Cimetières profanés : Valls et Cazeneuve confirment leur haine de la France chrétienne

Publié le 19 février 2015 - par - 547 vues
Traduire la page en :

Français dit de confession chrétienne, occupant historique de ton pays quoique usurpateur puisque aux dires de notre ministre des cultes, ta foi vieille de quinze siècles, enracinée dans la terre de France, donne la nausée à la République,

Verbatim

« Evoquer les racines chrétiennes de la France, c’est faire une relecture historique frelatée qui a rendu la France peu à peu nauséeuse »,

ô mon père, ô, ma mère, qui dormez sous la croix en compagnie des vôtres, et que je rejoindrai un jour, sachez que si par malheur l’on vient donner du pic, de la pelle, du talon sur notre sépulture, si, dans le projet de se débarrasser de notre poussière même, l’on déterre nos ossements pour les jeter au vent, nous ne pourrons nous plaindre d’avoir été profanés. Tout juste aurons nous licence de soupirer que nous aurons été “dégradés”, voire, au grand maximum, “vandalisés”.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/calvados-cimetiere-vandalise-a-tracy-sur-mer-valls-et-cazeneuve-indignes-18-02-2015-4541753.php

Sachez aussi, vous qui nous attendez, que les indignés compulsifs, les pleureuses professionnelles abonnées aux aller-retour vers les cimetières juifs et musulmans pareillement salis, ne feront pas pour vous le voyage que manifestement, ils réservent aux tenants de religions sans aucun doute plus dignes de compassion, de colère et de “sursaut national” que ce christianisme dont vous fûtes observants votre vie durant. Mauvaise pioche, comme pense déjà celui qui démolira, une nuit, votre tombe à grands coups de masse.

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2015/02/les-chretiens-ces-oublies-de-l-1.html?xtor=RSS-19

Il n’est pas interdit de prévoir que la spéculation immobilière encouragée par les fossoyeurs de notre Histoire bi-millénaire aura finalement raison, plans d’urbanisme en main, des champs constructibles dans l’humus desquels vous reposez. Et c’est bien vrai, tant pis pour vous, vous êtes les morts de trop, encore trop nombreux à rappeler aux mutants qui nous gouvernent qu’ils sont de la même eau que vous. Pour guérir la nausée de Monsieur Cazeneuve et respecter les futurs 40% de logements sociaux, il sera donc bientôt nécessaire de réduire la surface des cimetières. Quant aux croix qui en sont encore à ce jour la forêt principale de marbre, de pierre ou de bois, elles seront remplacées par le grand oeil du régulateur dans son triangle pour billard américain.

On se logera tous comme on pourra, ad patres.  Vincent Peillon nous aura prévenus : “Toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l’Eglise”*. Tu as bien dit terrasser, citoyen Peillon. Pour ériger, à sa place, les dômes et les minarets de ta secrète espérance ?

Il n’y a pas que des croyants dans nos nécropoles. Exact. Les voisins athées de nos défunts n’ont cependant aucune illusion à se faire. La foi nouvelle, adoubée par nos dhimmis embabouchés et qui monte d’orient en compagnie du grand soleil de la rédemption forcée pour tous finira, avec un zèle tout particulier, le travail initié par les indignés à géométrie variable qui ont d’ores et déjà démarré le chantier.

Jean Sobieski

* Une religion pour la République.

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi