Cette guerre que nous fait l’islam, nous sommes en train de la perdre

Publié le 5 avril 2016 - par - 32 commentaires - 2 792 vues
Share

LE SILENCE DES PANTOUFLESSoyons sérieux un instant. Réfléchissons de manière sereine et posée loin des émotions aiguës suscitées par les événements récents de Bruxelles et ceux, semi-récents, de Paris. Loin de l’appréhension de ceux qui surviendront demain aux mêmes endroits ou dans d’autres villes infestées de l’Europe conquise.

Au cœur de la capitale européenne et de la ville lumière, des adeptes de la religion d’amour, de tolérance et de paix ont, une fois est encore coutume, provoqué un carnage. Cette chronicisation de la mort par les adeptes du culte de la mort, était depuis longtemps prévisible pour les lanceurs d’alerte, les islamolucides qualifiés d’islamophobes par la propagande politico-médiatique, confirmant ainsi l’adage que nul n’est prophète en son pays, hormis, évidemment le prophète d’Allah, en République soumise.

Loin d’être un détail de l’Histoire islamique, cette boucherie n’est pas la première et ne sera évidemment pas la dernière; le ver étant dans le fruit et le fruit déjà bien pourri. Rien de neuf donc sous le soleil brûlant d’Allah le Miséricordieux, égérie d’une barbarie qui perdure déjà depuis plus de 14 siècles, et toujours d’actualité, excusez du peu.

Une barbarie immuable, car d’inspiration divine pour des générations à venir. Immuable  à l’instar des bons sentiments des bisounours, des multiculturalistes et des immigrationnistes, des islamo-collabobos, des partisans du vivre-ensemble et du métissage forcené, ceux de droite comme ceux de gauche, et ceux coincés entre les deux, comme tous ceux, qui, épris de bonnes intentions, prônent le dialogue. Un dialogue de sourds, d’aveugles et de muets, un dialogue de Byzantins. Mais hélas Byzance est devenue Constantinople, et Constantinople le fief du sultan Erdogan.

Les islamo-béats convaincus qu’un dialogue pacifique et constructif avec l’islam serait la solution, de surcroît quand celui-ci se sent en position dominante, se morfondent dans des illusions synonymes d’un déni de réalité qui ronge nos sociétés lobotomisées par l’immense et tragique duperie d’un islam modéré.

De quel dialogue parlons-nous? Avec quel interlocuteur ? Dialoguer de quoi? Pour en arriver où?

Devrions-nous dialoguer avec les imams, les représentants officieux ou officiels du culte protégé par les «valeurs de la République», tous inspirés par les mêmes textes sacrés, par le même prophète sanguinaire. Devrions-nous dialoguer avec les modérés pour obtenir d’eux encore plus d’accommodements raisonnables afin de garantir la paix civile? De quelles paix civiles parlons-nous? Celles de Molenbeek et des centaines d’autres territoires perdus, victimes du Grand Remplacement islamique?

Les musulmans nous ont déclaré la guerre, comme à d’autres civilisations décimées depuis lors. Les plus dangereux étant ceux qui par leurs silences cautionnent leurs martyrs, musulmans par excellence. Pour le moment, cette guerre, nous sommes en train de la perdre, la guerre du temps et des ventres,  en nous trompant d’ennemi car la fabrique des bons sentiments tourne encore à plein régime.

Nous n’aurons aucun, aucun espoir de nous en sortir tant que nous ne commencerons pas à réfléchir comme le fait notre ennemi. Fût-il modéré ou pas.

Pierre Mylestin

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Djemaa

Oui, c’est quasiment perdu d’avance. Le ver est dans le fruit et celui-ci est bel et bien pourri… Nous nous rappellerons jusqu’au bout que c’est à cause de NOS compatriotes que rien n’a été possible pour éviter l’islamisation de la société. C’est bien de leur faute s’ils acceptent tout en criant à chaque fois : « Pas d’amalgame », « La religion, ce n’est pas ça », etc…Osons le dire, les massacres pourraient prendre de l’ampleur, les pantouflards et idiots utiles seraient de plus en plus nombreux. Rien à tirer de ces peuples européens cons « comme la lune ».

CHARLES

OUI EXACT VOUS L AVEZ PERDUE DEJA PARCE QUE VOUS N AVEZ PAS BOUGÉ DEPUIS L ALGERIE …VOUS NE BOUGEZ PAS VOUS ATTENDEZ QUE DES ETRANGES FASSENT LE TRAVAIL POUR VOUS COMME D HABITUDE

Quel travail ? Le deal de drogue ?Les trafics en tous genres ? L’art et la manière de tenir les murs dans les cités de non-droit ? Ou celle d’entorchonner, bâcher, voiler et effacer les femmes ?Les émeutes ?Les viols ?Les égorgements ?Les attentats?

JACOU

« Cette guerre que nous fait l’islam, nous sommes en train de la perdre »

Les français patriotes tirent la corde d’un côté alors que le gouvernement et ses complices tirent la corde de l’autre coté. Alors l’Islam a beau jeu en France. Le match est truqué.

sarisse

Pas de haine ? Ok, pas de défaitisme non plus et encore moins que jamais, la justice , d’accord, une justice de fer pour ceux qui répandent le feu et la désolation. La Russie à pourtant aboli la peine de mort mais, comme l’a sous entendu Poutine, celle -ci s’applique directement sur les nids de dijihadistes et cela donne des résultats, quand aux autres, s’ils sont pris , un goulag par moins 60° les attend. Ils n’ont pas peur de la mort qu’ils sacralisent, disent-ils, mais quelle terreur qu’un cachot sans nom (comme Moussaoui, aux Etats-Unis dans son cachot de… lire la suite

hathoriti

Pas de haine (quoique…) pas d’amour non plus (et puis quoi encore ?) Seulement la JUSTICE. Si nous voulons vivre en paix, si nous voulons conserver intacte notre superbe civilisation et notre héritage millénaire, nous devons nous débarrasser des parasites en tous genres…

MAX

 » Cette guerre que nous fait l’islam, nous sommes en train de la perdre  »

Je hais les défaitistes… surtout quand j’ai constaté qu’ils n’ont même pas combattu une seule seconde.

CHARLES

exact vous avez raison ils demoralisent les quelques resistants,,,

angora

ça ne sert à rien de leurrer les gens.
si déjà ils votaient mieux et faisaient perdre leur place aux traitres ça ferait avancer les choses. et il y a longtemps que ça aurait du etre fait.
mais attendez les prochaines élections.

DURADUPIF

Oui du temps, des ventres et des portes ouvertes. Bien dit. Stopper net l’immigration arabo-musulmane VITE très VITE.

coupdecolère

Coup de colère nécessaire , assez d’émotionalisme, ce genre d’ouvrage est une confession démobilisante, qui paralyse l’esprit critique et sidère la pensée.
Ceux qui ont tué sa tendre et chère obéissent à une pensée et une idéologie , et si on doit y répondre c’est de la même manière par un esprit lucide , en éveil, une pensée et un courage qui nous trop longtemps abandonnés.
J’espère que RL, BV et d’autres sites lucides y apporteront sous de bonnes plumes la réponse appropriée.

coupdecolère

Je parle d’un livre confession du veuf d’une des victimes de attentats du Bataclan, certes , je peux compâtir, pas de haine , mais quelle ânerie, je suis pourtant un chrétien, hostile à la peine de mort , d’ailleurs inutile contre le fanatisme, mais quelle naïveté! La justice doit passer et c’est le combat , prescrit « le combat vous a été prescrit » , c’est dans le Coran!) par des décrets religieux à nos ennemis qui doit ranimer notre esprit et notre volonté de résistance pas des beuglements compassionnels. La vraie justice ne tend pas la joue plus de deux fois… lire la suite

coupdecolère

« Vous n’aurez pas ma haine » , voici le cri du nouveau mouton bêlant d’amour et de compassion avant de se faire équarrir, mais quel con celui -là!en attendant les prochains égorgements et mitraillages, les djihadistes doivent en pleurer dans les chaumières, ou sous la tente, …de rire! Tellement ils en sortiront émus. Voici un livre qui sort comme une nouvelle thérapie pleurnicharde de plus, plein de bons sentiments de pseudo néo-christianisme à la sauce des bobos pardonneurs et dévoyés.Imaginons la même chose dans les familles des victimes des attentats de New-York , Londres , Beslan, Nairobi, mais aussi Tel Aviv… lire la suite

kancau11

J’ai vu l’interview de ce plumitif sur un média, le jour ou les cons voleront, il sera chef d’escadrille, quelle buse.

coupdecolère
angora

je crois que beaucoup de franCONS ont besoin de se rendre intéressants.
par TOUS LES MOYENS

François Servenière

L’analyse est bonne mais le titre et la chute sont trop près du guidon. Une guerre, c’est un ensemble de batailles. Il faut prendre du recul. Le quotidien et l’actualité nous montrent la perte de cent batailles et nous ne sommes pas encore au fond du trou. Les principes de la vie et de tous ses événements sont de types sinusoïdaux et gaussiens. Il y a des civilisations qui meurent, mais il y a des hauts et des bas. Si l’islam voulait nous remplacer, il faudrait qu’il ait un background culturel supérieur au nôtre. Une civilisation des armes peut anéantir… lire la suite

Caroline C

Il y a quelques années, une tribu d’amazonie s’est auto-génocidée :
Elle a tout simplement cessé de faire des enfants …

François Servenière

d’un petit village de province de 500 habitants que dans ce monstre de béton construit par Francis Bouygues. Les murs ne font pas une culture. Regardez Dubaï : des immeubles grandioses, mais des coquilles vides. On n’achète par 8000 ans de culture avec des pétrodollars en 100 ans. La messe est dite: l’islam n’a aucun avenir. Cela ne nous empêche pas de continuer le combat ici. Les armes tueront encore, c’est évident, leur fracas est loin d’être terminé. En face, quelle seule et unique réponse pour gouverner les territoires : le Coran. Si la civilisation occidentale en était restée à… lire la suite

Romanin

Un grand merci à vous pour cet excellent texte! Il est agréable de pouvoir lire des commentaires rédigés de manière intelligente et compréhensible pour tout le monde, et dans le respect de la langue.

On peut supposer que l’homme du néolithique était plus évolué que les séides de Mahomet. Il suffit de voir la statuette intitulée « le penseur de Cernavoda » (quelque 6000 ans avant notre ère) pour s’en persuader

BALT

Il faut évincer ceux qui se taisent ou qui sont complices.Un exemple: Ali Juppé. Il faut lui barrer la route à tout prix.Les autres solutions: Interdire l’Islam, les conversions à l’Islam.
mettre fin au célibat des prêtres, récompenser ceux qui se convertissent à la Chrétienté etc…

WOLFRED

avec nos droit de l’homme a la con , on est les roi pour baisser la culotte , il est grand temps de réagir

Marcel Bérubé

Les musulmans parlent de paix . Mais cette paix n.’est pas la même que la nôtre.

Pour nous , une entente de paix , c’est un papier négocié, qui fait l’affaire des deux

parties et qui durent . Pour l’islam, c’est une entente qu’on négocie en temps de

faiblesse et qui se dissous lorsque ‘ils pensent être en position de force. C’est un

papier d’apaisement , le temps qu’ils prennent de la force.

Noway

« La guerre du temps et des ventres »
Puisse tout le monde en avoir conscience, le voilà le vrai danger !

Auguste

Byzance est devenue Constantinople, puis actuellement Istanbul, turque et musulmane. Ne pas l’oublier.

pauledesbaux

c’est ce qui nous pend au nez si nous ne pendons nos gouvernant de mrd islamo collabo dénoncés par tous y compris les apostats à cette soi-disant « religion » ilks font la sourde oreille jusqu’à un point de non retour il va falloir remettre LA GUILLOTINE en place de Grèves et surtoutes les places de FRANCE(celles du 19 MARS par exemple) signé paule di Malta

hathoriti

Les musulmans ne comprennent pas le « dialogue ». Pour eux, seul compte le combat pour la gloire de leur démon et de son prophète satanique. Malheureusement, en France, une petite minorité au gouvernement, qui a en mains tous les pouvoirs, oblige la grande majorité des français à courber la tête devant cette monstruosité. Nous sortir de ce piège sera très difficile. Je pense que nous y parviendrons, mais à quel prix ?

Anecdote qui m’est arrivée cet après-midi : je prends le RER à Gare du Nord, direction Châtelet. S’installent en face de moi deux voilées, assez jeunes ,qui n’étaient pas ensemble. Arrive un homme, la quarantaine,maghrébin , avec une fillette, qu’il installe à côté de moi,et lui reste debout à côté, faute de place .Jusque là, pas de problème. Mais l’homme voulait plus :il fallait que je m’en aille et que je lui cède la place pour qu’il puisse s’asseoir à côté de sa progéniture, et en face de celle des deux entorchonnées qui était sa femme.. Je précise que je… lire la suite

Yves Essylu

Tant que l’assimilationnisme coexistera avec l’immigrationisme on en sera là
Faut-il donner un satifescit au LRPSFN ou faire remonter les critiques de la base au sommet de chacun de ces partis, selon moi oui

Romanin

Et une fois remonté au sommet, cette même « base » sera « impitoyablement » sanctionnée pour avoir eu l’audace d’ouvrir sa »gueule »!. Mais bon, très cher Yves, c’était encore une fois magnifiquement bien rédigé, amitiés respectueuses

balte

Oui les accommodements raisonnables que veulent le PS,les verts et de nombreux élus de droite sont le début de la fin de notre art de vivre à la française. Ils introduisent dans notre société des ferments d’intolérance qui risquent de déboucher sur des conflits violents. Hollande qui nous a promis une société apaisée,par ses reculs,rend sans cesse plus probable une véritable guerre en France même. Tout recul passe aux yeux de nos ennemis pour de la faiblesse et les pousse à exiger davantage.