Ceux qui connaissent Trump savent que l’élection est loin d’être finie

Pour toute la presse française, Trump poursuit une chimère et mène ses électeurs en bateau, puisqu’il n’a aucune chance de voir les procédures de justice lui donner raison.

Autrement dit, tous les juges américains seraient corrompus au point de se faire complices de la plus gigantesque fraude électorale de tous les temps !

Mais ce qu’oublient nos bobos anti-Trump, c’est que celui-ci lance des procédures légales, alors que Biden s’est vautré dans la fraude organisée la plus flagrante.

Vidéos, témoignages multiples et aveu du candidat lui-même prouvent que cette machination a  été savamment orchestrée de longue date.

Trump le savait depuis des mois et s’y était préparé.

Que Poutine et Xi Jinping soient les seuls chefs d’État à ne pas féliciter Biden avant l’issue des procédures de justice en dit long sur la conception de la démocratie de tous ces dirigeants occidentaux, qui s’empressent de ripoliner l’escroc Biden et d’en faire un vainqueur à la loyale. De parfaits complices et adeptes des méthodes mafieuses les plus sordides.

C’est aussi ahurissant que scandaleux.

En définitive, ce sont les soi-disant despotes à la tête de la Chine et de la Russie qui nous donnent des leçons  d’éthique et de civisme !

Mais toutes ces tentatives de mettre le peuple américain devant le fait accompli et de faire pression sur les juges peuvent très bien se retourner contre le camp démocrate. Rien n’est joué si les juges appliquent la loi sans états d’âme et refusent de faire de l’Amérique un État mafieux bafouant la démocratie.

Si les journalistes se croient permis de désigner le vainqueur de leur choix avant l’heure, rien ne les autorise à rendre le verdict à la place des juges.

Ceux qui pressent Trump d’accepter la défaite et de faire une sortie « honorable », craignent en fait le verdict des juges.

Toute invalidation des élections dans un État provoquerait un séisme et prouverait officiellement que le camp démocrate a triché.

Même un seul État invalidé suffirait à salir à jamais l’élection de Biden.

Trump se bat et il a raison.

« Le fait est que cette élection est loin d’être finie. Joe Biden n’a été certifié vainqueur dans aucun État, et certainement pas dans les États hautement contestés qui vont faire l’objet de recomptages obligatoires, ou d’autres États où notre campagne a lancé des procédures judiciaires valides et légitimes qui pourraient désigner le vainqueur ultime ».

« Monsieur Biden se pose faussement en vainqueur mais dès la semaine prochaine, nous serons devant les tribunaux ».

Le chef de campagne, Bill Stepien, appelle à des manifestations prochaines pour soutenir le Président Trump.

Avec 71 millions d’électeurs, 7 de plus qu’en 2016, et en conservant le Sénat, Trump est loin d’être fini.

Les mois d’octobre et de novembre pourraient bien être lourds de  révélations dévastatrices pour le camp Biden.

C’est bien pour cela que les démocrates et les médias occidentaux pratiquent une fuite en avant, en espérant intimider les juges et rendre la situation irréversible.

Mais  c’est la Cour suprême fédérale qui aura le dernier mot.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print

25 Commentaires

  1. En définitive, ce sont les soi-disant despotes à la tête de la Chine et de la Russie qui nous donnent des leçons d’éthique et de civisme !/ dixit

    Excellent ! Rien a rajouter

    • Poutine et le chinois doivent avoir d’excellents renseignements pour attendre… et voir ! XD

      • Et le président du Mexique également .Celui là doit être au courant de quelque chose pour sur!

    • On imagine que Bolsonaro ou Orban n’ont pas non plus fait chorus..
      Le président mexicain, itou, en tout cas.
      Tiens, un pointage des gens prudents..
      Le communiqué chinois est un modèle du genre.
      https://www.rtl.fr/actu/international/victoire-de-joe-biden-russie-chine-mexique-ces-pays-qui-ne-l-ont-pas-felicite-7800919615
      Un article évidemment très objectif, dans le ton général…
      Extrait :
      « Si l’annonce des résultats a été long et mouvementé, notamment en raison des accusations de fraude, dénoncées sans preuves par Donald Trump qui refuse de reconnaître sa défaite, Joe Biden a été élu 46e président des États-Unis. »
      Biden, le déchet sénile, se consolera de ces (rares) défections avec le satisfecit des… Frères musulmans.

  2. A condition que la Cour Suprême ne lâche pas Trump !
    Sinon la démocratie sera belle et bien morte !
    Est il vrai que Nethanaou ai félicité bidon , pardon biden ? Si oui
    alors je suis déçu de son manque de reconnaissance envers Trump .

    • A mon humble avis vu tous les lourds dossiers en cours ça serait étonnant que Bibi n’ait pas appelé Donald Trump avant de féliciter Sleepy Joe ! Diplomatie ou ruse qui sait

    • netanyahou a bien livré des armes ultra modernes ( aux génocideurs des arméniens ) aux azerbaidjanais; l’autre choah !!!

      • Enfin vous savez bien qu ils ne l ont pas fait exprès. Amazon a fait une erreur de livraison. …..

    • Enfin un qui pense comme moi. Ça fait plaisir. Mais vous savez bien que l argent et la trahison n ont aucune mémoire.

    • «  »Est il vrai que » » suffit de regarder les statistiques des votants en fonctions des communautés d’appartenance….et vous avez votre réponse, en plus c’est net….

  3. Trump n’a aucune chance Harris est particulièrement bien entourée, déjà son mari est avocat influent !

  4. le denouement de ce gigantesque scandale electoral promet d etre passionnant ! je parie pour TRUMP .une chose est sure c est que ca va souffler tres fort . UN DETAIL : les francais et leurs medias aux ordres ont ri des AMERICAINS qui ont elu TRUMP . mais nous , on a elu macron alors , C EST QUI LES PLUS CONS ?COCORICOOOO …

  5. NB :

    -1/ Les démocrates sont le parti des monndialistes : la big finance, la big tech, le big media.

    -2/ Les démocrates mondialistes ont d’ores et déjà perdu la bataille idéologique alors même qu’ils gagneraient la bataille électorale à force de fraudes : l’Amérique est patriote.

    -3/ A l’international, la Russie et la Chine soutiennent Trump et l’Amérique et condamnent le mondialisme. Les mondialistes n’ont comme soutien que les arrières puissances d’Europe occidentale (corrompues, divisées, et CONTESTEES)

    -4/ L’onde de choc du séisme idéologique Trump arrivera chez nous pour les élections 2022 au PLUS TARD

    -5/ Nous venons de rentrer dans le XXI sièclle et il n’est PAS mondialiste : il est RIPOSTE LAIQUE

  6. Le plus hallucinant là-dedans c’est l’aveu du sataniste Bidon. Il est écrit dans les prophéties qu’à la fin des temps le diable ne se cacherait même plus, hé bien on en a la confirmation un peu plus chaque jour, à moins d’être borné comme un gauchiotte.

  7. Trump (ou était ce Churchill) disait en juin 1940 « we’ll never surrender, we’ll fignt on the streets…etc (nous ne nous rendrons jamais, on se battra…

  8. Politique & Eco n°275 avec Alexandre Caget : « Le Système est une fraude généralisée… sortons-en » (VIDEO TVL)

    Émission du09/11/2020
    Comment sauver son épargne dans un environnement financier où la catastrophe est certaine mais ses modalités difficilement prévisibles ? L’invité de « Politique & Eco », Alexandre Caget, a traduit l’ouvrage de John A. Pugsley « La stratégie Alpha ». Accessible à tous, ne nécessitant aucune connaissance particulière ou intervention d’intermédiaire financier, ce livre vous apprendra pourquoi les placements financiers ou l’immobilier ne vous seront d’aucun secours dans

    https://www.tvlibertes.com/politique-eco-n275-avec-alexandre-caget-le-systeme-est-une-fraude-generalisee-sortons-en

  9. Trump a voulu devenir président pour son pays non pas pour lui. La différence est colossale. C’est aussi pour ça qu’il se bat. Une logique totalement incompréhensible pour macrouille et ses semblables!

  10. Il n en reste pas moins que l’alliance diabolique entre responsables européens des médias continue. Devant le risque de devoir raconter les faits objectivement, ils se rallient à distance et poussent à l’extrême le déni de vérité. Ou pire le mépris. Leurs émissions sont de vulgaires gang bang imbibees de violence idéologique contre un sujet/objet absent en plus. Ça les amuse? Qu’ils fassent ça
    chez eux entre bobocrates. Ces gens que l’histoire récente a malheureusement habitués à se croire sortis de la cuisse de Jupiter sont de vulgaires petits dictateurs qui ont réussi à manipuler les jeunes générations, enfin pas entièrement Dieu merci.

  11. En tout cas il y en a un qui doit éclater de rire en se tapant sur les cuisses c est Vladimir Poutine à qui certains ont voulu donner des leçons de démocratie loyale. C’est pathétique. J espère que ça ne va pas payer…..sauf pour Trump.

Les commentaires sont fermés.