Chalghoumi : le déni total sur la violence et la haine dans le Coran

ChalgoumiRuquierSur https://ripostelaique.com/Hassen-Chalghoumi-imam-de-Drancy.html , Chalgoumi affirme : « Pascal Hilout, comme les islamistes, comprend mal le Coran. Comme dans la Bible ou la Torah, il y a des versets dans la Coran qui sont invalides, sans effet, car circonscris dans un espace et dans un temps précis. »
Permettez-moi, Monsieur Chalgoumi, de vous interpeller sur ces propos. Votre présence dans les médias vous permet de donner des affirmations contraires à la vérité. Les médias relayent avec zèle ces manipulations et les citoyens sont dans l’impossibilité de vous répondre. La prise de parole leur est interdite par la classe politico-médiatique. Grâce à Riposte Laïque, je peux m’adresser à vous avec une petite chance de recevoir une réponse de votre part.

Mais avant de passer aux manipulation sur ce mythe des préceptes coraniques limités dans le temps et dans l’espace, je commencerai par vous rappeler vos paroles devant des millions de Français pendant l’émission d’ONPC de Laufent Ruquier

https://www.youtube.com/watch?v=bhl61lX53lc
Quand Natacha Polony vous pose la question sur les versets violents du Coran (vers la 25ème minute de la vidéo), vous répondez :
« Les écoles où j’ai étudié, le mot Jihad c’est pas ça veut dire assassiner, non ! Jihad ! Travailler pour moi c’est Jihad, éduquer mes enfants : Jihad, la réussite de mes enfants c’est Jihad ! Mais le mot qui était pris médiatiquement c’est le combat. Malgré à la Mecque il n’y a pas le combat. À Médine, il utilisait beaucoup le vocabulaire ou le mot Jihad dans des versets coraniques qui n’ont rien à voir » !!!!

Les auxiliaires d’ONPC étaient ravis de ces explications lumineuses. Ils étaient enchantés de vous approuver devant des millions de Français : il fallait à tout prix les  empêcher de réaliser le danger mortel que porte l’islam est ses préceptes de Jihad. Dans cette équipe d’ONPC, qui s’autoproclame « élite intellectuelle et intelligentsia », personne ne vous a demandé dans quelle école coranique vous avez fait vos études ?

Les versets de combat (Jihad et Qital), de haine (Baghdha-Ou) et d’inimité (Karahiyatou) qui remplissent des pages entières du Coran, n’existent pas dans le Coran qu’on vous a enseigné !
Pour étayer vos affirmations, vous montrez Tombouctou et son prétendu « islam spirituel » !
Permettez-moi d’être interloquée par votre ignorance : Tombouctou a constitué un centre important de la traite négrière musulmane. Le Royaume du Mali, dont elle était un grand centre commercial, a pratiqué pendant des siècles les razzias pour capturer des millions de personnes : les hommes étaient réduits à l’esclavage, les fillettes et les femmes étaient contraintes à l’esclavage sexuel. Les saints musulmans de Tombouctou, considéraient la barbarie de l’esclavagisme comme de la « spiritualité musulmane ». C’est Allah dans son Coran qui leur a enseigné cette « spiritualité barbare », et c’est Mahomet en tant que « modèle parfait » qui l’a pratiquée à une grande échelle. Mais Natacha Polony comme le grand inquisiteur Aymeric Caron semblent ignorer totalement cette barbarie esclavagiste pratiquée par l’islam spirituel de Tombouctou ! Ainsi, vous proclamez face à des millions de Français et avec la complicité des tous les dhimmis d’ONPC, que le Jihad dans l’islam n’a rien à voir avec la violence guerrière.

Mais, quand Pascal Hilout vous cite les versets d’incitation à la haine et au meurtre dans le Coran, alors vous changez totalement de discours.

Pascal Hilout estime à juste titre que l’islam n’est pas compatible avec les valeurs de la République, de la démocratie, et de la laïcité, tant que le Coran n’est pas expurgé de certains textes qui sont des appels à la violence contre une catégorie de la population. Il conclut avec raison que l’islam n’a pas sa place en France, ni en Europe.

Vous admettez que le Coran contient des versets d’incitation à la violence et à la haine, mais vous sortez de votre sac à Taqiyah, une autre manipulation : le mythe de la contextualisation ! Ces versets du Coran sont limités dans le temps et l’espace.

Et pourtant vous savez très bien que cette affirmation est en contradiction totale avec la vérité pour plusieurs raisons.

En premier lieu, elle est en contradiction totale avec le credo musulman, à moins que vous remettez en question ce principe fondamental de l’islam : « le Coran est la Parole incréée, éternelle et inaltérable d’Allah ». Pouvez-vous nous dire si vous remettez en cause la nature incréée, éternelle et inaltérable de la Parole d’Allah ?

Par ailleurs, vous savez très bien que cette Parole d’Allah a été révélée à Mahomet, qui a été le « modèle parfait » pour l’interpréter et la mettre en application.

Or, le fondement du dogme musulman est basé sur le fait que les préceptes du Coran ne sont pas limités dans l’espace et le temps :
(S10, V64) : « …Il n’y aura pas de changement aux paroles d’Allah… »
(S35, V43) : « …Et jamais tu ne trouveras de changement dans la règle d’Allah, et jamais tu ne trouveras de déviation dans la règle d’Allah. »

Allah affirme à plusieurs reprises que sa Parole dans le Coran est explicite et ne doit susciter aucun doute :
(S2, V2) : « C’est le Livre au sujet duquel il n’y a aucun doute … »
(S16, V89) : « Et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu’un guide… »
(S5, V15) : « Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus d’Allah ! »

Les fidèles musulmans sont appelés à obéir sans aucune discussion :
(S24, V46-47, 49, 51, 52) : « Nous avons certes fait descendre des versets explicites… Et les croyants disent : “Nous croyons en Allah, en son messager (Mahomet) et nous obéissons”… ils viennent à Mahomet avec soumission.

La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Allah et Son messager, pour que celui-ci juge parmi eux, est : “Nous avons entendu et nous avons obéi”… Et quiconque obéit à Allah et à Son messager, craint Allah et Le redoute… alors, voilà ceux qui récoltent le succès. »
Après avoir défini les règles, Allah expose ses commandements. Il prescrit le combat dans le but de tuer (Al Qital) en utilisant exactement les mêmes termes que ceux qui prescrivent le jeûne du Ramadan :
(S2, V216) : « Le combat vous a été prescrit alors qu’il vous est désagréable… C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas. »

Il est donc impossible de prétendre que la prescription du combat est limitée dans le temps et dans l’espace, alors que la prescription du jeûne de Ramadan est éternelle et valable en tout lieu.

Par ailleurs, Allah instaure un pacte entre lui et les fidèles musulmans :
(S0, V111) : « Allah a acheté aux croyants, leurs âmes et leurs biens en échange ils reçoivent le Paradis. Ils doivent combattre dans le sentier d’Allah : ils tuent, et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’Allah a prise sur Lui-même… Et qui est plus fidèle à son engagement qu’Allah lui-même ? Réjouissez-vous donc de ce pacte : c’est un très grand succès pour vous. »

Vous admettrez, Monsieur Chalgoumi, qu’aucun imam ne peut affirmer qu’Allah a rompu son Pacte avec ses fidèles. Si ce Pacte qui impose au croyant de tuer et de se faire tuer, a été rompu par Allah, alors précisez-nous à quelle date cette rupture a eu lieu ?

Ces appels à la guerre et au meurtre, sont accompagnés par des incitations à la haine de l’autre qui font froid dans le dos :
(S60 : V 1,4) :« Ô croyants ! Ne prenez pas pour alliés (ou amis) Mon ennemi et le vôtre en leur offrant l’amitié, alors qu’ils ont nié ce qui vous est parvenu de la vérité ! »
« Certes, vous avez eu un bel exemple [à suivre] en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple infidèle :
Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d’Allah.
Nous vous renions. Entre vous et nous, l’inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu’à ce que vous croyiez en Allah, Seul. »
S3, V151) : « Nous allons jeter la terreur dans les cœurs des mécréants. Car ils ont associé d’autres divinités à Allah ».
(S2, V193 et 217) : « combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association d’autres divinités à Allah et que la religion soit entièrement à Allah seul… L’association est plus grave que le meurtre. »
Mahomet confirme : « il m’a été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils attestent qu’il n’y a de Dieu qu’Allah et que Mahomet est son Prophète. »

Invasionsmuzz1

Et ses compagnons, disciples ou successeurs (les Califes orthodoxes : Abu Bakr, Omar, Uthmane), ont été d’une fidélité totale à la Parole d’Allah. Les guerres lancées par Mahomet, ont été poursuivies à très grande échelle.
Par des massacres immenses, Mahomet et ses disciples ont imposé leur domination à des peuples entiers. Ils ont colonisé des nations entières et ont réduit à l’esclavage des millions de personnes. Les femmes ont vu leur mari, leur père ou leurs frères massacrés, et ont été réduites à l’esclavage sexuel.

Invasionsmuzz2Monsieur Chalgoumi, vous ne pouvez nier ces horreurs : elles sont attestées par l’ensemble des historiens et montrent que la violence est consubstantielle à l’islam. Vous ne pouvez les attribuer au Wahhabisme, puisqu’elles se sont passées plus de mille ans avant la naissance du Wahhabisme. Vous ne pouvez exonérer Mahomet et ses disciples de leurs crimes, de leur esclavagisme abject et des massacres immenses commis au nom d’Allah.

Si je vous interpelle, c’est parce que vous pratiquez le déni de vérité avec un seul but : défendre l’islam et l’exonérer de sa responsabilité accablante dans toutes ces horreurs.
Ma pensée se tourne vers ces mamans dont les enfants sont partis au Jihad, et qui n’ont rien vu venir, parce qu’elles avaient la certitude que l’islam n’était qu’amour, paix et tolérance.
Vos propos et votre déni de réalité n’ont-ils pas induit ces mamans en erreur.

Pensez au drame horrible qui a frappé ces mamans ! Au nom des toutes ces familles frappées par le malheur, je vous en conjure, Imam Chagoumi !  Ayez l’honnêteté de répondre !

Zohra Nedaa-Amal

image_pdf
0
0

19 Commentaires

  1. On s’en tape des interprétations du Coran et des mots de cette langue si particulière qu’est l’islamologie ! Ce que l’on constate, c’est que cette idéologie a noyé les concepts dans des dizaines d’interprétations qui permettent à l’islamologue et au musulman de dire tout et son contraire par les mêmes mots. Le concepteur de cette idéologie n’était pas fou, mais grand stratège, la taqiyya fut son arme principale. C’est la raison pour laquelle faire confiance à musulman revient à faire confiance à celui qui vous trahira à la première occasion.

  2. Car le droit musulman autorise, recommande, oblige, à masquer ses intentions en cas de minorité, même quand celles-ci sont sur le papier contractuel, afin de défendre sa religion et son objectif ultime de conquête globale que tout musulman partage profondément. Pour savoir raison garder face à cette entreprise machiavelique, un seul regard reste utile, celui qui constate les effets de cette idéologie, partout et toujours, dans les 57 pays du Dar al-Islam comme dans le Dar al-Harb. Partout viol, vols, meurtres, chaos, violence, mensonges, décapitations, éradication de civilisations et du sens critique, sont à l’ordre du jour. C’est la seule chose qui compte, les conséquences d’une idée, non !

  3. Ce type caractérise le version faux-cul de l’Islam, bref des « musulmans modérés » que l’Oumma ne reconnait pas

  4. Chère Zohra Nedaa-Amal, j’ai toujours été convaincu, bien qu’étant presque entièrement ignare dans ce domaine, que le mot djihad a son origine dans le mot « achehad » qui veut dire jurer. En quelque sorte, il est demandé aux adeptes de l’Islam de convaincre le maximum de gens de jurer que  » Allah est grand et Mohammed est son prophète  » . Sinon; ils se font décapiter .La sourate que vous citez ( S2,V193et217 )
    semble aller dans ce sens. Zohra, pourrais-je avoir raison? Merci..

    • J’ai envoyé un commentaire sur le sens et l’usage coranique du mot gihad, mais il a disparu, et je n’ai pas de brouillon!

    • Je vous remercie pour votre question. En arabe, les mots dérivent d’une racine. Le mot Jihad dérive de la racine JaHaDa, qui signifie exercer un effort ou lutter. A partir de cette racine, le Coran donne un sens précis au mot Jihad qui signifie lutter et faire des efforts pour répandre la Parole d’Allah à l’ensemble de la planète. Pour le mot Chahede ou Chahide, il dérive de la racine CHaHaDa, qui signifie témoigner. Le ChaHide signifie celui qui tombe en martyr dans le combat et témoigne, à travers sa mort, que l’islam est la religion de vérité.

    • Il faut souligner que le mot martyre dans l’islam, est totalement différent du même terme dans le christianisme. Les martyrs chrétiens étaient exécutés par le bourreau, sans répondre par aucune violence. Ils mourraient en martyrs au nom de leur foi en Jésus-Christ. Ils préféraient mourir plutôt que renier leur foi. Dans l’islam, le sens est totalement différent. Le martyr doit combattre et tuer au nom d’Allah. Il mène ce combat jusqu’à la mort. Certains vont jusqu’à utiliser leur propre corps comme arme. De cette façon, ils utilisent leur corps comme bombe humaine pour tuer le maximum d’infidèles : ces opérations « kamikazes » portent le nom d’opérations martyre par ceux qui font le Jihad. Très cordialement. Zohra

    • Cher BALT
      J’ai du partager ma réponse en deux parties. Si ces deux parties ne s’affichent pas dans l’ordre, il faut commencer par le post qui commence ainsi : Je vous remercie par ….

  5. il fut un temps pas si lointain ou aux Francais de souche qui étaient installés chez les barbares pour les civiliser, ont eu un choix a faire  » la valise ou le cerceuil », il est temps de retourner ce choix aux populations exogènes qui polluent notre pays.

  6. quand ou si les musulmans deviennent majoritaires dans le pays et en europe
    ils imposeront leur idéologie et leur charia : ceux qui n’en veulent pas n’auront que pour
    seul choix se battre ou partir
    il n’y a que 30 ans d’écart avant que cela arrive
    il n’y a qu’une seule solution : LA REMIGRATION
    la vidéo de R est très explicite : la majorité l’emporte face à la minorité silencieuse
    et la seule solution pour diffuser le film en question est de VIRER LES MUSLIMS de m___e…

  7. (S2, V216) : « Le combat vous a été prescrit alors qu’il vous est désagréable… C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas. »

    D’après Allah les musulmans ne savent rien ! … OOOhhhhh !!! … Allah lui-même est islamophobe ! ..Mais quelle religion de tarés …. mais bon on ne s’étonne même plus du ramassis de conneries concentré dans un seul bouquin de merde … c’est un record mondial imbattable.

  8. il avoue que les arabes « c’est une race »ce qui n’existe plus en france depuis hollande 1er .

  9. Quand Mahomet attaqua la tribu de Safiyya la juive, avant de tuer son époux et quelques membres de sa famille plus ceux de sa tribu avant d’être violée « maritalement », n’avait-t-il pas crier Allâh akbar en se lançant à l’attaque ?

    Pour la petite histoire : http://www.exmusulman.org/kinana-et-safiya.html

  10. Félicitation Zohra Nedaa-Amal
    Je fais de vos pensées et de votre vision sur l’islam les miennes

  11. Tous les musulmans sont des fanatiques et des hypocrites. Ils mentent avec une telle aisance.

    • Oui et super bien référencé avec tous les versets criminels à l’appui, versets de plus en plus connus du reste, … sauf des imams médiatisés par les carpettes dégénérées qui nous servent d’intellos auto-proclamés

  12. Chalghoumi,non mais sérieusement,c’est la risée des musulmans,ils l’appellent l’imam du CRIF et Charles Ghoumi, je suis triste pour la famille de Charles mais je peux pas dire plus, si ce type se présentait a une élection islamique il ferait dans les 1% maximum

Les commentaires sont fermés.