Christine Tasin acquittée, le procureur Weill retoqué !

Publié le 30 janvier 2019 - par - 37 commentaires - 3 604 vues
Share

Horrifiée d’avoir trouvé dans sa boîte aux lettres le 4 mai 2017, un livre de 122 pages « Charlie Hebdo, Bataclan Nice… Les assassins obéissent au Coran », une femme fait un signalement au commissariat de police du XIe arrondissement, le 4 mai 2017. D’autres auraient pourtant été ravis de trouver un si précieux cadeau dans leur boîte aux lettres !

Le ministère public s’empresse de diligenter une enquête préliminaire pour « provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes » selon la formule consacrée. Il faut croire que la brigade de répression de la délinquance contre les personnes, chargée de l’enquête, n’avait rien d’autre à faire ce jour-là. La lutte contre la critique d’une religion semble décidément devenue une priorité nationale ! Christine Tasin, co-auteur de l’ouvrage avec René d’Armor de confession musulmane, est donc auditionnée le 1er septembre 2017 et explique que le livre, édité par Résistance Républicaine, avait d’abord pour but d’informer sur l’islam et ses rapports avec le terrorisme.

Un an plus tard, Christine Tasin est poursuivie par le ministère public en la personne de Grégory Weill pour l’intégralité de la publication, à savoir du premier au dernier mot du livre. On ne fait pas dans la dentelle au ministère de la Justice ! 122 pages d’incitation à la haine, voilà qui devrait figurer dans le livre des records Guinness !
Et comme à chaque fois, la Ligue des droits de l’homme pointe son nez pour récupérer quelques euros en se constituant partie civile. Par contre, aucune association musulmane ne s’est manifestée dans cette affaire. Bizarre tout de même !

Tout cela était un peu gros et maître Frédéric Pichon, conseil de Christine, a d’emblée invoqué la nullité de la citation en se fondant sur l’article 53 de la loi du 29 juillet 1881 (la loi sur la presse) qui exige que les passages poursuivis soient précisés et que les propos litigieux puissent être identifiés. Faute de quoi, l’accusée ne serait pas en mesure d’organiser sa défense et ses droits ne seraient pas respectés.

C’est ainsi que le 14 novembre 2018, jour de l’audience, et avant tout débat sur le fond, le tribunal s’est retiré pour statuer sur la demande en nullité faite par le conseil de Christine Tasin. Il opta alors pour un jugement séparé et la décision fut mise en délibéré pour le 29 janvier 2019.

https://ripostelaique.com/proces-le-procureur-weill-veut-empecher-christine-tasin-de-se-defendre.html

Le verdict est donc tombé hier, et bonne surprise, la dix-septième chambre a fait droit à l’exception de nullité soulevée par maître Pichon. Par voie de conséquence, les poursuites contre Christine Tasin pour cette affaire sont donc frappées de nullité. Un ouf de soulagement. Un abus de droit a donc été évité, malgré la véhémence de l’avocat général qui avait soutenu le 14 novembre 2018 que « l’incitation à la haine transpirait du début à la fin » et qu’il n’y avait pas lieu de reproduire l’intégralité du texte.


La cour, dans sa sagesse, a donc préféré le respect de la règle de droit à l’emballement idéologique.
On ne peut que s’en réjouir à l’heure où la Cour européenne des droits de l’homme vient de condamner une application forcée de la charia.

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2018/12/26/31002-20181226ARTFIG00181-charia-ce-que-revele-la-decision-de-la-cedh.php

Hector Poupon

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Santana

Avec de tels évènements, c’est là que la phrase attribuée à Paul Eluard nous revient :
 » Si l’écho de leurs voix faiblit, nous périrons »…

bruno

Bravo Christine Tasin !

senechal

N’oublions pas la guerre ouverte par les bobos pour faire passer leurs saloperies d’idéologies contre les patriotes, le conflit ne s’éteindra pas de sitôt!.
Lorsque les souverainistes en auront raz la casquette de se faire matraquer et blesser physiquement et moralement ce jour sera à marquer d’une pierre blanche, car des victimes, il y en aura soyez en certain et des deux cotés!.
Le soulèvement actuel n’est ni plus ni moins qu’une révolution, si celle de 1789 a duré 4 ans, celle qui a lieu actuellement risque de prendre moins de temps!.
Si en 1789, c’est la bourgeoisie qui a destitué le Roi, en 2019, cela risque bien d’être le contraire, le peuple étant souverain, les bobos pourraient bien passer un sale quart d’heure!.

Natou

Très heureuse pour Christine qui est très courageuse .
Bravo Maître Pichon .

DUFAITREZ

Weill ne devait pas être… réweillé !
La Nuit porte souvent conseil !
Mais ce n’est qu’une Bataille contre une Guerre sans fin…

La Générale BOHL

Bravo à Christine et à sa ténacité, ainsi qu’à Maitre Pichon.Le travail d’information commence à porter ses fruits!!!!

gabriel

Quel régime tolitaire!!!! Quelle justice aux ordres qui persécutent les « patriotes »!!!!

Moralité: il y a des lois, et tout le monde doit les respecter, y compris un procureur de la république, y compris Mme Tasin.

Morgane

ENFIN une très bonne nouvelle !!!! Merci Christine TASIN et Me Pichon !!!!!!!!!

Robert Le Priellec

Décision qui s’impose après cette relaxe : virer le pauvre garçon Grégory Weill (procureur de rencontre), qui a réussi à crever le plafond en matière de connerie. S’il est lourdé, on ne voit pas très bien qui aura envie d’embaucher ça, même comme balayeur.

barbot

Tres heureux pour Christine dont le courage est exemplaire: une des meilleures patriotes de ce pays.

François BLANC

Dommage que la décision repose sur la forme plutôt que le fond , mais c’est effectivement mieux que la condamnation inique habituelle dans ce genre de procés stalinien

hargott

Il n’y a pas « la cour dans sa sagesse », mais bien plutôt une institution pourrie-totalitaire, la « justice », qui, dans sa crainte d’être grotesquement ridicule a fait machine arrière.

Jacqueline

BONNE NOUVELLE BRAVO

wika

Jour de gloire, sonnez trompettes !
Cependant, que de temps perdu avec des coupeurs de cheveux en quatre, alors que les tribunaux sont encombrés. Est-ce qu’ils seront poursuivis pour procédure abusive ?

Fleur de Lys

Bravo à notre courageuse Christine et félicitation à Me Pichon pour sa plaidoirie

eric delaitre

Tout ça pour ça…tous ces tracas, ce temps, cet argent perdu, pas de dépens de la partie adverse à verser à C Tasin ?

Rosa Ire

Ce jugement nous réjouit !
122 pages d’incitation à la haine auraient pu donner lieu à un procès fleuve mais la justice a dû reculer en raison de son coût…

Joël(1)

Très bonne nouvelle dont je me félicite sincèrement!!! Pour autant Christine aura t-elle sentit le vent du boulet républicain et en tenir compte à l’avenir…. Je ne le crois pas et sa réflexion continuera de dire ceci: La république c’est pas ça! Les républicains ne sont en réalité qu’un ramassis de jacobins (soldatesque incultes mais manipulée).

Jill

Je me demande si Christine,Pierre Cassen et d’autres ne finissent pas par fiche la trouille
à ces herminés;car ils ont la langue et la plume bien pendues et à force,celà fait des dégâts dans le Landerneau bien pensant .Des procès,on peut en faire tant qu’on veut,mais si au bout du compte ils tournent à la confusion des accusateurs cela fait désordre .

patphil

tiens il reste quelque juges connaissant la loi ! étonnant, non?

Garde Suisse

Bravo Mme Tasin et félicitations â Maître Pichon.

Emile

Excellente nouvelle
Bravo et merci pour votre combat , Christine et Hector

barracuda58

Bravo à la charmante Christine.

Anton

Encore une preuve que ce sont bien certains de certaine communauté qui, chez eux, combattent l’islam avec la plus grande rigueur mais qui, ici en France, s’en font les plus grands protecteurs. Comprenne qui pourra.

stefdu53

bonjour, ce n’est peut-être qu’une impréssion, mais depuis le début du mouvement des gilets jaunes, on a le sentiment que vous, Pierre ainsi que les autres contributeurs du site, vous êtes moins attaqués en justice par les assocations et que les juges, sur les actions en cours, sont plus coulants avec vous

a.hourquetted'are

Bravo et merci à Frédéric Pichon et Christine Tasin.

kancau1

Et hop un proc islamologue au tapis, çà fait plaisir, je vais passer une bonne journée.

jan le Connaissant

le co auteur René d’Armor est musul ?
toujours musul !
C’est quoi ce binz ?!!
Apostat je comprendrait , mais là ? !!!

cri

BRAVO VOUS AVEZ BEAUCOUP DE COURAGE DES FEMMES COMME VOUS I EN FAUT

Spipou

Bravo !

LA VEUVE

Christine , bon courage on les aura cette bande d en….s

Raoulpierre

Félicitations au courage de madame Tasin un peu de lumière au milieu de tant de ténèbres j en profite pour inviter chacun a réécouter le débat sur cnews au sujet du retour ou non des jihadistes . Les propos hallucinants et dégoulinants sur l éventuelle  »redemption » de ces jihadistes terroristes dans nos prisons, m’ont glace d’effroi les porte paroles lrem et eelv ont atteint une bêtise crasse, une naïveté incommensurable, seul soulagement LR et RN ont été ferme (en accord pour une fois) : aucun retour et dechéance totale de la nationalité . Français, par pitié votez pour des patriotes chassez ces  »mondialistes suicidaires.

Patrick Granville

Chapeau Chris le courage est tjrs récompensé.

DURADUPIF

Bravo et félicitations aux patriotes et surtout à C.T

Jill

Heureusement, il y a parfois de bonnes nouvelles.

LA VEUVE

c est si rare par les temps qui courent.

Gabriel

Bravo !