Chine-USA : chronique d’une guerre nucléaire annoncée

La résiliation du contrat de la vente de sous-marins français à l’Australie n’est pas une soudaine lubie de cette dernière. Ce qui est surprenant est plutôt la signature de ce contrat en 2016, alors que l’Australie aurait évidemment dû dès cette date se tourner vers les Etats-Unis.

***

Cette résiliation résulte de la constatation de l’évidence par le gouvernement de Canberra :

  • la France est désormais un pays de seconde zone, déclassé tant militairement – la France consacre moins de 2% de son PIB à sa défense –, qu’économiquement – notre PIB par habitant est passé du 5ème rang mondial dans les années 90 au 20ème rang  –, submergé par une immigration inassimilable qui en fera sous peu un autre Liban.
  • La France possède le deuxième domaine maritime du monde (11 millions de km²), mais sa marine maigrichonne est totalement incapable d’en assurer la sécurité : en 2016-2017, notre unique porte-avions nucléaire a été en carénage pendant… 18 mois, sans parler du problème de radicalisation communautariste qui obère l’ensemble de nos forces armées (mais aussi de gendarmerie et de police).

L’Australie a choisi son camp : celui de la force. C’est sans état d’âme qu’elle a jeté à la poubelle le contrat français pour se tourner vers la seule puissance capable d’assurer sa sécurité dans un monde qui se dirige à grands pas vers un conflit mondial : les Etats-Unis. Comment le lui reprocher ? Les gesticulations françaises (rappel des ambassadeurs français à Canberra et à Washington, annulation d’un modeste gala… ) ont dû faire sourire dans les chancelleries du monde entier.

***

D’autre part, en troquant le contrat français contre le contrat américain, l’Australie va non seulement se doter de sous-marins à propulsion nucléaire, et donc à terme de l’arme nucléaire, mais aussi se doter de missiles Tomahawks et Hornet. L’Australie pourrait également participer aux recherches sur les missiles hypersoniques dont la Russie, contrairement aux Etats-Unis, a déjà la maîtrise.

***

C’est donc infiniment plus qu’à la simple rupture d’un contrat commercial (56 milliards d’euros quand même…) auquel non venons d’assister, mais à la nucléarisation d’un partenaire-clé des USA, l’Australie, évidemment dans le cadre d’une guerre préventive des USA contre la Chine, et, dans l’engrenage, contre la Russie.

Les Etats-Unis pratiquent avec la Chine la même stratégie de « containment » qu’elle a pratiquée contre l’URSS du temps de la guerre froide, et que, exceptée sous la présidence Trump, elle continue largement de pratiquer contre la Russie de Poutine.

Les tentations hégémoniques de la Chine dans le Pacifique ont cru à proportion de la montée en puissance économique de l’Empire du milieu. Avant dix ans, la Chine sera la première puissance économique du monde. Quant à sa puissance militaire, elle devrait également à court terme faire jeu égal avec celle des Etats-Unis.

Par ailleurs, la création du pacte de l’AUKUS (Australia – United Kingdom – USA) ne fait qu’officialiser une réalité patente depuis toujours : l’Australie est une alliée indéfectible des Etats-Unis. Elle est partie prenante des « Fives Eyes » (alliance des services de renseignement de l’Australie, du Canada, de la Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni et des États-Unis), depuis la création de cet organisme en 1941. En tant que telle, elle bénéficie du système d’interception ECHELON, au départ mis sur pied pour surveiller les communications de l’URSS et des pays du Bloc de l’Est, mais aujourd’hui utilisé par les « Fives Eyes » comme instrument de surveillance des communications partout dans le monde.

Pour l’Australie, la signature du « contrat du siècle » avec la France était donc une aberration, et il est étonnant que certains de nos politiques aient aussi naïvement « cru au miracle »

***

L’AUKUS a pour vocation d’agglomérer d’autres puissances régionales, inquiètes comme l’Australie de l’hybris chinois, entre autres le Japon, Taïwan et la Corée du Sud.

***

Côté chinois, la réaction ne s’est pas fait attendre. Le 18 septembre 2021 – soit trois jours après l’annonce de la création du pacte AUKUS – l’Organisation de Coopération de Shangaï (OCS)  annonçait lors de son 21ème sommet qui se tenait à Douchanbé (Tadjikistan) qu’elle intégrait l’Iran en son sein.

La république islamique des Mollahs devenait ainsi le 9ème membre de l’OCS.

Succédant au « groupe de Shanghai », l’OCS est instituée en 2001 par la Chine, la Russie et quatre États d’Asie centrale, le Kazakhstan, le Kirghizistan, l’Ouzbékistan et le Tadjikistan. En 2017, elle s’élargissait à l’Inde et au Pakistan.

Militairement, économiquement, démographiquement, l’OCS surclasse, et de très loin, l’AUKU, même avec l’hypothétique intégration du Japon, de Taïwan et de la Corée du Sud dans ce dernier.

Par ailleurs, lors du sommet de Douchanbé, trois pays, l’Arabie Saoudite, le Qatar et l’Égypte, ont demandé et obtenu un statut d’observateur à l’OCS. On rappellera que les deux premiers sont les principaux souteneurs du terrorisme islamique dans le monde. Il ne sert décidément à rien de faire trop de courbettes devant ces gens-là

***

Ces deux événements majeurs pour l’avenir du monde – création de l’AUKUS et élargissement de l’OCS à l’Iran – donnent un coup de vieux à l’OTAN, dont on se demande quel peut encore être la mission, l’axe du monde s’étant clairement déplacé de l’Atlantique au Pacifique – ce qui était d’ailleurs patent depuis de nombreuses années…

***

Le prestige international de l’Iran en sort naturellement grandi, et l’on voit désormais mal comment les Etats-Unis, le Royaume Uni, la France et l’Allemagne pourraient encore aller mettre leur nez dans les affaires intérieures des mollahs. Certes, en adhérant à l’OCS, l’Iran a solennellement renoncé à se doter de l’arme nucléaire. Mais même sans cette dernière, l’Iran est définitivement à l’abri d’une agression israélienne grâce aux parapluies nucléaires russe, chinois, indien et pakistanais. De quoi, pour nos mollahs, voir l’avenir avec davantage de sérénité…

***

Ce subtil jeu d’échec international semble indiquer que la probabilité d’une conflagration nucléaire entre la Chine et la Russie d’une part, et les Etats-Unis de l’autre, est désormais proche de l’unité. Le temps joue contre ces derniers et ils le savent : dans dix ans, ils seront dépassés économiquement et militairement par leur ennemi mortel chinois. Ils doivent porter le fer tant qu’il en est encore temps, c’est-à-dire au cours de la prochaine décennie.

***

Et l’Europe dans tout ça ?

Le Vieux Continent est un amas de gros consommateurs : L’Union européenne est la deuxième puissance économique mondiale (22,07 % du PIB mondial en 2015). Elle est la première puissance agricole (1er importateur mondial et 1er exportateur) avec les États-Unis, la première puissance tertiaire mondiale et la première puissance industrielle du monde. Mais l’UE est inexistante militairement parlant. Certes, deux pays européens sont dotés de l’arme nucléaire (la France et la Grande Bretagne), mais aucun d’eux ne possède de couverture antimissiles pour lui-même, et encore moins pour l’ensemble du continent : il suffirait de quelques minutes aux puissances de l’OCS pour vitrifier la totalité des villes européennes.

L’Europe, qui a perdu tous ses anticorps anti-immigrationnistes, tous ses repères moraux et spirituels, et ne croit plus en rien, et surtout plus en elle-même, semble définitivement sortie de l’histoire.

Dominique Venner parlait de son « entrée en dormition » depuis la fin de la guerre, laissant supposer un réveil possible. Malheureusement, pour notre chère Europe, on peut désormais dresser un constat de coma dépassé

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni

image_pdf
0
0

36 Commentaires

  1. Guerre atomique entre la chine et usa? Dans ce cas, la quatrième guerre mondiale se fera a grands coups de pierres et de bâtons…

  2. Je pense qu’aucun de nos Pays civilisé se lancera dans un conflit atomique , tous savent très bien qu’il ne peux pas y avoir de vainqueur , le seul danger serait que l’Iran ou les fous d’hâlah se la procure et la se sera l’apocalypse !

  3. Des scientifiques ont mis au point une protéine appelée Magnéto.
    Celle-ci serait injectée via un virus et ensuite reconnue par le cerveau.
    Elle pourra être utilisée pour manipuler l’activité neuronale à distance au travers des ondes électromagnétiques.
    https://www.theguardian.com/science/neurophilosophy/2016/mar/24/magneto-remotely-controls-brain-and-behaviour

    nanostructures métalliques dans les vaccins
    https://twitter.com/Odytzeus/status/1440217578442346500

    La commission européenne tend le piège de la reconnaissance faciale
    https://fr.sott.net/article/38216-La-commission-europeenne-tend-le-piege-de-la-reconnaissance-faciale

  4. Une confrontation nucléaire entre la Russie et les États-Unis : quel intérêt pour l ‘ un comme pour l ‘ autre ? Ils savent très bien qu ‘ ils peuvent se raser l ‘ un l ‘ autre ….. De toute façon la Russie n ‘ a pas les moyens de conquérir son rival américain : 330 millions d ‘ âmes contre 130 , y a pas photo !! Encore faut-il que le peuple russe aie envie d ‘ attaquer qui que ce soit en dehors de ses frontières !! De leur côté , les Américains n ‘ ont aucun intérêt à envahir la Russie , pourquoi faire ??

    • Faux ! Vous surrévaluez les usa qui se font ramasser partout où ils passent ! Détruire des contrées arriérés, ça ils peuvent !!! Mais la Russie ou la Chine voir l’Iran, il faut autre chose que de la gueule ! Les Yankees sont des gras du bide en voie de féminisation avancée. Ce sont des branques! Même le Liban avec le Hezbollah les intimide !

  5. Ne pas confondre « sous-marins à propulsion nucléaire » et « armes nucléaires » ! L ‘ Australie a besoin de sous-marins d ‘ attaque , rien d ‘ autre ! Il existe trois sortes de SMN : les SMN porteurs de missiles balistiques , plus gros et plus puissants – les SMN porteurs de missiles de croisières – et les SMN d ‘ attaque , juste équipés de torpilles , plus petits et plus rapides . Il est impossible de transformer un SMN d ‘ attaque en SMN lance missiles balistiques !! Je crois qu ‘ on fantasme beaucoup à ce sujet …… ;

  6. Hé ben Mr. Dubost , comme complotiste vous vous posez là !! Comme beaucoup d ‘ autres d ‘ ailleurs !! Les États-Unis vont donc provoquer une guerre NUCLÉAIRE préventive contre la Chine ? La belle affaire !! Pourtant il y a un moyen plus simple : COUPER tout commerce avec la Chine , et ce pays S ‘ ÉCROULE !! En effet , la puissance de l ‘ Empire du milieux repose uniquement sur ses EXPORTATIONS , et par conséquent sur ses excédents commerciaux !!!!!
    À cela il faut ajouter l ‘ évolution de la démographie en Chine : vieillissement rapide de la population , et peu de renouvellement , dans moins d ‘ une génération ce pays se retrouvera avec 700 millions d ‘ âmes .

    • (suite) …. Par contre l ‘ Inde voit sa population croître régulièrement , ce qui va lui poser problèmes . Tous ces éléments expliquent les agissements des Chinois : installer des cinquièmes colonnes un peu partout – bases militaires et achats de territoires + installations stratégiques – et phagocyter les économies et politiques des pays soumis ! On voit déjà le résultat en Europe où la Chine a poussé des pions : Portugal , Grèce , Europe de l ‘ Est , ces pays ont reçu diverses aides , et rechignent à prendre des mesures contre la Chine : nous sommes déjà neutralisés !!!

    • Si on coupait tout commerce avec la Chine comment réagirait elle ? Hitler disait : « Il faut exporter ou mourir ! ».

      • @Pakal : elle va nous déclarer la guerre pour nous obliger à acheter chinois ? Vous avez un sacré sens de l ‘ humour !!

    • Combien de noirs et de latinos aux USA ? Et ces derniers c’est pas du tout le haut du panier hein…. Ils sont en train d’êtres remplacés comme l’Europe ! La Chine rit de nous (les blancs) Ils n’ont qu’à attendre la maturation de la fenêtre de tir ! Les Chinois nous mangerons tout crû ( hélas) mais vous sentez vous capable de mettre en jeu votre viande pour entretenir 20 millions exotiques qui vous crachent à la gueule et qui eux s’en tape de la France (mais pas de la CAF). Soyez un peu sérieux !

  7. AUCUNE CHANCE D UNE GUERRE ENTRE USA ET LA CHINE ,,,pas plus qu elle n a ete RISQUEE ENTRE LES USA ET LA RUSSIE ,,,,,ils savent que elle serait LA PERTE DE L HUMANITE EN QQ SEC

  8. Article cohérent dans son analyse (pour ma part) la Chine « si.. » cognera en premier lieu la côte ouest des usa puis ensuite la côte est. l’Australie reste pour les usa qu’un avant poste susceptible de supporter le premier jet nucléaire. Ce que la Chine fera ultérieurement après avoir cogné sur la maison mère! Les Chinois ont parfaitement intégrés QUI gère une partie du monde et cette fois ci le travail sera effectué dans son entier ! Il ne faut pas naïf ! La cohésion raciale d’un Peuple est indispensable pour gagner un conflit économique ou militaire. Les usa se feront rétamer les Chinois prendront l’initiative et le monde gagnera en visibilité. Quant à l’Europe ce nain prétentieux géré par des vassaux sous domination communautaire qui détruit sadiquement ses populations…Qui vivra verra

  9. Je ne comprends pas que l’on puisse casser un contrat signé 5 ans avant , sans pénalités . C’est l’engagement de milliards , la préparation à la fabrication industrielle avec tout ce que cela comporte financièrement et en pratique . N’y a-t-il pas un délai pour effectuer une rupture au delà duquel des pénalités sont appliquées ?

  10. Point de vue contestable. L’Australie risque fort de servir de chair à canon aux États unis et aura du mal à entretenir les sous-marins nucléaires qui seront donc animés sans doute par des équipages anglais ou US qui maîtrisent cette technologie. C’est sans doute un désastre financier pour l’Australie, qui risque d’attendre longtemps ses nouveaux jouets. Et qui va dépendre entièrement de ses alliés occidentaux, y compris en cas de conflit. Un désastre programmé.

  11. Après le Vietnam, l’afghanistan , les ricains vont se prendre une branlée par les chinois mais cette fois ce sera sur leur propre territoire.
    Ça va les changer, eux qui aiment tant bombarder les autres.

    • tu reves meme eveille mdrrrr , c gratuit tu peux encore sortir bcp de tes debilites

    • « eux qui aiment tant bombarder les autres. »…..ouai, mais quand c’est le « Camp du Bien » qui bombarde, c’est pas pareil….))

  12. voilà le genre d’article qu’on aimerait voir plus souvent dans RL à la place des élucubrations (notamment zemmouriennes) de certains. Pendant que l’Europe s’inquiète du nombre de négros à embaucher dans ses orchestres classiques, la Chine travaille, s’étend, s’arme, s’impose partout. Les uns se masturbent bêtement le cerveau, les autres jouent au Go.

  13. Commander des sous-marins à un pays du tiers-monde, il est vrai que ça fait désordre. La France étant le seul pays du tiers monde à disposer d’un siège ou conseil de sécurité de l’ONU, il serait donc normal de le céder à l’Allemage.

    D’ailleurs, Merkel à fait pour l’Allemagne (deutschland uber alles) beaucoup mieux que ce qu’Hitler rêvait de faire, mais pour Merkel on trouve ça très bien., n’oubliions pas que ce pays a une très forte communauté turque, ce qu’erdogan n’hésite pas à rappeler

    Je n’ai pas encore vu le zemmouristan dans les pays de l’OCS.

    • Merkel a en effet participé à l’islamisation de  » son pays  » Je ne vois pas bien le plus qu’ont engrangés les Allemands à part ce faire remplacer (sic) Vous avez une lecture Trotskyste de l’Allemagne d’Hitler. J’en déduis donc que pour la France vous épousez les mêmes analyses et valeurs mondialiste. Hitler a perdu la guerre faute de stratégie notamment sur la période de Dunkerque où il aurait dû frapper les rosbeef ces bougnouls « européens » Sournois et traîtres que ce peuple anglo-saxons !

      • Relisez moi plus sérieusement ! Ce n’est pas parce que j’ai écrit que Merkel a fait « mieux » (le mieux dans le texte n’est pas forcément une approbation !) que hitelaire que j’approuvais sa volonté hégémonique. du « Deutschland über alles » et du « Nous avons besoin de plus de place ». Je dis juste que M a réussi par d’autres méthodes là ou H a échoué, mais que pourtant personne n’y trouve rien à redire alors qu’on le devrait ! (c’est ce que je déplore car il faut bien reconnaître qu’aujourd’hui, les dirigeants de l’Europe occidentale, ce sont bien les Allemands). J’espère ainsi avoir été plus clair.

      •  » sur la période de Dunkerque où il aurait dû frapper les rosbeef »….il ne voulait pas faire la guerre à l’Angleterre et à la France qui sont des pays « impasse » de par leur faible superficie….

  14. 1- On fait tout un patacaisse des sous-marins mais en réalité il était stipulé d’origine que les attacks français étaient une option par défaut, valable à moins qu’une solution pour des propulsés nuke se présente et les sm US étaient interdits pour cause d’entretien impossible. Mais Biden a proposé d’assurer l’entretien et voilà comment le contrat, nul et non avenu d’avance, s’envole très logiquement.
    2- « l’Iran a solennellement renoncé à se doter de l’arme nucléaire », certainement pas, il y travaille chaque jour d’arrache-pied et ses alliances n’y changent rien.
    3- L’Inde fait peut-être partie de l’OCS, mais comme la Turquie de l’OTAN. L’inde fait aussi partie d’une alliance tournée contre la Chine, avec laquelle elle ne s’entend pas du tout, pas plus qu’avec le Pakistan d’ailleurs.

  15. J’aimerais ajouter un petit détail.

    La France est une puissance pacifique essentiellement grâce aux deux territoires de la Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie.

    Or depuis une vingtaine d’années, le courant indépendantiste a beaucoup progressé dans ces deux territoires au point que l’indépendance apparait possible au référendum prévu pour décembre prochain.

    Il n’est pas sot d’envisager que certaines puissances, pas forcément ennemies, soutiennent ces mouvements pour être les premiers amis au moment de l’indépendance.

    • C’est vrai pour la NC, pas pour la Polynésie française qui bénéficie d’un large statut d’autonomie et l’indendance n’est pas à l’ordre du jour. La Polynésie n’aurait rien à gagner à l’independance, il n’y a qu’a voir le Vanuatu pour comprendre..

      • C’est vrai qu’en Polynésie, les indépendantistes ont perdu la majorité mais ils la retrouveront par le keu de l’alternance et la question des anciens essais est très très sensible.

      • Le référendum prévu concerne le territoire, pas les trois provinces et la France n’est plus aussi forte qu’au moment où elle avait imposé une partition des Comores… enfin à mon avis.

  16. L’Australie a choisi son camp : celui de la force. C’est sans état d’âme qu’elle a jeté à la poubelle le contrat français pour se tourner vers la seule puissance capable d’assurer sa sécurité dans un monde qui se dirige à grands pas vers un conflit mondial / dixit

    Bravo ! Vous vous avez tout compris… car c est bien la SECURITE que l Australie essaye de preserver avec l uncle SAM..cette perte de contrat est un pretexte futile par rapport a l enjeu futur…
    ( car oui il est fort possible qu il puisse y avoir un grand malheur dans le pacifique et en oceanie dans les prochaines annees _ taiwan japon / melanesie surtout…….)

Les commentaires sont fermés.