Charlottesville : l’intolérance de la gauchosphère américaine

La gauche américaine est agaçante et pitoyable (ne parlons pas de son imitation européenne qui est bien pis encore) il est de plus en plus risible qu’elle veuille toujours donner le La depuis les années 60 (que tous les groupes Rock qui ont compté sont anglais…) alors qu’elle s’est trompée à chaque fois sur le Vietnam, Cuba, aujourd’hui sur l’islam, hier sur le féminisme, l’homosexualité, et la nature de la démocratie occidentale bien plus proche de la dynamique des aléas de la Nature et de l’Histoire humaine qui ont vu depuis des lustres des espèces et des peuples (ré-)émerger lorsque d’autres disparaissent ou font tout pour…

Existe-t-il oui ou non tout d’abord un 1er Amendement qui permet la totale libre expression aux USA ? Voilà le premier point, juridique, politique, que l’on soit d’accord ou pas. La gauchosphère veut faire comme Maduro en réécrivant la Constitution américaine, en intimant Trump de dénoncer en fait ce 1er Amendement puisque les créatures gauchistes sont venues contre-manifester à Charlottesville jusqu’à vouloir empêcher la manifestation adverse qui cherchait surtout à défendre les statues du Général Lee menacées d’être détruites ou mises au musée puisque non conformes à l’Histoire que les gauchistes veulent réécrire en gommant (comme Staline) les personnages qu’ils détestent.

Venons-en d’abord au fait s’agissant Lee : qu’il y ait des défenseurs de la domination de la race blanche, des racistes donc, des nazis, qui se sont mêlés aux défenseurs de Lee c’est sans doute vrai et ces derniers auraient sûrement pu être plus regardants. Sauf qu’il ne suffit pas de faire ce genre de calcul car dans ce cas, nombre de manifestations gauchistes pourraient elles aussi être cataloguées de nazis quand elles acceptent que des adeptes du Hamas, du Hezbollah, voire de Ben Laden manifestent en leur sein, attaquent des synagogues comme celles proches de la Bastille à Paris il y a quelques années…

Rappelons ici que le général Lee a été réhabilité en 1888 et cela a été confirmé en 1975 à l’unanimité du Sénat et la quasi-unanimité du Congrès.

Pourquoi ? S’il s’agissait d’une horreur équivalent à Hitler aux dires de certains comment se fait-il que même des démocrates aient voté pour ? N’est-ce pas parce qu’il personnifiait un génie militaire tant et si bien qu’il existe aussi des statues dans le Nord et qu’un char américain de la WW2 porta son nom ?…

Mais, il y a plus grave, parce qu’il ne s’agit pas seulement pour la gauchosphère de lutter contre les Fédérés et l’esclavagisme puisqu’ils oublient de lutter contre l’esclavagisme des arabo-musulmans qui a fait bien plus de morts allant jusqu’à l’émasculation des survivants afin qu’ils ne se reproduisent pas comme le prouvent les travaux de Tidiane N’Diaye, non, il s’agit pour la gauchosphère de purifier, d’esthétiser l’Histoire, de la transformer en un long fleuve tranquille qui aurait débouché après  » l’obscurantisme moyenâgeux » sur « la » The Civilisation, celle des Lumières et du Progrès (le tout grâce à l’islam désormais). Du moins si « le » capitalisme n’avait pas tout souillé etc.
Certes les gauchistes parleront aussi un peu des Grecs, mais pour tout de suite les récuser à cause de l’esclavage, n’oublions pas non plus qu’avant les travaux de Leo Strauss qui les a réhabilités, on n’enseignait plus du tout Aristote et Platon hors les cours d’histoire de la philosophie aux USA mais aussi ailleurs, en France par exemple, au temps où un BHL avait accusé le PCF dans son Idéologie Française de ne pas avoir arrêté dans les années 30, de se référer à Descartes et Pascal (sources du pétainisme sans doute) au lieu d’enseigner Hegel et… Lénine (je le montre, extraits à l’appui dans Le politiquement correct français)…

Ce sont les mêmes gauchistes (excepté BHL cependant) qui nient actuellement le passé juif de la Palestine pour privilégier uniquement leur reconstruction historique légitimant alors la volonté d’exterminer à nouveau les juifs, au nom de « racines » ainsi « purifiées.

Ce sont ces mêmes gauchistes qui se mettent à défendre Maduro et la révolution bolivarienne en oubliant étrangement le passé meurtrier de la colonisation espagnole, comme si la seule colonisation à combattre serait anglo-saxonne et bien sûr française.

Quant à ce qui se passe réellement aux USA concernant le conflit inter-racial, n’oublions pas également que la juste lutte pour les droits civils a été détournée par les gauchistes en vue de réduire tout conflit de pouvoir et ce au sein même des afro-américains en conflit social, effaçant le fait que la politique du Welfare State a créé des effets pervers comme on peut le voir aujourd’hui en Europe tel que assister surtout des populations par un clientélisme hypocrite puisque l’on a laissé par ailleurs ces gens de la « diversité » s’agglutiner dans les mêmes endroits au lieu de les répartir, de les former et de les accompagner par des franchises et des aides adéquates.

Aujourd’hui, la gauchosphère tente de capter les mécontentements provenant de ces populations manipulées, mécontentements qu’elle a elle-même créés, surtout qu’elle a été des décennies au pouvoir, en favorisant des doctrines et des mouvements qui vont précisément à l’encontre des Lumières et du Progrès, il est vrai voués en même temps aux gémonies par ses nouveaux gurus recrutés à la hâte dans les eaux troubles de l’idéologie postmoderne matricée d’affairisme et de techno-nihilisme (Soros, Bergé…)

Lucien Samir Oulahbib

image_pdfimage_print

12 Commentaires

  1. Le généralissime Lee, comme on l’appelait, était un chef militaire de talent et non un affreux raciste. Le Nord n’aimait pas la prospérité du Sud et lorgnait ses richesses. L’histoire des esclaves noirs dans les champs de coton n’a été qu’un prétexte.

    • Exactement, mais malheureusement l’histoire est écrite par les vainqueurs.

  2. Le mouvement suprémaciste aux U.S.A est composé de gangs violents donc les défenseurs du Général Lee n’ont pas trop eu le choix de les laisser s’inviter. J’imagine aussi (sans preuve aucune) qu’ils ont supposé que les pacifistes gauchistes allaient débouler pour en découdre et qu’il valait peut être mieux avoir de leur côté des gros bras facilement manipulables et prompt à rendre coup pour coup. Ils n’ont peut être pas calculé que ça irait aussi loin de la part d’un trépané gueulant heil hitler à la moindre occasion. Quoique ils auraient dû s’en douter…

  3. Si les gauchos s’étaient contentés de défiler à l’écart, tout le monde serait encore en vie !
    Si j’étais le maire de Charlottesville, je commencerais par virer le chef de la police qui n’a pas fait son boulot et permis ce massacre…

  4. Ce qui est plus dangereux et nous concerne tous, c’est l’augmentation de haine raciale qui couve et qui est provoquée par les attentats, le déferlement des migrants, les fanfaronnades des « nique la France » et surtout le politiquement correct qui empêche de se défouler et donc de désamorcer en disant ce qu’on pense. Cette colère réprimée , haine silencieuse, finira par exploser.

  5. les meRdias toujours au côté des gauchos souteneurs de l’immigration de masse
    lire l’article Heather Heyer, tuée à Charlottesville : « Elle est morte en faisant ce qui était juste »
    Son entourage décrit une femme engagée et passionnée. Heather Heyer a été tuée à Charlottesville alors qu’elle participait à un rassemblement anti-raciste.
    « C’était une femme très forte », raconte au « New York Times » un collègue de la jeune femme. Il décrit une femme passionnée et déterminée à combattre « tous les types de discriminations ». Elle a toujours été comme ça », dit-il.

    http://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/heather-heyer-tu%c3%a9e-%c3%a0-charlottesville-elle-est-morte-en-faisant-ce-qui-%c3%a9tait-juste/ar-AApZEvz?li=BBwlBpb&ocid=spartanntp

    • Elle était « forte » et elle est « morte » : nous sommes décidément peu de choses ! :-((
      On ne peut se réjouir de la mort d’un homme ou d’une femme mais si ça peut aider les autres à réfléchir avant d’aller chatouiller « l’extrême drôate » sur son terrain…

      • En publiant l’article je n’ai bien évidemment pas voulue me réjouir de la mort de cette jeune femme qui malheureusement au lieu de défendre les siens et son pays se trouvaient dans le camp des immigrationnistes gauchos
        J’ai voulu démontrer une fois de plus la complicité des merdias gauchiste à mettre en évidence la mort de cette activiste pro-immigration alors que si elle s’était trouvée dans l’autre camp (la tonalité de l’article serait totalement différente)

  6. La Corée du Nord est une menace planétaire. Pour la presse française, le danger, c’est Trump. La Chine a fortement contribué à engendrer un monstre qui lui échappe des mains…
    Le régime nord-coréen a longtemps été utilisé par la Chine, toujours régie par un parti communiste, aux fins d’entretenir en Asie les tensions anti-américaines et anti-occidentales… © Guy Millière http://www.dreuz.info/2017/08/11/la-coree-du-nord-est-une-menace-planetaire-pour-la-presse-francaise-le-danger-cest-trump/
    Donald Trump a parlé de “feu et de fureur”, et il a pleinement raison: les dictateurs, même psychopathes, ne comprennent que les rapports de force. Le Général James Mattis, Secrétaire à la défense, a employé des mots plus durs encore…

    • les USA ont toujours voulu asservir le reste du monde. Ils n’ont rien à faire en Asie. ils ont déjà fait assez de mal

  7. Vous qui semblez connaître l’histoire des Etats-Unis, vous êtes vous aperçu des manipulations de la République Française franc-maçonnique pour noircir la Royauté ?
    Au XVIIIe siècle après la victoire française en Amérique, la France était le pays le plus puissant d’Europe, autant dire du monde. En 1815, après 1 million de morts français, et sans doute autant dans le reste de l’Europe, Paris était envahie pour la première fois depuis 4 siècles, et ce n’était que le début des bienfaits de la République !
    Le patriotisme intégral amène au royalisme !

    Vive Louis XX

  8. A Charlottesville, le cauchemar du général Lee

    extrait : En 1975, le général Lee fut complètement réhabilité. Des dizaines de comtés, des centaines de lieux-dits portent son nom. Des universités, des écoles et même un sous-marin nucléaire… Il est un héros national, reconnu de son vivant,  et plus encore après sa mort, comme un homme d’honneur et de fidélité. Il serait bon que les agités des deux bords le laissent en paix.

    http://www.breizh-info.com/2017/08/15/75596/a-charlottesville-cauchemar-general-lee

Les commentaires sont fermés.