Cirques, zoos : ils veulent éliminer tout ce qui rappelle l’animal en nous…

Publié le 30 septembre 2020 - par - 19 commentaires - 1 568 vues

C’est le côté totalitaire du “vegan” qui triomphe; associé à la notion de “trans” (et “d’intersectionnalité”) ou comment déjà supprimer tout ce qui peut rappeler l’animal en nous, c’est-à-dire la conservation de soi, la reproduction, l’agressivité aussi pour défendre le territoire et les siens. Le cirque bientôt le zoo, la corrida, mais aussi les centres équestres, les animaux de compagnie, tout cela ne serait qu’oeuvre de “domination”, à faire disparaître, peu à peu. Fini ce face à face avec la force fascinante de l’animalité dont la grâce suscite l’admiration tant il y a n’y a pas de doute sur la nécessité d’un mouvement, d’une défense ou d’une attaque, les notions de “bien” et de “mal” étant par ailleurs on le sait spécifiquement humaines ; ce qui ne veut pas dire qu’il n’y ait pas dans le monde animal la césure “bon” et “mauvais” c’est-à-dire ce qui se déploie pleinement ou de manière débile.

Tout cela, cette complexité son imaginaire et ses mythes, doit être “liquidé”; rendu donc à “l’état liquide” selon la formule à la mode ? Pas seulement.

Il ne s’agit pas en effet de considérer uniquement ce côté animal comme étant dépassé,  à liquider, mais également, et à tout prix, dissoudre aussi la notion de chair humaine pour y repérer uniquement l’être “social” (comme le voulait Marx) :  ainsi, qui vous dit que la notion de “père” ou de “mère” doit être éternellement un paramètre charnel ? Martèle l’actuel Président de la République pour justifier le changement de statut de la PMA qui n’est plus une assistance médicalisée mais une réplication dont la production industrielle extensive (ou GPA) serait désormais ouverte à tout le monde (elle l’est de fait via les naturalisations au cas par cas pour ne pas laisser les enfants “apatrides” alors qu’ils ont la nationalité de la “mère” biologique).

Ce lien charnel pas seulement “biologique” nous distingue justement (mais ne nous sépare pas) du monde animal: si celui-ci si investit affectivement dans la reproduction sa “parentalité” s’arrête là, de même que sa fidélité parfois. Alors que pour nous, il ne s’agit pas seulement de liens biologiques mais psychiques et symboliques au sens où rien ne dit que les transmissions génétiques ne véhiculeraient “que” de la chimie mais aussi des dispositions héréditaires “archétypiques” (Jung) qui forgent ce qu’autrefois l’on nommait un “caractère” dans l’aspect réactif au monde, et un “tempérament” dans le côté affectif.

Certes, cela ne se “voit” pas au microscope d’aujourd’hui. Mais dans la sagesse d’autrefois et encore maintenant par exemple dans le parler populaire il est bien toujours question de “il tient de son père” ou de sa mère; est-ce du mimétisme, de la transmission “épigénétique”  une “empreinte” comme certains éthologistes le disaient également (Lorenz qui était contre la domestication animale) ? Tout cela a été perverti par les recherches eugénistes et donc bazardé au profit d’un tout “social” transformant la matière humaine en “simple” machinerie alors que par contraste le côté animal au sens indiqué ci-dessus (conservation, territoire) a été à la fois perdu et magnifié : suppression du côté vivant et tumultueux de la “nature” pour y substituer une image édulcorée, pastelle, gentillette mise sur un piédestal ; oubliant que la nature livrée à elle-même resterait l’Amazonie dans toute son impénétrabilité et que celle que nous connaissons, les paysages, les espèces domestiquées, ont été faites à notre image, elle-même non réductible cependant à son aspect biologique, certes, sauf que la “chair” en tant que spécificité humaine, tout en étant plus que de l’organique, n’est pas non plus réductible à n’importe quelle “construction sociale” parce qu’il y a une singularité humaine non encore élucidée (même si pour certains elle a été révélée…).

Que l’on veuille alors au nom de la dignité animale supprimer son lien avec la dimension humaine au sens de nous enlever une part de notre imaginaire qui à la fois nous lie à l’animal tout en s’en détachant, est une aberration de plus dont notre époque devient de plus en plus friande.

Lucien Samir Oulahbib

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Emile 2

Ce n’est que le début…
Après il sera interdit de dresser les chevaux, de les monter , d’utiliser les attelages , d’interdire le dressage des chiens , les pigeons voyageurs , les animaux de compagnie, les perruches et les aveugles devront avoir recours aux nouvelles technologies connectées….
l’ordre naturel des choses revu et corrigé par le progressisme transgressif post humaniste
Les fous ont pris les manettes

POLYEUCTE

Je suis pour le droit de vote pour les animaux.
Plus nombreux que Nous, pauvres Humains, ils nous gouverneront.
C’est déjà la basse cour au Gvt (en attendant la Haute Cour), ce sera le Carnaval des animaux et ils se chercheront un Roi !
Pourquoi pas un Porc ? Ca aiderait !

Decu de tout

Une belle brochette d’animaux préhistoriques sur la photo.

jeanjean

Vous avez vu les cannes de la vieille ?

Pussycat

Karl Lagerfeld a dit que Brizitte avait les plus belles jambes de Paris.

finance

Pussycat : il devait déjà être malade , le pauvre .

chiartano

c’est sur que ce ne sont pas celle de BB

DANY BARTHOUIL

Que de bla bla pour rien !! Il est normal dans un monde “civilisé” d’arrêter de torturer , et d’utiliser les animaux sauvages sortis de leur environnement , de leur vie normale , pour encore une fois de l’argent ! Il est normal aussi lors d’une adoption d’animal domestique , de vérifier si le futur maître y est habilité ! Trop de tortures, de maltraitance , par des “humains” qui se croient les plus forts et exploitent . toutes ces formes de sadisme , car il n’y a pas d’autre mot quand on voit ce qui se passe dans les corridas doivent être abolies. Les zoos , certains permettent de sauver des espèces …à contrôler car pas tous.

Anonyme

Ils se moquent du bien-être animal. Leur objectif est de neutraliser toute forme de résistance à la mise en place de leur projet politique criminel.
Remarquez qu’ils ne dénoncent jamais l’abattage halal/casher ; rien que ce fait devrait vous ouvrir les yeux, enfin si vous êtes soucieux d’honnêteté intellectuelle, ce dont je doute au vu de votre obsession anti corrida.

BALTO

Je me demande si ces “dames” en jupes ont vraiment un tenue républicaine, les muzz devaient avoir des envie de meurtre ce jour là.

Paoli

C’est mieux qu’au zoo deVincennes ….et pas besoin de faire la queue pour rentrer …..

Patrick Z

Que répondre à un tel charabia ? Des lions enfermés dans des cages de ménagerie c’est ça le lien avec l’animal ? Des chiens séquestrés dans des labos auxquels on fait ingérer des produits toxiques, qu’on bombarde d’ondes nocives, qu’on rend myopathes…c’est aussi ça notre lien avec les animaux ?
La “singularité humaine” on la connait…et elle n’est pas belle.
La torture des créatures innocentes n’est hélas pas le seul fait des musulmans, et il est triste de constater que des anti-islam sont aussi bornés que les adorateurs d’Allah car, comme eux, ils voient le monde avec les oeillères de l’anthropocentrisme.

Nous ne sommes pas le sel de la terre, nous en sommes le fléau, et si nous voulons que les choses s’améliorent il faut d’abord en prendre conscience.

jacky lanterme

les lions dans la nature n’est pas une vie si agréable que certains le disent …je suis allé dans la savane africaine …pas du tout un paradis pour les animaux ……vie terrible pour eux…peuvent être massacrés à chaque instant ….et le vieux lion chassé de la meute par un plus jeune …erre seul etn’a d’autre choix que de mourir incapable de chasser ….
bien traité dans un parc animalier ou dans un zoo…..nourri…soigné …aimé …..quelle difference …

finance

jacky lanterme : on se souvient du lion Cécil qui a été tiré dans un réserve ( je crois au Nigéria ) il y a environ 5 ans . Assassiné par un débile de dentiste américain qui a eu tout le net à ses trousses par la suite . de manière qu’il a été obligé de fermer son cabinet , tellement il a été harcelé – avec raison . Mais le pauvre Cécil , il était mort . Quelque 2 ans plus tard , son frère s’est fait aussi assassiné . C’est vrai que la vie en totale liberté n’est pas toujours la plus facile . Souvent aussi, manque de nourriture .

MFH

” c est pas faux” …😉😉

Sylvaine

Exact, ils veulent supprimer les centres équestres et les courses de chevaux !!! D’ailleurs on ne les entend pas sur les massacres de chevaux et poneys qui sévissent en France;

finance

Quand on veut faire dans l’écologie on doit commencer par balayer devant sa porte. La cellulite ça se soigne. Et l’autre avec ses échasses , n’est pas mieux , depuis qu’on l’a vue “cul à l’air’ à l’enterrement de la “moeuf” . Quelle indignité !

Mantalo

Quand mon gros chat vient s’allonger sur ma poitrine avec des ronrons complices je n’aurais jamais imaginé le rapport avec la PMA, ou avec Marx et Jung.
Je vais demander à mon pépère, il est moins con que moi….

passparla

moi aussi j’ai rien compris je vais aussi leur demander

Lire Aussi