1

Cette fois encore, la basilique de Saint-Denis vandalisée…

Selon le Service central de renseignement criminel de la gendarmerie, relayé par Le Figaro, 1 400 dégradations ont été observées entre 2018 et 2019 dans les églises catholiques en France. Curieusement, le ministère de l’Intérieur, lui, n’en indiquait que 1 052!

Pas de quoi faire sortir un ministre de son reposoir ! Darmanin a d’autres chats à fouetter, entre autres une accusation de harcèlement sexuel qui lui barbote toute son énergie.

Et c’est Éric Zemmour qui se fait massacrer par les médias, tous types confondus.

Vitrail après le passage d’un CPF…..

Mai 2019, un Pakistanais sans-papiers condamné à sept mois fermes pour avoir dégradé l’orgue et des vitraux de la basilique de Saint-Denis. L’audience n’a pas permis d’éclaircir le mobile de ces dégradations. Ils sont futés, les limiers !

Le discernement de l’homme était altéré selon un expert aliéniste !

Dans un flot de paroles en ourdou et en anglais, le clando s’époumonait à dire qu’il subissait une injustice, que sa femme et tous ses rejetons étaient restés au Pakistan…(ce qui le faisait tellement souffrir qu’il a été obligé de recourir à des mesures drastiques qui n’ont rien à voir avec l’islam, croyance bien connue pour sa modération)

(La réparation de l’orgue ? 10.000 euros, à la charge de „l’Etat“ (ceux qui croient encore que l’Etat, c’est un monsieur qui a un gros tas d’or à distribuer, je précise, que l’Etat, dans ce cas, c’est vous !). Les deux vitraux datant du 19e siècle n‘ont pu être récupérés.

(A propos de vitraux, je n’ai toujours pas digéré la perte de ceux de l’Eglise Saint-Thomas de Leipzig, foyer de Jean-Sébastien Bach, qui y repose). Des vitraux confectionnés par des artistes en de longs mois de travail minutieux, et anéantis en trois secondes par les invités de l’ex-chancelière et de son copain Manny-dit-le-squatteur de l’Elysée.

Cette fois-ci, c’est l’intérieur de la basilique qui a été vandalisé. Toujours pas de visite de Darmanin. Le triste individu ayant préféré rester discret, question de ne pas offenser les coraniques, une véritable mine d’électeurs pour son patron. Il n’embarque dans sa limousine chauffée/blindée/capitonnée que pour aller défendre ses ouailles mahométanes, au cas où un misérable blanc aurait postillonné sur le trottoir d’une mosquée après avoir mangé un sandwiche au jambon de Bayonne.

Plusieurs statues ont été dégradées. L’auteur du vandalisme serait un résident de Saint-Denis (seul détail précisé) souffrant lui aussi de troubles psychiatriques. Depuis 2015, le taux de maladies aliénant le cerveau augmente plus rapidement que celui de la peste pangoline, quelqu’un a-t-il effectué des recherches ? Compilé des statistiques ? Expérimenté un vaccin ?

Le recteur de la basilique a porté plainte à la suite de dégradations à coups de barre de fer à l’intérieur de l’édifice (Valeurs actuelles). L’hebdomadaire cite une source policière et un paroissien, qui ont expliqué qu’un homme d’une trentaine d’années (n’oublions pas : résident de Saint-Denis, en dire plus vous entrainerait inexorablement vers le tribunal!) s’en serait pris le 5 janvier aux vitrines de présentation des objets religieux, avant d‘emboutir trois statues en plâtre situées dans des chapelle, et de massacrer deux statuettes dans une crèche à l’extérieur du bâtiment.

Et c’est Éric Zemmour qui se fait massacrer par les médias, tous types confondus.

Selon le recteur, les objets ne seraient pas d’une grande valeur, et ce type de dégradation extrêmement rare. (Aussi rare que tout à fait excusable…) «Tout le monde a bien réagi et la police fait désormais son travail pour le mieux, nous restons en contact», a-t-il déclaré. Vous connaissez ce type de discours ? On appelle cela POSITIVER ! Ou alors, c’est carrément du léchage-de-babouche. Car le bousilleur fou n’est certes ni Danois ni Frison.

« Les trois statues abîmées sont des séries en plâtre relativement récentes, et sans valeur patrimoniale », a précisé le recteur. « Aucune parole ni aucun geste de menace n’a été proféré et aucun blessé n’est à déplorer. » Dites carrément que le saboteur est un envoyé de Dieu,  une chance pour la France….

Selon Valeurs actuelles, le saboteur du Lieu-Saint aurait déjà été interpellé par la police. En attente d’un logement social financé par ceux-là même qu’il exècre et dont il n’a cesse de détruire les biens, il aurait été vu peu avant à la mairie de Saint-Denis, à quelques mètres du parvis de la basilique. Dans la file, entre tous les autres quémandeurs, quêteux et pique-assiettes de son espèce.
https://francais.rt.com/france/94515-interieur-basilique-saint-denis-vandalise-coups-barre-fer-plainte-deposee-eglise

M’inspirant des superfluités de Manny-the-gay il y a trois jours : J’ai une forte envie d’emmerder les destructeurs de notre patrimoine. Ceux qui refusent de s’intégrer ne sont pas des citoyens. Mais des rebuts. Pas de logement social, pas d’allocations. Ni soins, ni transports à l’œil. Ces prérogatives sont exclusivement réservées aux citoyens français.

Anne Schubert

P.S. : si ne pas pouvoir prendre votre café debout vous gêne, moi pas du tout.. je le prends toujours allongé, et en plus, c’est meilleur pour la santé !