Chrysoula Zacharopoulou : secrétaire d’État à la francophonie, parle mal le français

C’est la séquence exotique de ce gouvernement, son moment sirtaki. Depuis Demis Roussos, Nana Mouskouri, Costa Gavras et Nikos Aliagas, la France n’avait plus honoré de Grecs.

Chrysoula Zacharopoulou est née à Sparte en 1976. Arrivée dans notre pays en 2007, elle a conservé un très fort accent (cf. vidéo).

Fille d’un militaire, elle a d’abord étudié et vécu quinze ans en Italie avant d’exercer à Paris. C’est par le biais de son engagement dans la lutte contre l’endométriose qu’elle a pénétré les cercles politiques. En 2014, elle rencontre Najat Vallaud-Belkacem, alors ministre des Droits des femmes. Chirurgienne à l’hôpital militaire de Saint-Mandé, Chrysoula Zacharopoulou continue son lobbying à partir de 2017 auprès de Marlène Schiappa, alors secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes. Cochant les cases « société civile » et « transnationale », elle est repérée par LREM et investie lors des européennes de 2019. Elle siège, depuis, dans le groupe centriste et libéral Renew, tout en continuant à exercer à l’hôpital un jour par semaine. Comme quoi, l’UE laisse du temps aux loisirs, quels qu’ils soient.

Elle se définit comme « humaniste ». Inquiète de la « xénophobie de la droite et de l’extrême droite », elle déploie la rhétorique macronienne du clivage entre « progressistes » et « nationalistes ». Admiratrice de Gisèle Halimi, elle dénonce les restrictions au droit à l’avortement en Pologne. À ce titre, elle soutient l’idée de conditionner les aides européennes au respect de l’état de droit.

Chrysoula Zacharopoulou est depuis avril 2021 coprésidente du Conseil des actionnaires de Covax, un programme public-privé dirigé par des institutions internationales comme l’OMS. Censée lutter contre la fracture vaccinale entre les pays riches et les pays pauvres, cette organisation, qualifiée de « bordel absolu » par Yannick Jadot, est critiquée pour ses promesses non tenues. L’objectif de 2021 était de livrer 2 milliards de doses aux pays dans le besoin. Dans les faits, seulement 600 millions de doses avaient été acheminées. Et ça ne semble pas aller beaucoup mieux…

Dans une logique n’appartenant qu’à lui… Foutriquet vient de nommer ce médecin aguerri, dont le français n’est vraiment pas la spécialité… secrétaire d’État à la francophonie et Brigitte Bourguignon, ex-fonctionnaire territoriale, ministre de la Santé.

À cette nouvelle mafia macroniste hétéroclite et mondialiste manque toutefois une dimension asiatique.

Daphné Rigobert

https://www.youtube.com/watch?v=5-nrbife2E8

image_pdfimage_print
12
1

16 Commentaires

  1. Tiens oui c’est vrai… il n’y a jamais d’asiatiques extrêmement oriental ! Ah, si Fleur Pellerin, du temps de Mimolette 1er… il y aurait bien Jean-Vincent Placé, mais il traîne quelques casseroles il me semble !

    Pourquoi n’y aurait-il pas des gens originaires de Scandinavie, histoire de changer un peu de look ?

  2. On ne comprends rien à ce qu’elle dit. Retourne à l’école apprendre le Français. Pour le moment arrêtes de parler, tu nous fatigues.

    • On écrit « arrête » à l’impératif, on ne met pas de majuscule à « français », il faut écrire « comprend ». Cette femme maîtrise mieux le français que vous.

      • De toutes facons on n’arrive pas à lire ce que les médecins écrivent alors pour voir les fautes ! On ne comprend pas non plus ce qu’ils disent quand ils parlent de médecine, alors avec ou sans accent !
        Et puis pour s’intéresser à la langue française il ne faut pas la maitriser complètement !

  3. Francophonie ou Francofolie ?
    Cette brave dame est peut-être un médecin sincère, mais son engagement politique, dans le camp macroniste du mal prouve que c’est une intrigante prête à tout pour obtenir avantages et privilèges !

  4. Et elle est à la francophonie 😂😂😂😂 on n’a pas besoin d’une grecque pour connaître et soigner l’endométriose en France
    et l’autre fonctionnaire territoriale ministre de la santé quelle était sa spécialité lorsqu’elle était fonctionnaire territoriale ?
    Je crois que macron s’est tiré une balle dans le pied il fait tout pour ne pas avoir la majorité en juin j’ai lu que la Brigitte ne voulait pas qu’il se représenter et comme c’est elle qui commande….et dirige la France

  5. Micron a viré la roumaine gaffeuse aux sports et nous met une hellène baragouinant le français à la… francophonie ! Si elle manie les pinces et les ciseaux au bloc comme elle parle, au secours ! Ta dzoa trequei…(désolé, pas de clavier grec)

  6. Il est utile de remarquer que ce sont justement les pays pauvres, presque sans vaccins , qui se sont le mieux tirés de la pseudo épidémie de covid, qui ont eu le moins de morts…

  7. le monde a beaucoup plus besoin de chirurgiens que de politiques bidons

    • Et les médecins bidons , comme veran font des politiciens bidons

  8. Et arrivée en France en 2007….elle arbore déjà le ruban de chevalier de l’ONM, elle ne perd pas de temps

  9. Cela me rappelle cette scène, dans le métro lillois il y a douze ou treize ans, d’une gauloise bas-de-gamme qui reprochait à une femme noire d’écorcher le français, laquelle de française pourtant de souche parlait très mal sa langue maternelle.
    La « supériorité » ne se loge pas forcément là où on l’attend.

  10. Peut-être qu’il y a un mignon asiatique caché spécialiste du bilboquet. Tout est possible.

  11. Secretaire d’état à la francophonie qui parle le français comme une vache espagnole……..une libanaise à la culture avec un palmarès incroyable……..j’ai retenu a dirigé « Clowns sans frontières » mais également « Avec le président, « ils s’envoient des poèmes par SMS » écrivait L’Obs l’an dernier ………un peu plus j’allais verser une larme!

    Enfin bref, des ministres et sous ministres de la République Française dont je n’arrive pas à dire le nom ou à l’écrire, c’est grave!

Les commentaires sont fermés.