Chut ! Je suis le nouveau nègre de Claude Askolovitch

Publié le 11 mars 2014 - par - 1 949 vues
Share

Ri7AskolovitchInutile de m’insulter, amis lecteurs de Riposte Laïque. Il faut bien vivre, et je ne pouvais refuser une telle proposition. Claude Askolovitch m’a offert une fort intéressante rémunération pour lui écrire, dorénavant, toutes ses chroniques, que cela soit pour ses émissions télévisées ou radiophoniques, mais aussi pour ses articles dans la presse papier ou internet.

Bien évidemment, il ne sait pas que j’écris à Riposte Laïque sous le nom de Bernard Bayle, un pseudonyme. Je passe, malgré tout, un examen d’essai, pour son prochain passage dans un grand média que je ne peux révéler ce jour. Voilà le texte, de quatre minutes, que je suis chargé d’écrire, pour commenter la manifestation Immigration-Référendum.

« Où cela va-t-il s’arrêter ? Ce dimanche 9 mars, dans les rues de Paris, sans le moindre complexe, une extrême droite raciste, xénophobe et islamophobe, a franchi un nouveau palier dans la haine de l’autre. Il y a quelques mois, une fanatique, Christine Tasin, sur le site Boulevard Voltaire, créé par Robert Ménard, ami de Marine Le Pen, appelait ouvertement, avec la complicité du candidat à la mairie de Béziers, à tirer dans le tas des musulmans. Vous avez bien entendu : tirer dans le tas de paisibles croyants, sans que la Garde des Sceaux, ni les associations antiracistes n’aient réagi pendant des mois !

Il y a quelques semaines, nous avons entendu, dans les rues de Paris, lors de la manifestation de « Jour de Colère » des slogans anti-juifs, ce qui ne s’était pas vu en France depuis les années 1930. Plusieurs dizaines de milliers de fascistes surexcités et violents, rappelant les heures les plus sombres de notre Histoire, héritiers de Drumond, hurlaient aux Juifs que la France ne leur appartenait pas.

Hier, on a franchi une nouvelle étape, et c’est encore plus grave. On a vu des banderoles insultant gravement une communauté, sans le moindre complexe : « Islam ras-le-bol ». Ecrire cela, c’est dire clairement qu’on en a ras-le-bol des musulmans, et c’est donc une incitation à la haine, punie par la loi. On a entendu ces extrémistes appeler à l’arrêt de l’immigration, et, encore plus grave, les fascistes identitaires, qui s’étaient distingués en prenant d’assaut la mosquée de Poitiers, parler de remigration, façon hypocrite de dire « les arabes à la mer ».

Imaginez la souffrance de ces jeunes filles, voilées ou pas, d’origine maghrébine, qui aiment la France, et s’entendent dire qu’il leur faudra retourner dans un pays qu’elles ne connaissent pas. Pensez à ces jeunes garçons, qui se réalisent dans la religion d’amour, de tolérance et de paix, qui entendent insulter grossièrement leur foi. Comment s’étonner que quelques-uns se jettent dans les bras d’Al-Quaida, ou aillent combattre en Syrie ? Ce sont les imbéciles qui manifestaient hier qui sont responsables de leur radicalisation.

Dernière chose, les organisateurs de cette manifestation, Pierre Cassen et Christine Tasin se réclament de la gauche… comme Doriot et Déat ! En autorisant de telles manifestations, Manuel Valls se rend complice de la libération de la parole raciste. Qu’attend Christiane Taubira pour donner l’ordre au Parquet de déposer plainte contre les trente partis ou associations qui ont soutenu cette initiative ? Qu’attend Manuel Valls pour prononcer la dissolution de Riposte Laïque, de Résistance Républicaine et du Bloc Identitaire, et pour mettre définitivement hors d’état de nuire ces boute-feux qui déshonorent la République ? Qu’attendent les associations antiracistes pour déposer plainte, nominativement, contre les organisateurs, mais aussi contre toutes les personnes présentes, identifiables grâce aux caméras ?

Il en va de l’avenir du vivre ensemble et de notre belle démocratie française, mais aussi de celui de l’islam de France, sans qui la France ne serait plus la France. »

Vous croyez que je vais être embauché ? Moi, je n’ai aucun doute.

Bernard Bayle

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.