Charlie et la chocolatine

Publié le 18 octobre 2012 - par - 2 241 vues
Share

On s’est beaucoup ému du sort fait à Charlie-hebdo et nombreux se sont levés, avec raison et courage, pour soutenir ce journal satirique…. Par contre l’histoire du pain au chocolat relatée par JF Copé  fait un flop retentissant, Copé devenant la risée de la bien-pensance de gauche et médiatique, pour avoir osé raconter cette petite histoire dans son livre. Et pourtant si l’on y regarde de près ce sont les deux facettes de la même pièce… Il ne faut pas se moquer du prophète, et il ne faut pas manger pendant le ramadan, ça gène ceux qui le font… ça gène une  communauté religieuse. Le gosse se fera casser la figure à la récré parce qu’il mange pendant le ramadan, en priorité le ou la petit(e) maghrébin(e) dont les parents sont athées,   et a fortiori les autres, les pas bien, les pas croyants,  les qui s’en fichent du ramadan ou du carême.  Ceux qui pensaient que vivre dans une République laïque devait les protéger  des rites religieux des autres. La religion sort du domaine privé et entre de plain pied dans la sphère publique, là où elle n’aurait jamais dû pénétrer :  » Soyez gentil Monsieur, vous ne voyez pas que je fais le ramadan…!  Circulez, allez manger ailleurs!  »

Tourner en dérision cette histoire de pain au chocolat est révélateur d’abord du clivage droite/gauche… On ridiculise l’autre, d’abord parce qu’il est opposant politique, et ainsi on perd de vue l’essentiel….

Pour moi l’attaque dont est victime Charlie Hebdo et celle dont est victime l’enfant de la cour de récré (ou du centre aéré) qui veut manger sa choco même si c’est ramadan, sont des révélateurs qui doivent nous interpeller. Ce sont  les deux bouts d’une même corde qui, petit à petit nous enferme,  celle de  l’islam  qui prépare notre soumission collective à ses volontés. Cette histoire semble amuser la classe médiatique alors qu’elle devrait, au contraire,   la faire réagir. Tout cela montre, s’il le fallait encore,  la  faiblesse de l’aplatissement des mêmes médias devant la future dictature que l’islam  veut imposer à nos cerveaux à nos libertés et à nos estomacs …. !

Chantal Crabère

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.