Chiche, que les intellectuels musulmans osent réformer l’islam!

MuzzCoran.png

Les élites politico-médiatiques qui scandent que l’islam est compatible avec la démocratie sont des menteurs et des tricheurs. Elles veulent seulement garder le pouvoir, rien que le pouvoir. Quant à l’avenir de la France, il reste le dernier de leurs soucis. Car leur souci premier, c’est le pouvoir et ses nombreux privilèges. Rien d’autre !

Prétendre en 2022 que l’islam est une religion de paix et de tolérance, c’est se foutre de la gueule des électeurs français que la caste a noyés dans un océan de déni depuis des décennies.
En niant l’islamisation rampante avec une immigration alimentée par des flots continus provenant notamment des pays musulmans, ces élites ont préparé une guerre de civilisation sur le territoire français.

Il ne faut pas être prophète pour constater la réalité de l’islam qui se comporte déjà comme un conquérant impitoyable dans de nombreuses enclaves où la charia fait déjà force de loi qui a, de facto, remplacé celle de la République.
Nier cette situation du remplacement culturel, c’est faire accepter aux Français la disparition de leur patrie et sa civilisation à long terme et se comporter déjà en dhimmis en préparant ainsi leurs enfants à leur soumission future, avec l’esprit de déconstruction qui est en vogue, dont ils sont abreuvés matin et soir.

Depuis le VIIIe siècle, l’islam est en conquête et ce n’est pas à Roubaix qu’il s’arrêtera. Toutes les occasions qui s’offrent à lui, afin de mettre le grappin sur de nouveaux territoires, il ne les refuse pas, au contraire, il jubile en étalant sa puissance dominatrice.

Son idéologie, dont l’invasion, la colonisation, et les razzias sont les moteurs, n’est pas cachée, elle est assumée et affichée, sans aucun complexe. Toute autre discussion, c’est de la diversion, du mensonge, de la taqîya pour faire passer la pilule aux crédules qui croient à la fable de l’islam, religion de paix et d’amour. Car l’islam est avant haineux, misogyne, raciste, esclavagiste et conquérant.

Depuis la diffusion du document de Zone interdite sur M6, concernant l’islamisation de Roubaix et par delà de nombreux quartiers de France et de Navarre, énormément de voix autorisées de droite comme de gauche se sont élevées contre la stigmatisation des Français de confession musulmane. Ces voix sont celles de la compromission et de la trahison. Il n’y a rien de nouveau dans le ciel de l’oligarchie et de ses mercenaires de la désinformation.

Et subitement, les menaces de mort envers ceux qui ont dénoncé cette islamisation rampante se sont amplifiées, le tout dans un silence assourdissant de la caste.
Sa compromission avec l’islam conquérant n’est plus à démontrer. Elle l’assume sans reniement. Parfois avec une certaine fierté.
Car la gauche et la droite se sont alliées avec l’islam, en faisant du clientélisme un moyen efficace afin de pérenniser leur pouvoir au détriment de l’avenir de la France et de son identité. Et ce comportement porte le nom de renoncement donc de trahison.
Et pour sauver le soldat islam, cette caste et ses affidés convoquent la sémantique, en inventant l’islamisme radical, en faisant un grand saut dans les marécages du mensonge.

Des intellectuels français, de confession musulmane, se sont mis aussi de la partie, en signant une tribune dans le Monde, un journal de référence de la bien-pensance, pour dénoncer l’amalgame, et tenter de cacher le réel par des formules magiques tel que l’islamisme radical. Un tour de passe-passe dans le monde de la dissimulation et de la duplicité.
C’est le coup d’État permanent comme disait le cynique Tonton Mitterrand.
Circulez, il n’y a rien à dire.

De l’islam, on passe à l’islamisme puis on saute dans les méandres de l’islamisme radical, sans la moindre gêne. Et allez donc identifier les égorgeurs et les poseurs de bombes, au milieu de cette confusion généralisée.
Et pour couronner le tout, la prochaine fois, les belles âmes diront que c’est la faute au christianisme qui s’est mal comporté envers l’islam deux siècles avant sa naissance dans le désert du Hijaz entre la Mecque et Médine, en 610 après J.-C.
On bouffe avec le loup et on pleure avec le berger.
De coupable, on devient la victime.
En dégainant le premier, on est sûr d’atteindre la cible.
C’est une technique bien rodée depuis les Sumériens.
Car en islam, la taqîya est un chemin de contournement aussi rapide que l’éclair.

Les signataires de cette tribune le savent. Et ils l’ont fait sciemment pour dédouaner la secte des Frères musulmans et celle des salafistes, afin de rendre acceptable aux yeux des Français l’annexion par l’islam de nombreux quartiers de France et de Navarre.
Ils sont en pleine opération d’entrisme comme des trotskistes bien entraînés aux techniques de diversion et de subversion.
Mais c’est un charme qui ne convainc plus.
Car cette tribune transpire le double discours. La duplicité !
Le prophète de l’islam n’avait-il pas averti ses adeptes que la guerre n’est que tromperie ?
Ces intellectuels de confession musulmane ne font que relayer le discours de l’islamo-gauchisme.

Dans cette tribune, il est question du voile où on convoque le choix (le libre arbitre) des femmes voilées, alors que le voilement est un oukase d’Allah.
Ils se contredisent, car le hijab n’est pas un choix de conviction mais une obligation religieuse qu’Allah impose aux musulmanes de sept à quatre-vingt-dix-neuf ans.
Il suffit de se référer au Coran ( sourate 24 versets 31 et 60, sourate 33 verset 59) mais aussi aux nombreux hadiths pour s’en apercevoir.

C’est une arnaque de plus dans un monde où le mensonge est érigé en vertu.
Cette tribune s’adresse en vérité aux Français qui ignorent la dangerosité de l’islam pour les endormir. Ce n’est pas un engagement contre l’islamisation rampante qui mine les quartiers où le remplacement culturel est visible de jour comme de nuit mais un dribble à la Pelée dans les dix-huit mètres pour noyer le poisson et dire que l’islam n’est pas responsable des dérives de ses adeptes.

C’est une communication de haute voltige, car ces intellectuels savent que là où l’islam s’installe, la vie trépasse. Et affirmer cette vérité, c’est haram, c’est dangereux et ça risque la décapitation.
Quand ces intellectuels font appel aux versets coraniques pour dédouaner l’islam, ils font une déflexion. Les versets sur lesquels ils s’appuient sont abrogés (ce sont des versets mecquois).
Oublient-ils que pour comprendre le Coran, il faut être un exégète confirmé et maîtrisant la science islamique du Nâskh oua Mansûkh (versets abrogés et abrogeants) ?

Les versets 101 et 106 de la sourate 16 ( les abeilles) sont les bases du Mâskh ou Mansûkh mais aussi les versets 5 et 29 de la sourate 9           (appelés versets de l’épée).
Ignorent-ils que l’islam est avant céleste et terrestre  din noua dounia) ?
Il est la religion où le sacré et le temporel sont intiment liés. L’un ne va pas sans l’autre.
La démocratie et la liberté de conscience sont incompatibles avec la soumission. Et l’islam est avant tout soumission (en arabe islislam) et non paix comme les manipulateurs essayent de le commercialiser.

Astaslama signifie en arabe se soumettre. Alors où est la paix ?
De qui veulent-ils se moquer, ces intellectuels bien installés en Occident ?
Alors qu’ils aillent faire en tour aux pays de : Allah dit, le Prophète a dit, et puis on en parlera, après leur retour au pays des Lumières.
Il est très facile de discutailler quand on est loin, et même très loin, de la vraie fournaise islamique.

Comme dit l’adage populaire : ne sent la chaleur que celui qui porte la braise dans sa main.
Et pourquoi ces intellectuels n’initient-ils pas un aggiornamento de l’islam comme l’avait tenté au XXe siècle feu Mahmoud Taha, le grand théologien soudanais, mais qui l’avait payé de sa vie ?

En effet, Mahmoud Taha fut pendu à la prison centrale de Khartoum, le 18 janvier 1985, par le sinistre et génocidaire des chrétiens du Sud-Soudan, Gaafar El Nimeiry, Président du Soudan, pour apostasie avec l’approbation des dignitaires religieux de la mosquée d’Al Azzhar (mosquée de référence de l’islam sunnite dit modéré) sous les applaudissements de cinquante mille Soudanais qui étaient en transe dans les rues de la capitale soudanaise.
Pourquoi ne dénoncent-ils pas la judéophobie, la christianophobie et la mécréanophobie qui pullulent dans le Coran et les hadiths ?
Et pourquoi, eux qui se présentent comme des humanistes drapés sous le burnous de la sincérité, restent-ils silencieux devant la mort qui plane au-dessus des apostats de l’islam ?

Pourquoi sont-ils muets face aux menaces de décapitation qui pèsent, ici en France, pas en Afghanistan, sur ceux qui osent critiquer l’islam, car jusqu’à preuve du contraire, le blasphème n’est pas un délit en France depuis Voltaire ?
Ces dernières années, qui est responsable de la violence qui secoue la France, n’est-ce pas l’islam? Cacher cette réalité, c’est être complice de cette violence perpétrée au nom d’Allah et de son prophète.

Et feu Samuel Paty est l’exemple de la fureur de leur islamisme apaisé qu’ils défendent.
L’islam est avant tout une religion de pouvoir et non de foi intrinsèque comme le christianisme, qui est au service du calife qui est le vicaire d’Allah sur terre, selon le Coran, dont il doit appliquer ses directives à la lettre, dans le temps et l’espace jusqu’à la Résurrection . Et c’est écrit dans le Coran.
Avec le djihad judiciaire, l’islam a tout pour lui et rien pour l’autre.
Car en islam, il y a un mélange du genre. C’est la politique du « en même temps », si chère à Jupiter.
Quelle coïncidence !
De Mahomet à Khomeiny, c’est le même islam qui continue depuis XVe siècle, l’islam de la terreur comme exigé par Allah et son Envoyé.
Toute autre discussion n’est que pure propagande. Et il suffit de lire et de relire l’histoire islamique pour s’en convaincre.

Voir les articles suivants parus sur Riposte laïque pour comprendre le vrai islam, pas celui qu’on tente de vendre aux Français qui n’est que mensonge et taqîya :
https//ripostelaique.com/l’islam-c’est-l’islamisme-n’en-déplaise-à-la-caste-et-ses-larbins
https//riposte laique/l’islam-ce-tueur-du-libre-arbitre.
https://ripostelaique.com /pour-comprendre-l’islam-il-suffit de-lire-le-nâskh-oua-mansûkh.
https//ripostelaique.com/promotion-du-voile-islamique-vous-roulez-pour-qui-M-Taché.
https//ripostelaique.com/l’islam-est-un-danger-permanent-c’est-diificile-à-comprendre.
https/ripostelaique.com/l’islam-n’est-il-pas-une-religion-de-conquête-et-de-butib-de-guerre.
https//ripostelaique.com/l’apostasie-en-islam-la-mort.
https//ripostelaique.com/l’islam-c’est-la-haine-des-cœurs-et-la prison-de-la-raison.
https//ripostelaique.com/l’islam-la-femme-et-le-djihad.
https//ripostelaique.com/le-terrorisme-porte-un-nom-il-s’appelle-islam.
https//ripostelaique.com/islam-la fraternité-pour-les-musulmans-la décapitation-pour-les-infidèles.
https//ripostelaique.com/A-tous-ces-intelelctuels-musulmans-qui-nous-font-le-coup-de-l’islamisme.
Hpps//l’islam-c’est-la-négation-de-la-femme.
https//ripostelaique.com/pour-ceux-qui-n’ont-pas-toujours-compris-ce- qu’est-l’islam.
https//ripostelaique/l’islam-malmène-la-France-pour-mieux-la-dominer-et-la-soumettre.
https//ripostelaique.com/par-le-hallal-la-France-est-en-train-de-se-convertir-à-l’islam.
https//ripostelaique.com/l’islam-un-enfer-sur-terre-pour-les-femmes.
https//ripostelaique.com/islam-et-droits-de-l’homme-c’est-incompatible.

Hamdane Ammar

image_pdfimage_print
11

24 Commentaires

  1. « réforme » et « islam » sont totalement incompatibles : tout musulman qui tente non seulement de modifier, mais simplement de commenter le contenu du coran est passible de mort. Le musulman est tenu d’apprendre et de répéter le texte, qu’il le comprenne ou non, point final.

    Le petit nombre de croyants musulmans qui ont tenté de suggérer l’idée d’adaptation ou de réforme ont péri ou renoncé, d’autres ont fini par abandonner l’islam, risquant à nouveau leur vie pour apostasie, également passible de mort.

    • Si le musulman est tenu d’apprendre et de répéter, donc ne pas utiliser son intellect, alors ce n’est pas seulement réforme et islam qui sont incompatibles, c’est peut-être aussi « intellectuel » et « musulman » ?

      • On se demande quel genre d’individu peut accepter de pratiquer une religion où il faut, comme au régiment, obéir aux ordres quels qu’ils soient et surtout ne pas chercher à en comprendre le bien-fondé et encore moins les discuter.
        Cette religion était au départ destinée à tenir en respect, par la terreur d’un dieu implacable et la promesse d’un paradis sorti tout droit d’une animation japonaise érotique, des barbares incultes et sans foi ni loi, c’est tout. Et elle n’a jamais évolué.

  2. n’y croyez pas un seul instant:
    Sourate 10 Verset 16 ce n’est pas à moi de le changer de ma propre autorité, je ne fais que suivre ce qui m’est révélé
    10:38 le coran n’est pas tel que quelqu’un d’autre qu’allah aurait pu l’avoir conçu, il émane du seigneur de tous les mondes
    39:29 le coran, un livre récité en arabe, langue claire et éloquente et sans tortuosité afin qu’ils deviennent pieux
    (il n’est donc pas possible d’interpréter le coran, on doit l’accepter au premier degré)
    15:92 nous enverrons le chatiment sur ceux qui diviseront le coran en morceaux
    mahomet avait tout prévu !

  3. Le coran prétend ne pas contenir de contradictions, alors qu’il en présente beaucoup, accompagnées d’erreurs scientifiques aussi énormes que ridicules à notre époque, et le principe des versets abrogés augmente le problème : si la parole d’Allah est parfaite, elle ne peut être modifiée ni améliorée, alors qu’Allah dit apporter après coup des versets meilleurs. Rien ne peut être meilleur que ce qui est déjà parfait. Donc même si l’on croit que Dieu existe, il est impossible que ce soit Allah.
    2-106 « Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable.  »
    A quoi bon un semblable à un parfait ? Allah radote ?
    Rien ne peut être meilleur que ce qui est déjà parfait.
    Donc même si l’on croit que Dieu existe, il est impossible que ce soit Allah.

  4. Les intellectuels recroquevillés sur leurs obscurantismes religieux, sont-ils des intellectuels pour un athée, pour un Citoyen Laïc, rationnel, antithéïste ?
    Les Bossuet ou Bourdalou, ces évêque dont la prose intégriste chrétienne asservissait des journées entières les foules incultes, au point d’avoir «créé » l’urinoir féminin portatif…
    ces innombrables créateurs de dieux, de rédacteurs de la Thora, de la bible chrétienne, des évangiles, de l’alcoran, des religions anglicanes, réformistes, orthodoxe ou hétérodoxes, du « livre incréé » de la secte mormon, rédigé par son dieux autoproclamé J.Smith…
    et encore ces scientologues, évangélistes, témoins de jéhovah ou de vichnou…

    TOUS ces « intellectuels » antiscientifiques ne sont avant tout QUE des MANIULATEURS.

  5. On est toujours impressionné de voir sur cette photos ces visages d’intellos en particulier celui du type au 1er plan avec sa face mi indien Apache, mi Thulsa Doom qui a joué dans le film Conan le Barbare. A noter le nombre impressionnant de femmes dans la manif.

    • Il y a des fois comme ça, où on peut se demander si réellement l’homme est supérieur à l’animal, si réellement il est à l’image de Dieu. Les chevaux, par exemple (et bien d’autres animaux) c’est plus beau et moins malfaisant, non ?

  6. Si des intellectuels font réellement leur travail, l’islam, cette « religion » (si on peut dire) de brutes primaires fanatiques et bornées, n’existera plus.

    • En effet, l’islam n’est pas une religion. C’est une idéologie totalitaire maquillée en religion.

  7. Il y a tellement de niveau bac +5 chez eux qu’ils nous envoient leur surplus, il n’y a qu’à voir les quelques uns qui sont sur la photo pour en être convaincu, dire qu’il y a encore selon les sondages une majorité de cons qui sont prêts à revoter pour celui qui en a fait rentrer 2 millions depuis qu’il est élu.

    • chouan le pb, c est aussi que des étudiants (es), nés en France, scolarisés ( svt avec bourse..) se radicalisent dans des mosquées, vont à Londres, reviennent en France terroristes ( « d excellents musulmans », les purs, comme Mahomet) ou restent en taupes ( et vivent …à lccidentale ! takya oblige)
      et y en a un paquet !

  8. « Chiche, que les intellectuels musulmans osent réformer l’islam! »

    J’ai hâte de voir ça et de compter les survivants qui n’auront pas eu la tête tranchée.

  9. La photo de cet article montre des individus qui aiment le fun, les boites de nuit et sont prompts à défendre becs et ongles la cause féminine 😁😁

  10. L’islam n’est pas une religion , c’est une théorie politique de conquète qui cherche a dominer par tout les moyens . L’islam est une aliénation mentale . L’islam assouvis la femme et maintient l’homme dans la terreur . Tout les germes de la destruction sociale sont dans l’islam . Le terrorisme et l’intégrisme musulman combattent aveuglément le mode de vie occidental . L’islam ébranle tout les piliers de la démocratie et prépare un climat insurrectionnel . L’islam est devenu un désordre sociétal . L’islam est vide de toute moralité …..Quand saisiront-ils que le but ultime des musulmans (a quelques exceptions près ) n’est pas de cohabiter en paix parmi nous , MAIS de nous soumettre , de détruire nos liberté , notre façon de vivre , notre civilisation …..En gros vivre comme au moyenâge , l’ère qu’ils n’ont pas quittés .

  11. Il y a très longtemps, j avais questionné un ADVENTISTE DU 7EME JOUR sur le Coran ,Il m avait répondu que  » c était  » une  » pale copie de la Bible » ..Gauthier.Marseille.

  12. Les têtes de pakistanais qui indiquent « c’est écrit » sur la secte musulmane en dit très long sur les modifications des versets, sourates et hadhits de ces textes mortifères. Ils ont anéantie le soufisme…

  13. putain la tribune des musulmans dans  » le Monde  » c’était trop  » mignon  » !!!
    quelle farce médiatique !!!!!!!!!!!!!

Les commentaires sont fermés.