Chalot le gauchiste dénonce les dealers… mais soutient l’immigration !

Publié le 27 février 2019 - par - 18 commentaires - 886 vues
Share

Nous avons déjà évoqué dans plusieurs articles le cas de ce sympathique personnage, mélange d’Abbé Pierre et de Léon Trotski, qui se nomme Jean-François Chalot. L’homme se dit toujours militant d’extrême gauche, il se prétend laïque et internationaliste. Pourquoi pas ! Il milite dans des associations locales du 77, et a des responsabilités nationales dans une association familiale immigrationniste, le Cnafal.

Dans cet article, paru sur le site des Associations familiales laïques, Jean-François Chalot (qui a milité un temps avec notre fondateur, Pierre Cassen, avec lequel, en dépit de divergences sérieuses, il entretient une relation amicale) semble découvrir que ce sont les classes populaires qui sont les premières victimes de la surdélinquance, parmi lesquelles les territoires perdus de la République, aux mains des dealers.

http://aflmelundal77.over-blog.com/2019/02/montaigu-entre-desesperance-et-espoir.html

Le constat pourrait paraître sympathique et courageux, sauf si on se souvient de la célèbre phrase de Bossuet : « Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes ».

S’il y a une surdélinquance due aux trafiquants de drogue, entre autre, c’est à cause d’une immigration massive, sauvage, majoritairement africaine et musulmane, pour laquelle Jean-François Chalot et ses amis se sont battus de tout temps. Ce sont eux qui se sont opposés, et avec quelle virulence, à toute mesure voulant permettre l’expulsion des délinquants étrangers. Ce sont encore eux qui ont multiplié les démarches pour donner automatiquement la nationalité française – au nom du droit du sol – à tous ceux qui naissent en France, même si, tels ces djihadistes qui vont bientôt revenir de Syrie, ils sont aux antipodes de nos valeurs. Ce sont eux enfin qui ont, de tout temps, voté pour des immigrationnistes qui nous imposent, depuis plusieurs, 400 000 nouveaux venus tous les ans. Ils ont par ailleurs combattu, et avec quelle violence, ceux qui refusaient le tsunami migratoire, les comparant à des disciples d’Hitler, rien de moins.

Et maintenant, des Jean-François Chalot et autres, constatant l’ampleur du désastre qu’ils ont provoqué, gémissent et réclament des commissions Théodule et autres tables rondes pour trouver les bonnes solutions, sans par ailleurs oser cette revendication minimale : l’arrêt immédiat de toute immigration, et le renvoi chez eux des délinquants étrangers.

Mais Jean-François Chalot et ses amis sont dans le camp du Bien, bien sûr, et ils ne peuvent parler comme les très méchants militants qu’ils classent, dans leur logiciel sclérosé, à l’extrême droite.

En attendant, les dealers continuent à faire la loi et des clandestins, dont beaucoup renforceront leurs rangs, arrivent tous les jours, et les classes populaires, ceux qui n’ont pas les moyens de partir, n’ont plus qu’à raser les murs.

Encore merci, la gauche et l’extrême gauche immigrationniste !

Jeanne Bourdillon

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
jodunord

Encore un a mettre sur la liste !!!

DUFAITREZ

Censuré ? Bizarre…
Je disais simplement que Chalot est un Charlot.
Pas plus … et pas très original……

Jill

D’où il sort cet indien ?

patphil

naturalisations à gogo pour en faire des bulletins de vote bin sur!

geronimo

je ris tres souvent de voir des habitants de citées se plaindre des dealers dans leurs hall…ces habitants sont 10 fois plus nombreux que ces cafards…mais ils ne bougent pas leur cul pour eradiquer les nuisibles. et quand la police intervient, quand elle ose intervenir, ces mêmes gens geignards attaquent les flics. quand on est 150 contre 15 ou 20, c’est facile de gagner, encore faut il un peu de volonté et de courage…c’est en fait de cela que manque ces pleureurs, du courage !!! Ils etaient 6 dans mon hall pendant 1 mois….ça m’a pris quelques minutes pour qu’ils… lire la suite

Caillettes aux Herbes

Merci ; ça gêne un peu certains , peu importe .

Barbiturix

Personne ne se soucierait de savoir qui est ce Jean-François Chalot et quelle est sa pensée profonde si vous ne lui faisiez de la publicité en lui consacrant cet article…

Ducon macrondelle

Le terme « pensée  » est bien trop fort pour ce chalot qui sévit parfois sur le site agoravox , que dire alors du terme « profonde » ; en résumé , une gauchiotte caricaturale à liquider impitoyablement le jour venu .

Denys

Antisémite. Pourquoi RL laisse passer votre propagande reste un mystère …

Jill

Non l’immigration massive, Giscard et Chirac en sont responsables avec le calamiteux regroupement familial…

Dupond

Une jeunesse qui n’a pas étudié ,qui n’a pas été formée a un travail manuel ,qui a vu papa toucher les aides etre logé gracieusement grace a son vote et a sa queue et dont la tache la plus harrassante a été d’aller faire le tiercé et boire le café avec ses potes en parlant de l’algérie avec nostalgie qui ne lui a pas apporté ce meme confort ….pourquoi voulez vous qu’ils ne suivent pas le meme chemin. Etre dealer n’est pas pour eux un déshonneur mais pour leur famille la marque d’un jeune qui prend des risques pour ramener… lire la suite

Loupsolitaire

Merci les boomers d’avoir détruis mon pays en votant n’importe quoi et en le livrant a nos pires ennemis.

Barbiturix

Les « boomers » ne sont pas tous des soixante-huitards attardés, tant s’en faut.
Je vote FN par conviction sans discontinuer depuis 1986…

Caillettes aux Herbes

Fichtre ! Pas tous !
(ancien DPS atteint par la limite d’âge)

Lucie

Loupsolitaire, quelques remarques.1ere remarque:Les boomers, comme vous dites, avaient la télé et les journaux pour « s’informer ». Donc maintenant vous pouvez faire le malin parce que vous lisez RL, les boomers n’avaient pas internet, ÉNORME DIFFÉRENCE! Les gens voyageaient beaucoup moins aussi. 2ème: Les politiques n’annoncaient pas au programme « On va faire venir 20 millions de personnes, votez pour nous »! 3ème: Celà a été progressif, et tout le monde a voté, année après année, pas juste les gens nés entre 1945 et 55.

wika

@Loupsolitaire, les boomers n’ont pas tous voté sytématiquement à gauche. Je votais Le Pen à une époque où il valait mieux ne pas le dire ouvertement. Après mai 68, il est vrai qu’il était de bon ton d’être à gauche mais on n’en subissait pas encore les conséquences. Et puis, comme le souligne Lucie, nous n’avions pas la possibilité de nous informer comme maintenant. A présent, le mal est fait et pas seulement par les gauchos : Giscard qui a fait voter le regroupement familial sans demander l’avis de personne n’était pas de gauche. Ensuite, Mitterrand que tout le monde… lire la suite

Dupond

Lucie
Et les enfants des boomers ne restaient pas couchés le jour des élections