petits, les enfants de 3 ans !

Quand des dirigeants en arrivent là, à faire de la propagande séductrice, à  susurrer des promesses de lendemains qui chantent, offrir des privilèges,  des friandises (glaces, MacDo, entrées gratuites en boîte, etc…) et à menacer si la carotte  ne marche pas assez bien…

Tout ceci pour pousser toute une population à se faire injecter un produit des plus douteux, qui n’a subi aucun contrôle réglementaire notamment sur les moyen et long terme, c’est qu’il y a un loup, un gros danger quelque part.

Ceci se vérifie aisément quand même les labos qui fabriquent ce produit n’en garantissent ni l’efficacité  ni l’innocuité. Et quand par contrat ils refusent d’assumer la responsabilité des effets secondaires de leurs produits. Très graves en l’occurrence.

Et tout ceci pour une pandémie dont le taux de mortalité est identique à  celui de la grippe annuelle.

Une maladie qui se soigne très bien,  avec des produits sûrs…

Si les médicaments, connus et éprouvés depuis des dizaines d’années, n’avaient pas été mystérieusement retirés du marché, si les médecins étaient libres de les prescrire comme ils l’étaient auparavant. Avant que l’État ne leur passe la camisole et la muselière.

Tout ceci pour conduire à une seule « solution » :  inoculer un produit expérimental aux masses… un produit qui occasionne un taux de mortalité et des risques ahurissants, du jamais vu : déjà, en quelques mois, bien plus de morts qu’en 30 ans de politique vaccinale…

Alors qu’auparavant si les essais pharmacologiques in vivo occasionnaient entre 25 et 50 morts, on stoppait net les essais cliniques.

Mais là  non ! Les morts post injection se comptent par milliers mais on continue de plus belle !

Déjà des dizaines de milliers de morts. Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg disent les spécialistes…. Le pire étant probablement à venir.

Mais sans doute est-il prévu par les félons qui gouvernent que les morts qui adviendront plus tard suite aux « vaccins » seront attribuées aux variants et les non vaccinés désignés comme les transmetteurs et coupables.

Malgré toutes les preuves – notamment la déclaration  explicite de Véran devant le conseil d’État –  que ces injections fragilisent ceux qui les ont reçues et ne protègent personne. Ni l’injecté ni ceux alentours.

L’inouï est que malgré tous ces morts et graves effets secondaires,  malgré que les plus grands scientifiques mondiaux demandent la suspension de cette scandaleuse expérimentation pseudo-vaccinale de masse, malgré qu’ils mettent en garde contre la dangerosité de ces produits…

Les dirigeants de presque tous les pays occidentaux font la sourde oreille, continuent de plus belle leur propagande mensongère, leurs menaces et intimidations. Toujours plus pressés  d’étendre l’amplitude des injections.

Leur seul souci manifeste est que personne n’échappe aux mailles de leur filet. Que personne ne soit épargné. Le tour des enfants arrive !

De toute évidence, les intentions des dirigeants politiques sont criminelles, génocidaires. C’est une extermination de masse que ces félons sont en train de réaliser.

Allons-nous les laisser nous exterminer, tuer nos enfants ?

REFUSONS D’OBTEMPÉRER !

UNISSONS-NOUS !

RÉVOLTONS-NOUS !

C’EST UNE AFFAIRE DE VIE  OU DE MORT !

Victor Hallidée