CFCM et tueries de Toulouse-Montauban : l’éternel mensonge musulman, la takkya

Publié le 26 mars 2012 - par - 1 619 vues
Share

Ce qu’il y a de bien avec les responsables musulmans, quel que soit le pays, quelle que soit la ville, quelle que soit l’époque, c’est qu’ils sont d’une constance absolue dans leurs mensonges.
Ce qu’il y a de bien aussi dans leurs mensonges c’est que ce sont toujours les mêmes puisque basés sur le coran et la vie de mahomet, deux textes figés depuis plus de mille ans.

Ainsi en va-t-il de la dernière déclaration de Mohamed Moussaoui entendue sur BFM TV peu avant midi ce 21 mars à propos des motivations d’un autre Mohamed, Mohamed Merah, le taliban algéro-Toulousain (cerné par la police à son domicile à l’heure où je rédige ces lignes) responsable du meurtre de trois militaires, considérés par le dit Merah comme néo-harkis, et de trois juifs, considérés par le même comme ennemis ataviques, à Toulouse et Montauban.

Qu’a donc déclaré notre mohamed phare de la modération islamique du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) ?

Monsieur Moussaoui nous a servilement déclaré, en bon petit propagandiste qu’il est, le discours classique destiné aux gentils téléspectateurs que nous sommes. Il nous a doctement déclamé cet extrait si fameux du coran qui prouve que, non vraiment les (véritables) musulmans ne sont pas ce que les méchants fachos racistes islamophobes néo-nazis disent qu’ils puissent être, et qui prouve par là que, oui, le coran est bien un livre de paix et d’amour…

Monsieur Moussaoui nous a donc servi cette phrase tirée du coran et qui doit donc prouver et tuer toute polémique sur la véritable nature de l’islam :

« Quiconque aura tué un être humain sera censé avoir tué l’humanité entière ».

Evidemment, devant une telle phrase, qui pourrait oser dire quelque chose ?

Et bien, JE vais oser dire et PROUVER que cette phrase n’est pas ce qu’elle parait être… Vous êtes sceptique ? Alors, bonne lecture…

« Quiconque aura tué un être humain sera censé avoir tué l’humanité entière ». On vous dit : « c’est dans le coran », et on s’en sert pour dire que l’islam n’a rien de terroriste. Un imam parisien l’a même fait mettre au fronton de sa « mosquée » après le 11 septembre.

Hé bien, cette citation est tout simplement doublement tronquée, et le sens de ce passage est bien différent. Vous n’avez qu’à vérifier dans votre version du Coran (sourate V verset 32 ou 35 selon les éditions).

La PHRASE entière est :
« Quiconque aura tué un être humain SANS QUE CELUI-CI AIT COMMIT UN MEURTRE OU SEME LE DESORDRE SUR TERRE sera censé avoir tué l’humanité entière. »
Ce qui ne veut déjà plus vraiment dire la même chose.

D’autres versions disent : « non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre ».

Cette incise, omise volontairement par notre falsificateur, est capitale. En effet, pour un musulman, quelqu’un qui critique, met en doute, ou combat la religion de Mahomet est coupable de semer le désordre et la corruption, comme l’atteste d’autres versets, qui, eux, disent explicitement de tuer les mécréants.
Donc non seulement ces menteurs d’imams ne citent pas les versets guerriers qui contredisent la phrase ci-dessus, mais en plus ils tronquent ceux-ci quand ils les citent à destination des non-musulmans. De plus, l’islam contraint le non-musulman, en terre d’islam, à la dhimmitude, la soumission à la oumma. Par conséquent, celui qui se révolterait contre cela créerait des « désordres », et par conséquent son éventuel meurtrier n’entre pas dans la condamnation coranique.

Maintenant, citons le verset en entier, tel que vous pouvez le lire sur la sourate 5 du coran en ligne sur <a href=« http://oumma.com/quran/5«  target=« _blank »>http://oumma.com/quran/5</a>

Sourate 5.32[ou 35 selon les éditions] : « C’est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d’Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre . »

Et là, de nouveau, ça prend une toute autre allure : c’est tout simplement une condamnation des juifs (« Enfants d’Israël ») ou du moins de « beaucoup d’entre eux » qui n’auraient pas écouté les « messagers » (prophètes).
Autrement dit, cette phrase tronquée n’est même pas un principe pour les mahométans, mais un prétexte anti-juif. (ce peuple « pervers » tel qu’il est décrit dans le verset 25 [ou 28] de la même Sourate)

Et le verset suivant confirme la violence contre ceux qui s’opposent à Allah ou Mahomet, invitant les « croyants » à les torturer, le tout avec la bénédiction d’Allah :

Sourate 5.33[ou 37] : « La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment, »

Sauf évidemment pour ceux qui se convertiraient au mahométanisme :

Sourate 5.34[ou 38] : « excepté ceux qui se sont repentis avant de tomber en votre pouvoir : sachez qu’alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »

(On admirera le « avant de tomber en votre pouvoir »… Ah c’est beau, la paix et l’amour dans l’islam…) Et la suite de la sourate est de la même veine.

Par conséquent, un texte condamnant globalement les juifs, invitant à les torturer, les exiler, à les convertir, à les soumettre est tronqué pour lui faire dire que les musulmans n’appellent pas au meurtre.

Donc, Monsieur Moussaoui, le président du CFCM, est un menteur, ou un analphabète coranique, et se fout ouvertement des français, aidé en cela par les représentants du gouvernement français et tous nos chers politicards candidats à l’élection présidentielle, visiblement complice passifs de cette mascarade.

Monsieur Moussaoui, qui serait soi-disant le plus modéré de nos représentants du CFCM, s’appuie de plus sur la complicité et la complaisance des médias qui ne vont même pas vérifier le contenu du texte sur lequel il peut pratiquer la taquyia (pieux mensonge musulman) en toute impunité.

Et c’est ainsi qu’Allah est grand…

Je disais au tout début que ce qui est particulièrement intéressant avec les mensonges musulmans c’est que ce sont toujours les mêmes mensonges. Sachez que tout ce que vous venez de lire ci-avant n’est qu’un simple copie-colle, légèrement actualisé, d’un article rédigé par « Enki40  » datant du jeudi 02 septembre… 2004 (il y a plus de SEPT ans !) et paru chez le vénérable site Occidentalis (article toujours en ligne : <a href=« http://www.occidentalis.com/article.php?sid=1312«  target=« _blank »>http://www.occidentalis.com/article.php?sid=1312</a> ).
A l’époque c’était Dalil Boubakeur qui était président du CFCM. Il a quasiment suffit de remplacer « Boubakeur » par « Moussaoui ».

En recherchant cet article, j’en ai d’ailleurs trouvé une autre adaptation, concernant toujours la même déclaration mais cette fois en 2005 et par un obscur imam inconnu à propos de l’enlèvement de la journaliste Florence Aubenas :
<a href=« http://www.coranix.org/archicoray/France-Echos4775.htm«  target=« _blank »>http://www.coranix.org/archicoray/France-Echos4775.htm</a>

Toujours les mêmes menteurs usant toujours du même mensonge toujours relayé par les mêmes journaleux…

Quelle récompense à reçu le webmaster d’Occidentalis pour, entre autres, l’article dénonçant le mensonge de Dalil Boubakeur, dont on peut vérifier sept ans après la désespérante pertinence ?
Je vous laisse le découvrir ici :
<a href=« http://fr.narkive.com/2005/7/8/52696-arrestation-du-neo-nazi-denis-greslin-par-la-police.html«  target=« _blank »>http://fr.narkive.com/2005/7/8/52696-arrestation-du-neo-nazi-denis-greslin-par-la-police.html</a>

Quel est en 2012 le bilan de tous ces petits arrangements entre amis des médias, de la politique et de toutes les belles religions tolérantes et pacifiques dialoguant toutes dans le plus parfait oecuménisme pour un futur radieux ?
Les tueries de Toulouse et Montauban.
Et ce n’est qu’un début puisque toujours les mêmes journalistes se font toujours le relai de toujours les mêmes mensonges.
Combien faudra-t-il de morts pour que, enfin, l’islam soit mis au pas en France ?

Les quelques 3.000 américains offerts en sacrifice à Allah par les Jihadistes du 11 septembre (pour 300 millions d’habitants aux USA = 1 sacrifié sur 100.000 habitants) n’ont pas suffit pour que le plus puissant pays du monde se décide à mettre au pas l’islam sur son propre sol. Un simple calcul nous dit que pour les 65 millions d’habitants de la France, un ratio identique implique que même avec 600 à 700 sacrifiés la France ne bougera pas plus que les USA.
Rappelons nous qu’il y eut 300 espagnols sacrifiés dans les attentats de Madrid et que, logiquement, l’Espagne… n’a pas bougé (enfin, si, mais pour ramper, en retirant ses troupes d’Irak).
Avec 7 morts au compteur de notre premier taliban français (à être passé à l’action), il reste encore au bas mot minimum plusieurs centaines de morts avant que le problème ne soit combattu.

Visiblement tant qu’il n’y aura pas un bon millier de sacrifiés la France ne bougera pas (sauf peut-être pour ramper comme l’Espagne).
Et c’est loin d’être pure hypothèse complotiste paranoïaque : le tueur de Toulouse est franco-algérien, il est passé à l’action peu avant l’anniversaire des 50 ans du supposé cessez-le-feu de la guerre d’Algérie, et son action la plus sanglante à eu lieu EXACTEMENT le jour de l’anniversaire : le 19 mars.
Il se peut que ce soit un simple hasard mais même si tel était le cas, un néo-algérien qui flingue des néo-harkis puis des juifs le jour de l’anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie, si ce n’est pas le début d’une guerre civile néo-sarrasine ça y ressemble tellement qu’on ne peut que faire la relation.

Il y a au moins une qualité qu’il faut reconnaitre aux dirigeants musulmans : leur constance. Ce qui signifie qu’ils sont totalement prévisibles, et le comportement de leurs adeptes aussi. Il n’y a pas de mystère : le comportement des mahométans découle de l’islam qui découle de deux textes, la vie de Mahomet et le coran, deux textes absolument figés depuis plus de mille ans, donc l’islam est figé et prévisible depuis plus de mille ans, donc le comportement des mahométans aussi. Il suffit de se pencher sur les deux textes de base pour savoir et prévoir, donc pouvoir anticiper, le comportement des mahométans, totalement confirmé par tous les exemples historiques. L’abandon de sa province du Pakistan par l’Inde en 1947 au profit des seuls musulmans après une multitude de massacres entre hindous et musulmans en est un exemple contemporain si l’on se refuse à parler de l’abandon de l’Algérie.

Tout cela implique malheureusement que nos hommes politiques qui nous font jour après jour la démonstration de leur totale incapacité à prévoir ce qui est pourtant éminemment prévisible de la part des mahométans, sont, au choix, de parfaits crétins ignorants ou bien parfaitement informés et donc de parfaits lâches munichois voire de bons petits collabos.

Gilles Thibaudeau

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.