Le chapeau met en valeur la beauté de la femme : c’est le contraire du voile !

Publié le 9 janvier 2016 - par - 19 commentaires - 1 914 vues
Share

 

Quoi, un article sur la mode sur RL… !? Mais oui, car le chapeau c’est beaucoup plus que la mode. C’est notre civilisation occidentale. Or certains veulent nous faire croire que voile islamique, chapeau, ou foulard occidental, sont la même chose. Ce mensonge est fait pour faire mieux passer la manière dont le voile trahit notre culture, et mieux nous embobiner. Cela ne prend pas.

Dolce Gabbana sort une collection pour femmes voilées : soit. Boycottons Gabbana et le tour sera joué. Aucun problème (je ne suis pas cliente) et on ne va pas pleurer (et surtout pas nos portefeuilles). Mais à la suite de cet article :

https://francais.rt.com/international/13254-luxe–dolce–gabbana

on peut lire le commentaire d’un certain Carlos et son propos me gêne énormément. Que dit-il ? Qu’il ne faut pas pointer le foulard des musulmanes du doigt. Déjà cette insensibilité à ce signe ostentatoire de rejet de nos coutumes et de déclaration de guerre à notre civilisation, c’est scandaleux. Nos chapeaux, eux, ne déclarent la guerre à personne. Mais, cherchant à relativiser, il ajoute : « Sans aller loin, les bonnes soeurs portent le foulard/voile, les chrétiennes à l’origine, et encore dans certains milieux conservateurs aujourd’hui… » non non et mille fois non !

Non à ces arguments archi rebattus, qu’on trouve dans tous les commentaires sur le voile, de la part des musulmans, dhimmis et assimilés. Le chapeau, comme ci dessus porté par Kate de Cambridge, n’a absolument rien à voir avec le voile. Le voile est fait pour cacher la beauté de la femme, pour l’enlaidir, car dit l’ imam de Bron, « le corps entier de la femme est nudité », et un autre : son visage aussi est tout simplement obscène comme son sexe !…

Le chapeau, lui, est fait depuis le XII ème siècle pour décorer, mettre en valeur, embellir la femme. Les cheveux sont loin d’être cachés comme chez les musulmanes, au contraire, et bien travaillés en chignon, deviennent avec le chapeau un ornement de plus. Les femmes qui ont les cheveux courts laissent exprès dépasser des mèches de cheveux. Le rôle décoratif du chapeau féminin n’est pas nouveau : Au XIXème, il devenait en toute liberté et fantaisie une construction fragile, agrémentée d’oiseaux, de fleurs, etc…plus sobre aujourd’hui, il cherche toujours l’esthétique.

Le foulard des chrétiennes ?…Rien à voir non plus. Dans mon enfance, la mode était au carré coloré de soie hermès et les femmes se maquillant et se parfumant, cela n’avait rien d’austère ni de repoussant comme le voile. (Parfum et maquillage sont interdits pour les « bonnes musulmanes » car leurs faibles hommes à ce signal pourraient faire une syncope, nos hommes sont nettement plus forts !) L’été dès la sortie de la messe elles laissaient en toute liberté tomber le foulard et filaient se mettre en bikini, voire parfois en topless, pour aller nager et se dorer à la plage, sans que des maris, pères, frères, ou tuteurs que d’ailleurs nous, nous n’avons pas, y trouvent quoi que ce soit à redire. On ne peut donc pas dire que ce carré les emprisonnait comme le voile musulman ! Le foulard chrétien n’a jamais empêché la mixité. Nos mères et grand mères pouvaient se trouver seules chez elles et sans foulard avec le facteur, le plombier ou le cousin de passage sans que ce soit un crime.

Quant au voile des bonnes soeurs, laissez-moi rire. D’abord beaucoup ont choisi de se mettre en civil de nos jours, sans que leurs pères ou grands frères en fasse un crime d’honneur !… Et quand elles portent le costume religieux, beaucoup laissent voir cependant leurs cheveux. Elles quittent le voile quand il le faut et sans en faire un drame : contrairement aux musulmanes, elles le quittent sans faire de manières pour les photographies d’identité, pour voir le médecin qui peut être un homme sans que cela les horrifie et sans que leurs familles se sentent obligées de mettre les hôpitaux à feu et à sang. Elles le quittent pour certains travaux dans leurs monastères. Certaines le quittent aussi pour faire du sport, le sport c’est la santé et les bonnes soeurs comme tout le monde doivent rester en bonne santé. Enfin elles peuvent décider de le quitter définitivement, parce que cela ne leur convient plus. Personne n’en fait un psychodrame, personne ne les poursuit pour les égorger, elles sont libres.

Le chapeau, le foulard à l’occidentale et le voile des bonnes soeurs laissent voir le cou, alors que foulard islamique le cache. Le chapeau avec cheveux relevés dévoile aussi avantageusement la nuque, comme ici :

 

Cette mise en valeur de la nuque est absolument refusée par le voile islamique.

Le voile islamique est un instrument qui pose une barrière, un interdit. Chez nous, il est permis et même conseillé dans tous les cas d’admirer la beauté féminine. Ce qui est interdit, c’est de poser un acte ou une parole qui déplaisent à la femme concernée. Mais cela, il faut se lever de bonne heure pour l’expliquer à certains, qui n’ont aucune idée de nos codes.

Il faut savoir aussi que ces vêtements musulmans sont parfois opposés à l’hygiène de base tel que nous le pratiquons. Par exemple en Algérie certains voiles chez certaines ethnies sont ou étaient tenus dans la bouche par les femmes, et imprégnés de salive dégoulinante…rien de tel chez nous !

Betty Mahmoodi dans son best seller « Jamais sans ma fille » raconte que les Iraniennes qu’elle côtoyait, n’ayant pas de mouchoirs, se mouchaient dans leurs voiles, que leurs longues robes leur servaient aussi de serviettes de table et que c’était repoussant. Aucune Française n’aurait l’idée de se moucher dans son chapeau ou son foulard, qu’il soit de soie ou synthétique. Notre civilisation, elle, connaît le mouchoir et la serviette de table depuis un certain temps…

Alors non, le foulard des chrétiennes, le chapeau, le voile des bonnes soeurs n’ont strictement rien à voir avec le voile musulman. Parce que dans notre civilisation la femme a toujours eu sa place, même au Moyen Age décrié à tort. Parce que tout simplement nous, nous sommes libres. Et nous tenons à le rester. Car tel est notre bon plaisir. C’est aussi le respect de nos traditions, de nos moeurs, et notre choix de vie et de civilisation.

Sophie Durand

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
jan

Un article sans voiles !
Bravo Sophie Durand

hathoriti

Tout ce noir, Sophie ? Le noir est extrêmement chic . Et je ne parle pas des sacs poubelles de « ces dames », non ! Un tailleur noir porté avec un chemisier ou un tee shirt blanc par exemple, j’adore ! Ne dit-on pas « l’élégance française » ? Depuis Marie Antoinette…?

hathoriti

Vous avez visionné les magnifiques, les superbes vidéos « être français », « être française », « être européen » sur POLEMIA ? Je vous invite à aller vous régaler si vous ne les connaissez pas !

hathoriti

Les religieuses qui portent encore le costume de leur ordre (il y en a encore beaucoup) et qui sont voilées, n’ont rien à voir avec le sac poubelle des musulmanes transformées en Belphégors ! Les religieuses portent le voile noir sur la guimpe blanche qui encadre leur visage sans le cacher. De toute façon, elles sont dans leurs monastères ou dans leurs cloîtres et elles sont vouées à DIEU. Rien à voir avec la connerie musulmane. J’ajouterai que les religieuses portant leur costume « traditionnel » sont beaucoup plus jolies que celles ayant préféré se « déguiser » en civil…comme les prêtres. Mais cela est une autre histoire et n’a RIEN à voir avec cette hypocrisie de l’islam !

Lucie Clavijo

Merci pour cet article qui n’a rien de superficiel, bien au contraire, même s’il parle de la mode.
Car la mode n’est qu’un élément de culture…de NOTRE culture.
Montrer la femme avec goût et élégance est un privilège de la France que le monde entier nous a envié.
Le voile est une escroquerie sur le statut de la femme, il ne sert qu’à cacher toute cette impuissance qui terrifie tellement l’homme oriental.
Voiler la femme pour que personne n’ait le choix, et que la femme subisse, encore et toujours.
Alors, oui montrer la femme dans sa grâce et sa beauté, coiffée d’un bibi ou d’une capeline,…MONTRER là où les autres ne savent que VOILER.
La mode est peut-être superficielle, consumériste parfois, mais si elle contribue à laisser aux femmes un espace de choix et de liberté sur ce qu’elles veulent être, alors vive la mode et les chapeaux:-)
Soyez libres, soyez belles, soyez vous.

jeanne

bonjour !

non le chapeau n’a rien à voir avec le voile et je n’ai rien à ajouter , tout est dit et bien dit dans cet article . Cependant , j’y pensais dernièrement ,
depuis quelque temps , seules les aristocrates ou quelques rares personnes portent des chapeaux . Pourquoi ?
Il fallait être jolie pour un mariage ou autres grandes occasions et les dames invitées portaient un chapeau ; pas la peine de faire partie du grand monde ; chacune voulait avoir une tenue avec de  » la classe » Il semblerait que le « peuple » n’a plus droit à certains moments d’être habillé avec « distinction  » on devient du bétail , plus de chapeau , plus de gants et les mariées aux épaules dénudées ! plus de jolies manches ou de petits boléros non …tout cela est réservé aux autres , je le redis « de la haute « 

Sophie Durand

@Jeanne
Mais non, le chapeau n’est réservé à absolument personne, spécialement quand il s’agit de se préserver du froid ou de la pluie…à condition de toujours montrer quelques cheveux !…
Mais c’est vrai que le prêt à porter actuel n’encourage pas vraiment à rechercher l’esthétique et le féminin. Je me demande si nous ne sommes pas déjà un peu islamisées de cette manière, par exemple par tout ce noir. A nous de trouver notre liberté, nos formes, nos couleurs…et de refuser la laideur.

Dominique

Il faut porter une mode gaie, colorée, originale et le plus possible obéissant aux canons européens.Bannir le noir et autres coloris prisés par les mahométans, bref faire aussi de la résistance vestimentaire.

Anonyme

En tout cas, D&G s’engouffre dans la brèche, et vous verrez, qu’il fera des émules parmi les bourges de la gauche caviar qui trouveront ce voile « revisité » très « chou » !
http://gaelle.hautetfort.com/archive/2016/01/08/la-haute-couture-se-lance-dans-le-voile-islamique-5741972.
J’adore les chapeaux, mais je n’en porte pas, je trouve que cela me va aussi bien qu’une paire de bretelles à un serpent !
J’adore également les chapeaux des Anglaises, il faut reconnaitre qu’elles sont imbattables !

Daniel Boutonnet

Merci Madame pour cet excellent article qui explique à merveille la particularité du voile islamique. J’espère qu’Ali Juppé aura l’occasion de le lire, lui qui nous parle du foulard de sa mère quand elle allait à l’église ! Comment un homme qualifié de brillant (ce que je crois par ailleurs) peut-il faire un parallèle d’une telle imbécillité ? Aveuglement, recherche pathétique du vote des musulmans, je ne comprends pas.

bataille de tourtour

Le bruissement discret des pétrodollars obscurcit grandement certaines intelligences brillantes – ou proclamées telles.

Versaline

Un bel article qui met en valeur la fierté d’être une femme occidentale, une femme qui peut s’enorgueillir de pouvoir montrer sa beauté et par l’intermédiaire de l’accessoire « couvre-chef » démontre la notion de liberté chérie et courageusement gagnée au cours des siècles qui ont fait notre civilisation…

agathe

Le voile est un ornement ravissant sur les statuettes de Tanagra, drapé sur les chevelures des Indiennes, il est la grâce même posé sur le geste de Sarah Bernhardt jouant Phèdre, une caresse sur le visage des mariées, un nimbe au front des vierges peintes, un treillis de dentelle sensuel sous la forme des mantilles espagnoles… SEUL le voile islamique est un éteignoir de la beauté ! ILS gâchent tout ce qu’ILS touchent.

divine

oui il gâche tout ce voile et pour moi il m insupporte je me sens plus être dans mon propre pays quand je vois toute ces femmes déguisaient en fantômes noir de la tete aux pieds sa leur rapporte quoi de faire cela :nous provoquer c est tout et en plus elles ont le culot de nous insulter alors qu elles devraient faire profil bas elles ont pas dans leur pays .j ai regarde une vidéo et je peux dire que certains français sont des vrais connards

Sophie Durand

Oui, mais ces voiles laissent voir les cheveux, et le voile des mariées est transparent. Il est vrai que le voile des épouses de Mahomet l’était aussi. Ils gâchent tout ce qu’ils touchent est une bonne formule.

Hommage au charme, à la grâce, à la féminité et à la liberté. Et tant pis pour les relativistes à deux balles dont le problème relationnel avec les femmes me parait assez difficile à résoudre.

Dominique

Merveilleux article qui me redonne fierté et bonheur d’être une française de culture judéo-chrétienne…et qui tient à le rester encore longtemps, quitte à se battre envers et contre tous.

divine

bien de votre avis et bravo je tiens comme vous a garder ma liberté de ma culture et d être fière de porter un chapeau y a rien de plus élégant vous ne croyez pas Dominique répondez moi merci

dominique

c’est évident que les Françaises et l’ensemble des Européennes sont plus glamour et agréables à regarder, et cela grâce à leur distinction et tenue vestimentaire, sans oublier leurs petits accessoires féminins si charmants, que les dames bâchées de la tête aux pieds, sur les conseils non éclairés de leurs mâles (qui semblent tous bien un peu obsédés et un tantinet pervers). Par contre, je ne les plains plus car elles peuvent se prendre, et en charge et en mains, pour ne pas subir un sexisme d’un autre âge, dicté par un prophète barbare et psychopathe, qui devait, à part bien savoir manier le cimeterre, ne pas avoir inventé la poudre.
Je ne plains que les fillettes et jeunes femmes qui subissent la dure loi des tarés de l’islam, en terre d’islam.
C’est pour cela qu’il faut se battre pour virer de notre beau pays cette sale idéologie, qui se cache derrière des vertus religieuses.