Le clergé chrétien défend la religion des assassins

Publié le 17 novembre 2015 - par - 35 commentaires - 2 206 vues
Share

HollandePapeLa soumission à l’Islam des clergés catholique, protestant et même partiellement juif, n’est plus à démontrer. Nous en avons encore eu un bel exemple en la cathédrale de Strasbourg où l’office dominical était largement consacré aux attentats terroristes qui ont endeuillé le pays. Face à l’assemblée des fidèles, l’archiprêtre de la cathédrale, le chanoine Michel Wackenheim, a fermement dénoncé ces crimes odieux. Jusque-là, tout va bien. Bon, je ne m’attendais même pas à ce qu’il cite l’Islam, sachant que les ministres du culte chrétien font dans leur culotte rien qu’à l’idée de devoir prononcer le mot Islam et de faire la relation avec les assassins qui pourtant avaient crié Allah Akbar en tirant dans la foule. Je m’attendais donc au pas d’amalgame. Il ne tarda point.

En effet,  vint la phrase : « Ceux qui font cela ne peuvent pas le faire au nom de Dieu ». Quelques secondes plus tard, il ajouta « Le Dieu des musulmans, le Dieu des juifs, le Dieu des chrétiens, c’est le même ».

C’était à tomber par terre. Ainsi, un archiprêtre catholique nous faisait le coup du « c’est pas l’Islam ». Ce qui m’amena à cette conclusion : ce monsieur n’a sans doute jamais lu le Coran et les multiples appels au meurtre qu’il contient. Et même s’il n’en contenait qu’un, ce serait suffisant pour que les adeptes de l’Islam s’y réfèrent pour perpétrer leurs saloperies car Dieu l’a voulu ainsi.

Oui, Monsieur Wackenheim, en Islam, Dieu a commandé tous ces massacres, il suffit de lire le verset 8-17 du Coran où c’est écrit noir sur blanc et qui dit « Ce n’est pas vous qui les avez tués, mais c’est Allah qui les a tués ».  Mais si vous ne savez pas ça, c’est que vous êtes un incapable. C’est d’autant plus inexcusable que vous êtes le représentant d’une religion qui se fait bouffer par une religion concurrente dont vous ne connaîtriez même pas le contenu. On croit rêver !

Quant à affirmer que les trois religions ont le même Dieu, c’est bien là le summum soit de l’incompétence, soit de la soumission, donc du mensonge. J’opterai pour les deux.

Mais en fait, cette incurie va encore plus loin. Toujours à Strasbourg, le groupe d’amitié islamo-chrétienne a organisé ce dimanche une rencontre au sein de l’église St-Jean où chrétiens et musulmans ont pu partager après la messe, un dessert issu de la culture musulmane. On y a bien sûr épilogué sur l’amitié entre les deux communautés et absous l’Islam avec entre autres ces paroles : « Un musulman ne doit pas être terroriste, un terroriste ne peut pas être musulman ». Curieux, ces gens doivent certainement vivre dans des cavernes et ne jamais voir les infos qui, bien que manipulées, ne trompent plus personne sur la religion des massacreurs.

Et voilà que les protestants en rajoutent une couche puisque deux représentants de l’Islam ont pris la parole en l’église St-Thomas, surnommée la cathédrale du protestantisme d’Alsace. Invités par le pasteur Reutenauer, autre islamophile convaincu, un imam et le représentant du CRCM d’Alsace ont pris la parole car choqués d’entendre certains chrétiens confondre Islam et islamisme. S’ensuivit une série d’habituelles pleurnicheries destinées à dédouaner la dite religion d’amour, de tolérance et de paix. Heureusement qu’il n’y avait là qu’une soixantaine de fidèles pour écouter le plus pur produit de la taqiya.

Quant aux juifs qui vont chanter dans la grande mosquée de Strasbourg, je ne les citerai que pour mémoire, tout commentaire me semblant superflu.

Ainsi donc va le monde irréel et mensonger du clergé chrétien. On dirait que s’ils voulaient couler leur propre religion, ils ne s’y prendraient pas autrement.

Jean-Louis Burtscher

Print Friendly, PDF & Email
Share

35 réponses à “Le clergé chrétien défend la religion des assassins”

  1. Pierre Régnier dit :

    à Sophie Durand (du 19 à 14h27)

    Ce que je demande c’est que l’Eglise change radicalement SON INTERPRÉTATION des appels à la violence contenus dans l’Ancien Testament, tout particulièrement QU’ELLE CESSE D’ATTRIBUER À DIEU des appels à commettre UN EXPLICITE GÉNOCIDE, comme c’est le cas dans le Livre de Josué (mais pas seulement).

    Ce qui me révolte, m’indigne, me met en grande colère c’est qu’après les biens réels progrès de Vatican II que vous rapportez, l’Église a RÉ-INSCRIT ET RE-JUSTIFIÉ dans son Nouveau Catéchisme la croyance dans « la bonne violence voulue par Dieu mais qu’il faut bien interpréter ».

    Et quand l’a-t-elle fait ? Alors que l’Algérie – on l’oublie beaucoup en ce moment – baignait encore dans le sang des DIZAINES DE MILLIERS d’algériens que les islamistes venaient de massacrer AU NOM DE LEUR DIEU !

    L’Église a fait ça alors qu’il était plus que jamais nécessaire et urgent qu’elle rejette enfin, clairement et publiquement, sans la moindre ambiguïté, cette horreur théologique qu’elle avait cultivé depuis sa création, pendant 15 siècles au moins, et en trahissant le merveilleux Jésus dont elle se réclame.

    Et elle a fait ça dans un document que le pape Jean-Paul II qualifiait, en le lançant, de GUIDE SPIRITUEL POUR LE VINGT-ET-UNIÈME SIÈCLE !

    On peut alors considérer « le soutien de la religion des assassins par le clergé chrétien », à juste titre dénoncé ici par Jean-Louis Burtscher, comme une très logique, et finalement très banale application de ce que continue de penser sur Dieu cet indigne clergé.

    Je répète avec force qu’il N’EST NULLEMENT FATAL qu’on en reste là. Les chrétiens doivent exiger que leur religion devienne enfin vraiment celle que voulait Jésus.

    • Sophie Durand dit :

      @Pierre Régnier
      Dans quel article du catéchisme parle-t-on de « bonne violence » ? Merci
      Pour Josué il faudra reprendre la discussion plus tard, je ne le connais pas assez.
      Tout en critiquant vos arguments, je les entends et j’y réfléchis. Ok sur vos deux dernières lignes. Certains cathos ont d’ailleurs tendance à faire du Christ un mou, ce qu’il n’était pas.
      Affaire à suivre donc…

  2. Aleth dit :

    À Pierre Régnier

    Les hommes, qu’ils soient religieux ou pas, ne peuvent rien aux projets de Dieu, à ses commandements et à ses lois, et à sa providence. C’est lui qui a dit qu’il ne tiendra pas le coupable pour innocent et que les conséquences des actes du coupable se prolongeront jusqu’à 3 ou 4 générations. C’est un fait d’observation que le péché des pères se répercute sur ses enfants (regardez par exemple les alcooliques), et aussi, ce que vous omettez de mentionner, la bénédiction divine se répercute jusqu’à mille générations de ceux qui l’aiment et observent ses commandements. Il y a une solidarité dans la race humaine. Bien des maux de l’humanité (sinon tous) viennent des péchés des hommes. Il n’est pas question là de violence ordonnée par Dieu.

    La rétribution des crimes et meurtres dans la loi juive était extrêmement codifiée. On ne pouvait pas se venger soi-même. Il était fait une distinction nette entre atteintes volontaires aux personnes et atteintes involontaires. Si on appliquait cette loi aujourd’hui, bien des maux seraient évités et il y aurait une juste sanction des crimes.

    On oublie facilement, pour accuser Israël et le Dieu d’Israël, que les guerres et exterminations ordonnées dans l’Ancien Testament avaient une justification et ont été prescrits à un moment donné de l’histoire et non pas comme un ordre perpétuel comme dans le coran. Distinction essentielle et déterminante. Les premiers-nés égyptiens ont péri une fois, et pourquoi ? On oublie volontairement que précédemment le pharaon avait ordonné de jeter dans le Nil tous les garçons juifs à leur naissance. Une telle atrocité devait peut-être rester impunie ? Et encore une fois, c’est Dieu lui-même qui a opéré, pas les hommes. Les hommes oublient facilement qu’ils sont responsables de leur prochain. Les dirigeants politiques sont responsables du bien de leurs concitoyens. Quand ils trahissent leur mission, le peuple entier en souffre. Trouve-t-on cela anormal ?

    Les peuplades de Canaan offraient des sacrifices humains et la fin de leur « civilisation » avait été décrétée. Vous n’y pouvez rien, c’est un fait historique, et les mêmes faits se sont reproduits souvent au cours de l’histoire et se reproduisent aujourd’hui. On ne peut pas indéfiniment se moquer de Dieu, bafouer la justice, opprimer et tuer les faibles et les innocents, etc. et penser s’en tirer sans dommage. Il y a un Dieu créateur qui a des comptes à demander aux hommes à qui il a confié la gestion de la création.

    Enfin, le Dieu d’Israël est le Dieu de Jésus-Christ qui a dit : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. » Toute la Bible dit et montre que Dieu est bon (« Il n’y a de bon que Dieu seul ») et juste. C’est à l’homme d’ajuster sa vision.

    • Pierre Régnier dit :

      Aleth

      Puisque vous croyez que le Dieu dont nous parlons n’est pas une création des hommes, votre discours est très compréhensible.
      Mais, s’il vous plaît, laissez le merveilleux Jésus en dehors des croyances criminogènes de ceux qui prétendent se comporter en disciples et qui le trahissent.
      J’ai développé dans le texte dont je donne l’adresse à Alexandra ci-dessous. Juste une précision : le titre se voulait une provocation À LA RÉFLEXION chez les chrétiens, particulièrement les catholiques mais, l’échec étant à ce jour total, je ne suis plus certain d’avoir bien fait.

  3. Dominique dit :

    Vous avez oublié deux clergés, ceux qui sont les plus soumis, les plus collabos : le maçonnique et le clergé athée, inventeurs du « padamalgam » et « l’islam, c’est pas ça ! »

    • Dominique dit :

      Ce sont ces deux clergés (athée et maçonnique) qui contraignent tous les autres, sinon, ils sont traînés dans la boue par les médias collabos aux ordres du Grand Orient.

  4. Alexandra Dougary dit :

    @ Lara
    Quelques points d’accord avec vous. Pratiquement sur l’essentiel d’ailleurs. Je suis Catholique, pratiquante (nobody is perfect..:-)) ! Les propos concernant l’islam des responsables de l’Eglise Catholique Romaine me laisse perplexe également. Je suis très fortement attachée à la laïcité car elle seule est le garant de la tranquillité des pays et de l’union des habitants. Il faut également se rappeler que seule la France et la Turquie sont laïques (étonnant hein ?); C’est fort peu au regard de la planète. Je vous rejoins lorsque vous dites que le point de vue de l’Eglise vient de son amertume d’avoir été obligée d’accepter la loi de 1905. Effectivement je pense que le « soutien » envers l’islam, le padamalgam, etc… porte en lui la pensée sournoise que si on peut ébranler la loi de 1905 pour l’islam, la religion Catholique réclamera se glissera dans l’interstice pour réclamer sa part. En tant que Catholique pratiquante (enfin presque..) je dis qu’il faut soutenir le plus fermement possible la laïcité. Le rêve serait qu’elle s’étende à beaucoup d’autres pays, afin que l’humanité comprenne ce que le grand Victor Hugo disait : « L’Eglise à sa place, l’Etat à sa place »… Je me permets de rajouter que le Christ dans les Evangiles n’a pas dit autre chose avec le fameux « rendons à César ce qui appartient à César, et à Dieu ce qui est à Dieu »… Tout est dit, que les hommes s’en inspirent.

    • Pierre Régnier dit :

      Alexandra

      Les catholiques pratiquants réellement fidèles à Jésus doivent se regrouper et intervenir avec force pour exiger que soit supprimé de leur religion ce qui subsiste de sa vieille THÉOLOGIE CRIMINOGÈNE.

      Celle-ci a été ré-inscrite et ré-affirmée juste dans le Nouveau Catéchisme. Il est donc logique, et même banal, que les dogmatiques dirigeants catholiques soutiennent la dangereuse religion islamique, laquelle a été inspirée, dans ce qu’elle a de pire, par cette théologie criminogène de l’église catholique (trahissant Jésus) mise en place antérieurement :

      http://www.blog.sami-aldeeb.com/2011/09/18/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse/

      • Sophie Durand dit :

        @Pierre Régnier
        Je crois que vous faites une erreur tragique car 1° l’Ancien Testament est l’histoire du peuple de Dieu, donc ne pas s’étonner s’il comporte des choses dérangeantes, 2° le Concile Vatican II estime que l’Ancien Testament « contient de l’imparfait et du caduc » (RD 15), n’est-ce pas justement ce dont vous parlez ?…il faut mettre chaque chose à sa place, et quand vous réclamez que l’Eglise renonce à certaines parties de l’Ancien Testament, en réalité c’est déjà fait…

    • Lara dit :

      Merci Alexandra.
      Concernant la France, pour l’instant, elle est encore laïque mais pour combien de temps ? On ne cesse d’entendre les politiques parler d’ « adaptation » de la loi de 1905 sous le prétexte qu’à l’époque, l’islam n’existait pratiquement pas en France (époque bénie) et que le contexte a changé… De quel droit cette religion devrait-elle bénéficier d’ « aménagements » de cette loi, alors que toutes les autres s’en sont jusqu’ici accommodées. Faudrait-il aussi aménager le code de la route pour les musulmans, le Code Pénal, et le reste ?? Faire une loi sur les loyers avec des adaptations spécifiques pour une religion tant qu’on y est !
      Je suis athée (personne n’est parfait non plus) mais je respecte les croyances des autres quelles qu’elles soient tant qu’elles n’empiètent pas sur mes valeurs qui sont des valeurs REPUBLICAINES issues des valeurs d’une civilisation judéo-chrétienne, elle même issue d’un d’une civilisation gréco-romaine.
      Pour moi, la loi de 1905 est fondamentale et j’espère qu’on ne s’avisera pas d’y toucher.
      J’ajoute que je ne suis pas non plus raciste. Je me fous que les gens soient jaunes, noirs, blancs, rouges à points blancs, verts (sauf les écolos qui me gonflent), tant qu’ils respectent les LOIS DE LA REPUBLIQUE.
      Les lois républicaines constituent le cadre qui permet à tous, quelle soit leur origine et leurs convictions religieuses, de vivre ensemble.
      Chaque atteinte à ce cadre entraine un déséquilibre et constitue un pas vers le communautarisme.
      On voit où ça mène.
      Pour finir, juste une petite confidence de l’athée que je suis, qui va sûrement vous faire sourire : bien que non croyante, le message du Christ me parle (pas au sens pur de la religion mais au sens de la morale, de la tolérance et de l’éthique).
      Bien que sans convictions religieuses, je me considère donc comme une « chrétienne non conventionnelle ».
      Amicalement.

      • Pierre Régnier dit :

        Lara

        La loi de 1905 est fondamentale, c’est vrai, MAIS J’ESPÈRE BIEN QU’ON VA S’OCCUPER RAPIDEMENT DE LA MODIFIER.

        Pas pour la saboter, pouvoir la violer toujours plus mais sans que ça se voit comme le voulait Sarkhozy, mais POUR L’AMÉLIORER, POUR LA RENDRE PLUS EFFICACE.

        Garantir que les religions continueront, en France, à être traitées de manière indifférenciée, celle qui appelle à commettre les « bonnes tueries exigées par Dieu jusqu’à ce que tous les peuples de la terre lui soient soumis » comme celle qui appelle à l’amour et à la paix universels, C’EST STUPIDE ET DANGEREUX.

        Combien de massacres islamiques de plus faudra-t-il pour qu’on en prenne enfin conscience ?

        • Herbert Sogno dit :

          @ Pierre Régnier

          Oui ; c’est une très bonne idée. On devrait même immédiatement lancer l’idée en créant une pétition dans ce sens. Pas la peine de nommer directement l’islam, tout le monde le reconnaitra, il suffit d’y inscrire les distinctions que vous établissez et quelques autres pour procéder sans tomber sous le coup de la loi. Je réitérerai cette suggestion régulièrement.

  5. Trannod dit :

    je suis baptisé mais je ne me reconnais plus dans le prises de positions de ces cons

  6. Olivier dit :

    Ce genre d’affirmation « nous avons le même dieu » éloigne l’Homme de la Vérité, celle de Jésus : « je suis le chemin la vérité la vie » qui a été envoyé par le père, pour sauver l’Humanité.
    En dehors du Christ, qui est mort sur la Croix, qui n’a tué personne, qui n’a violenté personne, qui a envoyé un message d’Amour à l’Humanité, en surclassant tous les autres par « aime ton prochain comme toi même , aime ton ennemi », je ne suis pas suiveur, je n’adhère pas, en aucune religion.

  7. Sniper83 dit :

    Les religions, toutes les religions me dégoûtent au plus haut point, que de conneries propagées au nom des religions, opium des peuples, les catholiques dont je fis partie à une époque lointaine, se couchent devant les muzz pour faire copains copains, bref si les religions n’existaient pas ou étaient interdites, nous n’aurions pas tous ces conflits basés sur des croyances obscurantistes construites sur des légendes et du vent !!!

  8. Aleth dit :

    Allah n’est sûrement pas le Dieu des Juifs et des chrétiens.
    Le Dieu des chrétiens est le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, d’Israël et de Jésus-Christ, Fils de Dieu. Allah n’a pas de fils – ils croient que les chrétiens croient que Dieu aurait eu commerce avec une femme !!! Allah « ne vient que pour dérober, égorger et détruire » : le diable en personne et ses serviteurs. Le Dieu de la Bible prescrit : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Aucune comparaison. On ne doit pas même les mettre sur le même plan. Les ténèbres et la lumière.
    Pas de 10 commandements dans l’islam. Pas d’exigence de sainteté. Mensonge permis et prescrit. Supériorité du musulman sur tous les non-musulmans (faut-il être aveugle !). Etc.

    • Pierre Régnier dit :

      Aleth

      N’oubliez tout de même pas que, dans les 10 commandements il y a AUSSI la précision qui fait de Dieu le promoteur de « la bonne violence », celle qui justifie la vengeance personnelle (et dont René Girard a montré que les peuples de l’antiquité savaient déjà qu’il fallait trouver un moyen d’y mettre fin) :

      Tu ne te prosterneras pas devant d’autres dieux que moi, et tu ne les serviras point ; CAR MOI, L’ÉTERNEL, TON DIEU, JE SUIS UN DIEU JALOUX, QUI PUNIS L’INIQUITÉ DES PÈRES SUR LES ENFANTS JUSQU’À LA TROISIÈME ET LA QUATRIÈME GÉNÉRATION DE CEUX QUI ME HAÏSSENT.

      Que cela ne gêne pas les dogmatiques dirigeants de l’Église actuelle n’a rien de surprenant puisqu’ils ont même justifié, dans son Nouveau Catéchisme, les pires appels à massacrer attribués à Dieu dans l’Ancien Testament. Leur principal souci c’est le maintien de leur pouvoir personnel sur les fidèles.

      Qu’ils apportent leur soutien aux islamistes est DONC tout aussi logique puisque, TRAHISSANT JÉSUS ET LES ÉVANGILES, ils conservent aujourd’hui encore, la vieille théologie criminogène qui a inspiré le prophète Mohamed et les rédacteurs du Coran pour la partie la plus violente de celui-ci.

  9. Philippe Legrand dit :

    Est-ce que les juifs qui chantent dans la mosquée de Strasbourg doivent enlever leurs chaussures ? Si c’est le cas c’est de la soumission.

  10. montecristo dit :

    C’est le même Dieu dans la mesure où les trois religions monothéistes adorent un seul Dieu créateur ! Il n’y en a pas plusieurs !
    Mais il est évident que nous n’adorons pas le même Dieu de la même façon et que nous ne lui faisons pas dire les mêmes choses !
    Celui des chrétiens prône la charité et demande d’aimer son prochain !
    Celui des musulmans prône le pillage et recommande de tuer les mécréants !
    Mais il y a toujours des crétins qui pensent que nous sommes … compatibles !
    Qui donc va bouffer l’autre ?

    • Sophie Durand dit :

      @montecristo
      Non.
      Ce n’est même pas le même Dieu créateur.
      Le dieu des musulmans se fout d’eux et les mène en bateau, c’est un dieu qui veut le pouvoir par les armes, rien d’autre. Il n’aime même pas la femme, qu’il a créée, il a honte de l’avoir créée puisqu’il la veut voilée, cachée et inférieure ! Il fait de ses croyants des esclaves. Le texte sacré est un tissu de superstitions, de violence et de sottises.
      le Dieu des chrétiens ne veut rien d’autre que le bonheur des chrétiens. Il ne veut pas le pouvoir : rendez à César ce qui est à César, « mon royaume n’est pas de ce monde ». Il n’a pas honte de ce qu’il a créé, il l’aime. Il nous laisse libres de le suivre ou non. Le nouveau testament est un texte qui se tient et recèle une spiritualité. etc etc etc
      Le clergé catho est devenu fou à lier.

      • montecristo dit :

        Sophie Durand
        Je ne saurais trop vous encourager que d’apprendre à lire !
        Quand on sait lire on comprend
        Et quand on comprend on peut répondre avec perspicacité.

        • Sophie Durand dit :

          @montecristo
          Auriez-vous l’amabilité extrême de me dire en quoi j’ai mal lu, et de le dire manière urbaine s’il vous plaît ?…

          • Herbert Sogno dit :

            @ Sophie Durand et Montecristo

            Allons les amis, ne vous fâchez pas pour si peu……alors même que vous êtes à ce point d’accord !

            Certes les propos de l’un n’étaient pas suffisamment marqués, et l’autre en a profité pour faire un commentaire à ses frais : 1 partout et surtout, vive l’amour et vivent les patriotes. A votre santé.

          • Sophie Durand dit :

            @Hubert Sogno
            Merci de votre intervention pacifiante, à votre santé aussi ! (et à celle de Montecristo)…
            Mais vous voyez c’est une question à laquelle j’ai beaucoup réfléchi. Montecristo a bien écrit et j’ai bien lu : «  » »les trois religions monothéistes adorent un seul Dieu créateur ! Il n’y en a pas plusieurs » » »
            Pour Montecristo il s’agit du même Dieu créateur, et même cela je le rejette. A deux niveaux : 1) au niveau de la foi : on ne peut pas croire en allah, 2) au niveau théologique.
            allah est une imposture dans tous les sens du terme et de plus je n’aime pas du tout qu’on parle des « trois religions monothéistes » car cela aussi est une imposture. Le christianisme n’a pas à être mis dans le même sac que l’islam, en rien !…

          • Herbert Sogno dit :

            Chère Sophie Durand,

            Juste un petit détail : le prénom de mon pseudo est Herbert et non Hubert, mais vous n’êtes pas la première à vous tromper, je suppose qu’il doit y avoir une bonne raison, et je ne vous en garde aucun grief.

            A votre place, et même si je sais combien c’est difficile, je me serais plutôt efforcé de ne plus y réfléchir car ce genre de petit chicanerie énerve et ça crée un stress inutile qui peut retarder le sommeil ou perturber la digestion.

            Dans ce que je comprends de la phrase de Montecristo, « seul » ne signifie pas que c’est le même, et c’est ce qu’il s’emploie à démontrer par la suite, mais seulement qu’il s’agit de religions monothéistes, c’-à-d que c’est justement leur trait commun : dans chacune des trois, il n’y a qu’un seul Dieu.

            Dans sa phrase suivante, il est certes dommage qu’il rajoute « de la même façon » à la suite de l’assertion « Mais il est évident que nous n’adorons pas le même Dieu » car ça laisse à penser que c’est seulement par la façon dont ils sont adorés qu’ils diffèrent ; néanmoins, il lève l’ambiguïté par la suite et il apparait clairement que vos points de vue convergent de façon précise, même si la distinction qu’il établit n’est pas ultra étayée, elle n’est cependant pas tendre non plus.

            Nous autres hommes, que le ciel nous prenne en miséricorde, nous n’adorons pas que des dieux, nous adorons aussi les femmes, et elles aiment se faire les dents et les ongles sur nos cuirs vaniteux, mais les caresses ne sont pas malvenues non plus de temps en temps……

          • Sophie Durand dit :

            @Herbert Sogno
            Oui je me suis fait la réflexion par la suite, et avant votre commentaire, que je m’étais trompée sur votre prénom. Désolée. J’en profite pour vous dire que votre dernier paragraphe me semble un peu en trop. Ne confondez pas Riposte Laïque et le salon de Madame du Châtelet. Ici nous sommes là pour défendre nos valeurs, ce n’est pas du badinage littéraire. La syntaxe toute entière de Montecristo prouve bien qu’il croit en le même Dieu créateur et cela est une erreur ennuyeuse : même dans la création allah et le Dieu des chrétiens ne sont pas les mêmes.
            C’est lui qui m’a mal lue et non le contraire. C’est dès le départ qu’il faut lever l’ambiguïté et non « par la suite ». Ce n’est pas la « tendresse » (pour reprendre vos termes) qui compte ici mais l’exactitude.
            Ce n’était donc pas la peine de boire à ma santé pour rebondir ensuite « jusqu’à plus soif » (!) sur les mêmes erreurs !…

          • Herbert Sogno dit :

            @Sophie Durand

            Tout compte fait, c’est vrai que vous semblez réellement avoir des difficultés de compréhension.

            Croyez-moi, je n’étais guère d’humeur badine et le sens de mon message vous a visiblement totalement échappé. Et me voici donc le cuir encore un peu plus endurci. Merci Madame ! ( Ne cherchez pas à comprendre, c’est peine perdue ! )

            Depuis le temps que je lis les commentaires de Montecristo, je vous assure que vous pouvez brûler vos preuves, elles ne valent pas un clou. Par contre, moi qui appréciais généralement les vôtres, je vous regarderai désormais avec beaucoup de méfiance, car vous avez visiblement un souci.

          • Sophie Durand dit :

            @Herbert Sogno
            Peu me chaut que vous pensiez que j’ai un souci, moi je trouve que « céceluiquiditquiyest »…
            Pas besoin de preuves en effet, il suffit de lire, et c’est édifiant.
            Je trouve votre insistance vraiment étonnante…
            Bien à vous !

          • Herbert Sogno dit :

            @Sophie Durand

            « il suffit de lire, et c’est édifiant » : je crois que nous sommes finalement tombés d’accord. Et si ce n’était qu’édifiant, mais c’est aussi terrifiant et affreusement pitoyable, et tellement triste.

          • montecristo dit :

            Merci de m’avoir bien interprété !
            Je veux dire effectivement que si nous adorons Dieu différemment … il ne peut pas y en avoir plusieurs !
            Je m’efforce toujours de ne pas être trop long, donc je n’étaye pas . Vous l’avez bien compris !
            Et … compte tenu de la tournure de votre conversation, j’avais bien raison de dire à Sophie qu’elle ne sait pas lire !

          • Sophie Durand dit :

            @montecristo
            Dans votre premier comm vous écrivez : « C’est le même Dieu dans la mesure où les trois religions monothéistes adorent un seul Dieu créateur ! Il n’y en a pas plusieurs ! »
            et maintenant vous dites :
            « je veux dire effectivement que si nous adorons Dieu différemment … il ne peut pas y en avoir plusieurs ! »
            vous sentez la contradiction ?… Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement…et les mots pour le dire viennent aisément.
            Vous ne pouvez pas vous mettre en même temps dans deux optiques différentes. Dans votre premier comm, vous mettez allah et le Dieu des chrétiens sur le même pied d’égalité en disant que c’est le même Dieu créateur. Vous postulez donc l’existence d’allah et vous allez jusqu’à dire que c’est le même Dieu. Dans le second, vous venez dire qu’il n’y a qu’un Dieu créateur et que c’est le nôtre. Donc allah qui existait dans votre premier comm, soudain n’existe plus. Il y a là une contradiction flagrante. Un conseil : tournez votre plume dans votre encrier avant d’écrire. Ma position est différente : j’accepte le postulat de l’existence d’allah pour les besoins de mon argumentation et je dis que la création vue par l’islam a tous les défauts de l’islam. Je compare donc véritablement. Avant de chercher à insulter, vous feriez bien de réfléchir et d’être cohérent.

    • Julio dit :

      Le dieu des musulman a pour pseudo Allah, pour masquer son nom réel, Satan.

  11. franta dit :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Batailles_de_Mahomet
    religion d amour et de paix
    mohamet est leur modele, et les bobos sont leurs dhimmis collabos.

  12. Lara dit :

    Bien sûr que le clergé chrétien (et catholique en particulier) défend la religion des assassins usant des mêmes arguments : « C’est pas ça l’islam, padamalgame… » Et pour cause !!
    La loi de 1905, même s’il s’y est soumis (par obligation), lui est restée en travers de la gorge. Alors si par chance, l’islam réussissait à porter atteinte à l’ennemi commun (cette fameuse loi de 1905 abhorrée) et réussissait là où lui-même a dû se soumettre, il pense pouvoir en tirer bénéfice en s’infiltrant à sa suite dans la brèche.
    Mais surtout… il est assez con pour s’imaginer qu’en soutenant l’islam dans ses diverses revendications (construction de mosquées, nourriture halal, tenues vestimentaires, etc…) au nom de la liberté religieuse et de l’œcuménisme, les musulmans lui en seront reconnaissants et l’aideront à reconquérir ce que la fameuse loi de 1905 lui a fait perdre.
    Mais voilà, je ne suis pas sûre qu’une fois que l’islam aura obtenu ce qu’il revendique, il voit le clergé catholique du même œil. Après tout, c’est le vainqueur qui décide; pas son serviteur !
    Celui-ci devrait réfléchir et se souvenir, au lieu de penser qu’il sortira gagnant de ce marché de dupes, qu’en terre d’islam, il n’y a guère de place pour les Chrétiens; et surtout, que cette place (quand elle existe) n’est guère enviable.
    LONGUE VIE A LA LOI DE 1905 !!!!!!!!!!!!!!