1

Chevènement rêve d’une chaîne de télé musulmane : traître ou imbécile ?

Islamistes et collabos sont aux anges. Depuis que l’ineffable Cazeneuve, sur ordre de Hollande, a demandé à Chevènement de s’occuper de la Fondation de l’Islam de France, une belle histoire est en train de s’écrire dans notre pays, sous la houlette du fondateur du MRC.

Ils en étaient, place Beauvau, à leur troisième réunion de travail, et tout le monde se bousculait pour figurer sur la photo. Chevènemnet, bien évidemment, mais aussi Bruno Le Roux, notre nouveau ministre de l’Intérieur, celui qui triche sur ses diplômes et rêve de désarmer les chasseurs et les amateurs de tir.

Bien évidemment les responsables de l’UOIF (considéré comme association terroriste aux Etats-Unis) étaient présents ainsi que ceux du CFCM.

Et Chevènement comble leurs voeux. Déjà il raconte qu’il n’y a que 4 à 5 millions de musulmans, soit le même chiffre que celui donné par l’Ined en 1998. Rien que cette erreur, qui ne peut être que volontaire, chez un ancien ministre de l’Intérieur, montre l’objectif réel de ce machin : enfumer les Français sur l’islam, leur faire croire qu’il a toute sa place dans la République, trahir les principes laïques et l’article 2 de la loi de 1905 sur les principes de séparation, et accentuer la soumission de la République à un dogme politico-religieux criminel, responsable de 245 morts en France depuis deux ans, de 30.000 attentats mortels depuis septembre 2001, et de 14 siècles de conquêtes barbares contre tout ce qui n’est pas musulman.

http://www.saphirnews.com/Jean-Pierre-Chevenement-Je-veux-faire-emerger-des-elites-republicaines-musulmanes_a23227.html

Ne reculant devant aucune trahison, Chevènement leur promet même une chaîne de télévision musulmane, quand ils auront les sous.

http://www.liberation.fr/france/2016/12/12/l-islam-de-france-sur-les-rails-de-la-reforme_1534788

Qu’est-ce qu’ils doivent se marrer, les Boubakeur, Kamel Kebtane, Anouar Knibech, Tahar Ben Jelloun, Ghaleb Bencheikh et toutes les taupes de l’islam, devant la bêtise des autorités françaises. Leurs soldats les plus radicaux tuent les nôtres par centaines, et nos dirigeants leur déroulent le tapis rouge, leur donnent de l’argent, se prosternent devant eux, et cèdent au moindre de leur caprice.

Il est vrai que la soumission de Chevènement à l’islam vient de loin. Pascal Olivier, lui-même ancien du MRC, nous en expliquait les raisons, par la soumission idéologique de l’ancien maire de Belfort à celui qu’il appelait le faussaire Jacques Berque.

« Jacques Berque, dans sa traduction du Coran, avait recensé quarante-quatre appels à la raison naturelle ! A quarante-quatre reprises le Prophète fait appel à la raison naturelle, pose le principe qu’il n’y a pas de contrainte en matière de religion et dit qu’il faut chercher le savoir jusqu’aux limites du monde connu à l’époque (« jusqu’en Chine », écrivait-il), aujourd’hui ce « monde connu » s’étend aux biotechnologies, à l’astrophysique etc. »

http://ripostelaique.com/jean-pierre-chevenement-sous-lemprise-du-faussaire-jacques-berque-35.html

Bien évidemment, depuis cette nomination, qui l’a fait sortir de sa retraite dorée, et lui donne l’impression d’exister de nouveau, Chevènement multiplie les actes de soumission aux musulmans, tout en essayant, sans convaincre grand monde, de tenir un discours laïque et républicain que sa fonction insulte.

http://ripostelaique.com/chevenement-ny-a-41-millions-de-musulmans-commence-mal.html

http://ripostelaique.com/chevenement-former-imam-cest-cultuel.html

http://ripostelaique.com/chevenement-lidiot-utile-de-hollande-de-lislam.html

http://ripostelaique.com/chevenement-detruire-dire-loi-de-1905.html

http://ripostelaique.com/jean-pierre-chevenement-formation-imams-institut-dislamologie-25.html

http://ripostelaique.com/letat-socialiste-islamise-la-france-de-force.html

Réussira-t-il sa mission ? Ceux qui, comme nous, feront tout pour mettre en échec cette imposture, ne devaient pas être trop inquiets. En effet, Chevènement a tout raté dans sa carrière. Il a livré le PS à Mitterrand, on a vu le résultat, avec une première démission en 1983. Il est revenu au gouvernement comme ministre de la Guerre, au moment où les socialistes, laquais fidèles des Américains, déclenchaient, en 1991, une guerre criminelle et stupide contre Saddam Hussein. Deuxième démission. Il a fondé son parti politique, mais a préféré cultiver son groupuscule, plutôt que de faire un grand parti républicain, avec Pasqua et Seguin. Il est vrai qu’il rêvait de devenir le Premier ministre de Jospin, qui l’a collé à l’Intérieur. Là, il a encore dû avaler son chapeau, avec le problème corse. Troisième démission.

Il se croit l’homme de la situation, en 2002, mais, déception, il ne fait que 5 %. Il réussit à porter le chapeau de la défaite de Jospin, alors qu’il n’y est pour rien. Il est le ministre de l’Intérieur qui a régularisé, dans les années 2000, le maximum de clandestins, malgré ses discours. Il est celui a fait rentrer dans la police un nombre très élevé de musulmans, sous le prétexte (comme à la RATP) que les flics devaient ressembler à la population qu’ils côtoyaient.
Il s’est mis au service de Ségolène Royal, se voyant déjà son premier ministre, cela n’a pas marché, là encore.

Bref, au crépuscule de sa vie, l’homme qui incarnait l’aile républicaine de la gauche constate qu’il n’y a plus que des socio-libéraux qu’il a combattus toute sa vie, et devant lesquels il s’est incliné toute sa vie. Finalement, Chevènement a servi, tout au long de sa carrière, de béquille républicaine et laïque à des socialistes de droite, atlantistes et libéraux, qu’il prétendait combattre, et à qui il a livré toute la gauche. Il n’y a plus de courant républicain dans ce camp, il ne reste que des bébés Rocard ou Delors.

Alors, en vieux cheval sur le retour, il va au bout de toutes ses trahisons, acceptant la mission qu’avec rouerie Hollande lui a confié : brader la laïcité, et faire de l’islam assassin une religion française, avant de faire de la France une terre musulmane, ce qui demeure l’objectif de tout musulman digne de ce nom.

Ils doivent bien rire, les leaders de l’UOIF et du CFCM, devant ce vieux monsieur qui paraît croire les imbécillités qu’il prononce sur l’islam de France.

Il nous fait penser au colonel Nicholson, qui, dans l’inoubliable film « Le Pont sur la Rivière Kwai », prend le commandent de la construction du pont, pour le plus grand bonheur des Japonais…

Eric Zemmour a milité avec Chevènement, dans les années 1995. Voilà ce qui lui dit de l’islam, de manière très simple.

https://www.youtube.com/watch?v=MHiW_9PjS_g

Tout cela l’ancien ministre ne peut l’ignorer.

Conclusion : Chevènement est un imbécile ou un traitre, ou bien peut-être les deux…

Paul Le Poulpe