Charles III : un drôle de roi qui se déplace avec son siège de toilette

 

Chaise percee utilisee pour les besoins matinaux de Louix XIV
Chaise percée utilisée pour les besoins matinaux de Louis XIV

C’est certainement connu depuis longtemps, mais cela vient de rebondir. L’information est répercutée par nombre de médias en Europe et ailleurs. Le roi Charles III, qui va régner sur l’Église d’Angleterre et sur les quinze royaumes du Commonwealth, a des manies bizarres. Les unes plus folles que les autres, mais celle qui retient particulièrement l’attention est le fait qu’il se déplace toujours avec son siège de toilette.

Charles doit avoir une histoire d’amour très singulière avec son WC. Il ne doit ressentir de satisfaction que quand il est assis dessus. Comme c’est le cas avec Camilla. Les deux doivent se ressembler… Loin de moi l’idée de dire Camilla ressemble aux WC du roi, c’est juste que, peut-être, dans la tête du nouveau monarque du Royaume-Uni, les deux se ressemblent…

Le roi Charles se prend-il pour Louis XIV ? Possible. Ils ont un point commun.

Rappelez-vous, notre ancien Roi-Soleil. Il aura été le monarque qui a le plus innové en matière de besoins. Les gros surtout.

Il faisait ses besoins du matin en public, au Château de Versailles, assis sur une chaise percée au milieu, une sorte de pot de chambre, appelée aristocratiquement « chaise d’affaires ».

Ce rituel royal se déroulait en présence de quelques privilégiés qui payaient très cher le droit d’y assister, appelé « brevet d’affaires ».

C’était un très grand avantage de pouvoir parler au Roi à ce moment-là. C’est là qu’il s’ouvrait le plus volontiers, paraît-il.

On comprend le désarroi de Lady Di quand Charles débouchait dans sa chambre à coucher en tirant sa cuvette derrière.

On ne peut que déplorer la terrible vie de son plombier. Monter et remonter les WC du prince puis roi chaque fois que celui-ci décide d’aller à droite ou à gauche ne doit pas être une partie de plaisir.

Pauvre plombier, il a dû faire ça toute sa vie.

Espérons que le pouvoir du nouveau roi ne dure pas trop longtemps. Nostradamus a, paraît-il, prédit que le roi abdiquerait. Jusqu’où Charles peut-il aller en traînant derrière lui son cabinet à caca ? Et pendant combien de temps ?

La reine-mère peut s’en aller en toute tranquillité. Son cher fils, Charles, portera la cuvette royale avec dignité et honneur jusqu’à ce que la mort les sépare.

Et elle peut être fière de lui. Charles sera le monarque le plus risible au monde.

C’est une belle distinction.

Elizabeth a été la reine la plus froide des monarques.

Son fils, le roi le plus ridicule.

Allez, juste une petite liste pour satisfaire la curiosité de ceux qui ne sont pas au courant des manies du roi Charles :

  • Le papier hygiénique (qui va avec le reste…)
  • Le lit
  • Le pyjama
  • Les lacets
  • Le dentifrice
  • La baignoire
  • Le petit-déj et le reste…

Des liens :

1- nypost

2 – ouest-France

Messin’Issa

https://resistancerepublicaine.com/2022/09/18/charles-iii-un-drole-de-roi-qui-se-deplace-avec-son-siege-de-toilette/

image_pdfimage_print

13 Commentaires

  1. Comment vous remercier, Messin’Issa, pour cette bonne tranche de rigolade ! Ah ça fait du bien ! Comme sur le « trône », tiens ! J’comprends mieux pourquoi Diana s’est fait la cerise du paddock de ce tordu…

  2. Il a tellement attendu que la vioque trépasse, que maintenant il protège jalousement son trône ! 🙂

  3. Pour faire de l’esprit, il vaut mieux avoir du talent, sinon cela a des relents d’aigreur.
    Louis XIV était connu sous le nom de Grand roi, d’où le lycée Louis le Grand, dont certains ont peut être entendu parler

    • L’auteur peut bien s’amuser de ces petites manies sans faire offense à Louis XIV et à notre histoire. Il n’est ni le premier, ni le dernier.
      Moi qui habituellement suis assez sourcilleuse voire suspicieuse des mauvaises intentions, je n’ai vu dans cet article qu’une gentille malice d’espiègle.
      Tous les articles de Messin Issa sont empreints d’humour, mais sans méchanceté. De très bonnes aubaines pour se dilater un moment la rate à une époque qui n’y incline guère.

  4. Un pourri gâte, un futur gâteux.
    Il ne doit pas oublier que aussi haut que l’on soit on n’est jamais assis que sur son C..l peu importe le siège votre Altesse

Les commentaires sont fermés.