Christine Tasin condamnée : retour du délit de blasphème, silence des « Je suis Charlie » 

Publié le 23 février 2018 - par - 119 commentaires - 3 255 vues
Share

COMMUNIQUE DE RESISTANCE REPUBLICAINE ET RIPOSTE LAIQUE

« Islam assassin », Christine Tasin condamnée : retour du délit de blasphème, silence des « Je suis Charlie »

La condamnation en appel de Christine Tasin pour « islam assassin » à une amende de 1500 euros plus 2000 euros pour la Licra et autant pour la LDH devrait attirer l’attention de tous ceux qui, il y a trois ans, journalistes en tête, se réclamaient de « Je suis Charlie » et prétendaient défendre la liberté d’expression, face à ce qu’ils appelaient les radicaux de l’islam.

Cette condamnation survient au lendemain d’un autre verdict ahurissant : Pierre Cassen a été condamné à 3 mois de prison avec sursis, pour des faits sur lesquels il avait été relaxé quelques semaines plus tôt par le même tribunal.

La présidente de Résistance républicaine a été condamnée pour avoir, deux jours après l’assassinat des deux policiers de Magnanville, scandé à plusieurs reprises « Islam assassin », puisque le tueur s’était référé, dans une vidéo, aux textes sacrés de ce dogme pour justifier son acte.

Lors de son procès, le président de la Cour d’Appel avait reproché à Christine Tasin, quand elle disait « Islam assassin » de viser tous les musulmans, ce qui paraît une hérésie. Christine lui avait alors fait remarquer qu’il ne dirait pas cela si un homme disait « Communisme assassin ». Vexé, le président avait répondu que dire « Communisme assassin », c’était accuser tous les communistes de l’être ». Il n’avait trouvé que ce misérable argument pour justifier le sort qu’il réservait à Christine Tasin. Voilà comment sont formatés, aujourd’hui, nombre de magistrats payés pour rendre la justice au nom du peuple de France, pays longtemps considéré comme celui de la liberté d’expression.

Dans cette France de plus en plus soumise à l’islam, on peut donc se retrouver au tribunal, et être condamné, si on accuse l’islam d’être un dogme assassin, ce qui est tout de même prouvé par les faits depuis 14 siècles. Mais on peut cracher impunément sur le catholicisme, et agresser des lieux de culte chrétiens, comme on vient de le vérifier après la scandaleuse relaxe des Femens. Par contre, si un homme crie « Athéisme assassin », il n’aura aucune poursuite contre lui, puisque l’article 24-8 de la loi sur la presse, amendé en 2004, ne parle que « d’incitation à la haine contre un groupe de personnes en raison de son appartenance religieuse ». Autrement dit, on peut inciter à la haine contre les non-croyants, ce qui est une discrimination incompatible avec le droit français.

En attendant, à une époque où le nouveau président de la République parle d’instituer un nouvel « islam de France », on ne peut que constater que les juges de la Cour d’Appel de Paris viennent de réinstituer, à travers cette condamnation de Christine Tasin, le délit de blasphème, simplement au profit de l’islam, et que cela n’émeut aucun journaliste « Je suis Charlie » des grands médias, ni aucun homme politique « Je suis Charlie ». C’est pourtant une partie de la France qui s’en va, avec la perte de la liberté de critiquer une religion, même violemment.

Cela s’appelle une soumission à un dogme qui, faut-il le rappeler, interdit toute critique de l’islam et de son prophète assassin, sous peine de mort.

Fait à Paris, le 23 février 2018

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Paganel

Pourquoi diable Christine Tasin a-t-elle pris comme exemple « communisme assassin » ? Si elle avait dit « nazisme assassin », il y aurait eu consensus sur le propos et cela impliquait que tous les nazis n’étaient pas pour autant des assassins puisque von Papen et Karajan, incontestablement nazis, n’ont pas été accusés de ce genre de crime et en tout cas pas condamnés. Cela montre qu’accuser une doctrine et accuser des individus sont deux choses totalement différentes.. Cela montre également qu’il faudrait des cours de logique aux juges, mais malheureusement qu’il faudrait en donner aussi à ripostelaique. Et ce deuxième point m’inquiète bien… lire la suite

Ubersender

cette condamnation encourt la censure pour violation de la loi,ni plus ni moins. Nous terminerons en soulignant le grand courage tant de la Licra que de le Fdh et des juges qui les suivent : les a-t-on vu traîner « Charlie Hebdo » devant la 17è chambre après sa Une retentissante : « Islam, religion d’amour et de paix » slogan accolé à une illustration représentant un camion qui répan le sang sur son passage. Le véritable sens de ce slogan ironique, compris par tout le monde, étant : « Islam, prétendûment religion d’amour et de paix, motive la terreur et la guerre ». Non, bien… lire la suite

Ubersender

Cette condamnation ne tient juridiquement pas la route pour au moins 3 raisons : 1) Le slogan « Islam assassin » vise la religion elle-même et non pas globalement ses fidèles et pratiquants dont certains seulement sont des assassins ; aurait été condamnable un slogan globalisant tel que « musulmans assassins » : il en allait là tout autrement. Mais ce n’est pas le cas dans cette affaire 2) Il n’est pas contestable que l’Islam comporte dans son livre des versets incitant à la haine et l’assassinat des infidèles ; ces dispositions sont incompatibles avec les valeurs de la République et tombent sous le… lire la suite

Kastal

C’est vraiment honteux et indigne de la France, ce beau pays en valeurs de liberté, humanisme et tolérance.
Le pays des droits de l’homme, des grands penseurs et écrivains du 19ème et 20ème qu’on a étudié dans notre jeunesse et qui nous inspiraient, tombe si bas en condamnant des gens libres qui refusent l’invasion d’une idéologie moyenâgeuse avec la complicité de responsables (politiciens, élus locaux…).corrompus, courbant l’échine devant les pétrodollars du Qatar et de la Saoudie.

Rosa Ire

Ces jugements contre les patriotes c’est pour nous donner un avant-goût de charia…
En fait, ces magistrats, ces politiques ont déjà capitulé dans leur tête. Ils ont déjà la mentalité de dhimmis et croient que l’islamisation de la France est incontournable. Ils pensent ainsi préserver leurs intérêts et conserver leurs prébendes.

Faut vraiment être un européen blanc borné ou pourri pour garder une pareille naïveté !!! Pour les autres, ils ont déjà des projets ailleurs…

Inikette

Camarades patriotes il est l’heure de nous réunir ! Depuis 14 siècle l’islam massacre et assassine pour s’imposer ! Il a soumis le moyen orient qui n’était pas musulman, mais vivait richement grâce à des populations juives et chrétiennes, et son emprise c’est traduite par la disparition de la richesse et de ces populations ! 270 millions de morts ! 248 guerres de religion ! L’emprise pendant 8 siècles sur l’Espagne qui ne s’en est jamais remise, sa remontée jusqu’au portes de Vienne, la lutte éternelle de la Hongrie et de son vaillant peuple contre ces cafards musulmans ! Ils… lire la suite

Franta

Vous écrivez plusieurs inepties dont celle de l Espagne qui ne s est jamais relevée faut être ignare pour écrire de telles âneries…relisez l histoire d Espagne inepte…depuis le le 12 0ctobre 1492….vous parlez du vaillant peuple. Hongrois soumis 5 siècles aux turcs….libérée par la première guerre mondiale.
L Espagne s est libérée des 718 victoire de Covadonga les basques ont exterminés L Armée de Charlemagne qui avait traité avec Bagdad et établit la marche d Espagne isolant celle ci

Franta

1492….1640. L empire espagnol le soleil s y levait et s ycouchait

patito

question à Christine :
en parlant de l’Islam vous êtes poursuivie parcequ’il s’agit d’un groupe de personnes … etc … mais si je dis que je pisse sur Mahomet il ne s’agit pas d’un groupe de personne mais d’un chamelier pédophile ,assassin , violeur et mort .
est de répréhensible ?

joke ka

je croyais que la liberté d’expression était encore pratiquée en France: mais apparemment pas pour tous

lopeBrou

Non c’est fini

Sévérac

Je ne comprends pas : où sont les milliers de personnes dont un proche a été victime d’un attentat? Ne serait-ce pas à eux de crier leur colère et de manifester contre une idéologie que les assassins revendiquent eux haut et fort jusqu’à être prêt à mourir pour elle. Ne serait-ce pas à eux de scander ce que Christine Tasin a eu le courage de dire? Ou au minimum de la soutenir! Ne devrait-il pas y avoir des centaines de personnes qui ont vécu l’horreur ensemble manifester et s’exprimer? Qui oserait alors porter plainte contre elles? Ce serait une indécence… lire la suite

rabarabé

Les proches des victimes? Je suppose qu’on leur a gentiment demandé de ne pas crier leur colère…

Bribrilanarchistededroite

Ou peut-être ont-ils été indemnisé !!!

joke ka

hélas, nous savons que journalistes parisiens et justice cognent dur mais toujours dans le même sens (celui du mur des cons) rappelons les mots de ce journaliste (Nicolas Chapuis) alors au « Nouvel Obs » :à présent au Monde (même propagande): « putain je suis dégoûté que (Mérah) ce ne soit pas un nazi »…lors de la tuerie de l’école juive de Toulouse ! ces propos dénotent bien « l’objectivité et le souci de l’information honnête « de ce genre d’individus qui se flatte d’être dans le camps du bien quand il déforme les faits pour être conformes avec son idéologie quitte à être destructeur pour… lire la suite

Anne-Marie G

Ils ont un « bel » alibi : l’antiracisme et la protection des minorités, forcément opprimées. Tout ce qui déroge à ces nouveaux absolus, est déclaré ennemi à abattre. Comme ils veulent se donner bonne conscience en apparence, ils condamnent les propos « racistes » par le biais de la justice, laquelle n’est que leur bras au lieu d’être la garante de l’application de la volonté populaire, appliquant les lois selon des biais pour soi-disant protéger les plus faibles (minorités « opprimées »). Et le bon peuple bien connu pour supporter l’oppression de ses zélites – cela s’appelle la servitude volontaire depuis la Boétie – courbe… lire la suite