Champtercier : la dictature d’un maire mondialiste qui impose ses migrants…

reginealhaud-blancchamptercier2Vous n’êtes plus des Gaulois ! Vous êtes cosmopolites ! Y a pas de discussion possible, un point c’est tout !

C’est en ces termes que le maire de Champtercier a apostrophé les habitants de ce petit village des Alpes du Sud qui s’élèvent contre la venue d’une centaine de « migrants » de la jungle calaisienne.

Régine AILHAUD-BLANC, 65 ans, retraitée de l’éducation nationale et… de gauche, bien sûr, a refusé que se tienne un référendum pour connaître l’avis de ses administrés.

Le préfet a parlé. On ne peut pas aller contre sa décision. On obéit. Fin de la discussion.

Elle est en colère, la bougresse. Elle a décidé que les clandestins de Calais seraient, ici, accueillis et que ces Français qui se croient toujours dans un village gaulois devront apprendre le « vivre ensemble ». Non, mais, « c’est la mondialisation » que diable ! « Il faut que vous soyez ouverts ».

Et, d’ailleurs, « ça ne fait que commencer, cette migration ! », prévient-elle à l’ensemble des protestataires qui auraient souhaité être interrogés par référendum.

Ils n’ont pas bien compris ce que venait faire la mondialisation dans leur village tranquille mais c’est avec effroi que les Champterciens ont entendu celle qu’ils ont élue pour six ans, leur imposer, sans autre forme de procès, une centaine de clandestins, majoritairement des hommes, érythréens et soudanais.

Si ce n’est pas de la dictature…

Parce que ces parachutés d’Hollande et sa clique, ne risquent pas de se perdre dans la masse des habitants. Non, on ne parle pas de la couleur. On parle du nombre phénoménal de ces gens qu’on leur ordonne d’accueillir au mépris de leur refus du « vivre ensemble ».

Car ce petit village ne compte pas tout à fait huit cents âmes.

On imagine mal, 100 étrangers s’invitant discrètement, dans une famille unie de 800 personnes, habituées à vivre selon leurs coutumes provençales.

Et bien non. Cette femme ne VEUT pas aller à l’encontre du préfet du département à peine nommé, qui a réquisitionné le « village de vacances de Chandourène » pour y loger les expulsés de la jungle, dès ce mois d’octobre.

Chez les gens de gauche, on apprend à enfumer le citoyen et celle-là, elle s’y connait.

Dans un premier temps, elle leur fait croire qu’ils ne sont là que pour six mois, le temps de régulariser leur demande d’asile.
Six mois pour une demande d’asile ? Est-ce que Hollande, Valls et Cazeneuve ont multiplié par mille le nombre des fonctionnaires chargés de traiter les demandes d’asile en France ? Parce que, si ce n’est pas le cas, ça prendra au moins dix ans, comme d’habitude.

Ensuite, même si elle reconnait que le ratio de « réfugiés » est un peu trop important pour la commune, elle affirme qu’elle pensait devoir accueillir quelques familles, à savoir père, mère et enfants.

Quel mensonge ! Comment peut-on mentir de manière aussi éhontée à des familles qui vous côtoient tous les jours et qui vous ont confié la gestion de leur patrimoine communal. Qui vous ont confié leur sécurité et celles de leurs enfants.

Quel Français n’a jamais vu, dans les media, les clandestins de Calais ? Ont-ils, quelquefois, vu des familles bien rangées, bien polies, père, mère, enfants, attendant tranquillement de passer en Angleterre ?
Non. Ils n’ont vu que des hommes, seuls, enragés tout le temps, dans des scènes de violence où ils affrontent les forces de police et aussi les habitants de Calais.

Et ce sont 100 hommes, seuls, jeunes, pour la plupart, qui arrivent dans le village. Des gens qui ne veulent pas rester en France. Des hommes qui vont déambuler dans les rues à ne rien faire puisqu’ils seront entièrement pris en charge par l’Etat. Logés, nourris, chauffés. Et qu’ils n’auront pas à travailler pour occuper leurs journées.

Autant d’appréhension pour nos Champterciens qui vivaient dans la quiétude qu’offre un tout petit village provençal, loin de toute la « mondialisation ethnique » des grands centres urbains.

Les enfants pourront-ils se rendre, seuls, à l’école du village comme ils le font depuis toujours ? Pourront-ils jouer après la classe sur la place ou dans les rues du village sans que les parents aient à craindre de mauvaises rencontres ?

Tout ça, cette bonne femme de maire, le sait. Elle n’est pas née de la dernière pluie.

Et ce préfet, ancien commissaire de police, ne peut pas ignorer, non plus, les risques auxquels il expose cette population, par le nombre de clandestins qu’il lui impose.

Tout le monde sait ce dont sont capables des hommes jeunes, livrés à eux-mêmes, désœuvrés, qui n’ont aucun respect des lois du pays qui les accueille. Tant de faits divers, rapportés par les media, le prouvent chaque jour. Ces gens peuvent être violents. Les habitants du village sont en danger.

Et qu’est-ce qu’elle trouve à leur dire, cette élue ?

« Il faut savoir raison garder. Vous n’êtes plus dans un village gaulois ! C’est la mondialisation. Et ça ne fait que commencer, ces migrations. Il faut qu’on soit ouvert. On ne peut pas rester sur des vieilles positions, il faut accueillir les gens et vivre ensemble ».

champterciervvf

La future résidence des migrants de Madame le maire…

C’est de la folie pure. Ces gens de gauche qui suivent et appliquent la politique humaniste de Hollande, au lieu de s’inquiéter du bien-être des Français, ne pensent qu’à les culpabiliser.
S’ils ne veulent pas accueillir l’étranger, c’est qu’ils sont racistes, xénophobes. Ils n’ont pas de cœur, ils sont inhumains. Ils sont honteusement égoïstes et trop « franchouillards » pour tendre la main aux plus démunis de la planète. Pire, ce sont des fascistes !
Mais la corde sensible ne coulisse plus. Elle est restée en travers de la gorge des Français qui n’ont plus confiance en eux.

Parce qu’ils aimeraient savoir, ces Français, comment les gens du pouvoir font leurs calculs de répartition ?

La France compte 36 681 communes dont 34 672 ont moins de 5.000 habitants et 947 communes plus de 10.000 habitants.
Selon leurs aveux, il y aurait 10.000 clandestins qu’ils tentent de recaser, dans l’urgence, avant les prochaines élections.

Il ne faut pas avoir fait Saint-Cyr pour calculer le nombre de migrants-réfugiés- clandestins qu’ils pourraient placer dans chaque commune. Même pas le tiers de l’un d’eux !

Allez, soyons magnanimes ! Ne coupons pas les cheveux en quatre ni les migrants en trois.
Même en acceptant deux migrants dans chacune d’elles, le tour était joué.

Alors, pour quelles raisons, un village dont la population n’atteint pas les 800 habitants, accueillerait 100 clandestins ?

Et elle ose leur dire, cette femme inconsciente et soumise à son idéologie gauchiste, « il faut savoir raison garder » !

Justement, les Champterciens ont toute leur raison, Madame.

Ils sont conscients des dangers auxquels vous les exposez. Et ils ne font plus confiance à cette gauche à laquelle vous appartenez qui a abandonné le peuple de France au profit de causes humanitaires qu’ils ne peuvent plus assumer.

Des gens comme vous n’ont plus leur place dans notre société. Ils n’ont plus le droit d’exercer des fonctions dont ils ne respectent plus les fondements exigés dans notre République démocratique : la liberté et la sécurité pour tous les citoyens français.

Si par malheur, il venait à se passer un « incident grave » dans ce village, nous vous tiendrions responsables, vous, le préfet et la clique d’Hollande, pour n’avoir pas su les protéger.

Danièle Lopez

image_pdfimage_print

39 Commentaires

  1. Ils ont voté pour elle et bien ils doivent le regretter car elle les prend vraiment pour des moins que rien.
    J’aimerais bien connaitre la couleur politique des villages accueillant des migrants.

  2. Sans vouloir critiquer cet article, Champtercier ne serait-il pas plutôt un village dauphinois ?

  3. Vu un documentaire à la TV sur une chaîne basée au Moyen-Orient. Le cameraman filmait des familles syriennes d’un bon niveau social bien qu’elles soient logées dans un camp de réfugiés. Il y avait un interprète. D’après ces syriens, les villes côtières de la Syrie ne sont pas touchées par la guerre et beaucoup de chrétiens s’y sont réfugiés. Ils ont affirmé au journaliste que les clandestins qui viennent en Europe le font pour échapper à l’armée, laissent leur familles se débrouiller sur place en Syrie, et viennent en Europe UNIQUEMENT pour profiter des aides, allocations diverses et de la liberté sexuelle des femmes européennes !!!! Par ailleurs ils détestent la France et ses habitants.

  4. Il est évident que cette femme est folle à lier et que sa place est dans un asile. Que de mépris dans ses paroles et dans le ton qu’elle emploie. On a tellement d’exemples, qui se multiplient à vitesse grand V, de ce genre de personnes autoritaires et hautaines qu’on finit pas se demander s’il ne faut pas avoir un profil spécial de sadisme ou de cruauté pour occuper les postes « aux responsabilités ».

  5. Quoi que vous voulez ou faisiez. Il est trop tard. Bien trop tard. Le remplacement est irréversible. Maintenant .

    • Mais il ne faut pas rendre les armes comme cela ! sans s’être battu ! ou alors on n’est pas un homme, on n’est pas une femme ! heureusement que tous les Français ne pensent pas comme vous. Du nerf, bordel, secouez-vous !

  6. On croit connaitre les gens et souvent on se trompe , mais sachant qu’elle venait de l’éducation nationale on comprend mieux qu’elle soit de gauche et collabo . peut étre s’était elle présentée S E pour mieux tromper son monde ces gens la ne sont pas à une fourberie prés !

    • Il y a de quoi être sidéré par un tel comportement. Les habitants doivent se ressaisir, se grouper et demander sa démission. Si besoin est la forcer à démissionner. Nous sommes en train de faire de sacrés bonds en arrière dans le temps, ce doit être l’influence des muzz qui sont à l’époque du Moyen-Age, que nous rejoignons peu à peu. Il faut écraser ces islamo-gauchistes sous nos semelles comme des cafards qu’ils sont pour les empêcher de nuire et casser leur autorité mortifère.

    • Sans plaisanter, parmi les ONG qui sont bénévoles pour aider les clandestins, il y a pas mal de cougars en mal d’amour qui se tapent des petits jeunes. Pour certaines cela s’appelle le « volontariat », le « bénévolat », des faux-culs oui !

  7. Chère Mâââdame Lopez, sauf erreur de ma part , cette « retraitée de l’enseignement » a bien été élue par les 800 c…qui habitent ce village ??? Si oui et bien qu’ils boivent le calice jusqu’à lie socialiste. Là je n’ai aucune pitié désolé

    • Zorglub, vous abordez la grande question de l’élection. Il est admis dans no démocraties avancées que c’est le seul procédé qui garantit la représentativité du pouvoir. Moi, je dis : FOUTAISE! Cette belle idée est depuis longtemps pervertie. Un gros con se fait élire sur un tissu de mensonges et pendant 5 ans fait le contraire de ce qu’il avait promis et atteint le record de 10% d’approbation populaire. Vous avez dit représentativité? Un parti amassant 30% des suffrages n’a que de députés. Représentativité!?…

    • môôôssieur Zorglub !

      J’ose croire que vous avez « oublié » comment sont élus « nos » gouvernants… Sauf que rien ni personne ne nous dit à quel pourcentage celle-là a été élue.

      Hollande faisait bien un 17%, tout juste, parmi les socialistes et pourtant on l’a eu jusque dans le trognon.

      Garanti Boussac ! Je n’ai pas voté pour lui !!!!

      Ne me reprochez surtout pas qu’il en ait encore pour 4 mois à nous pourrir la vie.

      Mais je reste persuadée que c’était juste un oubli de votre part 🙂

    • bien de votre avis les gens pensent que voter pour ces socialos de merde et bien gratter la merde avec les clandestins sa vous fera comprendre se que valent ces gens de la gauche ,je vous plains pas.

  8. …. Cette dame est une ex enseignante…ce ne sont pas les profs qui justement lèchent les babouches des clandestins ? qui accusent les patriotes de racisme, de xénophobie, de fascisme etc (à ce propos, la communauté asiatique ne s’en plaint jamais de racisme de la part des français de souche… Mais par contre, des allogènes de banlieue, çà oui !).

    Alors les profs qui êtent pour le vivre ensemble, la prochaine fois que vous vous ferez démonter la gueule par vos petits protégés, j’ouvre une bonne bière à votre santé !
    Et pour revenir au sujet, qu’elle donne l’exemple et accueille quelques clandos chez elles et après elle pourra donner des leçons aux autres !

  9. Éduquons….Éduquons… a aussi son féminin!
    Retraitée de l’éducation nationale, ça veut dire très explicitement ex-coco du SNI devenue péhesse au FSU. On les retrouve, ces soixant’huitards qui n’ont rien compris, dans les associations croupions du péhesse: les DDEN, la MGEN et autres assocs commensales des contribuables.
    Tous ne sont pas comme cette islamo-compatible, mais quand même, il faut imaginer que ces maitresses et maîtres à penser de travers ont enseigné à des générations d’écoliers la Laïcité selon leur conception gauchiste. On ne doit pas s’étonner, après çà, que Plus belle la vie de FR3 payée par les mêmes contribuables fasse un « malheur » tous les soirs en place d’information.

  10. Invasion massive et grand remplacement de la population française mis en place par nos dirigeants soumis à la dictature islamique ( conquérir , convertir , diriger ) mais je crois et j ´espère que les Français commencent à le comprendre et le ressentir de façon de plus en plus visible et que les événements sont en train de s ´accélérer . La solution du dernier espoir est le Front National , lui qui a prévu tout ce qui se passe aujourd’hui en France . Vive Marine. Et tous aux urnes …. sinon ce sera les armes !!!!!

    • C’est fait, excellent de clair voyance ce Jean Raspail.
      Il l’a écrit dans les années 70 c’est dingue.
      Peut être il avait entendu le discours de boumedienne de 1974 à l’onu mdr à l’onu
      « Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire . »

  11. « … la mondialisation … soyez ouverts …. » : oui oui, mais peut-on lui faire remarquer à cette salope que la mondialisation ici et là, c’est tout de même à sens unique ?………. On va au Soudan nous, En Erythrée ? En Afghanistan ?……. Non, on ne va pas là bas, pourquoi, au hasard ?….

    • c’est ma foi vrai ce que vous dites!!!!et si nous on débarque en afrique ou ailleurs …..je ne suis pas sure qu’on nous donnera de l’argent des logements ni meme qu’on nous acceptera. ce sera retour par le 1er avion et à nos frais.

      • Mais, on va finir en Afrique quand ils seront tous en europe.
        On s’installera et on développera les pays.
        Puis, il y aura la prochaine glaciation et eux ils se les geleront.
        Oups ! du coup ils viendront à nouveau nous coloniser..P’tain, c’est sans fin cette histoire.

  12. L a mondialisation,cette maire a une guerre de retard.Un reportage, nous apprenait que les grands ports mondiaux n’avaient presque plus de trafic marchandises.

  13. QUEL MALHEUR comment allons nous nous sortir de cette situation.lITALIE n est pas loin et ils vont venir s installer en FRANCE faite le calcul tous les jours des bateaux arrivent avec 3000 et plus

  14. Continuons à sagement voter Socialiste, surtout, rengorgez vous de n’avoir jamais voter pour le FN ! ! ! ! ! le seul parti qui défend tout les citoyens et pas
    du tout les « migrants ».

  15. BIZARRE la mondialisation ne concerne que l europe et encore pas tous les pays personne ne voulant des migrants meme la suede commence a les renvoyer ici meme deboutes du droit d asile ils restent la France toujours un metro de retard

  16. la mondialisation? rien à f….
    le vivre ensemble? terminé j’ai donné .
    les droits de l’homme? rien à f…. et ces blablabla d’une époque ou je n’étais pas née je ne les ai jamais validés vu qu’on ne nous a jamais consultés.

    • Elle a été élue par des gens qui ont préféré la gauche. Pourtant, le bilan déjà catastrophique de Hollande aurait dû les alerter.
      Dans un village aussi petit, les habitants savent où elle habite. Il ne serait donc pas très compliqué de l’intimider jusque chez elle et d’intimider sa famille par la même occasion.
      Pourquoi ce genre de méthode ne serait-il réservé qu’à certains ?

Les commentaires sont fermés.