Chronique belge d’un racisme nouveau, vers le génocide des Blancs   

Publié le 12 février 2018 - par - 43 commentaires - 2 058 vues
Share

Aujourd’hui je suis allé dans la petite antenne d’un grand hôpital de ma ville faire pour un prélèvement sanguin. J’étais le seul candidat. La piqueuse était une très jeune et assez jolie africaine, plutôt sympathique. La conversation démarre sur les aiguilles et prélèvements avec tubes sous-vide, j’en ai vendu des centaines de milliers, puis des microscopes, des endoscopes entre autres à son hôpital.

– Et chez vous, on ne produit pas de matériel, d’instrumentation ? Elle fait non de la tête. –  Pourquoi ?  Peut-être à cause des dictatures, les firmes ont peur d’investir ?

– Ici vous avez eu le plus grand dictateur ! – Ah oui.. ? Non, depuis 1830, création de la Belgique, à part Hitler, je ne vois pas…

– Léopold II ! dit-elle.

J’essaye de faire comprendre : – Tous les pays qui ont dominé à un moment ou un autre de l’histoire, que ce soit la Chine ou l’Inde ou la Russie ont cherché à s’étendre, c’était un phénomène général, le pays qui s’en abstenait s’affaiblissait…

– Mais il a été cruel…

Je n’ai pas voulu l’ennuyer, on était près de la fermeture, et j’aurais dû expliquer encore longuement…

Que pendant ce temps de la colonisation belge, des enfants de 10 ans travaillaient dans les mines en Wallonie, que la vie était très dure, que toutes sortes d’aventuriers, anciens prisonniers, bandits en cavale, allaient faire fortune en Afrique, et y ont sévi, mais aussi beaucoup de braves gens qui espéraient ne plus avoir faim, gagner enfin un peu de confort et de tranquillité, comme Arthur Rimbaud la fait en Afrique… et tant d’autres, en Amérique…

Que mon cousin, qui avait été soldat au Congo jusqu’à l’indépendance en 1960 me disait que Kinshasa était nickel à leur départ, routes, hôpitaux, rues, que les noirs avaient le même salaire que les belges dans les administrations belges, que tout racisme était lourdement puni…

Que reste-t-il de tout ce qui leur a été apporté, sans compter les écoles, les dispensaires médicaux de brousse, tous ces hommes et ces femmes de race blanche qui y ont ruiné leur santé et consacré leur vie ?

En les victimisant sans cesse, en nous culpabilisant à propos de Léopold II mort en 1904 (!), rend-on service à ces gens qui devraient se regarder en face et se prendre enfin en main ?

Non, il faut accepter l’Afrique ici, il faut se métisser, comme y poussent de façon subliminale publicités et discours politiques ou médiatiques, le formatage est bien en route, la race blanche, la maudite, la coupable, doit disparaître, doit payer, trop inventive, trop belle avec sa peau qui accroche la lumière, trop de beautés créées, d’inventions, trop méritante, trop humiliante, trop jalousée…

IL faut nous métisser, sinon ce sera la guerre, de toute façon, le nombre, la natalité, le programme est caché entre les lignes, il nous faudra disparaître… ou mourir.

Et je pensais au slogan communiste des années 1980, qui était du même tonneau… « Plutôt rouge que mort »…

2018 : Chronique d’un racisme nouveau aboutissant au génocide des Blancs.

Chrisitan Baré

Print Friendly, PDF & Email
Share

Merci Christian de préciser, par cette réinfo.
Je confirme vos dires pour avoir vécu 26 ans en Belgique et je ne me sens pas responsable de la colonisation, trop jeune jusqu’à l’indépendance et de surcroît par le fait qu’aucun membre de ma famille ou de mes ancêtres ne fut colon.
Un grand-père mineur de fond et une grand-mère qui travaillait en surface à l’âge de 12 ans.
Alors les leçons des incapables ignorants, qu’ils se les mettent où je pense.

Sur nos terres ancestrales, pourquoi dire blanc au lieu d’ européen ? (ou belge ou wallon ?) les autres sont africains ou nord-africains. les natifs ont mieux qu’une différence de couleur. Ils ont une lignée qui remonte de plusieurs siècles à faire valoir. Dans l’établissement d’un titre de propriété, c’est un avantage juridique indéniable. Revendiquons, chacun dans son pays, l’antériorité de la lignée européenne, et sa propriété indivis sur les terres nationales par rapport aux envahisseurs ! La « construction » européenne, par le Traité de Nice et la Charte des droits fondamentaux de l’UE ont proscrit la « préférence nationale » antérieure. Les… lire la suite

J’aimerais qu’on enseigne à nouveau l’histoire à l’école! Trop de gens voient des événements du passé avec des yeux de 2018… Imaginons des procès contre le travail des enfants au début du 20e siècle, contre l’insalubrité des usines, contre les mauvais traitements dans ces usines, contre l’exploitation des femmes…. ETC…

C’est très vrai ! Les gens voient les faits du passé à travers le prisme de la moraline (mot inventé par Renaud Camus) actuelle. Personne n’a décidé du génocide des Indiens d’Amérique, par exemple. Une multitude d’occidentaux (et même des Chinois) a envahi ces territoires pour échapper à la misère, guerre de religion (Angleterre), espoir d’une vie meilleure. Le clash était inévitable, et c’est ce qu’il se passe, d’une autre manière, en France maintenant.

Je vais être politiquement incorrect, mais je crois de plus en plus que tant qu’on ne rétablira pas la réalité sur le National Socialisme Allemand, nous ne pourrons pas sauver l’Europe du programme d’extermination mis en place par les même qui ont déclenché la guerre pour imposer le mondialisme (et à l’époque le communisme). Le fait que des lois soient mises en place pour interdire d’analyser les faits est la preuve de ce que j’avance. Nous sommes le 13 février date anniversaire de la destruction de Dresde par les Démocraties anglaise et américaine, destruction contraire à tous les traités internationaux… lire la suite

La destruction de Dresde a répondu à la destruction de Coventry. « Lors du bombardement, 449 bombardiers larguèrent 450 tonnes de bombes. La ville fut très endommagée (4 330 logements détruits), 568 de ses 320 000 habitants furent tués et 723 blessés ». 14 au 15 novembre 1940.

L’huile et le vinaigre ne sont pas miscible,tout comme les différentes cultures.
Ne pas vouloir le reconnaître ,c’est s’aveugler sous une idéologie prétendument humanitaire.
Et nous en payons les conséquence.
Français,vous avez voulu cette situation,alors taisez-vous ou réagissez.

…occidentale sur les rives africaines. Quant aux génocides, tout le monde en a commis au cours de son histoire. Et par exemple les Hutus sur les Tutsis (900.000 morts à la machettes. Vos gentils Noirs sont comme les autres humains, capables du meilleur et du pire. Et si vous voulez cracher votre haine, accablez-en l’espèce humaine, dont vous faites manifestement partie et pas pour le meilleur.

Ah, la bonne blague des blancs ayant apporte le confort et la civilisation à ses méchants noirs sournois qui ont ensuite tout cassé parce que ce seraient d’ indécrottables barbares impossibles a civiliser… C’ est beau les contes de fée. Quand a Léopold 2, oui, c’ était une saloperie responsable d’ un génocide ( environ 10 millions de morts au Congo. Il existe de très bons livres sur le sujet. Mais, allons donc, des blancs qui auraient commis des génocides, c’ est impossible!!! Les Espagnols en Amérique du sud? Les nazis? Les Allemands en Namibie, etc?

Alain Carrasco. Tout d’abord, je vous défie de trouver dans mon texte quoique ce soit qui tende à justifier les exactions présumées de Léopold II. J’invite tout qui aime la vérité historique à lire ce petit article parut sur La Libre Belgique, journal sérieux et devenu plutôt de gauche : http://www.lalibre.be/debats/opinions/non-leopold-ii-n-est-pas-un-genocidaire-567922033570ed3894b6608a Vous y remarquerez une vérité bien cachée par la doxa régnante et culpabilisante : ce sont les colonisateurs qui ont interdit l’esclavage en Afrique, où il était général entre Noirs. Lors des guerres incessantes entre tribus sous formes de razzias, les ennemis capturés fournissait la monnaie humaine d’échange contre… lire la suite
Alain carrasco tu en est encore la ! comme si le probleme d au joursdhuis etais la colononisation d hier , non le probleme au joursdhuis c est le nouvelle ordre mondial satanique qui manipule la secte mahometan a travers l invasion massive de remplacement des peuple blanc d occident eleno chretien j ai un scoop pour toi meme les salopes traitres gauchiass islamos collabos mondialistes de ton genre qui essay de nous emfumer seront Egorger facon halal car vous aver beau les sucer les mahometans vous feront aucun cadeau Vous etes que des kouffar a leurs yeux ! AU… lire la suite

Alain Carrasco
On peut se demander dès lors pourquoi tous ces exotiques se précipitent qui en Belgique qui en France chez ces horribles ex-colonisteurs qui les ont pillés, massacrés, martyrisés, génocidés in illo tempore. Masochisme ?

D ailleurs voilà encore une idée que j ai à vous soumettre . Pourquoi ne pas mettre , juste après notre pseudo , notre département et notre âge , ceci nous permettrais de quantifier et connaître les lieux et l âge des résistants. Pour ma part ça serait Regis3156.dites nous ce que vous en pensez ? Pour les convaincus et suffisamment couillus, commencer dès maintenant.

C’est très sympa mais il faut bien comprendre que chaque intervenant a des contraintes différentes suivant le milieu qu’il fréquente, l’endroit où il vit, les rapports qu’il entretient avec des proches, avec des personnes dont il dépend pour gagner sa vie, etc. Le pseudo apporte une grande liberté d’expression, il me semble que cette qualité supplante ses défauts. Pour certains, le manque de détails sur son compte est vital.

Je. Inès bien tout entendre , mais à un moment donné il faut savoir ce qûe l on veux , disparaître ou se battre

Si par hypothèse, tous les Congolais venaient vivre chez nous, la charge en serait insupportables et notre société détruite avant même que le processus de migration ne soit accompli. Par contre, si notre capital humain pouvait exploiter les richesses du Congo, ce pays deviendrait en quelques années le plus riche du monde. C’est cette logique qui faisait dire à nos ressortissants installés au Congo : d’accord, venez tous vous installer en Belgique. Et nous, les Belges, nous irons tous au Congo. MAIS ATTENTION ! APRÈS, C’EST FINI, ON NE CHANGERA PLUS… Alors, s’il vous plaît, un peu de bon sens.… lire la suite

Voilà des décennies que nous aidons ces peuples et deversons des sommes colossales qui atterrissent dans la poche des dirigeants

« Fume ! c’est du Belge » ! Pardon ! Mais la Belgique est faible au sein de l’Europe !
Molenbeck assumé, épicentre reconnu…
Là, on ne rit plus des Belges…

La Belgique a connu principalement au XIXe siècle une expansion industrielle tellement intense, notamment dans sa région sud, la Wallonie, que cela en fit la SECONDE PUISSANCE INDUSTRIELLE MONDIALE DERRIÈRE LE ROYAUME-UNI, MAIS DEVANT LA FRANCE.
Au début de la Première Guerre mondiale, près d’un Belge sur deux vivait de l’industrie.

Je ne nie nullement, comme le Nord de la France fut industrieux (mines, textile, etc..). C’est fini ! L’islam a remplacé l’industrie ! A sa manière… Bien à vous.

dun événement organisé par le collectif afro-féministe Mwasi autour de la projection du film hollywoodien Black Panther le 17 février, suivi d’un débat, à Paris. Précision des organisateurs : ce rassemblement culturel se fera en « non mixité » et est destiné aux « personnes noires quel que soit le genre
pour info:le producteur de ce film estNé à Ramat Gan, Avi Arad a grandi en Israël puis s’est installé aux États-Unis durant ses études. Il a étudié le management industriel à la Hofstra University, et a obtenu une licence de gestion des affaires.

La décadence de l’ Afrique a commencé à l’ indépendance de ses pays !!! Regardez ou en est l’ Afrique du sud …………..

 » La piqueuse était une très jeune et assez jolie africaine, plutôt sympathique  »

Pourquoi chaque fois qu’on parle d’un africain il faille systématiquement leur passer de la pommade, leur balancer du : un noir magnifique, une sublime noir, un petit noir gentil comme un cœur…
Merde, ça commence a être lourdingue…

Le colonialisme c’est du passé. Un point c’est tout ! Ils ont leur indépendance et bien qu’ils en profitent pour faire des pays à leur image … c’est malheureux à dire mais pour l’instant leurs pays redeviennent ce qu’ils étaient avant. Et ils accourent tous chez les anciens « colons » avec le reproche et la haine au coeur.

Je partage le même navrement face à la manipulation dont les peuples européens sont victimes. Je le vis comme une trahison des générations précédentes que l’ont salies avec la complicité de leurs descendants. La seule consolation que j’y trouve est que la nature humaine a toujours été la même. »Heureusement » que la surpopulation africaine entraînera au bout de quelques générations la nécessité d’une sévère réglementation de la procréation humaine en général. Ce qui permettra la survie de quelques Blancs, en Russie probablement et quelques poches en Europe centrale.

completement delirant , plutot rouge que mort n etait pas un slogan de « l humanite » mais du figaro magasine!votre chronique est d une rare stupuidite, c est les admirateurs de regan qui avaient invente ce slogan, a l epoque les memes canards admiraient les djiadistes qui combattaient le grand satan sovietique en afganistan avec des armes made in usa!

« Plutôt rouge que mort », slogan des pacifistes allemands dans le début des années quatre-vingts en opposition à la volonté reaganienne d’établir des missiles sur le sol allemand. Slogan repris par toute la jeunesse bobo française antimilitarisée.

la couleur de la peau ou la couleur de l’ame? je choisis!
patrice quarteron plutot que bourdin (et autres)

La différence est agréable à regarder. Le métissage à haute dose va nous interdire de regarder passer une belle femme noire ou asiatique. Le métissage culturel sera pire, on mangera tous des hamburgers au goût lisser, en regardant des images lessivées, édulcorées sans relief. pour ne pas choquer les uns et les autres. Dans le cas cité, nous assistons à une infantilisation des africains. Nu se pose des questions sur les asiatiques qui réussissent touts seuls. C’est Obama qui disait à propos du Kenya si riche, qu’il était anormal que ce pays au PIB supérieur à la Corée du Sud,… lire la suite

Et bien moi, je ne me rendrai jamais… contrairement à ma descendance qui a déjà baissé pavillon, à l’image de ce gouvernement de merde !

Le métissage extrêmement lent de l’ordre du millénaire ne me dérange pas.
Par contre celui en accéléré induit par une idéologie faisant abstraction de la résistance naturelle voire légitime à ce métissage qui â terme entraînerais l’extinction de races distinctes ; celà me répugne car j’aime et vois du bon dans la diversité de races bien distinctes et je ne veux pas être stigmatiser pour cette préférence .
UNE PRÉFÈRENCE VISCÉRALE. ..

La Belgique a connu principalement au XIXe siècle une expansion industrielle tellement intense, notamment dans sa région sud, la Wallonie, que cela en fit la SECONDE PUISSANCE INDUSTRIELLE MONDIALE DERRIÈRE LE ROYAUME-UNI, MAIS DEVANT LA FRANCE.

Au début de la Première Guerre mondiale, près d’un Belge sur deux vivait de l’industrie.

votre article manque de pertinence monsieur…Vous donnez l’exemple d’enfants de 10 ans travaillant dans les mines en Wallonie ( pour dire que la misère, ce n’était pas qu’en Afrique), de bandits de grands chemin qui ont pu être responsables de quelques crimes en Afrique (pour dédouaner les « autres » bons européens) mais aussi de votre cousin soldat (un menteur) qui vous dit que tout sétai nickel là bas, pas de racisme, égalité parfaite etc. Eh bien, faites le même effort et vous verrez que la racaille que vous dénoncez chez vous, n’est pas représentative de tous les immigrés dont beaucoup sont… lire la suite

Ce que nous pensons, Dieu s’en tape.

Dieu dit qu « Il aime bien les Anglais, mais chez eux »

Ca s’appelle la jurisprudence Jeanne d’Arc.

Nous sommes donc d’accord avec Dieu (Qui en est très content).

Ce qui n’est pas pertinent c’est d’intervenir hors sujet… C’est de traiter de menteur un homme qui y était, lui, en 1960, et de douter d’office de sa bonne foi… Le racisme existait, existe, et des deux côtés, j’ai seulement dit que le gouvernement belge punissait sévèrement le racisme blanc pour qui dépendait de lui, armée, administration…
Et je n’ai traité personne de racaille, ni directement ni indirectement. Ce qu’il vous manque, c’est la mise en perspective historique des choses, et de vous débarrasser de votre anti-racisme rabique qui vous aveugle et vous fait lire ce qu’il vous dicte.

@Christian Baré – Quand on a longuement vécu au Congo Belge avant l’Indépendance, on ne peut qu’apprécier votre article. Toutefois, reconnaissons *certaines* vérités : toute médaille a son revers. Le bilan civilisateur de la colonisation est positif (hôpitaux, écoles, puits, etc.) mais, si les actes racistes avérés étaient certes punis, dans les années ’50 le racisme était un fait quotidien. On ne se mélangeait pas du tout. Serrer la main d’un indigène se faisait peut-être en brousse mais sûrement pas à « Léopoldville ». La cité indigène (« Le Belge ») était en majorité constituée de cases sans fenêtre, en torchis et toit de… lire la suite

Qu’on nous foute la paix avec le « racisme ». Le droit à la différence n’est pas valable que pour les nègres, et si on ne veut pas se mélanger, au nom de quoi peut-on nous l’interdire ?
Chaque putain dans son bordel, les vaches seront bien gardées.

La Belgique a connu principalement au XIXe siècle une expansion industrielle tellement intense, notamment dans sa région sud, la Wallonie, que cela en fit la SECONDE PUISSANCE INDUSTRIELLE MONDIALE DERRIÈRE LE ROYAUME-UNI, MAIS DEVANT LA FRANCE.

Au début de la Première Guerre mondiale, près d’un Belge sur deux vivait de l’industrie.

Que voulez-vous que je vous réponde, cher Ivan, telle va la nature humaine à laquelle il ne faut pas trop demander ! … et pour rimer, allez donc voir les Fables de la Fontaine ! Mais comme vous je suis sensible au respect des différences humaines, aussi non au néo-libéralisme, non au socialo-communisme ouvertures de frontières, oui au Souverainisme bien tempéré. Chacun chez soi dans le respect des autres.
Bien cordialement.

IVAN GREINDL CERTE, CERTE MAIS RAPPELE MOI ILS VIVAIE COMMENT AVANT LES BLANC ! ( Se qui n empeche pas la responsabiliter du gouvernement belge )

La racaille que nous dénonçons chez nous … Hélas ! ils sont très nombreux. Immigrés bien intégrés et qui aiment la France ? Et vos pays libérés des affreux colonisateurs pourquoi les avez-vous abandonnés ? Ils ont besoins de vous.
Il faut bien que vous compreniez que personne ne nous a demandé notre avis à nous les citoyens de la France pour votre venue dans ce pays.
Par ailleurs, effectivement du temps de la « colonisation » (et même avant) la misère du plus grand nombre des français était aussi importante que celle de VOS pays.

NON EUREKA se sont les agents du nouvelle ordre mondial satanique ( bildebeberg ) a travere les multinationals et la compliciter des gouvernement africain pourrit par l argent de la coruption qui sont responsable du pillage des richesses naturel de l afrique et des massacre ordonner par c est meme agents ( toutsi vs outous ) quand c est peuple faisant mine de resister a leur mise en esclavage economique les des nation quel soit africaine ou europeenne sont les victimes des elites a leurs tetes agents du novelle ordre mondiale et africainne corompue ou eliminer phiquement !