Christine sur Sputnik : interdiction du niqab ? Cela ne regarde pas l’ONU

Résistance républicaine, groupe anti-islam : Interdiction du niqab ? Cela ne regarde pas l’ONU.

J’ai été sollicitée hier par Sputnik pour leur écrire un article sur les recommandations faites à la France d’abolir la loi anti-burqa.

Voici le lien de l’article en anglais :

https://sputniknews.com/europe/201810231069150802-french-group-responds-to-un-niqab-criticism/

Cela me fait drôle de me voir traitée d’activiste (en anglais), mais j’ai l’impression qu’ils ont à peu près bien traduit mon texte.

La traduction Google de leur introduction

Le Comité des droits de l’homme des Nations Unies a donné six mois à la France pour revoir son interdiction de porter le niqab et a accusé Paris d’avoir violé les droits des femmes en leur infligeant une amende pour avoir porté un voile intégral. Le chef d’un groupe français anti-islamisation a déclaré à Sputnik que les vêtements islamiques couvrant le visage étaient en conflit avec l’identité française.

Le comité des Nations unies a demandé à Paris de revoir sa politique sur les vêtements des femmes islamiques d’ici à la fin avril 2019, affirmant qu’il n’était « pas convaincu » par les arguments de Paris selon lesquels l’interdiction de masquer le visage était liée à la sécurité et à l’objectif de vivre-ensemble dans une société laïque. En outre, le comité a accusé les autorités françaises d’avoir violé la liberté de religion de deux femmes condamnées à une amende en 2012 pour avoir porté le niqab.

Dans un commentaire écrit pour Sputnik, Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine, une association opposée à l’islamisation de la France, a condamné la décision du comité, qualifiant ses conclusions de « beaucoup de tapage pour rien ».

Mon texte original en français

Interdiction du niqab ? Cela ne regarde pas l’ONU

Le Comité des droits de l’homme de l’ONU demande à la France d’abolir la loi dite « contre la burqa » qui interdit de dissimuler son visage en public.

Beaucoup de bruit pour rien. Telle est la conclusion que l’on devrait et aimerait donner à l’avis du « Comité des droits de l’homme » de l’ONU, pour trois raisons :

Tout d’abord, ce comité n’a aucun pouvoir, et les avis qu’il donne ne sont en aucun cas contraignants. Si on avait à la tête de la France un Salvini ou un Poutine, nul doute que chaque avis de ces pseudo-experts ferait l’objet de commentaires ironiques et sardoniques, une espèce de bras d’honneur avec les mots.

Ensuite, l’ONU viole le droit imprescriptible des peuples en se mêlant de nos lois, de notre justice, de nos choix de société. C’est une dérive inacceptable de la mondialisation, une violation du principe sacré de démocratie.

Enfin, l’ONU ne peut, de toute manière, être juge et partie. L’ONU (et notamment ce Comité des droits de l’homme) est aux mains de partisans de l’islam. À ce titre, tout est fait pour favoriser l’islamisation de nos pays au nom de la « liberté de manifester sa religion ». Or, la France est un pays laïque où il est malvenu d’afficher ses choix politiques comme sa religion. La religion, chez nous, est un choix privé qui ne regarde personne et qui ne doit pas être pris en compte par qui que ce soit. Et cela d’autant plus que la question du voile renvoie à l’un de nos textes constitutifs les plus importants, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. Le voile remet en question l’égalité entre homme et femme, puisqu’il signale et que la femme est un être à part, qui doit se cacher, et que les hommes seraient des animaux en rut prêts à se jeter sur les femmes dont ils verraient les cheveux ou les jambes ! Si le voile était juste un « marqueur » de religion, pourquoi les non-musulmanes en pays musulman seraient-elles priées de porter, elles aussi, ce signe infamant, les hôtesses de l’air des avions d’Air France atterrissant en Iran, Hillary Clinton, en Iran également, sans parler des ghettos réservés aux Occidentaux en pays musulman ?

Oui, cet avis est illégal et devrait être méprisé par nos dirigeants :

Le peuple français n’a jamais décidé, par un vote, de renoncer à sa souveraineté et de la transférer à des « experts » internationaux ne connaissant pas la situation française, ne connaissant pas nos traditions et nos lois. Ce comité, comme l’ONU, est illégal et n’a aucun pouvoir.

Notre seul problème est que nous sommes dirigés par Macron, mondialiste qui déteste la France. Il le prouve à chaque déplacement à l’étranger, où il critique notre pays, notre Histoire, notre attachement à nos particularités, à notre identité.

On peut donc craindre le pire. Il n’est pas impensable que Macron puisse revenir sur la loi de 2010 contre le niqab pour se mettre en conformité avec les experts onusiens.

En effet, il y a quelques mois, le même Comité prétendait donner tort à la France dans l’affaire de la salariée voilée de Baby-loup qui avait été licenciée pour port du voile dans une crèche publique. Baby-loup et l’État avaient gagné contre la voilée, qui était allée pleurer à l’ONU. La seule réponse de Macron aurait dû être « occupez-vous de vos affaires  » or, depuis, la Cour de cassation française, vraisemblablement sur demande de Macron, a décidé de tenir compte de l’avis du Comité, ouvrant la boîte de Pandore du voile en entreprise, même dans les services publics. Bientôt des voilées pour enseigner à nos enfants que la femme est inférieure à l’homme et qu’elle doit se promener en sac poubelle pour éviter à son mari les affres de la jalousie ?

Mieux encore, si Macron obéit aux desiderata dudit Comité, nous verrons bientôt dans nos écoles, nos hôpitaux, les services de l’État… des enniqabées.

Or, cela pose un problème, en sus de ceux, fondamentaux, déjà évoqués ci-dessus par rapport à notre Constitution, à nos lois, à nos coutumes.

Nous sommes en guerre contre le terrorisme islamique. Nous devons ouvrir nos sacs, permettre que les caméras de vidéosurveillance puissent repérer délinquants et jihadistes en action… Si le niqab n’est plus interdit, qui empêchera délinquants et terroristes d’agir à l’abri de leur déguisement ?

Récemment, un dangereux délinquant qui avait tué un policier, Rédoine Faïd, s’est évadé de prison. Il est resté 3 mois en cavale, vivant dans un quartier islamisé… Il se déplaçait revêtu d’un niqab !

Comment un tel comité ose-t-il demander l’impossible à la France, France qui a déjà payé le prix fort avec 255 morts et 1 100 blessés depuis 2015 ?

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/19/liste-du-djihad-en-france-223-affaires-255-morts-1100-blesses-depuis-2015/

Comment un tel comité pourrait-il être entendu et obéi, si ce n’est par un président félon ?

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/24/christine-tasin-sur-sputnik-interdiction-du-niqab-cela-ne-regarde-pas-lonu/

image_pdf
0
0

19 Commentaires

  1. Si ça continue comme ça, Trump va se tirer du « machin »
    Et pour Noël et vos voeux de bonne année, n’oublliez pas de NE PAS ACHETER, ler cartes de voeux UNICEF, dont les dirigeants touchent 1 million de $ par an !!
    Trump a déjà quitté l’UNESCO alors qu’il en était le plus gros pourvoyeur de fonds !!

    Et franchement, l’ONU, à quoi ça sert ???

  2. BRAVO A CHRISTINE TASIN . MAINTENANT ON ATTEND QUE LE PRESIDENT MACRON ABROGE LA LOI ANTI BURQA AVANT FIN AVRIL 2019 . ON ATTEND TOUS AVEC IMPATIENCE ET DELECTATION !…CAR LES EUROPEENNES SONT UN MOIS APRES …MAIS IL NE LE FERA PAS . IL EST PLUS PRODUCTIF POUR LUI DE DONNER DES GAGES AUX MUZZS EN RELANCANT LES ATTAQUES CONTRE SARKOZY L INSTIGATEUR DE LA LOI ANTI BURQA … VIVEMENT LE PRINTEMPS !!!…

  3. Il est absolument indispensable que la FRANCE reprenne à juste titre sa souveraineté et soit maitre chez elle ! ! ! Perte de souveraineté vis à vis de Bruxelles , vis à vis de l’onu ,vis à vis de l’islam et pis quoi encore Merde ! ! ! ! ! ! ! !

  4. l’Arabie saoudite est toujours à la tête des droits de l’homme ?
    pourquoi l’ONU s’attaque à la France spécialement, puisqu’une
    loi européenne interdit la burqa sur son sol

  5. Qu’avons-nous à nous occuper de l’avis
    du  » machin » comme le qualifiait De Gaulle.

  6. Cela ne regarde pas l’ONU ? C’est que vous n’avez pas encore compris ce qu’est véritablement l’ONU: le temple mondial de la maçonnerie. Maintenant, vous devriez peut-être comprendre pourquoi ça les regarde.

  7. Allez sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de_d%C3%A9mocratie
    Vous y lirez qu’en 2016 a l’ONU il y a 19 pays démocratiques – 57 démocraties imparfaites – 40 régimes hybrides – et 51 régimes totalitaires – et cet ONU vient nous dire ce que nous devons faire ?
    Qu’est-ce que nos pays font dans cet ONU ? qu’est-ce que cet ONU a à nous dire ?

  8. Envoyez-leur un post scriptum pour leur dire qu’à notre avis il est plus urgent de bannir l’ONU !
    la France, les pays européens, la Suisse n’ont pas à obéir à l’ONU qui n’est pas une organisation démocratique – sur +_ 190 membres, il y en a + – 10 qui sont démocratiques – à bas cet ONU !

  9. En France, la loi républicaine prime la loi religieuse. Que les prétendus experts de l’ONU, et particulièrement ceux qui agissent sous mandat de la Ligue Islamique Mondiale, de l’Organisation de la Conférence Islamique et des frères musulmans, se mettent bien cela dans la tête : leurs gesticulations n’y changeront rien et si, d’aventure, Macron prétendait déférer à leurs injonctions, il trouverait à qui parler. En attendant, non seulement ces accoutrements restent interdits, mais il y a lieu d’interdire également tout signe religieux autre que le hidjab (simple foulard couvrant les cheveux) qui peut être toléré compte tenu de sa discrétion et de son caractère non spécifiquement religieux.

  10. À quoi sert l’ONU ? À s’asseoir dessus. Ses avis sont nuls et non avenus ! 😀

    • Comme disait ma grand-mère : « Je m’assois dessus, ça me réhausse ».

  11. A la cantine de l’école primaire de Bobigny, les élèves réservent des tables pour les élèves purs (Musulmans) et d’autres pour les élèves impurs (chrétiens, juifs, athées…)

  12. L’ONU ne trouve rien à redire dans le fait que l’Iran et l’Arabie Saoudite (et bien d’autres) contraignent les non musulmanes à se voiler quand elles se rendent dans leurs pays ! De qui se moque t-on ?
    Nous devons exiger la réciprocité totale, y compris une mosquée en France = une église en Arabie !

    • justement il y a des gens qui ont votés pour que l’Arabie saoudite préside le comité des droits de l’homme et de la femme à l’ONU, pour représenter ces droits, ils ont choisi ce pays! vous ne le saviez pas? personne ne le sait?

      • Oui les 58 pays musulmans de l’ONUainsi que leurs alliés du « tiers monde » qui ont fait le choix saoudien.

      • Il y a un journaliste qui a appris à ses dépens ce que valent les droits de l’homme en pays musulman !

Les commentaires sont fermés.