Charles Danzig, de France Culture, veut interdire les Aristochats

Nous avons bien changé d’époque pour certains gauchistes qui se prétendent révolutionnaires, et pour d’autres qui se prétendent intellectuels, comme Charles Danzig sur France Culture, qui fonctionne comme un bourrin, les Aristochats seraient réactionnaires !

Enfant, j’allais à la « Maison du Peuple » à Chartres, regarder Spartacus le révolté avec Kirk Douglas, contre l’ordre romain. On allait aussi dans une salle de cinéma aménagée par le curé de Mainvilliers qui nous faisait regarder Bambi, et je me souviens encore de mes larmes à la mort de sa mère tuée par des vilains chasseurs !

Je me souviens aussi de Blanche-Neige, la Belle au bois dormant et son Prince, les vilaines sorcières, etc.

Plus tard, chez vu les Aristochats, la Belle et le Clochard ! J’aimais bien ces dessins animés, et cela ne m’interdisait pas de lire, dans mes jeunes années, Les Misérables, Le journal d’un condamné à mort de Victor Hugo, Une vie de Guy de Maupassant, la saga de la famille Rougon-Macquart d’Émile Zola, Le rouge et le Noir avec Julien Sorel, de Stendhal, et bien d’autres, comme ma passion pour l’Histoire en général, pour l’Empereur Napoléon 1er  et le non moins génial Second Empire de Napoléon III.

Toutes ces lectures et ces œuvres ont marqué de leur empreinte mes opinions politiques et sociales, assurément ! Je ne serais pas devenu syndicaliste, ni président d’association, ni plus tard un élu politique, sans ces lectures.

Ce ne sont pas mes amours pour les dessins animés de mon enfance qui ont perverti ma conscience de ce que j’étais : un gamin des HLM, issu d’une classe laborieuse qui hélas, ne considérait pas l’instruction comme étant importante pour un enfant. Il fallait à l’époque ramener l’oseille, le flouze, le blé, le fric à la fin du mois pour alimenter la chaudière familiale, et aussi, les élucubrations d’une mère qui avait certes souffert durant la guerre, mais qui était prise d’une frénésie de consommation ! Au détriment de ses enfants !

Pour nous les gosses, les dessins animés étaient un dérivatif. Il n’y avait pas encore de télés, de portables, de mobiles ! Ils nous faisaient rêver ! Ils n’avaient pas la prétention de nous transformer en mari violent, en violeurs, en machos débiles ! Ils ne prétendaient pas faire des filles des oies blanches, des idiotes ! Nous ressortions émus de ces dessins animés, mais pas lobotomisés !

Aujourd’hui, avec les gauchistes qui polluent les antennes de Radio France et Télévisions, Mary Poppins est raciste parce que des personnages seraient noirs de charbon ! Normal, c’était des ramoneurs ! Nul n’y voyait des adeptes du « blackface » américain ; des Blancs déguisés en Noirs pour se moquer d’eux !  Bon sang, quel dégât ces gauchistes font dans les âmes enfantines !

Pour Charles Danzig, Les Aristochats seraient un film d’animation reproduisant les us et coutumes d’une autre époque ! Pas de transgenre, pas d’homosexuel, pas d’enfants venus d’ailleurs, pas de famille recomposée, bref, une horreur qu’il faudrait interdire aux enfants !

« Duchesse et ses trois chatons, Marie, Berlioz et Toulouse, reçoivent de leur mère une éducation à l’image du milieu où ils vivent, dans le Paris de la Belle Époque : celui de la bourgeoisie riche. Tous les codes de la bienséance sont respectés dans le dessin animé !

Vous songez aux risques que nous avons encourus, que nous avons traversés ? À cette volonté de nuire aux enfants que nous étions ?

Les Aristochats : non seulement les codes sociaux sont respectés, mais encore de genre : les petites chattes se pâment à l’idée du mariage et les petits chats sont bagarreurs sous l’œil bienveillant de leur mère. Ce film de 1970 est-il un des derniers à propager l’ancien modèle d’éducation des enfants ? » nous dit ce Charles Danzig ! Vous imaginez l’horreur dans laquelle nous avons baigné ? À l’insu de notre plein gré, dirait-il !

Toute notre vie, nous aurons donc vécu avec des femmes de sexe féminin, c’est-à-dire sans zizi apparent, et qui jouaient sans comprendre à nous charmer, à nous titiller de leurs rires, de leurs jeux divers et variés de séduction ! Ah, les vilaines filles…

Nous avons cru que les hommes étaient masculins, c’est-à-dire avec un sexe entre les jambes ! Par la faute de ces dessins animés, par l’éducation rétrograde de nos parents, nous n’avons pas perçu un seul instant que la vérité était ailleurs, et que nous aurions pu embrasser notre copain d’école dans les bois, dans les champs, se faire masturber, ou tripoter l’anus à la récré, au lieu de jouer à « Fayette » et se toucher le dos pour gagner !

Et dire que je jouais à la balle aux murs, aux pieds des immeubles, avec mes copines Jocelyne, Brigitte, Sylvie, aux HLM de la SEMMA à Mainvilliers, en Eure-et-Loir ! Qu’elles me pardonnent si elles me lisent aujourd’hui ! Que voulez-vous, aussi loin que je me souvienne, je préférais les filles ! Si j’écoute Charles Danzig, c’était sûrement parce que mes désirs n’étaient pas vraiment nets ! Vite un psy…

Bientôt, nous verrons des films d’animation de rappeurs insultant les minorités blanches. Nous verrons des dessins animés avec des gamins noirs et arabes bousculant les fillettes en les traitant de putes parce que trop blanches, trop bien instruites, trop cultivés, venant des beaux quartiers !

Nous verrons des fillettes s’encanailler avec les racailles des cités pour se « libérer » de l’emprise bourgeoise de la famille oppressive par définition, et se rouler des pelles à pleine bouche avec les gazelles des banlieues, ou se gaver de kebabs en jetant des pierres aux chiens déclarés maudits par la culture du coin ! Exit la belle et le clochard !

Une dernière pour la route : de ces débilités balancées sur France Culture, la mal nommée : « Les films (Aristochats et autres) véhiculent tout sauf de l’esprit critique envers l’ordre, en particulier familial. Il ne manquerait plus que le père se réclame « chef de famille », que la mère dise qu’elle a fait des enfants normalement, et qu’aucun membre de la famille ne soit, au minimum, bisexuel !

Duchesse et Marie sont blanches nous informe Charles Dantzig. « Toulouse est bagarreur », en plus d’être roux. Pire, « Berlioz est gris », pas même noir !  Ça se passe dans les beaux quartiers. Ils vivent chez “Madame”, qui les vouvoie… » Affreux !

Dire que nous payons pour que cette radio nous sorte de telles débilités !

Gérard Brazon

 

image_pdf
0
0

51 Commentaires

  1. On comprend mieux que déjà dans les années 30, personne ne voulait mourir pour Danzig.

  2. Dantzig, Apathie, même genre de tarés sévissant sur les ondes pour porter la mort d’une brillante civilisation .

  3. Encore et toujours le Culte des minorités envahissantes, car non contrôlées.
    Vous parlez de Notre Disney ? Celui de l’autre Monde ?
    Le nouveau Disney est arrivé ! Celui des Multi-Tout.
    …. Et chacun s’en réjouit !
    Nous rêvions, enfants ? Le Rêve devient Cauchemar !

  4. Ignoble. Et vu la tronche du censeur, on en vient à se dire qu’il devrait s’interdire lui-même de montrer sa sale gueule. Hummmm m’a pas l’air »de souche » celui-là.

    • bin comme je viens de l’écrire, selon son wiki il serait né Lefevre; j’ai un doute quand meme……………

  5. Comme beaucoup d’autres Charles Danzig a été biberonné par l’école de la République au gauchisme, voir au marxisme. Il a donc suivi une voie toute tracée le conduisant à la haine de tous ceux qui ne pensent pas comme lui et bien entendu à la haine du passé, voire du pays où il vit : la France. Les Aristochats et bien d’autres dessins animés sont des délices à voir et à revoir par ceux qui les apprécient sans modération.

  6. Marre de tous ces lobotomisés qui veulent qu’on ait le même creux dans la tête qu’eux à la place du cerveau.

  7. La pollution a fait beaucoup de dégâts !!! Ces gens sont grassement payés pour sortir des débilités pareilles!!! Ha il faut bien accélérer la déchéance et la soumission de nos enfants et petits enfants……. Mais quelle bande de c…. et je suis polie!! Ils veulent ouvrir les prisons mais je crois que les portes des hôpitaux psychiatriques sont restées grandes ouvertes depuis un bon moment!!!! Nous, « les vieux » gênons » un peu trop parce que nous sommes les derniers remparts contre cette « fin » du monde que nous avons connu, aimé et qui nous a appris tant de choses! Les générations qui suivent sont perdues d’avance, hélas…

  8. je suis fasciné par le nombre de malades mentaux de tous genres qui s’ignorent malades…
    celui çi tape dans le top 10 à tout le moins.

  9. Si être gaucho/bobo/ islamo/compatible ou toutes ces tares confondues c’est dépasser largement les limites de la crétinerie ainsi qu’il est vérifié tous les jours que Dieu fait, que cela en devient pathologique, je remercie le Ciel de n’avoir pas été contaminée par la Gauche…

  10. À lire les propos de ce pseudo-intellectuel on se dit « qui veut mourir de rire pour Dantzig ? »

  11. et que dire de heidi avec shirley temple !! là on trouve des zozos qui nous expliquent que ce film est raciste car heidi est blonde !! que l’histoire se joue en suisse alémanique (donc pour ces guignols forcement nazis ) et que il n’y a pas des noirs montagnards !! là je suis tombé sur le cul !! bien sur on a pareil avec sissi là c’est pire que des blancs vivant en baviere donc nazis aussi !!

  12. Je me souviens du temps béni où entre 2 émissions, je regardais un « Popeye », un « Heckle et Jeckle », un « Flèche bleue ». Ça ne volait pas haut mais ça avait au moins le mérite de faire rigoler 5 minutes.
    Mais ça, c’était avant…la pub.

  13. et ça va continuer tant que les gaulois réfractaires continueront à se soumettre en n’allant pas voter

  14. Je croyais Charles Dantzig plus intelligent. Peut-être se confier à été le prix à payer pour avoir accès aux médias de la fausse pensance.

    • sans doute pas, la préférence pour lui a été d’un autre ordre…enfin je l’imagine.
      je ne pense pas qu’on puisse lui imposer ces phrases. Il a le droit d’être tordu, tout seul comme un grand. Lui aussi est agité par des sentiments et des envies minoritaires.

    • Ou alors l’article cherche des poux là ou il y en a pas. Emission facilement trouvable sur le net et donc chacun jugera qui de Mr Danzig ou Mr Brazon en fait des tonnes.

      • les deux camps en font des tonnes…mais ceux qui ont les manettes de la pub et des médias ont plus de moyens.

    • De la bien pensance a la rien pensance ,il n’y a qu’un pas que beaucoup ont franchi.

  15. Mary Poppins ? Mais c’est un éloge de la liberté et de l’imagination débridée ! Il faudrait leur faire des explications de films, à ceux-là. On les refile à Un Odieux Connard ? (Pour ceux qui connaissent. Il est vraiment excellent !)

    Et ils devraient s’intéresser à ce qui a du succès auprès des enfants. Quels sont les livres d’enfants/ados qui ont eu le plus de succès ces 20 dernières années ? En France, Lanfeust de Troy, et au niveau planétaire, Harry Potter !

    Malgré le fait que le premier soit de l’heroic-fantasy et frise parfois le olé-olé, aucun des deux ne brise les codes, sinon de la bienséance, du moins de la morale traditionnelle et du bien et du mal. Au contraire, ils les suivent à la lettre, et je crois bien que c’est ça que les enfants recherchent !

  16. La propagande gaucho étant tellement la norme sur la radio de « service public », rien ne peut m’étonner. Ce soir, France-Inter, 19h20-20h, « téléphone sonne », Pierre Weill. Sujet : quelle a été pour vous, chers auditeurs complices, la personnalité de l’année 2019 ? Un exemple, scandaleux, parmi tellement d’autres …

  17. Sa déconne encore chez les gauchistes , le gauchisme est une maladie mentale , vite un médicament ils en ont grand besoin

  18. Que dire face à des gens qui ont perdu tout simplement..l’innocence ! C’est Mozart qu’on assassine ! ….à Daniel Guichard, le chanteur, à qui on demandait de quel parti politique il se sentait proche, celui-ci de répondre: « celui de Michel Audiard et de Gabin ! « …
    La poésie, la littérature classique et la philosophie de l’antiquité, ainsi que la belle musique (même le niveau de France Musique a terriblement baissé, pour l’essentiel) ne font plus parti du mental de ces pseudos-intellectuels, sauf à s’en référer pour se donner un genre..
    Quand on voit, dans l’art contemporain, qu’un artiste peint avec son anus, et qu’on paie fort ses « oeuvres », de quoi peut-on encore s’étonner !?…et pendant ce temps on crie « fachos » à des pauvres gosses commémorant Noël (crèche et choral) !

  19. On pourra toujours déambuler en burkini dans la Fronsse de demain 🙂
    Les récalcitrants seront traités de racistes aggravés d’homophobes ..
    Quoi de plus normal hein ??

  20. J’ai été tellement interloqué par cet article que j’ai écouté l’émission. Bon soyons clair, à aucun moment il n’est question d’interdire les Aristochats. Rien qu’avec le titre du dessin animé, évidement l’éducation est celle de la haute bourgeoisie avec Mme de Bonnefamille. Education que peu d’enfants ont reçu. Sachant qu’O’Malley le chat de gouttière n’est pas un gilet jaune qui veux brûler la maison des riches. Alors oui, le Dantzig sur analyse sans doute, mais l’historien Eric Bataray recadre pas mal. J’espère que vous avez aimé le passage « united color of benetton », parce qu’au final le point du film de Disney est bien là: La blanche Duchesse chat de race (de souche?) fraie avec le gros matoux batard. Et des chats tous bien différents écoutent du jazz tous ensemble. Dur?

    • Et donc, ce n’est pas très grave piur vous que ce Danzig estime que les familles d’antan sont des mauvais exemple d’éducationenfantine? Moisi peut-être, trop vieille France, pas assez « moderne », trop aristos, voire démodée. C’est mieux de voir un Président s’aspergeait de la sueur de ces travestis, et se pavaner en ridiculisant notre Pays.
      Pour ma part, cette France me dégoûte… Je vous la laisse.

      • Le mieux Synpol c’est d’ecouter l’émission et de trouver quand Danzig dit que c’est une « mauvaise education ». Vous aurez du mal. D’autre part, je doute que vous aillez reçu l’éducation donnée aux chatons dans les aristochats. Ceci dit, je vous le souhaite, vous n’aurez pas de problemes de retraite 🙂

        • @ Batigoal
          Pas nécessaire de le dire ouvertement, l’art pervers consistant à rejeter toutes les valeurs suffit comme message, même le plus obtus finira par être atteint de cette propagande malsaine que veut véhiculer ce gauchiste taré (euphémisme).

          • D’accord c’est trop subtil pour moi: il a eu « l’art pervers » de vouloir interdire les aristochats sans jamais le dire, tout comme rejeter en bloc une éducation hautement bourgeoise que personne ou presque n’a eu ici. Donc sur le fond, il faut qu’on leve tous le petit doigt en buvant du thé et joue du piano? Attention aussi, dans les aristochats, il n’y a pas de père, c’est les mamans chats qui mènent la danse. Une perversion de notre valeureux modèle patriarcal sévèrement burné?

    • Non, pas possible, ils ne veulent pas interdire les aristochats ! Mais c’est super , quelle chance nous avons … tu voit pas plus loin que le bout ton nez , tant pis pour toi, reste dans ta bulle. Néanmoins un conseil pour toi qui semble encenser le « united of color …  » , va donc vivre quelques années dans un HLM du 93 et surtout, inscrit tes enfants à l’école publique du coin, qu’ils ressentent le « vivre ensemble » , les effets sont garantis

      • Si Mr Brazon avait écouté l’emission (ce dont je doute), il aurait sans doute rebondi sur la fin qui parle « d’united color of benetton » et donc dénoncer la propagande du fameux « vivre ensemble ». Au moins, comme dans votre message, nous aurions été dans la « ligne du partie ». Mais non, ca sort « Danzig veut interdire les aristochats » mdr. Ça fanstasme sur des dessins animés avec des trans, des LGBT, des Kebab, bref le ridicule ne tue pas… Heureusement.

      • Apres tu ironises sur le titre, mais je suis sur que beaucoup BEAUCOUP de personnes vont le croire. J’ai encore en mémoire la pseudo interview de Manuel Valls et les commentaires qui suivaient. Ah oui, il fallait voir que c’etait dans la rubrique « humour et derision » suis je bête 🙂 Ce n’est pas le cas de cet article 🙂 Calomnions, calomnions, il en restera toujours quelque chose, pas vrai?

  21. Une guerre à mort est déclarée au PEUPLE FRANCAIS sur sa terre !
    Tous les niveaux de la société merdiatico-politicienne sont touchés et ceci dans tout l’Occident chrétien soumis à la caste bruxelloise !

      • moi j’ai aussi regarde et regarde encore quand je tombe dessus  » la petite maison dans la prairie » ; il y a environ 10 ou 15 ans , nous avons offert a notre filleule religieuse et civil toute la serie

Les commentaires sont fermés.