Charles Martel, la cible privilégiée des islamo-gauchistes

Il est consternant de voir qu’à l’heure où la France traverse une crise identitaire sans précédent, certains ayatollahs du multiculturalisme s’acharnent à ternir notre grand roman national, minimisant les hauts faits d’armes et salissant les grands personnages qui ont fait l’histoire de France.

C’est ainsi que le Roi Soleil n’est plus que “l’envers du soleil” et l’incarnation du despotisme, et que Napoléon, dieu de la guerre personnifié, n’est qu’un boucher ayant saigné la France.

Mais c’est surtout Charles Martel qui reste la cible privilégiée des islamo-gauchistes, toujours prêts à monter à l’assaut contre les références historiques préférées des sites identitaires.

A la fois “mythe identitaire de l’extrême droite”, “imposteur hystorique et mythe fasciste”, “dictateur” ou “putschiste ambiteux venu envahir l’Aquitaine”, Charles Martel, depuis quelques années, focalise tous les tirs d’artillerie de la gauche tiers mondiste.

Pour Le Monde, se référer à Charles Martel, c’est “être mu par un nationalisme étroit” quand ce n’est pas “afficher une fière ignorance”.

En clair, seul un bas du front ou un ignare peuvent se référer à Charles Martel.

Cela en dit long sur la modestie et l’objectivité de cette presse arrogante, grassement subventionnée pour salir l’histoire de notre pays.

La France est en train de se désintégrer et ces élites auto-proclamées démolissent ce qui fait le ciment d’une nation : son histoire, écrite dans le sang et les larmes, par le peuple et lui seul. Comme l’a dit François Fillon :

« Les jeunes Français ignorent des pans de leur Histoire ou, pire encore, apprennent à en avoir honte. Il faut réécrire les programmes d’histoire avec l’idée de les concevoir comme un récit national. Le récit national, c’est une Histoire faite d’hommes et de femmes, de symboles, de lieux, de monuments, d’événements qui trouvent un sens et une signification dans l’édification progressive de la civilisation singulière de la France. »

Non, messieurs les apôtres de la soumission, la bataille de Poitiers en 732 n’a rien d’une anecdote sans lendemain, au prétexte que les Sarrazins se sont repliés sur la région narbonnaise, poursuivant leurs méfaits.

C’est une bataille décisive qui signe l’arrêt de l’expansion arabe, lancée vers le nord de la Gaule par l’émir Abd-al-Rahman, qui avait ravagé l’Aquitaine.

Elle marque le début de la reconquête qui durera  50 ans, marquée par la prise de Narbonne en 759 par Pépin le Bref, fils de Charles, puis par la conquête de la Catalogne par Charlemagne.

Elle symbolise la lutte de l’Occident chrétien face aux invasions arabes.

Et tous les historiens s’accordent à dire que la bataille de Poitiers marque la naissance de la dynastie carolingienne.

Par conséquent, peu de batailles ont autant modifié le cours de l’histoire.

Sans Charles Martel, la Gaule aurait connu le même sort que l’Espagne, qui ne fut libérée de la domination arabe qu’en 1492 !

Les détracteurs de Charles Martel avancent que les historiens mentionnent très peu cette bataille. Faux, évidemment.

Elle eut un énorme retentissement  dans tout le pays et même les chroniqueurs arabes reconnaissent qu’Abd-al-Rahman et ses compagnons « ont connu le martyre ».

Que cela plaise ou non, en octobre 732, Charles Martel et ses guerriers francs, ont bel et bien écrasé les Sarrazins à Poitiers.

“Mais rien ne pouvait rompre ce « rempart de glace » dont les écrivains arabes parlent tous avec tant de douleur et d’admiration. Les Sarrasins se brisèrent sur les soldats chrétiens et leur chef, Abd-al-Rahman, tomba, frappé mortellement par un coup de lance”. ( Les grandes journées de la chrétienté de F. Hervé-Bazin )

Il est grand temps que la France comprenne qu’elle ne survivra pas en oubliant ses racines et son histoire.

Les Français ont besoin de héros. Et Charles Martel en est un.

Dénigrer le roman national, c’est non seulement trahir ceux qui ont bâti notre France millénaire, mais c’est aussi trahir les générations futures auxquelles nous allons léguer une nation désintégrée.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

78 Commentaires

  1. Je trouve la résistance chrétienne à l’occupation arabe tres logique l’occupation était tolérable dans cette époque , mais dans la notre il faut la condamner on envahi pas un pays c’est illogique .sinon merci , vous m a fait vivre un moment de grande ‘émotion quand vous avez parlé du roi abderahmane et tous ces gens que j’aime ….on dit que les chrétiens ont subi la dictature de l’église de Ferdinand et Isabelle la catholique , après le départ des andalouses , selon certains auteur ils ont regretté leur départ ils ont même pleuré pour leur échec , car ils étaient très passifiques avec les autres communautés , ils pratiquaient leur religion avec liberté , quant aux juifs ils les ont carrément suivi au maghreb …..Le roi abdelah avait deux ministres juifs .

  2. Les Algériens expulsent eux-aussi les clandestins subsahariens
    Ahmed Ouyahia, Premier ministre algérien, avait déclaré en juillet que les migrants étaient « source de criminalité, de drogue et de plusieurs autres fléaux. » En août dernier, les Algériens avaient expulsé massivement des migrants subsahariens. « Dans l’objectif de mieux faire face au phénomène de l’immigration irrégulière et lutter contre les réseaux de la traite des personnes, les autorités algériennes ont décidé, en étroite coordination avec leurs homologues nigériens, de la reprise, à compter du 1er août 2017, des opérations de rapatriement de ressortissants nigériens en situation irrégulière en Algérie », avait notamment déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Benali Cherif.

  3. 100 ans seulement après Mahomet, Martel bouta les Arabes hors de France !
    Charles ! Déjà !
    La Rancune est tenace ! Puis sert d’argument à la reconquête.
    Plus de Charles Martel en France » ! Des Collabos !
    Raison de plus pour se mettre « Martel en tête » !!!

  4. Charles Martel était Franc et non français, à l’époque parler de France n’a pas vraiment de sens ni d’ailleurs d’Occitanie. L’ Aquitaine était au mains des Wisigoth qui étaient à l’époque en déclin. L’Occitanie s’est formée plus tard. Il est vrai que Charles Martel a battu une armée de Sarrasins à Poitiers. En faisant cela, est-ce qu’il a sauvé le royaume Franc ? sans doute mais ce n’est pas sûr que les sarrasins aient eu les moyens matériel de continuer vers le nord leurs conquêtes mais ça seul les historiens peuvent le dire.

    • On date la naissance de la France du baptême de Clovis. Cela dit, ni lui, ni Charles Martel, ni Charlemagne ne parlaient français, plutôt une langue proche de l’allemand ou du flamand.
      L’Occitanie était au moins en germe, on y parlait déjà un occitan archaïque.

      • Ce serait plutôt la conception de la France et encore, la France s’est construit très progressivement et surtout contre le royaume d’Angleterre.

  5. Près de 10 000 Algériens renvoyés chez eux

    Ce sont les médias algériens qui s’émeuvent de cette mesure qui toucherait près de 10 000 ressortissants algériens vivant clandestinement dans ce pays musulman rigoriste. Ainsi, le média Observ Algérie s’émeut que des milliers de « sans-papiers » algériens puissent être expulsés dans le cadre des réformes entrepris par le jeune prince héritier, Mohammed ben Salmane Al Saoud.

    Le ministère de l’Intérieur saoudien a confié que 3000 clandestins algériens ont déjà été expulsés et renvoyés vers l’Algérie. Pour les presque 7 000 autres Algériens, selon Observ Algérie, ils « attendent l’achèvement des procédures de voyage et la récupération de leur passeport ».

  6. Le plus simple,c’est de dire que Charles Martel n’a jamais existé,et n’a pas chassé les maures en 732 vers Poitiers .Que Mahomet ait atterri à Jérusalem sur le dos d’un cheval volant,ça par contre c’est l’histoire ;laquelle donne des droits aux arabo-musulmans sur la ville crééent par les juifs,il y a plusieurs millénaires .

    • Oui là vraiment l’imposture est flagrante.Mahomet a SIMPLEMENT REVE qu’il était allé à Jérusalem sur un cheval, ailé je crois.Les musulmans ont conquis Jérusalem après la mort de Mahomet en 632,soit vers 634.Qui dit conquête dit peuple établi antérieurement,
      non??Le dôme du Rocher est construit au-dessus du mur des Lamentations,il est donc postérieur,non ?.CQFD

  7. Certains sites islamistes ou islamo-gauchistes vont jusqu’ à prétendre que la bataille de Poitiers n’ a jamais existé !
    Que l’ on puisse mégoter sur l’ année exacte de la bataille , admettons , mais il est impossible de la remettre en cause en tant que telle .
    L’ intelligence de nos internautes mahométans et de leurs complices les déglingo-trotskystes ne va pas jusqu’ à admettre que , MÊME si on admet en ultime analyse que Poitiers n’ a jamais existé , il s’ est forcément déroulé quelque part une autre bataille ou un évènement qui a balayé la peste verte d’ Europe Occidentale .
    Sinon , comme le dit M. Guillemain , nous aurions dû subir le joug du fascisme au croissant pendant des siècles ( voyez le courage des Espagnols lors de la Reconquista ) .

    • D’après nos « historiens » islamo-gauchistes, l’objectif de Charles Martel était moins de chasser les Sarrasins que de conquérir l’Aquitaine et il aurait mis une partie du Languedoc à feu et à sang après avoir échoué dans la reconquête de Narbonne. Etre inculte et hirsute, il aurait méprisé les Occitans beaucoup plus raffinés.
      D’après les mêmes, la conquête de l’Espagne par les Arabes serait une vue de l’esprit. Quelques dizaines de milliers d’Arabes et de Berbères n’auraient fait qu’aider les peuples d’Ibérie à secouer le cruel joug catholique wisigoth.

      • Toujours ce thème récurrent chez les islamo gauchistes , qui consiste à présenter les occidentaux comme rustres et incultes et les musulmans comme raffinés et cultivés …. alors que c’ est l’ occident qui au fil des siècles s’ est imposé dans TOUS les domaines , et en premier lieu les domaines scientifiques et culturels .
        Mélenchon est le pur produit de cette philosophie de bazar pour socialistes en phase terminale .

  8. tout le monde sait que la France est née en 1981 et apprendre l’ histoire de notre pays a des abrutis gavés de télé réalité c ‘est perdre son temps ! l’ histoire géographie ça sert a quoi ? m ‘a t on dit un jour , ben oui pour des gens qui savent a peine lire et écrire ! et ils ont le BAC !!! a sable ! et vu le degré de lâcheté de nos concitoyens , j ai bien peur que l ‘ islam gagne !! ou sont les grands guerriers d ‘antan qui avaient un autre sens de l’honneur et de la France !

  9. C’est bien pour cela qu’il ne faut pas, non seulement oublier l’histoire, notre histoire, mais aussi ne pas se laisser griser par un nouveau roman, comme beaucoup semble s’y laisser prendre. Johnny Hallyday, n’est pas Charles Martel !
    Pleurer sur son passé, ce n’est pas se battre, c’est plutôt rendre les armes.

  10. les seuls à avoir affirmé ouvertement regretter que Charles Martel ait arrêté les Arabes à Poitiers sont Hitler et Mélenchon…

  11. Charles Martel, dont le tombeau est dans la Basilique de nos rois,à Saint Denis.Quelle ironie de l’Histoire…Saint Denis , qui porte sa tête tranchée…Mais foin du désespoir,la pourriture intrinsèque à l’islam doit être visible pour être combattue et nous vivons cette époque où la visibilité du danger nous permettra de réagir.

  12. Vive le futur Charles Martel !
    Ses noms seront Exterminateur, et Terreur !

  13. La France est au temporel ce que Rome est au spirituel.

    Rome peut être éclipsée, profanée, infestée en ce sens qu’au plus haut de sa hiérarchie ceux qui la servent ne sont plus catholiques si bien que son troupeau privé de ses bergers s’éparpille.

    Mais Rome ne meurt pas.

    Ainsi, la France : éclipsée, infestée, profanée, occupée par ses ennemis (républicains collabos et colored) est défigurée.

    Mais la France ne meurt pas.

    Ceux que nous entendons ne sont ni catholiques ni Français

  14. Mais monsieur Guillemain, c’était une bataille qui a fait reculer PHYSIQUEMENT
    l’islam, comment pouvez-vous par ailleurs soutenir que c’est aujourd’hui impossible?
    Et vous croyez que sans cela, tout va bien se passer?

    • Je n’ai jamais dit que ça allait bien se passer
      je pense même que ça va très mal se passer car les gouvernements ne bougeront jamais et attendront que tout explose.
      Ce que je dis c’est que je ne crois pas du tout à la remigration. C’est mission impossible;
      La France s’est suicidée le jour où elle a ouvert ses frontières et ce n’est pas en restant dans l’Europe qu’on les refermera.
      En clair, tentative de remigration et interdiction de l’islam = guerre civile.
      Ne rien faire = guerre civile mais imposée par les barbus devenus plus nombreux.
      Petit espoir : réussir l’intégration des « modérés » et combattre les intégristes.
      fermer les frontières, en finir avec toutes les concessions faites aux barbus etc…

      Mais chaque jour qui passe sans réagir nous rapproche du désastre

      • Après juin 40, on a cru que les anglo-saxons s’accommoderaient du
        nazisme.Tout semblait perdu Aujourd’hui on n’arrive même plus à désigner
        l’ennemi, l’islam, maladie de moins en moins dormante, qui aura toujours
        ses extrémistes, c’est dans le texte. Sans parler des manipulations de
        l’extérieur avec cette « main d’oeuvre ». Il ne va pas s’agir d’une guerre civile,
        mais d’une guerre tout court, comme la Résistance n’était pas une guerre
        civile malgré le nombre des collabos. Et là quand même le rapport de
        force sur le territoire n’est pas le même…
        On n’a plus le choix qu’entre la bataille, qui peut prendre plusieurs formes,
        ou la disparition inéluctable.

    • Le problème,c’est que les mahométans sont déjà sur le territoire par millions ;alors les chasser,oui,mais comment,et avec quoi ?

  15. Curieusement, aucun manuel ne mentionna jamais la victoire sur les Arabes d’Eudes d’Aquitaine, à Toulouse.

    • Exact, bataille qui avait précédé celle de Poitiers.
      Sans doute parce qu’elle n’avait pas freiné l’avancée des Sarrasins vers le nord

      • Eude luttait contre le musulmans arrivant du sur et martel ne pouvait venir à son aide puisqu’il repoussait les saxons arrivant par le nord.
        sans les victoires d’Eude jamais Martel ne serait venu à bout des musulmans à poitier, qui était déja bien affaibli.

    • Lire l’excellent livre de Gilbert Sincyr  » L’Islam face à la Gaule, La chaussée des martyrs ».Oui, les interactions historiques entre la France et le Maghreb devraient être étudiées spécifiquement .Cela permettrait de faire découvrir que les premiers agresseurs furent les musulmans.J’y pense chaque matin en ouvrant mes volets qui donnent sur la chaine des Maures (tiens, pourquoi ce nom bizarrement ) et chaque soir, en les fermant,quand je vois briller les lumières au loin.Je songe qu’il y a 1000 ans elles signifiaient l’occupation sarrasine qui venait piller la plaine des Maures.Peu de traces de cette Histoire car les peuples destructeurs n’en laissent pas.Quand on fait des razzias, car on ne sait rien faire d’autre, il ne reste rien.Tout le contraire de la colonisation française !!

        • Si peu je crois.Mais respect pour le magnifique Alhambra que j’ai eu la chance de visiter car amatrice de jardins.Le mien est conçu sur le modèle d’un jardin de riad car j’aime beaucoup cet aspect de la civilisation orientale.La poésie arabe aussi,d’où mon pseudo de la poétesse.Mahomet a vécu de razzias et s’est allié à une tribu de brigands à ses débuts à Médine.Car quel était son métier à part conducteur de caravanes du temps de Khadidja.Et quid de sa fortune à elle, la riche veuve cougar? Je pense que si elle avait pu deviner ce qui allait se passer à sa mort,jamais elle n’aurait encouragé son mari.

          • Il n’y a pas que l’Alhambra. Meme si c’est le plus connu.. l’Alcazaba à Malaga. Aljaferia à Saragosse. Giralda à Séville.

        • Grâce aux impôts levés sur les dhimmis. Avec des architectes chrétiens ou d’origine chrétienne. Et avec des esclaves noirs et des esclaves blancs pour le gros oeuvre.

        • « Laissé » des palais. Construits par qui ? Les musulmans faisaient travailler les esclaves et les dhimmis. C’est comme aujourd’hui dans les monarchies pétrolières. Leurs beaux immeubles sont conçus et réalisés par des étrangers, payés par le pétrole que nous leur achetons.

            • Vrai, mais ce n’était pas un musulman. C’était un Chinois. Le pont de Millau aussi, mais c’était un Américain. Tout ce qui est construit dans les riches Etats musulmans, l’est par des étrangers.

                • Mimar Sinan (« l’architecte Sinan »), (né le 15 avril 1489 à Kayseri, en Anatolie, (Turquie) – mort le 17 juillet 1588 à Istanbul) est un architecte turc ottoman (chrétien originaire de Karaman…).
                  Pris sur Wikipédia. Attention quand même aux renseignements pris sur ce site, ils peuvent être modifiés par des gens » diplômés », comme Tariq Ramadan par exemple. L’exemple du blé volé aux « Algériens » par Napoléon est un exemple.

              • Les chiffres sont dits arabes, pas musulmans. Quand j’étais au lycée j’avais un voisin tunisien qui faisait des pompes en arabe présentées comme une lettre de son père. Les chiffres n’étaient pas ce que vous appelez arabes. La plupart de la mathématique réputée arabe provient de l’Inde.
                Allez donc peigner la girafe, puisqu’elle est arabe. Je ne discuterai pas de l’origine des mots de l’Arabe littéraire, puisque je ne le connais pas.

                • L’Orient Arabe se limite donc à ça ? Vous oubliez » les mille et une nuits » !

          • Je dis seulement que beaucoup de sciences et de techniques que les musulmans se sont attribuées étaient déjà connues par d’autres.

              • C’est ce qu’ils prétendent. En cherchant on s’aperçoit qu’ils ont enfoncé des portes déjà ouvertes.

                • Non c’est ce qui est reconnu en histoire des sciences. J’ai d’ailleurs déjà donné des exemples. Notamment avec Alhazen.

                • Les lumières de l’islam se sont éteintes progressivement dès la fin de ses conquêtes, et définitivement après la Reconquista totale au XVIe siècle. Depuis, plus rien. Ca ne vous interpelle pas en tant que scientifique ?

                • Sur ce point comme sur d’autres vous n’êtes pas assez attentif à ce que j’ai écrit. Les musulmans ont été à la pointe du progrès. Pendant la période du bas moyen âge. La religion a repris le dessus. Et ils n’ont plus retrouver la place qu’ils occupaient alors. C’est un peu le chemin inverse en occident ou l’effondrement de la religion a permis a la science de pleinement s’épanouir. Ceci dit sans remonter à Mathusalem ils ont quand même eu des prix Nobel. C’est peut être peu. Mais en tout cas ce n’est pas rien.

                • L’Occident à la Renaissance a produit des travaux scientifiques très intéressants, et pourtant c’était une époque extrêmement religieuse. Je ne crois pas à la corrélation religion vs sciences, tout au moins en europe.

                • Disons qu’avant Galilée la physique (pour parler de ce que j’enseigne) est encore dans l’enfance. Et sauf erreur de ma part les autres branches de la sciences ne sont pas forcément mieux loties. Au mieux de timides progrès.

                • Avant Galilée il y a eu Copernic. Ils ont tous les deux traité principalement d’astronomie. Galilée s’est occupé de physique, de la gravitation en particulier.

                • Vrai. Ca n’ôte pas la suspicion légitime qu’il se soit servi de recherches antérieures, car les musulmans ont souvent eu recours à ce stratagème. Comme je vous le faisais remarquer dans une précédente réponse, la fin de l’islam des lumières a coïncidé avec la fin des conquêtes. Depuis, combien de prix Nobel scientifiques ont été attribués à des musulmans ? Combien de brevets technologiques ont-ils déposé ? Les Israéliens ont , compte tenu de leur population, obtenu le plus de Nobels et ont déposé le plus de brevets technologiques. Evidemment, ça fait pâlir de rage vos « savants » musulmans.

                • On peut suspecter tout le monde alors. Le génie ne regarde pas de quelle religion vous êtes. Pour les prix Nobel j’ai déjà répondu. Et honnêtement pour les brevets je ne sais pas.
                  A noter pas de prix Nobel de physique chez les israéliens. Mais je n’en tire pas de conclusions. Et je crois pas que les scientifiques musulmans palissent de rage.

                • C’est vous l’erreur. Vous êtes, d’après ce que j’ai cru comprendre, prof de physique. Dans un école coranique (ta mère !) ? Si vous tenez à votre intégrité physique n’allez surtout pas leur dire que la Terre est ronde , qu’elle tourne autour du Soleil et que la Lune tourne autour d’elle.

                • N’importe quel type intelligent peut faire les choses les plus grandes et les plus compliquées. Il faut du génie et beaucoup de courage pour aller dans la direction opposée.

                • Vous avez raison, les scientifiques musulmans ne pâlissent pas de rage, pour la bonne raison qu’il n’y en a pas.

                • Si il y en a. Dont au moins 2 ont eu le prix Nobel. 1 en physique et l’autre en chimie.
                  En physique il a même cité une sourate du Coran à Stockholm lors de la remise du prix

                • Ils l’ont eu seuls ou avec d’autres ? Dans quels laboratoires ont-ils menés leurs études ? Des noms, des détails !
                  Si vous êtes prof de physique, je ne vois pas en quoi la chimie ne serait pas une science physique. Je n’ai compris le notion de valence que lorsque en électronique on m’a expliqué les combinaisons sur la dernière couche d’électrons.

                • En général depuis 1945 il est très rare que les prix Nobel soient attribué à un unique récipiendaire. Le plus souvent ce sont des équipes de 3 personnes.
                  Prix Nobel de chimie 1999 : Ahmed Zewail
                  Prix Nobel de physique 1979 : Muhammad Abdus Salam
                  Pour votre remarque téléphonez à l’Institut Nobel. La physique et la chimie sont 2 prix distincts.

                • Que la chimie et la physique soient deux prix Nobel distincts, n’empêche pas que la chimie est une science indissociable de la physique. Vous un prof d’université devriez savoir ça.

                • Très liés. Mais pas indissociables. Une erreur de plus à votre actif. Même quelqu’un qui n’est pas prof d’université le sait.

    • Rivalité avec Charles Martel.
      On oublie aussi la victoire de Guillaume le Libérateur , le bien surnommé, qui, à la toute fin du Xe siècle, ,libéra la Provence de la terreur mahométane à Tourtour.

    • Victoire décisive en 721. Rendons au mérovingien Eudes d’Aquitaine ce qui lui revient, chroniqueurs et scribes ont fait la part un peu trop belle à Charles Martel pour introniser la dynastie carolingienne.

      http://reconquete-republicaine.fr/post/2017/06/09/Le-9-juin-721%2C-Eudes-d’Aquitaine-sauvait-l’Occident-de-la-submersion-islamique3

      « Cette déroute des hordes islamiques donnera à Charles Martel le temps d’organiser son armée pour la bataille de Poitiers, plus connue ; pourtant, plus que le Carolingien, c’est bien Eudes, dernier représentant de la romanité – il n’était pas germain –, qui sauva l’Occident de la submersion islamique ».

Les commentaires sont fermés.