« Chérif, notre ami, qui était à notre mariage : c’est lui qui a tué ma famille »…

Cela s’est passé il y 62 ans mais, à l’époque, cela ne vous concernait pas, « métropolitains » !

– Le 20 août 1955 à 12 h, une katiba (bande de terroristes-égorgeurs du FLN), armée jusqu’aux dents, a massacré 123 habitants (71 Européens, 52 musulmans et 120 disparus).

Cela s’est passé à El Halia, petit village minier près de Philippeville, où les Arabes et les Français cohabitaient en parfaite osmose.

250 familles algériennes ainsi que 130 familles européennes travaillaient dans la mine, dirigée par un jeune ingénieur, M. Revenu, nommé tout récemment.

Dans l’éventualité d’une attaque, le responsable de la sécurité avait réclamé des armes mais elles lui ont été refusées par les autorités françaises.

Le responsable local du FLN se nommait Zighout Youssef.

Mais plutôt que de laisser des gens raconter ce qu’ils n’ont pas vécu, je préfère laisser la parole à Marie-Jeanne Pusceddu, qui était sur place ce jour-là (Marie-Jeanne a été recueillie, après l’Indépendance, et dès son arrivée en métropole, par les sœurs de Saint-Vincent de Paul à Lacanau-les-Bains (Gironde).

– « Il était 12 h lorsque nous avons entendu des coups de feu et les youyous des mauresques. Tous les hommes travaillaient à la mine. Ma belle-sœur, Rosé, sa petite dernière, Bernadette (3 mois) dans les bras, et ses enfants, Geneviève 8 ans, Jean-Paul 5 ans, Anne-Marie 4 ans et Nicole 14 ans, sont venus se réfugier chez nous. Il y avait ma mère, mon frère Roland, 8 ans, mes sœurs Suzanne, 10 ans, et Olga 14 ans, et mon mari qui venait de rentrer pour déjeuner avec nous. Mon autre fils, Roger, 17 ans, travaillait à la mine.

– Les fellaghas ont fait irruption en cassant la porte à coups de hache. C’était Chérif qui les dirigeait. Chérif, le chauffeur de taxi, notre ami, lui qui avait assisté à notre mariage et était venu nous chercher à la gare à notre retour du voyage de noces. C’est lui qui commandait les fellaghas qui hurlaient : « Nous voulons les hommes ».

Chérif a tiré en pleine poitrine sur ma pauvre mère avec son fusil de chasse. Elle est morte sur le coup, avec Roland dans ses bras, grièvement blessé. Rosé a été tuée dans le dos et son bébé écrasé contre le mur. Ensuite Chérif a tiré sur moi et j’ai reçu la balle à hauteur de ma hanche. Olga, ma sœur, a été violée puis assassinée et mon autre sœur, Suzanne, blessée à la tête (elle en porte encore aujourd’hui la marque).

*Toute la famille Azaï a été également massacrée à coups de couteaux, la sœur de ma mère, son mari, ses deux filles, dont l’une était paralysée, et son autre fille, qui arrivait de France en vacances, déchiquetée à coups de couteaux avec son bébé.

– À la mine, le massacre s’est poursuivi. Mon frère assassiné, mon cousin Julien également alors qu’il se trouvait au restaurant. Pierrot Scarfoto à coups de fourchette et les testicules coupées et enfoncées dans la bouche, tout comme mon neveu, René. Mon père, sourd de naissance, blessé, s’est réfugié dans une galerie abandonnée où on ne l’a retrouvé mort que 15 jours plus tard. 13 membres de ma famille abattus ce même jour. »

– L’armée française est arrivée à 17 h.

Y aura-t-il quelqu’un, même un simple anonyme, ce 20 août en Algérie, pour se recueillir sur les tombes de ces 123 victimes des barbares du FLN ? À condition que ces tombes soient toujours présentes et qu’elles n’aient pas été profanées pour tenter d’en effacer même le souvenir !

« Même pas peur », dites-vous, lorsque les médias vous interrogent ! Il est facile de ne pas avoir peur lorsque l’on n’est pas sur place, lorsque l’on n’a pas assisté à des massacres, lorsque l’on pense que ça n’arrivera qu’aux autres.

Imaginez une seule seconde que vous ayez vécu ce cauchemar à El Halia, le 20 août 1955, tout comme ces innocents qui ont vécu « le Bataclan », en novembre, « la promenade des Anglais », le 14 juillet à Nice ou le récent massacre sur la « Rambla » de Barcelone, alors vous auriez peur pour tout le restant de votre vie.

Nous en avons eu la preuve dramatique un week-end de fête à Juan-les-Pins. Quelques pétards tirés par des inconscients, d’une inconscience criminelle, ont causé une panique générale, dont le bilan fut de 80 blessés et il y a huit jours, à Cannes : quelqu’un, sur une plage, a crié « On a tiré un coup de feu » et ce fut la fuite générale sur la Croisette. Plusieurs blessés secourus par les pompiers.

Jamais de telles paniques ne se seraient produites si les attentats, les meurtres, les agressions à coups de couteau, qui sont devenus quotidiens dans ce qui était « notre douce France », n’étaient pas présents dans tous les esprits.

Mais continuez à ne pas avoir peur, continuez à nier ce qui se passe, car vous êtes si bien protégés par ceux qui sont chargés de « faire la guerre » à ces barbares, en respectant « les valeurs républicaines » de la France, patrie des « Droits de l’Homme », jusqu’au jour où il sera trop tard, même pour avoir peur ! 

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

44 Commentaires

  1. Algériens et Français « vivaient en parfait osmose.. » mouahaha !!! parfait pour les français, oui !

  2. L’expulsion de la racaille franco-lonialiste s’est nécessairement faite avec violence. Ces gens là, habitués à la rapine et au mépris, n’allaient pas partir parce qu’on leur demandait gentiment !! Il a bien fallu faire des exemples pour qu’ils comprennent que leur vie de parasites, c’était fini !

    • Croyez-vous décemment que l’assassinat par surprise, de gens désarmés, soit un acte libérateur ? Non, ce n’est qu’une démonstration supplémentaire, de la lâcheté islamique.
      Je reste tres étonné que ces « valeureux » Algériens, ne se soient jamais révolté contre leurs maîtres Ottoman qui sont restés quelques siècles de plus que les Français et quiceux, n’ont jamais rien construit pour le bien du pays.

  3. ce qui est intéressant dans vos descriptions, c’est que cela donne une idée de ce qui pourrait arriver et qui arrive déjà à des européens désarmés et hébétés
    quand on voit ce que font certains « jeunes » en tant de guerre larvée pour les uns, dans la paix républicaine pour les autres….on entrevoit les images du passé se mélangeant se confondant avec notre futur.

  4. Prévenir vaut mieux que guérir, et encore mieux que mourir, alors, en guise de prévention par principe de précaution contre les barbares qui pourraient vouloir casser votre porte à la hache pour vous assassiner au couteau :
    resistancerepublicaine.com/2016/01/01/pour-noel-jai-offert-a-mes-parents-de-70-ans-des-glaives-romains/
    (lien : https://resistancerepublicaine.com/2016/01/01/pour-noel-jai-offert-a-mes-parents-de-70-ans-des-glaives-romains/ )
    Et si envisager que l’on défonce votre porte vous semble totalement délirant, voyez donc ici :
    (lien : resistancerepublicaine.com/2020/07/10/a-sud-radio-une-intervenante-sur-les-violences-gratuites-agressee-en-direct-video/ )

  5. Terrible et poignante évocation de ces faits pas si anciens. L’histoire risque de se répéter et peu de personnes en ont conscience. Hélas, mille fois hélas !

  6. Merci pour ce témoignage , trop de gens ignorent les faits qui ont déclenché « la guerre d’Algérie  » et la bestialité des fellagahs !! et dire qu’aujourd’hui on les acceptent en France !!! si ça continue ils feront la même chose ici !!! on doit leur appliquer « la valise ou le cercueil »

    • Je suis trop jeune pour avoir connu ça, mais quand j’ai commencer à découvrir en quelque sorte la guerre d’algérie je me suis demandée ( et j’avais pas plus de dix ans) comme ça se faisait qu’il y avait autant d’algériens en France alors qu’ils nous avaient fait la guerre. Ca me paraissait totalement illogique et ça l’est!

      • GAVIVA, ce n’est pas illogique : après avoir détruit ce qu’on leur avait laissé, ils viennent en France profiter de ce qu’ils n’ont pas encore détruit (et que nous ne protégeons pas (quand je dis « nous », je pense « état »)…

      • Simple fait économique, Gaviva – après la deuxième guerre mondiale (qui a fait plusieurs millions de morts), la France (tout comme l’Angleterre) manquait de main d’oeuvre pour travailler dans ses usines, notamment dans l’industrie automobile. C’est ainsi qu’a commencé la vague d’immigration, vers la France et l’Angleterre, de leurs anciens sujets coloniaux en Inde et en Afrique du Nord (à l’instigation des deux pays concernés). Il faut signaler aussi, qu’au 15-16ième siècle, avant l’arrivée des anglais, l’Inde avait la plus grande économie dans le monde. Quand les anglais sont partis en 1947, le pays était une épave. Il n’y avait pas de travail, du coup les gens sont partis à la recherche du travail. Au début, les hommes venaient tous seuls, leurs familles les ont rejoints plus tard.

        • bien plus qu’économique ! un fait de gouvernance mondialiste qui exploite les peuples indifféremment, européens africains magrebhens asiatiques … un fait du capitalisme ! Il fut du moyen orient, puis européen puis américain du nord, les juifs ayant précédé la migration du progrès ! et la boucle se resserre et les peuples de se voir comme ennemi , lorsque les monarchies s’affrontaient, les mercenaires tous issus de la misère internationale se livarient des guerres qui ne les concernaient que par la solde qu’ils percevaient, aujourd’hui, l’un demain contre … alors laissons les inimités et avançons, nous, les peuples qui offront nos vies sans le savoir ni le vouloir à la gloire du capitalisme, offrons nous le luxe d’un front uni !

        • Faux, la dernière année de la reconstruction est 1951 et les migrants ont commencé à affluer dans les années 70.

      • ils ne nous ont pas fait gagner la guerre … ils y ont été contraints . Mais certains d’entre eux avaient le sentiment lque le vilain colonialiste français qui s’enrichissait, les faisait grandir aussi, par l’éducation, l’enseignement, des connaissances que l’islam tait par soif d’assovir sa propre idéologie qui est pire que le colonialisme .

  7. « Cela ne concernait pas les métropolitains « 
    Ces métropolitains dès l’âge et 21 ans ont été tirés de leur village et envoyés là-bas pour 3 ans, comme mon père en 1954. Il a retrouvé son ami d’enfance égorgé avec son sexe dans la bouche. Ces jeunes métropolitains comme vous dites pour ne pas dire Français de sang ont également payés un lourd tribut.

    • Sarah : si je vous comprends, les Pieds-noirs ne sont pas « Français de sang » ? C’est oublier un peu vite que ce sont des « Français de sang » qui ont créé l’Algérie, au début (1830) pour arrêter les razzia en provenance de cette région, ensuite pour en faire une colonie devenue département français… Mon ancêtre qui a fondé la famille en Algérie venait de Bourgogne (en France) !

  8. C’est la réponse au genocide de setif. Ça va c’est gentil de la du fln avec les 10000 morts jours de là par des colons francais

    • JOHNNY : le début des représailles à sétif a été fait par les Algériens et non les Pieds Noirs . Ce sont eux qui ont été massacrés ok?? secundo les repressions ont été ordonnées par le Gal 2gol et donc par l’armée.. Les Pieds Noirs ont tjours subi .. Les colons Français n’existent pas spèce d’ignorant.. L’Algérie etait composé de 15 depts Français et donc pas de colons ok?? Au fait pourquoi les Antilles – la Réunion ne sont pas considérées aussi comme des colonies ?? Mais n’aie crainte petit Johnny Bientôt vous serez les Futurs Pieds Noirs et là tu ne te poseras plus tes questions métaphysiques… Beslama.. mon frèèèèèèèèèèèèèèèèèère..

      • D’ailleurs, la France commence à connaitre « la valise ou le cercueil » dans ce qui est appelé pudiquement les « territoires perdus de la république » et qu’on devrait appeler les « territoires colonisés par des maghrébins ou africains » (même s’ils bénéficient d’un passeport français).

  9. merci pour votre article, je vais le conserver précieusement car il est fondamental de rappeler ces horreurs pour contrecarrer les révisionnistes et les négationnistes et après Macron aura l’outrecuidance de parler de crime contre l’humanité concernant les Français en Algérie, c’est immonde, révoltant et méprisant pour tous les français et algériens massacrés par ces barbares du fln

  10. Faut jamais copiner avec cette engeance, en tous lieux, en tous TEMPS. Ils ne sont pas vos amis et vous êtes leurs ennemis.
    Pensez-y, ça peut vous sauver la vie.

  11. Il ne faut jamais faire confiance à un arabe ;même si il est en face de vous, il peut vous planter un couteau dans le dos.

    • Bonjour Jill
      (Il ne faut jamais faire confiance a un MUSULMAN).
      Les arabes muzzz…aussi, mais ils sont tres peu nombreux,mais surtout
      tres actifs,et nocifs.Vous ne les verrez jamais sur les Champs…comme cette fin de semaine,leur domaine d´action est d´un autre Niveau…

  12. les musulmans ne se faisaient pas (ne se font toujours pas) de cadeau entre eux
    Comme me le disait un de mes anciens qui vient de nous quitter, en parlant de:ses
    auxiliaires: harkis le jour pour la solde et fell la nuit pour éviter de se faire égorger par ses frères »

  13. Bonjour
    Je me souviens de ce terrible drame, j’étais chez le coiffeur, attendant mon tour, je pris un magazine, Paris Match, je crois et j’ai lu le drame que cette survivante raconte, sauf que c’est encore plus terrible, parce que la veille, ils avaient appelé, ce chauffeur de taxi, l’ami de la famille, pour aller faire des courses en ville, et celui ci, leur dit, tout en conduisant, demain il y aura une grande fête, avec beaucoup de viande, sur le moment ils n’ont pas compris, aucune fête n’était au calendrier, malheureusement on connaît la suite.
    Voilà, ce que j’avais lu, il y a longtemps sur ce magazine, je pense que ma mémoire est bonne, me rectifier si tel n’est pas le cas.
    Cordialement

  14. el halia, mezouza, bataclan…
    même combat, même yeux fermés,
    étonnant, non ?

  15. Les gens commencent à voir clair et comprennent qu’il y a 2 France, celle de souche et les autres (soutenus par une partie de la gauche) qui méprisent les valeurs républicaines et de plus en plus violents. Si l’état n’exerce pas ses missions régaliennes, le peuple le fera.

    • @ Isabelle
      “Les gens commencent à voir clair “? ça s’appelle un miracle!!!
      retrouver la vue après 50 ans de cessité , ça fait un 1/2 siècle que la France part en couille, il y en a qui se réveillent? oui mais il est trop tard, c’est foutu, l’islamisation galopante fera de l’Europe terre d’Islam, les optimistes disent à moins que…. il n’y aura pas de à moins que! vive les autruches.

  16. Tant que les élus n’auront pas peur pour eux-mêmes, ils ne feront rien.

    Les immigrés se prennent pour des fellagas contre nous, victimes faciles parce qu’offertes.

    Mais le jour où nous nommerons la guerre, que nous l’appellerons de son vrai nom : guerre d e Libération, nous nous constituerons en Front de Libération Nationale.

    Taguez le sigle sur le mur de votre mairie : F.L.N

    « Secouez » votre maire pour collaboration avec l’ennemi colonisateur.

    Vous constaterez que ça vous a fait un bien fou et à tous vos concitoyens également.

    Car vous aurez fait changer la peur de camp, ce qui est déjà le début de la paix.

  17. Et dire que de Gaulle a négocié par les Accords d’Evian la naturalisation de tous ceux qui après 62 voulaient devenir français..que les victimes et les bourreaux d’hier en Algérie se croisaient dans les rues de France. et se supportaient..et dire que des enfants et petits enfants de ces meurtriers ont pu se retrouver ministres ou secrétaires d’état depuis
    … Ni oubli ni pardon.

  18. « cela ne vous concernait pas, « métropolitains » »

    Attendez, Monsieur Gomez !

    Vos articles sont souvent très intéressants, mais parmi les métropolitains qui vous lisent, nombreux sont ceux qui n’était pas nés !

    En ce qui me concerne, il s’en fallait de quatre décennies, et pour mes parents de quelques années.

    Comprenez qu’on ait eu, avant le 11 novembre de sinistre mémoire, assez peu de raisons de se sentir concernés par une guerre qui avait été enterrée par le media et les gouvernements !

    • Il est vrai que ce n’est pas dans les livres scolaires que les enfants français apprennent ce genre de tragédie.
      Les crimes de l’islam sont toujours occultés en Europe, alors pas étonnant que les Européens ne se réveillent toujours pas….

  19. on a beau essayer de réveiller les masses, rien n’y fait.
    on reste des « illuminés, au pire des fachos,…alors qu’on se veut simplement patriotes et défenseurs des Droits et des Devoirs de tout être humain.
    à partir de là, Liberté, Egalité, Fraternité…ça roule tout seul.
    les médias sont tenus par la gauche. des mondialistes sans coeur mais qui se croient tellement bons!

    le moment venu cela ne les protègera de rien,leurs protégés chéris n’auront même pas la reconnaissance du ventre. Chaque jour je vois des jeunes, des pères de famille, des filles, agressés, violées, massacrés. et le pays qui reste amorphe.
    on va le payer tellement cher. et cela fait tellement mal, de voir son pays bien aimé partir à la dérive, à la folie, à la mort.

    • le pire c’est quand même d’entendre les parents de la gendarmette plaindre l’assassin de leur fille

      • Oui je crois que c’est le pire, c’est comme offrir sa gorge au bourreau ! Il faudra que le peuple se révolte.

      • Si j’y croyais je prierais pour que mes enfants ne croisent jamais une de ces ordures, mais si ça arrivait je passerais le reste de ma vie à les venger et à combattre l’invasion des islamopithèques.

  20. Allez-voir sur ce lien et vous verrez à quel point la sauvagerie n’a pas de limite
    Les crevures du FLN se sont comportés comme de vrais nazis de vrais SS
    Mais ils ont eu toutes les excuses du monde » nous étions en guerre ».
    C’est ce que j’ai dit dans précédent commentaire, il aurait fallut détruire toutes les infrastructures du pays, ne rien leur laisser à part un champ de ruine, mais malheureusement De Gaulle est passé par là avec sont célèbre discourt je vous ai compris, le cousin de ma mère mobilisé y était et son frère de retour en France est resté traumatisé jusqu’à la fin de ses jours.
    Mais le comble de l’histoire 60 ans après ils continuent à arriver en masse chez-nous

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacres_d%27ao%C3%BBt_1955_dans_le_Constantinois

    Merci Mr Gomez

    • Pour la dernière ligne de votre commentaire je pense que ça résume bien la raison de l’indépendance de ces arabes sur leurs terres, la conquête de l’islam a pu continuer bien après l’indépendance algérienne et aujourd’hui les bédouins du maghreb et autres font la loi sur nos terres.

  21. « A condition que ces tombes soient toujours
    présentes et qu’elles n’aient pas été profanées pour tenter d’en effacer même le souvenir ! » dixit

    Si c est comme les tombes profanes du cimetiere des marins de Mers el-Kébir, en 2015 vous allez en retrouver beaucoup Monsieur Gomez…
    Vous faites pas d illusions !
    Lien : https://www.algerie-francaise.org/leflnafait/merselkebir.shtml
    Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire… George Orwell

    • Sur Google rubrique images faites Algérie+cimetière+décharge
      Vous n’allez pas être déçu.

  22. Le massacre d’el halia nous fait penser a Oradour !!! mak rond voudrait que l’on fasse repentance et surement que l’on paye des dédomagements . Nous sommes pour le moment obligés de vivre a coté d’eux ….mais pas de nous y lier ,ni de leur faire confiance (ce mot qui pour eux signifie faiblesse a exploiter) ci dessous le massacre complet d’el halia ….mais il y en eu d’autres en Algérie de 55a 62
    http://babelouedstory.com/cdhas/31_20_08_1955_suite/massacre_el_halia.html
    Ne jamais oublier

  23. Et oui Manuel Gomez, les métropolitains n’ont pas encore pris conscience de ce que sont réellement ces individus, de ce qu’est l’islam.
    Il faut reconnaître que l’on leur lave bien le cerveau à coup de pas d’amalgames, l’islam est compatible avec les valeurs de la République, ou pire encore venant de Cazevide ex sinistre de l’Intérieur, « que le djihad est compatible avec la République » ou encore, en les culpabilisant pour qu’ils se soumettent.
    Raisons pour lesquelles, les vérités ne sortent pas mais entend-t-on des » Vous n’aurez pas ma haine  » ou voir des marches blanches, des bougies, des nounours quand les autres sont au couteau , à la machette, à la batte de baseball et aux armes à feu.
    Pas étonnant que ces meurtres de blancs, en deviennent des faits divers !

    • Pas d’accord avec vous , je suis metropolitain , je n’ai aucune famille « pied » noirs » et le danger ont le connait.Ce n’est pas un hasard si les templiers ont fait des guerres il y a … 700 ans.

Les commentaires sont fermés.