Christine Tasin accusée d’apologie du terrorisme : un coup pour rien !

Publié le 8 janvier 2019 - par - 15 commentaires - 1 714 vues
Share

C’est du sérieux ! Notre amie Christine Tasin risque 7 ans de prison et 100 000 € d’amende (rien que ça !) pour « apologie du terrorisme ». On aura vraiment tout vu dans ce pays en décomposition.

Fini le chef d’accusation « « d’incitation à la haine », connecté au droit de la presse et qui nous valait de longues après-midi à la XVIIe chambre. On monte d’un cran : c’est le tribunal correctionnel qui a pris le relais.

Si Thomas Joly n’a eu droit qu’à une poursuite pour « diffusion d’images violentes », Marine le Pen et Gilbert Collard, pour avoir illustré leurs écrits par des images de décapitation (qui circulent pourtant librement sur internet) ont eu droit eux aussi à l’accusation « d’apologie du terrorisme ».

Il s’agit pourtant bien d’un article de presse en date du 19 juin 2017 dans lequel Christine Tasin disait qu’elle «pouvait  comprendre » la réaction d’un individu qui avait foncé en camionnette sur un groupe de musulmans à la sortie de la mosquée de Finsbury Park à Londres, mosquée connue pour avoir été dans les années 90 un des principaux centres de diffusion de l’islamisme.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/19/1-mort-et-8-blesses-devant-la-mosquee-a-londres-represailles-apres-les-dernieres-attaques-terroristes/

Sauf que ce geste, déploré par tous et en particulier par l’auteur de l’article, a été commis moins d’un mois après le terrible carnage de l’Arena de Manchester : un libyen pourtant sauvé par la marine britannique au large de Tripoli, avait perpétré un attentat à la bombe à la sortie d’un concert, faisant 22 victimes et 120 blessés, un des attentats les plus meurtriers sur le sol britannique. Son auteur, Salman Abedi, entendait ainsi riposter contre l’action de la coalition internationale contre Daesh au Moyen Orient.
Rappelons les faits : le CCIF (collectif contre l’islamophobie en France), tombe sur l’article de Christine et s’empresse de faire un signalement au parquet. Une manip bien rodée qui permet à cette association protégée par les pouvoirs publics de déclencher une poursuite sans débourser un centime, grâce à la complaisance d’un procureur. Ce dernier, pourtant seul juge de l’opportunité des poursuites, s’est empressé d’engager une procédure contre Christine Tasin pour « apologie du terrorisme », un comble pour Christine qui passe sa vie à dénoncer le terrorisme islamique !

Il ne reste au CCIF qu’à se porter partie civile pour réclamer du pognon en « dommages et intérêts ». Dans le registre du politiquement correct, Christine aurait dû dire : « vous n’aurez pas ma haine !».

Il aura suffi qu’elle dise « comprendre » que le terrorisme islamique puisse susciter des représailles, pour être traînée devant les tribunaux français.

L’affaire avait déjà fait l’objet d’un renvoi, le 17 septembre dernier. C’est donc la deuxième fois que nous nous retrouvions devant le même tribunal correctionnel pour cette affaire. Et coup de théâtre, les deux avocats présents du CCIF osent demander à nouveau un renvoi, au motif qu’ils n’avaient pas eu assez de temps pour préparer leur plaidoirie alors qu’ils avaient eu connaissance de la date de l’audience il y a plus de trois mois : une demande manifestement abusive pour Maître Pichon, le conseil de Christine Tasin.

Madame le Procureur, qui ignore ce que signifie « parler dans le micro », n’a rien de trouver de mieux que d’émettre un avis favorable à cette demande au nom du principe du contradictoire, oubliant un peu vite que le plaignant est le ministère public et non le CCIF. Une complaisance qui laisse sceptique ! Précisons encore que le public venu soutenir Christine était exaspéré par la « grève des micros » qui a transformé l’audience publique en un véritable huis-clos. Il faut dire qu’au pays des droits de l’homme, on a l’habitude  de ces coups-bas ! On se souvient du procès en appel de Georges Bensoussan où l’accès du public a été interdit « faute de place » (une salle d’audience inappropriée qui réservait 6 places pour le public… ).

Et voilà qu’après délibération, le tribunal nous annonce le renvoi de l’audience au 27 mai 2019. Nous y serons bien sûr mais en attendant, Christine aura fait 800 km (à ses frais) pour une véritable mascarade. Et, cerise sur le gâteau, le président du tribunal nous dit que la durée prévue pour la prochaine audience sera de quatre heures, au grand étonnement de maître Pichon.
On parle d’une justice surchargée, mais quand il s’agit d’une suspicion d’islamophobie, pas question de lésiner sur les moyens ! C’est trop grave !

https://www.franceculture.fr/emissions/hashtag/la-justice-est-elle-en-voie-de-pauperisation

Pourtant, à titre de comparaison, l’homophobie est moins bien lotie : à Montpellier, suite à une agression homophobe le 26 décembre dernier, la police refuse d’enregistrer la plainte de la victime, un certain Farès Araoudiou (par ailleurs Gilets jaune), au motif qu’il ne fournissait pas de certificat médical : un abus de pouvoir caractérisé, qui n’a pas manqué d’émouvoir la presse.

https://www.midilibre.fr/2019/01/07/victime-dune-agression-homophobe-le-montpellierain-fares-araoudiou-temoigne,7083862.php

Quant à la christianophobie, il est bien rare que les poursuites aboutissent. Faut-il aussi rappeler à nos lecteurs que lorsque le rappeur Médine ou Houria Bouteldja tiennent des propos incitant à la haine et au meurtre, les tribunaux se montrent beaucoup plus complaisants avec les prévenus.

Justice aux ordres ou justice politisée ? Les deux sans doute !

Hector Poupon

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
amandinelonchamp

Merci pour les petits pouces.

reuri

On attend la réaction de l’autre crevure de luc ferry…

DUFAITREZ

Cassen nous a expliqué tout ça en vidéo.
« Vous avez juridiquement tort, car politiquement minoritaire ». C’était en 81 !
Est-ce encore sûr ? 2019 nous le dira !

Ulysse 67

« Justice » idéologisée. Et instrumentalisée, comme dans toute bonne « république » bananière. Ou ici couscoussière.

Marnie

Alors que Christine Tasin dénonce le terrorisme oser l’accuser d’en faire l’apologie est d’une rare bassesse. Cette fausse justice -aux ordres- est de plus en plus indigne.

Amandinelonchamp

Il faut que Christine soit TRES prudente. Qui a vu ce député Allemand anti-immigration agressé et laissé pour mort par des individus cagoulés ce mardi 8 Janvier 2019 ? J’ai lu l’information sur Fdesouche. Il faut se souvenir des Hollandais Pim Fortuyn et Théo Van Gohg tous deux assassinés par des islamistes .

DanielD

Frank Magnitz, député national et chef du parti anti-immigration allemand AfD dans la ville-Etat de Brême, a été violemment agressé le 7 janvier.
Attention : si vous cliquez le lien ci-dessous, l’image est violente…
comment image

Le Blob

D’ici le le 27 Mai 2019 la France sera à feu et à sang et il se peut fort bien que ces palais de la honte finissent dans les flammes de la révolte. Gardons espoir !

Vive la retenue de Riposte Laïque

Dans tes rêves

Odile

Il ne faut rien attendre de cette république satanique née dans le sang de nos enfants Vendéens, pour les miens égorgés dans leur ferme pillée et brûlée. Mais un enfant a survécu dans ce carnage et croyez moi, chaque jour que le bon Dieu fait je prie pour que la justice divine se charge de leurs descendants. Je crois que le temps est venu où cette judéo-maçonnie doit rendre des comptes. Courage Madame Tasin Dieu se chargera de détruire cette engeance maudite pour des générations. Retenez ceci, aucun crime ne reste impuni au yeux de Dieu à qui s’attaque aux… lire la suite

Richard

Que lit-on? « république satanique », « judéo-maçonnie »! Des propos semblables aux collabos actifs des nazis!!! Les poubelles de l’histoire dégagent encore leurs effluents puants et potentiellement nocifs…

Gally Gunnm

Ce qui est intéressant, c’est que ce commentaire est le mieux noté de la page alors que celui qui le dénonce est le moins bien noté. Très intéressant quand on se rappelle qui a pour obsession le « judéo maçonnisme » de nos jours : les musulmans et leurs idiots utiles / putes consentantes soraliennes. Inutile d’aller chercher dans les « heures les plus sombres » (hors de propos), il suffit de constater ce simple fait pour savoir que le jour venu, les « Odiles » et la majorité qui la soutient ne se retrouveront pas derrière Christine (qui n’a jamais caché ce qu’elle pense des… lire la suite

Gally Gunnm

Même pas de futurs dhimmis mais bien des futurs membres de la « meilleure des communautés » qui vendront leurs pays, leurs racines et leurs filles pour pouvoir exprimer leurs plus bas instincts. Pour reprendre ce qu’un blog patriote bien connu met souvent en signature : « ce pays est foutu ». Je confirme, et pas en raison de ses « élites » mais bien de son peuple qui se laisse marcher sur la gueule sans bouger, sauf quand il s’agit d’exprimer des haines hors de propos : un courage et des valeurs à géométrie variable qui fera que jamais la France ne sera capable de… lire la suite

Vive la retenue de Riposte Laïque

A la lecture de votre commentaire, on ne peut que regretter qu’un de vos ancêtre ait survécu…

grélaud

sa serai moi a la place de Christine tasin je porterai plainte contre le ,les juges pour complicité avec l’islam pour faire condamné les français de souche française de race blanche qui sont chez eux en terre chrétienne qui est la France ,alors Christine tasin tu fait se que tu veux ,je serai a tas place je me retournerai et porterai plainte contre le ou le juge pour complicité avec l’islam et tu a le droit de le faire car les juges sont payé par nos impôts et des impôts des français de souche de race blanche ,alors Christine tasin… lire la suite