Cet Islam qui veut couler l’Europe pour mieux gober l’Afrique

Publié le 18 décembre 2013 - par
Share

Je ne suis pas spécialiste en politique internationale. Mais un message aussi confus qu’univoque concernant la Centrafrique déferle sur nos medias pour justifier l’intervention française, et cela rend prudent et curieux. On apprend à la sauvette que les méchants chrétiens martyrisent d’innocents musulmans. Circulez, rien à voir. La réalité est plus ennuyeuse pour nos médias : les troupes Séléka sont musulmanes et ont perpétré des crimes graves contre la majorité chrétienne (environ 80% de la population centrafricaine), poussée  à la résistance et la réplique !

N’attendant rien de nos médias de formatage, je vous livre quelques modestes réflexions sur ce qui se passe peut-être en Afrique.

Premièrement, l’Islam effectue là-bas une poussée globale,  plus cohérente qu’il n’y paraît.

Le pseudo printemps arabe était la première vague d’assaut avec la complicité imbécile de Sarkozy et consorts. Il suffisait de faire tomber  l’Afrique du Nord très largement musulmane, dans le giron islamiste version dure. Le but était d’empêcher la progression d’une certaine laïcité qui prenait forme à travers les élites maghrébines, etc.

Le renversement de Khadafi a permis d’armer à moindre frais les groupes qui ont entamé la déstabilisation du Sahel.  Il n’y a pas  de petites économies pour les princes !

Mine de rien, cette barrière arabo-musulmane, qui s’étend du Maroc au Sinaï, représente désormais un obstacle non négligeable entre l’UE  et l’Afrique Noire. Un gouvernant peut envoyer un contingent, pendant 6 mois ? 1 an ? Et après ? Il n’y a pas vraiment de zone de repli stratégique pour l’Occident en Afrique du Nord.

Depuis le Sénégal jusqu’à la Corne de l’Afrique et ses pirates, la pression s’accentue, afin que l’Occident soit complètement dépassé. Mais en attendant, nos gouvernants ( !)  donnent l’illusion de faire quelque chose d’humanitaire ( !). Et pédaler dans le sable, est probablement une forme de gymnastique intellectuelle pour certains.

L’UE, même si elle brasse beaucoup d’air mondialiste, est aux prises avec ses peuples qui renâclent à la disparition programmée.

L’Afrique n’arrive pas à digérer le colonialisme, ce qui empêche une réelle synergie entre nos deux continents. Mais l’Afrique, le veut-elle vraiment par ailleurs ?

L’Europe doit à la fois lutter contre elle-même et avec une certaine  immigration qu’elle intègre difficilement.

L’Europe ne doit pas abandonner l’Afrique, mais  en se reconstruisant d’abord elle-même, elle tiendra tête à l’Islam et déstabilisera les plans des monarchies du  Golfe. Ils redoutent une Europe unie et forte de ses différences. C’est pour cela qu’autant d’argent est investi afin de :

– Fragiliser nos banlieues.

– Renforcer la fracture communautariste, en empêchant l’intégration.

– Islamiser les esprits faibles. Endoctriner les futurs jihadistes.

– Détruire tout ce qui constitue nos identités historico-culturelles.

– Prendre en main des pans de notre économie via des fonds d’investissements plutôt glauques.

Il leur suffit d’acheter des âmes à vendre, des âmes sans  valeurs, si ce n’est les valeurs boursières : des journalistes, des hommes politiques,  quelques personnalités influentes, qui tiennent le haut du pavé médiatique. Qui obligera les états du Golfe à montrer les comptes bancaires (pauvres Suisses piégés par l’imam Obama et la  Clinton) ou les titres de propriétés de somptueux appartements appartenant à nos vendus….?

Pendant ce temps,  l’Islam financé par les moyens quasi inépuisables des monarchies, avance mosquée après mosquée dans le reste de l’Afrique. Certes, une bonne partie est encore chrétienne et même animiste. Mais ne sous-estimons pas le fait que les prêcheurs qui arrivent pour implanter l’Islam, ne sont pas des blancs. Ce sont : soit des noirs, soit des arabes. Et en portant un discours traditionnaliste, plaçant la femme sous tutelle de l’homme, ils trouvent des oreilles attentives et bienveillantes. Sans oublier le vieux fond de rancœur contre les blancs « colonialistes ». Le blanc aura toujours tort en Afrique ! Même s’il apporte la santé et l’éducation, les valeurs morales, et surtout les droits des femmes !

Puisse-t-elle préserver sa liberté.

http://www.jardinsdisis.org/PETIT-ELOGE-DE-LA-COIFFURE.html

Des noirs chrétiens commettent actuellement des exactions contre des noirs musulmans, ce que personne de sensé ne  cautionnera, mais cela ne nous dispense pas de chercher à comprendre pourquoi les choses en sont arrivées là. L’Islam qui est conquérant et intolérant chez nous, n’a aucune raison d’être plus doux avec les africains : convertis ou pas, le monde islamo-arabe les verra toujours comme ses esclaves ou comme des inférieurs.

 

http://www.francepresseinfos.com/2012/12/esclaves-africains-chez-les-arabo.html

Les noirs chrétiens  se défendent contre des exactions précédemment commises par des musulmans. Ils savent qu’ils ont beaucoup à perdre. L’ère n’est plus aux tam-tams et le chrétien africain sait, grâce à l’Internet, ce qui l’attend s’il ne se convertit pas.

http://www.nerrati.net/index.php?option=com_content&view=article&id=594:islam-principale-source-de-persecution-des-chretiens-dans-le-monde-en-2011

L’islamisation de l’Afrique ne se fera pas sans verser du sang. Toujours plus.

Et sans aller contre l’émancipation des africaines.

Le but d’un musulman ‘normalement’ constitué se réduit à convertir, de gré ou de force, tout ce qui bouge. Même si l’on nous serine qu’il n’y a pas de « contrainte en religion »…c’est fou le nombre de musulmans qui n’ont jamais ouvert un Coran ! Ces  prosélytes acéphales servent de bras armés aux grands profiteurs pétroliers. Ces richissimes familles arabes qui jouent avec les milliards, savent que leur avenir dépend d’autres ressources que le pétrole, dont les réserves s’épuisent inexorablement.

Ils ont besoin de débiles profonds  pour aller se salir les mains à leur place. Ces rois « faits néants » sont incapables d’aller conquérir par eux-mêmes, mais prompts à financer tout et n’importe quoi, pour faire vaciller l’édifice des libertés.

Car l’Afrique  regorge de richesses colossales. Qui attirent aussi la Chine et les autres émergeants, sans oublier les grands prédateurs habituels. Mais le Golfe dispose de l’arme du religieux. La pire de toutes.

filou chrétiens brûlés par les musulmans sunnites Nigér

http://mercury.over-blog.com/article-massacre-de-chretiens-au-nigeria-120951836.html

 

Le seul moyen pour les arabes d’accaparer un pouvoir matériel durable à l’échelle mondiale réside dans l’appropriation de l’Afrique. Beaucoup rêvent du Califat dans le monde arabe réunifié (on comprend pourquoi les nationalismes arabes sont contrés par l’Islam dur), mais c’est l’Afrique qui assurera la viabilité matérielle sur le long terme de ce Califat, en devenant une sorte  d’excroissance ou de sous Califat.

Et ils n’ont plus de temps, car le monde évolue  vite grâce au Net: certains n’ont  aucune envie de s’islamiser grâce à l’information  globalisée; ils apostasient, se convertissent notamment aux mouvements évangélistes!

L’Islam cherche à convertir à  un radicalisme fanatique, mais aussi à déstabiliser les fragiles équilibres politiques locaux, pour prendre le contrôle de l’Afrique. Des groupes jihadistes incontrôlables circulent désormais dans toute la partie subsaharienne, le Sahel, et ce ne sont pas nos armées en voie de nanisation qui les contiendront totalement.

La R.T.P (1) . … ne  peut répondre intellectuellement à l’évolution de l’humanité, il leur faut s’imposer par la violence, et s’asseoir sur un pouvoir financier accru en contrôlant les ressources naturelles de l’Afrique.  C’est le seul continent assez faible et fracturé pour qu’ils le placent sous leur joug.  La Russie, la Chine et l’Inde ne se laisseront pas faire. Elles ont conscience de leur identité.  Quand au sinistre Obama, son règne aura une fin, et il reste encore des américains pour dire non.

L’Afrique est le seul réservoir de pouvoir (matière premières et agricoles, sans oublier un vivier d’esclaves potentiels) réellement à la portée du monde arabe. L’Europe n’a plus vraiment de ressources à part sa production  d’aides sociales : elle sert à entretenir les hordes qui affaibliront l’Occident jusqu’à le mettre à genoux. Tout en conservant ses précieuses infrastructures, que le monde arabo-musulman serait incapable de construire et d’entretenir. (voir ce qu’il reste des infrastructures françaises de l’autre côté de la Méditerranée !)

Les riches arabes veulent constituer  des viviers de consommateurs encore plus abâtardis qui assureront la pérennité du système consumériste entre les mains de leur théocrature. L’Islam ne leur sert qu’à mener les foules  au cerveau mouliné, là où c’est nécessaire pour contrôler leur morceau du monde.

Nul hasard si le microcosme financier arabo-musulman infiltre avec une perversion ophidienne le monde bancaire européen avec sa prétendue finance propre basée sur la Charia.

Il nous faut préserver et renforcer l’Europe, car une Europe en miettes ne sera pas très utile pour nous protéger et aider l’Afrique. Elle ne sert finalement qu’à fournir l’occasion de gesticulations politicardes qui coûteront la vie à nos soldats, mais pour rien.

Sauvons l’Europe, cela donnera une chance à l’Afrique.

Même si elle le comprendra plus tard.

A bon électeur, salut !

Lucie Clavijo

R.T.P. : Religion de Tolérance et de Paix

http://www.pointschauds.info/fr/2013/05/15/5952/

http://www.themalaymailonline.com/world/article/hundreds-of-vigilantes-attack-town-in-central-african-republic#sthash.j08OaZSa.dpuf (anglais)

http://www.institut-thomas-more.org/fr/actualite/destabilisation-du-sahel-et-revolutions-arabes-quels-effets-sur-la-menace-terroriste-en-france-.html

http://www.revueargument.ca/article/2010-10-01/516-piraterie-chabaab-djihad-et-autres-calamites-dans-la-corne-de-lafrique-lethiopie-face-a-la-menace-islamiste.html

http://www.journalducameroun.com/article.php?aid=13686

http://www.tunisie-secret.com/Le-Qatar-destabilise-l-Algerie-et-finance-le-terrorisme-au-Mali_a279.html

http://mena-france.org/islam-fondamentaliste-th%C3%A9ologique-jihad.html

http://oumma.com/Quand-l-elite-saoudienne-claque

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.