Charlottesville et Sept-Sorts : l’incroyable différence médiatique

Publié le 16 août 2017 - par - 12 commentaires - 1 485 vues
Share

Cette semaine a été hélas généreuse en attaques meurtrières. Outre l’attaque à la kalachnikov perpétrée contre un café à Ouagadougou où seize personnes dont un Français ont trouvé la mort, il y a eu deux attaques à la voiture bélier à deux jours d’intervalle : l’une aux États-Unis, l’autre en France.

Le 12 août, lors d’une manifestation où il y avait entre autres plusieurs suprémacistes blancs (chose parfaitement légale aux États-Unis en vertu du 1er amendement) une personne issue de la mouvance d’extrême-droite a foncé en voiture sur les contre-manifestants antiracistes qui avaient commencé à provoquer par des violences et des insultes. Une militante antiraciste a trouvé la mort, plusieurs ont été blessés. Le suspect venait à peine d’être arrêté que l’affaire fut présentée par la presse mondiale comme un « attentat nazi ». Je vous laisse imaginer les trémolos, les envolées lyriques sur le péril nazi et les appels à interdire ces mouvements, que les médias déversent depuis maintenant quatre jours. A ce jour, l’attaque de Charlottesville occupe toujours la Une des journaux. Une « chasse aux fachos » s’est même organisée sur twitter où certains veulent retrouver et ficher tous les participants à la manifestation.

Deux jours plus tard, à Sept-Sorts, en Seine-et-Marne, alors qu’une vingtaine de personnes étaient attablées dans une pizzeria, une voiture a foncé sur la terrasse de l’établissement. Bilan : une adolescente de treize ans tuée et treize blessés dont cinq dans un état grave. A peine le suspect menotté, on nous présenta la chose comme un banal geste suicidaire d’un déséquilibré nommé David Patterson comme l’ancien gouverneur de New York… Celui-ci serait âgé de 32 ans, vigile de profession et en arrêt maladie, il aurait des problèmes familiaux. Il aurait tenté de se suicider en fonçant sur la pizzeria… Toute la soirée, BFM a martelé qu’il ne s’agissait pas d’un acte terroriste, ce qu’ont par la suite confirmé les gendarmes et le procureur. Trois jours plus tard, plus personne ne parle de cette attaque.

Dans les deux cas, le bilan est le même : une vie fauchée, de nombreux blessés. Or, comme on l’a vu, le traitement médiatique diffère. Outre l’attaque perpétrée par ce monsieur « Patterson » (sic), dont on ne sait rien sinon ce que les médias veulent nous dire, on observe que lors des attaques islamistes la réaction médiatique tend vers une atténuation, tandis qu’elle tend vers l’exagération dans le cas des rares attaques menées par des individus se réclamant de l’extrême-droite. On en a eu un exemple en Norvège après l’attentat de Breivik : des voix s’étaient alors élevées pour réclamer l’interdiction de tout parti nationaliste. Rien de tel lorsqu’il s’agit d’une attaque islamiste. Malheur à celui, fût-ce le père d’une victime, qui associerait l’islam à cela.

« Ce n’est pas une voiture folle, mais un attentat », avait cru bon de préciser un journaliste de RMC à propos de l’attaque du néonazi états-unien. Ce brave journaliste pourrait-il nous expliquer la différence ? Les mêmes qui parlent de « déséquilibré » et de « geste fou » dans les cas d’attaques islamistes, hurlent à l’attentat dès lors qu’un prétendu nationaliste est à l’œuvre. On aimerait entendre les journalistes dire : « Il ne faut pas stigmatiser tous les nationalistes, tous ne sont pas nazis », ou « il faut apprendre à vivre avec le nationalisme »… Que nenni ! Pour toute réponse, notre camp ne reçoit que des anathèmes, comme si nous étions tous responsables de la folie haineuse d’un individu qui se réclame (à tort ou à raison) du nationalisme. Il est à noter que dans les cas des « attaques d’extrême-droite », l’opprobre retombe non seulement sur les nationalistes du pays en question mais sur ceux du monde entier : ainsi, un camarade patriote me confie avoir eu un vif débat avec des collègues gauchistes qui lui demandaient (tenez vous bien) de se désolidariser des évènements de Charlottesville.

Si l’islam a le droit d’avoir ses fous et ses « déséquilibrés », pourquoi les nationalistes n’auraient pas ce droit ? Pourquoi tous les patriotes devraient-ils être assimilés au fascisme dès lors qu’un nazillon débile se met en tête l’idée de tuer quelqu’un ? Si l’islamisme n’a rien à voir avec l’islam, le nazisme n’a rien à voir avec le patriotisme.

Enfin, notons la polémique dont Donald Trump est l’objet : le bougre a mis dos à dos racistes et antiracistes en condamnant « les violences des deux côtés ». Horreur et consternation dans les salles de rédaction, aussi bien outre-Atlantique qu’en Frankistan. C’est oublier que les violences ont été commencées par les prétendus antiracistes. Les mêmes saluaient Obama lorsqu’il refusait de parler d’islamisme après les nombreux attentats qui ont émaillé l’Amérique, ce, dans le but « de ne pas attiser la haine » sur la communauté musulmane. Quid de la communauté nationaliste ? Faut-il qu’ils soient tous assimilés au nazisme et jetés en pâture aux progressistes ? Certains ne verraient pas cela d’un mauvais œil… Bref, selon que vous serez un nationaliste ou un islamiste, le Camp du Bien vous déclarera fou ou criminel.

Nazisme et islamisme : voilà deux idéologies de mort qui n’ont semé que sang et larmes depuis qu’elles existent. Un patriote français ne peut que condamner ces deux idéologies (par essence antifrançaises) et souhaiter leur disparition. On remarque cependant la différence de traitement médiatique entre la pléthore d’attentats islamistes organisés et les quelques attaques perpétrées par des individus isolés classés à l’extrême-droite de l’échiquier politique.

Nicolas Kirkitadze

Print Friendly, PDF & Email
Share

12 réponses à “Charlottesville et Sept-Sorts : l’incroyable différence médiatique”

  1. Martial Gaulard dit :

    Un jour, il va falloir mettre tous les journalistes mainstream dans le même panier à ordures et leur faire payer jusqu’au dernier centime toutes les saloperies qu’ils nous ont fait/nous font subir….

  2. Maitre ZEN Huineng dit :

    Moi je parlerais plutôt de l’indifférence médiatique aux Etats-Unis et même en,France quand c’est l’inverse qui se produit : un noir musulman immigré somalien policier de son état, qui tue froidement de 4 balles une femme australienne de 40 ans professeur de yoga qui lui demandait son aide . Là, c’est silence radio chez les anti-racistes. Je suis sût que Donald Trump le sais et c’est ce qui a motivé sa position fifty-fifty…

  3. dufaitrez dit :

    Toujours le même schéma ! Le Bien contre le Mal, les Blancs contre les Autres !
    La « Sécession » Mondiale !
    L’Occident suicidaire veut sa Mort !
    Yes ! We are Trump and Lee, together !

  4. J Chassaing dit :

    Presse pourrie.
    « Le président américain Donald Trump a estimé jeudi que ses déclarations après les violences de Charlottesville, au cours desquelles une femme a été tuée samedi, avaient été “déformées” par les médias. » Euronews ce jour jeudi 17 août.

  5. Chassaing Jacques dit :

    Est-ce le rôle d’un dirigeant d’entreprise que d’associer et d’imposer son point de vue politique et partisan à ses employés liés par un lien de subordination?

    Tim Cook a envoyé à tous les salariés d’Apple un long mail après les événements survenus à Charlottesville, en Virginie, et surtout en réponse aux déclarations du président Trump.

    https://www.macg.co/aapl/2017/08/tim-cook-marque-son-opposition-au-president-trump-apres-charlottesville-99440?utm_source=macgnotifier&utm_medium=app-osx&utm_content=lien_article&utm_campaign=sitemacg

  6. Yves ESSYLU dit :

    Il est vrai qu’entre la manifestation de ras le cul d’un éventuel excédé par les marxistes et leurs importés et des Centaines d’actions par les « déséquilibrés » de l’islam, le battage médiatique est en faveur de la premiere

  7. Jeann dit :

    La photo du tueur de la pizzeria commence à circuler sur les réseaux sociaux.En gros plan, cette fois : c’est un noir métis. Et « David Patterson  » est un pseudo, celui d’un personnage de BD.

  8. jan le Connaissant dit :

     » Nazisme et islamisme  »
    Non pas, mais nazisme et ISLAM !

  9. Spipou dit :

    « des collègues gauchistes qui lui demandaient (tenez vous bien) de se désolidariser des événements de Charlottesville. »

    Effectivement, c’est hallucinant !

    • Guy dit :

      @ troll « citoyen », mdr le FN tue à tour de bras en France en brandissant des missels, les attentats sont tous perpétrés au nom de l’Eglise, mdr, mais tu te fous de la gueule du monde, bouffon!!

    • Kounnar dit :

      Je vous conseille d’écouter une « chanson » de rap, de lire les posts sur la page Facebook de quarteron, ceux homophobes sur la page de Rama Yade etc etc et on en reparle après d’appels au(X) meurtre(S).
      Ou les propos du protégé de Taubira et de la bobo sphère je ne vous ai pas vu vous « désolidariser » de lui lorsqu’il écrivait qu’il fallait « tuer tout les Blancs ASAP » mais peut être ne vous sentiez vous pas concerné…ou plutôt partagez vous cet appel au meurtre ?