Christine Tasin relaxée pour la troisième fois !

Madame Siredey-Garnier, présidente de la 17e Chambre.

C’est une bonne nouvelle.

Il s’agit du procès qui a eu lieu le 14 décembre dernier, à propos de l’un de mes articles qui évoquait la situation dramatique des routiers et automobilistes à Calais à cause d’un certain nombre de migrants et no borders violents :

http://resistancerepublicaine.eu/2016/03/01/calais-tirer-dans-le-tas-des-fauteurs-de-trouble-cest-la-seule-solution/

Les juges ont décidé que les poursuites contre moi, diligentées par le parquet sur dénonciation de la LDH n’étaient pas fondées..

Voici le compte-rendu du procès :

http://resistancerepublicaine.eu/2016/12/14/proces-a-la-17eme-chambre-ma-reponse-au-procureur-ame-damnee-du-socialiste-urvoas/

Autant dire que si les juges avaient décidé de suivre le réquisitoire du procureur, j’étais bonne pour faire appel et redoubler les frais…

Or, ils m’ont relaxée, considérant que, malgré mes mots sans langue de bois, susceptibles de choquer, il n’était en rien répréhensible d’avoir demandé au Ministre de l’Intérieur de faire en sorte de garantir la sécurité des automobilistes. Reconnaissant ainsi que je n’appelais personne à faire usage de violence, seulement le Ministre à accomplir sa fonction régalienne.

Ils ont également considéré que le chef d’incitation à la haine, à la discrimination… en raison des origines, de la religion etc. ne pouvait pas être retenu, puisque je ne ciblais pas « tous les migrants » mais uniquement ceux des migrants et des no borders qui usaient de violence.

Nous sommes ravis de cette relaxe bien que nous nous interrogions sur l’état d’esprit du procureur qui a accepté la dénonciation de la Licra et m’a poursuivie… Il savait forcément que la plainte ne tenait pas la route. Mais il s’agit en ce moment de poursuivre les anti-islam, les anti-immigration pour leur faire peur et faire disparaître l’opposition….

Petit bilan. Sur 13 plaintes déposées contre moi, 4 procès ont déjà eu lieu.

J’en ai gagné 3 et le dossier est en cour de cassation pour le quatrième.

Et ceci malgré le pouvoir socialiste et son désir de me/nous criminaliser. C’est dire la légèreté des poursuites.

Le premier procès m’avait été fait sur plainte du Procureur de Lyon qui m’accusait d’avoir envoyé un de mes articles qu’il jugeait raciste à tous les employés de la Chambre du Commerce de Lyon.

Maître Scipilliti avait démontré que ce n’était pas moi l’envoyeur et que je ne pouvais être condamnée pour ce que je n’avais pas fait, quand bien même l’article eût déplu au procureur.

Acquittée en première instance.

Le second procès fut celui de « l’islam est une saloperie » (sur plainte d’associations musulmanes non qualifiées pour cela) dit calmement à la douzaine de musulmans qui m’entouraient et m’agressaient verbalement (ils m’avaient reconnue) devant l’abattoir provisoire de l’Aïd à Belfort.

Condamnée en première instance, j’avais été relaxée en appel, Maître Pichon ayant démontré que le chef d’incitation à la haine ne pouvait pas tenir, puisque je pouvais difficilement inciter les musulmans à qui je parlais à se haïr eux-mêmes…

Le troisième procès, ce fut, sur dénonciation de la Licra, un article sur Boulevard Voltaire où j’imaginais, suite à la question d’un internaute musulman, ce qui se passerait si un jour l’islam était interdit. Les juges m’ont condamnée pour discrimination (en première instance et en appel ) pour avoir imaginé que l’on pourrait interdire voile, kami, mosquée…. dans ce cas de figure. Naturellement on ne peut pas accepter une telle condamnation pour la jurisprudence et la liberté d’expression, je me suis donc pourvue en cassation.

Le quatrième est celui dont je vous ai annoncé le résultat ce jour.

Le cinquième aura lieu très prochainement, le premier mars prochain et il est très important, car, si j’étais condamnée cela ferait jurisprudence et la critique de l’islam serait interdite de fait.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/24/islam-assassin-la-licra-ose-deposer-plainte-contre-christine-tasin/

Il est clair que, plus que jamais l’abrogation de la loi Pleven est une urgence.

Christine Tasin

image_pdf
0
0

40 Commentaires

  1. Les dirigeants européistes cherchent à dissimuler leurs échecs et leur responsabilité dans la catastrophe en cours en créant de toutes pièces des sujets de discorde et des oppositions entre les Français.

    Le seul moyen de mettre un terme à tous les dégâts engendrés par les traités européens, c’est d’en sortir unilatéralement, juridiquement et sereinement, par application de l’article 50 du traité sur l’Union européenne, ainsi que les Britanniques vont le faire.

  2. Comment faites-vous Christine pour tenir le coup? Votre courage et votre obstination forcent le respect. Vous avez 100% raison, ces poursuites sont dégueulasses. Je n’ai pas votre courage, j’ai peur pour mes enfants, pour ma famille, je ne suis pas Redecker…

  3. Chère Christine bravo! Pour votre courage, votre engagement, la défense de nos valeurs et par là même tous les français.

  4. On ne que être ravi de cette tournure ce qui vous paie de vos efforts pour la liberté de pensée.
    Cordialement.

  5. Heureux dénouement pour une procédure qui n’aurait jamais du exister. Un soulagement, mais une épreuve inutile de plus !

    • Très juste Sébastien,
      A courir derrière les défenseurs de la liberté, il ne leur reste peu de temps pour juger les casseurs; c’est peut être la raison qu’ils sortent libres du tribunal.
      Cordialement.

  6. Déjà, la 17e chambre ne devrait même pas exister. C’est une création stalinienne !
    Ensuite, les « poursuiveurs » professionnels devraient se voir poursuivre aux-même pour abus de procédure et condamnés aux dépends. C’est un minimum.
    Il faudra bien qu’un gouvernement de résistance s’aoccupe attentivement des subventions versées à ces officines gauchaisses …. islmamo-gauchiasses.

  7. Des « changements » opportunistes ne feront pas OUBLIER. Il y aura jugement, condamnation et SANCTIONS ! (au moins pour connivences politiques)

  8. Félicitations, ton courage dépasse les espérances, les soutiens sont assez nombreux pour qu’un jour l’Islam cesse de pourrir la tête des musulmans nés musulmans malgré eux.
    Comment ne pas les plaindre sincèrement, de s’être fait bernés depuis 14 siècles….
    Ah si, j’ai une piste pour comprendre : courrez tous voir le film « Silence » de Scorcese, et remplacez les japonais par des arabos musulmans…LIMPIDE pour comprendre l’islamisation.

  9. Jean Ferrat, homme de gauche mais poète avant tout, terminait sa chanson Potemkine par « …ce soir j’aime la marine…. »
    Et bien moi, ce jour « …j’aime la justice… » quand elle dit le droit et rien d’autre

  10. Un bon début tout ça, espérons que les procès à venir suivent le même chemin !
    Courage à vous.

  11. La posture ci dessus de la magistrate présidente de la 17e Chambre me fais penser véritablement dans sa posture et ses rictus au visage pasteurisé du fascisme et de la mort décodé en subliminal par l’expression de la jouissance apaisée après avoir par son jugement inique « aidé en cela en sa fonction de bourreau administratif à l’ombre de lois » détruit la vie de son concitoyen libre et émancipé du dogme pour lequel elle rend par démagogie le verdict idéologique! C’est un peu long j’en conviens, mais sa posture me déplais absolument! On sent poindre la haine apaisée du larbin étatique appointé par ses maîtres faisant par sa suffisance despotique le travail d’une destruction administrative sensée être judiciaire alors qu’elle n’est qu’idéologique donc despotique protégée à l’ombre des lois!

  12. Une quarantaine de « plaintes », de la part d’associations croupions du péhesse et de l’islamo-gauchisme: la LDH qui usurpe et salit la mémoire de la Révolution Française qui avait porté la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen dans sa constitution, les MRAP, LICRA et autres commensaux des subventions de gôche…
    Toutes ces plaintes ont en commun la « recevabilité » accordée par les procureuses et procureurs, tous nommés par la hollandie. On sait le rôle joué par la procureure et militante socialiste Houlette, dans la machination contre F.Fillon.
    Elle est où la justice et son indépendance, à la fois dans son fonctionnement et dans son « école » pourrie par le gauchisme soixante’huitard?
    Quand les Citoyens de France se lèveront-ils pour mettre un terme à cette parodie?

  13. Bonne nouvelle. Mais que d’épreuves éprouvantes et injustes pour avoir le droit de s’exprimer librement. Le pays a été transfiguré. Espérons que cela ne soit pas irréversible.
    Bon courage à vous et ma plus grande considération pour votre lutte de tous les instants.

  14. je suis ravi pour toi; à l’avenir, sans langue de bois, fais donc attention à ne pas utiliser certains mots, « des » plutot que « les » les gens sauront ce que tu as à dire mais les juges ne pourrons plus te poursuivre (encore que…)
    bon courage!

  15. des fois ils condamnent des fois non…
    1 œuf dans un panier
    1eouf dans l’autre ^panier on sait jamais……………………………….

  16. Bravo et Ouf !. Il est évident que Christine ne pouvait pas être condamnée puisqu’elle dit la vérité, et la Justice aussi, recherche la Vérité … ( enfin, dans l’absolu !).

  17. Les «tout puissants» énarques du «socialaud-judiciaire» commenceraient-ils à sentir l’oignon ?

  18. Comme dit « esus » les magistrats sentent le vent tourner. Il y en a un autre qui a de la suite dans les idées, c’est le général BOSSER (CEMAT) qui réimplante des unités dans les « déserts militaires ». La fin de règne va avoir un petit goût de débâcle de Vichy.

  19. Excellente nouvelle, pour vous bien sûr, pour Riposte Laïque et Résistance Républicaine et pour la liberté d’expression en général. Sera-t-il donc possible de croire de nouveau à l’impartialité politique de notre justice ?

    • Comme Daniel, je suis heureuse d’apprendre la nouvelle.
      Et je me pose la même question sur l’impartialité politique de notre justice, mais aussi sur sa lucidité ou clairvoyance…

  20. Ce n’est qu’un début poursuivons le combat auprès de nos courageux patriotes.

  21. Je suis très content pour vous, ça va vous libérer du poids de cette menace sourde. À l’avenir Il vaut mieux éviter les locutions qui attirent les gogols de la LDH… ces gens passent leurs journées à chercher sur le net, qui attaquer en justice. Ça leur fait de la pub et ils ne vivent que du bordel qu’ils créent.

  22. Chere Madame..recevez d’un peu loin, mes tres sinceres felicitations pour cette nouvelle relaxe..Votre combat ainsi que celui de tous vos collegues est juste. C’est la raison pour laquelle vous le gagnerez et sauverez la France des Lumieres de sombrer dans les meandres des Tenebres…Merci de mener ce combat.

  23. Très heureux de voir ce genre de plainte débile passer à la trappe et de vous voir ainsi continuer votre combat contre cet islam qui ne respecte pas nos valeurs .
    Ce changement civilisationnel possible avec l’élection de MLP, que nous patriotes, espérons de toutes nos forces, se fera aussi avec des sutes comme le vôtre Christine et Pierre !

  24. Ma chère Christine,

    Je t’admire comme j’admire Pierre pour supporter, grâce à la foi qui vous anime, tous ces procès intentés par les représentants volontaires de l’islamisation de notre pays.

    J’attends seulement que tous les Français ouvrent les yeux sur le danger qui nous guette et pas seulement ceux qui ont rallié les sites de réinfo.

    Mais, tu sais d’où je viens ! A leurs yeux je ne serai jamais crédible. Même ce pouilleux Macron a eu l’ignominie d’insulter mes ancêtres, ma France, pour quelques voix de plus. Et je suis certaine que, dans tous ceux qui ont approuvé sa position antifrançaise, le nombre de « procureurs, magistrats et autres juges français » lui donnent raison.

  25. Si vous dites : « Nous boycottons la parodie des élections de la dictature et donnons consigne à nos adhérents et sympathisants de nous suivre »

    Vous aurez le droit de dire (ou prendrez par ce fait le droit de dire) :

     » Allah est le sobriquet de Satan,
    Mahomet est son prophète,
    tous les musulmans leurs suppôts criminels,
    tous les politiques leurs collabos , traitres à leur pays et leur race »

    Et vous n’aurez AUCUNE poursuite !

    Absolument aucune : les voix coutent trop cher

  26. Si vous donnez consigne même implicite à vos adhérents et lecteurs de boycotter les candidats qui ne se sont pas expressément engagés à l’abrogation de la loi, et donc en l’état actuel, à boycotter les élections faute d’engagement clair de l’un quelconque des candidats en ce sens :

    – 1/ Les tribunaux recevront consigne de vous relaxer pour tenter de vous démobiliser/amadouer.

    – 2/ Tous les candidats vous promettront une révision de la loi (sans jamais vous préciser quand, quoi, et comment)

    Maintenant vous savez pour quoi vous avez été relaxée et sans doute pourquoi vous le serez à moitié ou totalement au mois de mars.

    Et aussi pourquoi vous n’avez reçu aucun engagement d’abrogation : votre menace est encore trop implicite.

  27. Bravo Christine et Bravo à la Défense !
    Depuis des années, il me paraît évident que nos Députés ne sont que des apprentis sorciers. Lorsqu’ils nous pondent des Lois comme celles de Pleven, Perben ou d’autres aussi nuisibles à l’Esprit de notre civilisation que celle de Taubira par exemple, ils ne savent jamais quelles en seront les conséquences et ne voient jamais plus loin que leurs émotions du moment. A moins qu’ils ne les voient que trop bien … !
    Il serait temps que le Peuple puisse avoir le droit de se débarrasser de ses représentants si ses représentants ne sont pas conformes à la volonté du Peuple …

  28. Chère Christine, Très heureux pour vous et pour tous les patriotes. Vous êtes l’honneur de la France et de ceux qui l’aiment et se battent pour qu’elle ne meure pas.

  29. Acquittée ou relaxée à chaque fois, BRAVO le combat contre la domination islamique doit continuer avec encore plus de hardeur et de force!!

  30. Félicitations Catherine et MERCI pour votre conscience de Citoyenne. Je vous aime!

    • Christine, je fais partie de ceux qui retiennent leur souffle chaque fois que vous êtes assignée devant un tribunal islamique, car de votre liberté d’expression dépend la nôtre.

      Je suis atterrée de voir les méandres sémantiques par lesquels vous devez passer pour vous défendre (« … puisque je pouvais difficilement inciter les musulmans à qui je parlais à se haïr eux-mêmes…. »)

      Coluche, Desproges, le Luron et les autres doivent se retourner dans leur tombe.
      Ce que nous aimerions maintenant savoir : qui d’eux ou de nous va payer les frais de justice ???

Les commentaires sont fermés.