Christiane Lambert viole les statuts de la FNSEA et appelle à voter Macron

Pour le 2e tour de l’élection présidentielle, la présidente de la FNSEA est devenue « copine comme cochon » avec Emmanuel Macron. Elle a adressé une lettre à tous les adhérents de la FNSEA pour leur demander de voter Macron, en violation avec les statuts du syndicat, qui se veut apolitique.

Avant le duel qui opposera Emmanuel Macron à Marine Le Pen pour la présidence de la République dimanche prochain, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert (1), éleveuse de porcs  dans le Maine-et-Loire, à Bouillé-Ménard, devient « copine comme cochon » avec Emmanuel Macron, et appelle ses adhérents à voter Macron. Seule, une ambition dissimulée de devenir ministre de l’agriculture guide ce choix très contestable (2).

Pourtant, la FNSEA est un syndicat agricole censé être apolitique. Et les électeurs agriculteurs sont des majeurs responsables censés savoir ce qu’ils font. Bref, elle aurait mieux fait de s’abstenir de prendre la parole et de veiller à la prospérité de son élevage de cochons à Bouillé-Ménard…

Depuis des années, la même Christiane Lambert et la FNSEA répète que « tout va mal pour les agriculteurs ». Alors, si tout va mal pour l’agriculture, quelle raison de renouveler le candidat sortant ? Ou alors la brave Christiane Lambert s’est fait acheter par Emmanuel Macron, comme tous ces responsables LR qui rêvent d’un maroquin ministériel ou d’un strapontin de secrétaire d’État. D’où son choix, qui serait motivé par « le risque d’une vision nationale trop exacerbée ».

https://www.dailymotion.com/video/xm0e4k

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/bouille-menard-49520/bouille-menard-un-elevage-de-porcs-plus-moderne-et-moins-energivore-36d94270-eeb7-3920-a67f-ce2ad289422f

En totale contradiction avec ses statuts, la FNSEA prend donc position pour le Président sortant plutôt que pour Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national. Un choix que Christiane Lambert tente maladroitement de justifier par le « socle de valeurs » du syndicat qui défendrait, selon elle,  une « conviction européenne », une « volonté de rapprochement des pays et des peuples » pour défendre la paix. Dans le même temps, sans vergogne, la FDSEA pleure sur la misère du revenu des agriculteurs, qui a considérablement baissé ces dix dernières années. Et la même présidente de la FNSEA insiste sur la nécessité d’assurer un avenir digne aux agriculteurs français via « des réformes courageuses » et « des décisions pragmatiques ».

« Fidèles à nos valeurs pour une France forte et ouverte sur le monde », ajoute la présidente de la FNSEA à la fin de la lettre adressée à tous les adhérents.

https://www.lejdd.fr/Economie/christine-lambert-patronne-de-la-fnsea-et-nouvelle-voix-des-campagnes-3390575

Depuis qu’elle est présidente de la FNSEA (2017), Christiane Lambert aime les polémiques qui la placent au cœur de l’actualité. Une polémique oppose Christiane Lambert à Michel-Édouard Leclerc sur la variation entre prix agricoles et prix à la clientèle. Elle est décrispée par la proposition du Président de la République de promulguer au premier semestre 2018 des ordonnances basées sur les travaux des EGA.

La présidente a refait appel à Michel-Édouard Leclerc, absent à la réunion de travail au ministère de l’Agriculture du 3 novembre 2017 à laquelle participaient le ministre Stéphane Travert, les représentants des agriculteurs, industriels et distributeurs. Le communiqué du ministère précise alors : « La réunion de travail de ce jour a permis aux parties prenantes d’avancer vers une rédaction commune. L’objectif partagé est que la charte puisse être signée dans les prochains jours par l’ensemble des acteurs volontaires. »

À plusieurs reprises, la présidente Christiane Lambert fait pression pour que les négociations à venir avec la grande distribution se fassent selon la nouvelle charte édictée par Macron. La crise Lactalis du lait infantile contaminé par des salmonelles a relancé la campagne de la présidente Christiane Lambert contre la grande distribution.

Le 18 septembre 2020, Christiane Lambert devient la première femme à être nommée à la tête du Copa, le plus important syndicat agricole européen. Depuis, elle cumule sa fonction avec celle de présidente de la FNSEA

Francis GRUZELLE
Journaliste et écrivain
Carte de Presse 55411

(1) Christiane Lambert, née Foulier le 25 juin 1961 à Saint-Flour (Cantal), est une éleveuse de porcs et syndicaliste agricole française responsable d’organismes professionnels. Après le décès inattendu du Président Xavier Beulin en 2017, elle est présidente par intérim, puis élue à la présidence de la FNSEA. C’est la première femme à occuper ce poste.

(2) Lors des législatives de 1986, le président de la FNSEA François Guillaume avait apporté un total soutien au RPR et à Jacques Chirac. Dès la nomination de ce dernier comme Prremier ministre, François Guillaume fut nommé ministre de l’Agriculture. François Guillaume avait aussi écrit un remarquable essai : Le pain de la liberté.

image_pdfimage_print
6
3

18 Commentaires

  1. Honte a Riposte-Laique qui a trahi ses principes journalistiques sur la vie privée en dévoilant un document d’ordre personnel qui devait rester dans l’étique d’une expérience scientifique non autorisée a la vue du grand public , la première femme de France et de Navarre inséminée avec du sperme de porc et montrant la jeune mère présentant fièrement ses porcelets bi-races mi humain mi porc , expérience réussie le porc possédant 90 des gênes identiques aux humains , félicitation a Christiane jeune maman comblée comme le montre la photo un peu indiscrète …

  2. Bonjour,

    La FNSEA a toujours été un « syndicat » aux ordres et surtout collabo, anti France agricole !

  3. Avec le salaire qu’elle s’octroie sur le dos des damnés de la terre qu’elle est sensé défendre on ne pouvait s’attendre à autre chose de sa part, elle retourne sa veste comme Mélenchon comme beaucoup de syndicalistes parasites.

  4. Franchement, j’aimerais bien savoir ce que cette conne trouve à Macron !

  5. Sur le terrain, les syndicalistes FNSEA sont souvent des gens qui tiennent un discours mais dans la pratique se servent de leurs relations et entrées à la Préfecture (Direction de l’Agriculture) pour leur intérêt propre (sale serait plus approprié), au détriment de leurs collègues si nécessaire – quand par exemple de la terre est en jeu.
    Voter Macron, c’est voter pour un type de gauche, issu du PS, entouré d’ex du PS, qui fait une politique des écolos donc anti-agriculture, qui s’attaque à la famille traditionnelle pourtant encore en honneur chez bcp d’agriculteurs, anti-France qui sacrifie l’indépendance alimentaire de notre pays pour la chimère UE et inonde le pays d’immigrés qui ne rêvent que d’une chose : nous supplanter, et les agriculteurs avec.
    Ch. Lambert se comporte de façon tout à fait indigne et scandaleuse.

  6. donc voilà notre future ministre de l’agriculture, les petits paysans peuvent crever

  7. Bonjour Monsieur! Comme personne ne peut rien contre la connerie; comme la France est devenue un pays de cons et enfin comme ces derniers ont besoin des plus terribles remontrances de l’infortune pour s’apercevoir de leur connerie, n’en doutons pas: l’immonde pantin grotesque qui nous sert de président sera réélu. Ainsi, l’islamisation avec l’insécurité continueront de plus belle; la récession économique et sociale deviendront épouvantable; une dictature sanitaire et politique sans précédent battra son plein et pour couronner le tout: De même que ce serait un miracle si Marine était élue, un miracle aura lieu si nous réchappons à une guerre civile sanglante et/ou à une guerre effroyable avec la Russie: Face à laquelle notre armée squelettique ne risque pas de faire le poids! Et (d’un côté comme de l’autre!) ce sera la fin de la France! Bonne journée!

  8. avoir laissé se « libérer les femmes » et les victimes trans du sexe a plutôt contribué à renforcer le camp de la Non-France et du mondialisme animiste anti libérations qu’équilibrer les forces des intelligences opposées ; j’en viens à penser que les femmes n’ont pas de patrie alors que la souveraineté masculine n’a toujours existé que pour protéger leur cause.

  9. Je passe une fois par mois en moyenne à quelques kilomètres, Segré en Anjou Bleu à 7-8 Km.Je ferai le détour pour voir comment c’est et si ca sent bon chez elle. Évidemment qu’avec vos indications j’ai trouvé son adresse et son téléphone. Je connais Stéphane Travers,il habite une station balnéaire de la Manche, là où j’ai vu la mer pour la première fois il y a presque 74 ans à l’âge de 6 mois.

  10. J’attend le sourire en coin les images du défilé du 1er mai avec les grands céréaliers et les métallos cégétistes marchant bras dessus bras dessous en chantant des hymnes à la gloire de leur sauveur, de celui qui a évité le retour des HLPSDNH ! 😆

  11. La meuf peut rêver, une éleveuse de porcs est incompatible avec une place dans un gouvernement tout dévoué aux musulmans, imaginez la bronca des LFI et de tous les islamo-gauchistes.

    • Il y a non seulement les musulmans qui n’aiment pas le cochon et les producteurs de porc, mais aussi les écolos, qui sont chez eux chez Macron et qui n’hésitent désormais plus à pénétrer par effraction chez les producteurs de porc pour filmer les soi-disant mauvais traitements infligés à leurs animaux par les éleveurs. cf cette affaire qui a défrayé récemment la chronique en Bretagne : les écolos ont gagné.
      Faut-il être stupide, ou traître et stipendié, pour être éleveur de porc et voter Macron…

  12. Avec tous les paysans qui se suicident, dans l’indifférence la plus totale, elle ose appeler à voter Macron.
    Elle aurait mieux fait de se taire. Elle est intéressée cette femme.

Les commentaires sont fermés.