Chez les LREM et autres LGBT, beaucoup de trotskistes et de maos

Publié le 12 septembre 2019 - par - 375 vues
Share

Le principal aspect des clowns stagiaires LREM-LGBT révèle qu’ils ne sont destinés ni aux grandes choses de l’intelligence, ni aux grands travaux législatifs. Ils font payer à la nation leur incompétence non par l’action politique mais par la répression des libertés politiques et la souffrance provoquée contre le peuple.

Macron et les LREM-LGBT : un ramassis de bobos médiocres, de trotskistes et de maos ! L’histoire des clowns stagiaires élus LREM est avant tout l’histoire d’une génération vieillissante, celle de 1968, qui vit dans la nostalgie d’une certaine intelligentsia de gauche parisienne disparue depuis plus de quarante ans.

Cette histoire des LREM, c’est celle de la gauche parisienne disparue, laquelle se résume à elle seule par le déclin de toute une génération bobos gauchistes de 1968 et de l’idéologie dominante des trotskistes et des maos. Macron gay- friendly a cru pouvoir créer un nouveau mouvement soumis à la pression des banques et des médias aux mains des milliardaires, pour imposer au peuple le mépris de classe LREM et la haine des sans dents. Macron gay-friendly est devenu précisément le symbole du petit banquier d’affaires mis en scène par les élites médiatico-politiques, contre la libération de la parole populaire. Macron gay-friendly craint plus que tout la révolte des Gilets jaunes et le déchaînement des instincts du peuple contre les élus LREM.

C’est que l’histoire du mouvement des Gilets jaunes traduit surtout un mouvement d’émancipation du peuple, celui de l’avènement d’une nouvelle classe moyenne paupérisée par les taxes de Bercy, et de son idéologie populiste, commune à Matteo Salvini et à l’AfD, appelée à prendre le pouvoir dans de nombreux secteurs clés de la société française et à l’exercer presque sans partage à partir des années 2020-2022.

L’histoire des bobos LREM-LGBT médiocres, des trotskistes et des maos, c’est avant tout celle d’une génération opportuniste, aujourd’hui épuisée, ignare, servile, déclinante, médiocre, qui a succédé à celle de la gauche parisienne disparue forgée par Mitterrand à partir du mythe bobo-révolutionnaire de mai 68.

Macron gay-friendly a cru pouvoir tirer un bénéfice PMA-GPA d’une révolution manquée de mai 68.

Si mai 68 paraît a posteriori une révolution de pacotille, c’est une rupture égocentrique et libertaire décisive contre l’autorité et pour une société de consommation ouverte. Après quoi une consommation de masse et une morale débridée se sont imposées, avec un nouveau rapport au monde de la consommation, avant la PMA-GPA pour tous. Les nostalgiques trotskystes et les maos, qui croyaient à la révolution et à la terreur d’octobre 1917 en Russie, se laissent dominer par les idéologies libertaires GOF-LREM-LGBT après qu’un pouvoir communautariste affermi dans sa légitimité LREM illusoire se soit renforcé dans tout le pays.

En vérité, les nostalgiques trotskystes Romain Goupil et Cohn-Bendit ne servent à rien, sauf dans leur rôle de larbins pour le cirage des pompes à Macron sur toutes les télés collabos de propagande vulgaire en continu. Faux experts à la soupe de Macron, ils forment une médiocre confrérie collabo qui encombre les télés depuis trop longtemps. Bon nombre de ces médiocres petits bourgeois qui nous accablent à la télé viennent de la gauche bobo opportuniste à la ramasse. Ce sont les idiots utiles et pompeux à qui on a confié la mission de raconter des histoires et des futilités à la télé pour faire la propagande LREM-LGBT pro-Macron.

Pour Romain Goupil, appointé sur LCI, la moindre occasion est bonne pour parler dans le vide avec mépris et condescendance, non sans dénoncer un interlocuteur lucide quand il s’agit de Gilbert Collard !

La réalité est qu’il ne sait rien et qu’il cache sa nullité sous ce torrent de bavardages rémunérés. Ne pas savoir de quoi il parle est pour lui une vertu digne de la médiocrité ambiante des clowns bobos stagiaires élus LREM. Romain Goupil, appointé sur LCI, est le médiocre participant à cette colossale escroquerie de la télé en continu qui fait la propagande de Macron. Romain Goupil, le petit cireur de pompes collabo, fait son travail de propagande pour lequel il est payé en pérorant sur LCI. Toutes les télés collabos de propagande vulgaire en continu, BFM-Macron TV et LCI, grouillent de ces vrais partisans mais vrais-faux experts venus à la soupe de Macron qui méritent d’être renvoyés à leurs chères études de médiocres ratés en 1968, comme si la réalité de l’insurrection populaire des Gilets jaunes venait simplement de sonner la fin de la récréation.

« La tâche centrale et la forme suprême de la révolution, c’est la conquête du pouvoir par la lutte armée, c’est résoudre le problème par la guerre ». Mao Zedong, Problèmes de la guerre et de la stratégie.

« Notre État prolétarien exerce la dictature sur l’ennemi de classe. » (Mao Zedong).

« La marche en avant vers le communisme se fait en passant par la dictature du prolétariat, car il n’est pas d’autre moyen qui puisse briser la résistance des capitalistes exploiteurs ». Lénine, L’État et la révolution.

« La bourgeoisie dont la résistance est décuplée du fait de son renversement et dont la puissance ne réside pas seulement dans la force du capital international, mais dans la force des liaisons internationales de la bourgeoisie, subsiste encore dans la force de l’habitude qui engendre le capitalisme et la bourgeoisie constamment, chaque jour, à chaque heure, d’une manière spontanée et dans de vastes proportions.

« Pour toutes ces raisons, la dictature du prolétariat est indispensable, et il est impossible de vaincre la bourgeoisie sans une guerre prolongée, opiniâtre, acharnée, sans une guerre à mort qui exige la maîtrise de soi, la discipline, la fermeté, une volonté une et inflexible ». (Lénine)

Si les idées bobo-révolutionnaires de mai 68 vont finir par triompher par la consommation pour tous,

la révolution aura lieu, mais sous la forme d’une revanche libertaire PMA-GPA pour tous sur cette révolution manquée par les GOF-LREM-LGBT. D’une certaine manière, la Révolution gay-friendly GOF-LREM-LGBT est à l’opposé d’une révolution politique radicale fondée sur la diffusion des idées des Lumières. C’est à partir de l’échec d’une révolution politique de Macron gay-friendly que vont diffuser les idées perverses de PMA-GPA pour tous et que celles-ci vont bouleverser la famille, l’autorité, la filiation et même la société française !

Adapté de Lettre de Marx à Kugelmann, Londres, le 30 janvier 1868 : « Incisé, vidé à la lancette, etc., bref, traité sous tous les rapports, secundum legem artis [selon toutes les règles de l’art], l’abcès gay-friendly GOF-LREM-LGBT pour la PMA-GPA pervertie réapparaît pourtant sans cesse, de sorte que, la famille mise à mal par la Révolution gay-friendly, la France catholique devra ressortir dans les rues avec le mouvement de la Manif’ pour tous. Les hérésies de Macron gay-friendly contre la famille et les idées perverses de PMA-GPA des GOF-LREM-LGBT ne sont pas une fatalité au point de vue strictement politique.

Macron gay-friendly semble être un fanfaron de foire avec les idées perverses de PMA-GPA. Mais, ces idées-là, on ne les rencontre pas chez les nombreux barbares africains et orientaux qui nous envahissent.

Macron gay-friendly est tout sauf un expert en art diplomatique, c’est pourquoi le mouvement de la Manif’ pour tous doit lui montrer sa méfiance éclairée sur la GPA validée par le gouvernement LREM qui a choisi à dessein un style lourd et grossier afin d’attirer les soupçons sur la validation de la GPA à l’étranger.

Quelque pernicieuses que soient les conceptions de la PMA-GPA de Macron gay-friendly, on ne peut que mettre en question l’évidence de son exigence gay-friendly et la vigueur de la rhétorique des GOF-LGBT.

Adapté de Lettre de Marx à Kugelmann, Londres, le 6 mars 1868 : « Je trouve ce genre trop malsain pour pouvoir me sentir en harmonie avec lui. C’est à la fois honteux et ridicule. Comme toujours, c’est un Macron gay-friendly arrogant, au verbe haut, et qui se pose en révolutionnaire ignare en économie politique. Il avait prôné un nouveau monde selon une nouvelle dialectique anti-naturelle GOF-LGBT. Il n’a programmé la PMA-GPA pour tous que par haine pour les familles et pour la France et les Français intentionnellement. C’est la preuve de son manque de discernement et il commet la PMA-GPA par pure malhonnêteté intellectuelle.

Il sait très bien que la mauvaise foi des GOF-LREM-LGBT dans la méthode d’étalage de la PMA-GPA pour tous à la télé est purement idéologique. Mais c’est seulement une fois dépouillée de sa forme mystique et révolutionnaire que précisément la PMA-GPA pour tous montre la nature de ses idées perverses GOF-LREM-LGBT contre les familles, contre l’autorité, et contre la France et les Français.

C’est ce qui explique que la Manif’ pour tous exige l’étude de toutes les autres conséquences sur la vie, sur l’identité et sur le statut de l’enfant fabriqué techniquement pour le seul bon plaisir pervers des LGBT.

C’est pourquoi Macron gay-friendly ne pourra pas sauver les apparences de la PMA-GPA à cause de ce statut controversé des enfants fabriqués par la technique pour le seul bon plaisir des homosexuels.

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.