Cette guerre subversive menée contre la France et son identité

Publié le 30 mars 2021 - par - 16 commentaires - 1 535 vues
Traduire la page en :


La menace n’a jamais été aussi sérieuse qu’aujourd’hui. Et les Français n’en ont pas encore véritablement pris conscience. Ils doivent comprendre qu’ils sont directement menacés dans leur identité, leur manière de vivre par des gens qui les haïssent pour ce qu’ils sont.

Le racisme anti-Blanc, autrement appelé leucophobie. Un phénomène longtemps caché et nié par les élites et la sphère politico-médiatique. Un Noir ne pouvait, par définition, être accusé de racisme. Le racisme, c’était forcément le fait des Blancs. Et voilà que la jeune présidente de l’Unef, Mélanie Luce, lâche le morceau lors d’une interview au cours de laquelle elle défend l’organisation de réunions « non mixtes » pour « permettre aux personnes touchées par la racisme de pouvoir exprimer ce qu’elles subissent ».

Comment ? C’est quoi, des réunions non mixtes ? Eh bien ce sont des réunions réservées aux gens de couleur. Donc interdites aux Blancs. On croit à une plaisanterie ! On se dit que c’est impossible dans la France de 2021 d’avoir ce genre de discours raciste. Imagine-t-on des étudiants organisant une réunion qui serait interdite aux Noirs ? Impensable ! Ce n’est pas dans la mentalité de nos jeunes, sans parler des éventuelles poursuites devant la 17e chambre correctionnelle ! Mais pour la présidente de l’Unef, il n’y a rien de plus normal que d’organiser des « ateliers » réservés à des personnes « racisées ».

Ceux qui ont connu l’Unef de la grande époque ne reconnaissent plus ce syndicat étudiant autrefois considéré comme « l’écurie du Parti socialiste », sa « pouponnière », qui a formé la plupart des cadres du PS. Les Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Serge July, Alain Bauer ou Julien Dray, pour ne citer que ceux-là, ont milité à l’Unef, un syndicat qui se voulait laïc, républicain, attaché aux valeurs humanistes et universalistes. Aujourd’hui le plus ancien syndicat étudiant – il a été fondé en 1907 – est devenu un groupuscule communautariste anti-Blancs engagé dans un combat idéologique, indigéniste et racialiste qui organise des « stages d’été décoloniaux interdits aux Blancs ».

Et cela ne semble pas émouvoir les autorités qui, loin de poursuivre les organisateurs pour provocation à la discrimination raciale comme le prévoit la loi, continuent à verser à cette organisation politique d’ultra-gauche des subventions publiques qui se sont élevées à 458 000 euros en 2019 et 2020 (source Wikipédia). Mais que fait donc le ministre de l’Intérieur face à ces dérives communautaristes ? Pourquoi le procureur de Paris ne diligente-t-il pas des poursuites contre les responsables de ce groupuscule d’activistes racistes ?

Deux poids, deux mesures

Le gouvernement a pris la décision de dissoudre « Génération Identitaire » alors que ce mouvement de jeunes patriotes n’avait jamais été condamné. Éric Zemmour, le chroniqueur vedette de CNews, a été poursuivi et condamné à plusieurs reprises pour « provocation à la discrimination raciale » et « injure et provocation à la haine » pour moins que ça ! C’est toujours la règle du deux poids, deux mesures ! Et cela en dit long, soit dit en passant, sur ce qu’est devenue la liberté de la presse dans notre pays !

La polémique née des propos de la jeune présidente de l’Unef commençait tout juste à s’apaiser quand Audrey Pulvar en a remis une couche. « Je préfère les réunions réservées aux Noirs plutôt qu’interdites aux Blancs », a expliqué l’ancienne journaliste télé, tête de liste du PS pour les élections régionales, avant d’ajouter : « mais si des Blancs y participent, ils sont priés de se taire ».

Nouveau tollé à droite et au sein de la majorité présidentielle. On croit rêver ! Sommation est faite aux Blancs de la fermer. On veut bien les tolérer, à condition qu’ils soient spectateurs, qu’ils écoutent, mais pas question qu’ils interviennent dans le débat. Silence radio chez les socialistes et Anne Hidalgo, dont Pulvar est l’adjointe à la mairie de Paris. Seul Manuel Valls marque sa désapprobation parlant du « naufrage politique, culturel de la gauche ».

Tout cela pourrait paraître futile, voire anecdotique si ces événements ne s’inscrivaient pas dans une offensive globale visant à déstabiliser notre pays en s’attaquant à notre identité, à nos symboles, à nos valeurs, bref, à ce que nous sommes et représentons pour ces populations venues d’ailleurs enfermées dans une logique victimaire peuplée de fantasmes et de haines recuites. On se souvient des appels lancés pour le déboulonnage de statues, celle de Colbert notamment, au motif que le ministre de Louis XIV avait élaboré le Code noir. Plus récemment c’est Annie Cordy qui est l’objet d’une polémique. Six mois après sa disparition, la chanteuse franco-belge est taxée de racisme pour sa chanson « Chaud cacao ». Il n’y a pas de limite à la bêtise !

Pour des raisons purement clientélistes, la gauche et l’extrême gauche soutiennent et encouragent ces dérives communautaristes. Aujourd’hui la lutte des races a remplacé la lutte des classes. L’immigré a pris la place de l’ouvrier qui vote désormais pour le Rassemblement national. Un électorat de substitution que le club de réflexion « Terra nova », proche du Parti socialiste, avait théorisé dès 2011 et sur lequel la gauche compte bien s’appuyer pour la prochaine présidentielle.

Alain MARSAUGUY

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Laurence Jeuland

Ce n est plus une menace mais une guerre menée à notre encontre et de façon ostentatoire dans tous les points du territoire.
Le grand remplacement en voie d achevement.

Alexis de Saint-Victor

Peillon n’est pas idiot à ce point-là ! Il est payé et/ou menacé, comme tant d’autres !

meulien

les francais ne pensent qu’aux vacances

Éric641982

Il est issu de quelle religion monsieur Peillon … toujours les meme qui attaque la France depuis 68

D. Lajoie

Il faut modifier la phrase de Vincent Peillon comme suit :
Le catholicisme est incompatible avec la liberté ; comme TOUTES les religions.

MortAuxCons

Ce prillon est un abruti congénital, issu certainement de la zoophilie.

PHIPHI

il ne s’agit nullement de clientélisme mais comme l’a clairement revendiqué melanchon, de faire disparaitre les Blancs. Le prétexte de clientélisme ne peut plus être pris au sérieux, mais permet la passivité.
Leucophobie sous masque d’antiracisme d’un côté et lâcheté masquée par l’acceptation d’un antiracisme dévoyé depuis le début.
Les déclarations de Sartre à l’époque étaient sans ambiguïté.

bah

Ce type Peillon pue le F.M. à cent mètres à la ronde. Cette sentence est, ô combien! maçonnique…

Marnie

Les abus de pouvoir de Macron semblent sans limite. Le prochain Président de la République ne devra pas gouverner en solo. Les grandes décisions engageant l’avenir de la France doivent être prises avec les sages de la République, toutes tendances confondues, et faire l’objet d’un référendum. Paix, Sécurité, Prospérité pour la France et Concorde au maximum avec les autres pays lorsque c’est possible.

Marnie

Avec les musulmans et leurs attentats, les égorgements, les têtes coupées et autres gâteries nous avons maintenant les attaques incessantes des colorés. Les uns et les autres ne subissent pratiquement pas d’attaques de notre part. Ils n’ont pourtant pas subi la colonisation, ni le racisme : ils sont trop jeunes. Cette guerre envers leur pays va les amener à quoi au juste ? La majorité des français n’a été et n’est ni raciste, ni colonisatrice, ces faits ne peuvent pas leur être imputés. Cela veut-il dire qu’ils sont en manque du passé ? Se rendent-ils compte, ces impudents, que les français ont subi le racisme entre français, la guerre des classes et qu’ils se la ferment trop heureux que cette période soit pratiquement révolue ? Le pire peut toujours revenir. Silence !

dantes

votre analyse est partielle… la république produit naturellement ces exsurgences dans la mesure ou elle s’appuie sur la révolution… quels sont les sujets clivants actuellement ? Vous avez répondu… il n’y a rien de bon dans la république française établie par la philosophie des lumières… rien à voir avec la Res Publica des Romains, mais ils ont toujours survécu dans le “en même temps” et l’ambiguïté comme des enfants mal éduqués qui souhaitent n’importe quel gouvernement du moment qu’ils en profitent en bons maoïstes décadents devenant des totalitaires sanguinaires pour ceux qui ne les servent pas, mais personne ne veut régler le problème “naturellement”…

Mantalo

Ce qui n’empêche pas certains gaulois de se vanter ici d’utiliser les services des racailles islamistes clandos de UBER…..

LE MARXISME EST UNE MALADIE MENTALE

La Christianophobie des juges et des ministres Franc-Maçons comme Peillon.

patphil

cette guerre insidieuse se voit tous les jours, pulvar en dernier
et les gaulois continueraient à s’abstenir d’aller voter, la révolution en parole chez soi n’est pas suffisant

thierry

Mais helas, pas de culture des armes, plus du tout de jeunes dans leurs rangs (avortements oblige…) trop de generations ayant rienconnu d autre que la paix, aucun vrai soutien dans la population (immigration massive deja effective), force est de constater la lucidite avec laquelle les services de “renseignement” anti francais desormais jugent la realite d une situation ou la probabilite d une guerre civile effective et assymetrique (a l ancienne diraient,certains) est nulle aujourdhui. Comme koi, la conscription et le service national a l israelienne dt disposait la france auparavavant avant sa suppression, etait le seul rempart contre la destruction de l identite desormais programmee. pauvres francais. ils y arriveront plus.La Russie, elle reste reliee a son armée via sa jeunesse.ouf!

BobbyFR94

A force de tirer sur la corde de “l’anti-racisme” à sens unique, c’est à dire vers soi, la corde en question, c’est dans la tronche que tu vas la prendre !!

Et si c’est un boomerang, c’est aussi dans la gueule que tu vas le prendre !!

Au fait, avez-vous l’UNEF “connaître les joies” de la mise en accusation par la justice, en vue de sa dissolution ?

NON seulement..; RIEN, mais, en plus, l’une des connasse de ces néo-fascistes a été mis à la tête d’un truc qui s’appelle ” CESE ” je crois…

Dès lors, si vous aviez des doutes sur les intentions de la KOMMANDATUR du Frankistan du gouverneMENT actuel, là, vous avez compris ce qu’il en est …

“DIVISER pour MIEUX régner”, vieille ficelle, qui continue cependant à fonctionner…

Je crois que là, la ficelle a pété !!

Lire Aussi