Clichy : Taillade, Pina et Pécresse au secours de l’islam

Publié le 14 novembre 2017 - par - 13 commentaires - 1 370 vues
Share

Illustration : les Erinyes pourchassant Oreste après le meurtre de sa mère (William Adolphe Bouguereau, Les remords d’Oreste ou Oreste poursuivi par les Furies).

 

Les Erinyes : déesses infernales persécutant les humains qui n’appliquent pas la loi antique. Taillade, Pia et Pécresse, sous couvert de lutter contre les prières de rue, sont les meilleures alliées de l’islam.

L’affaire des prières de rue à Clichy remue le landerneau politico-médiatique.

Depuis 8 mois des musulmans disent merde au Maire, au Préfet, à l’État, aux non-musulmans, aux Français, la patriosphère dénonce, réclame l’intervention préfectorale, commente, tire la sonnette d’alarme… En vain.

Et voilà que, devant la bronca des élus, trois péronnelles se disent : « Tiens, c’est le moment de tirer parti de l’affaire. »

La première est Laurence Taillade dont nous avons dit tout le bien que nous pensions ici :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/11/05/forces-laiques-manifeste-contre-les-prieres-de-rue-mais-veut-supprimer-nos-jours-feries-chretiens/

La seconde est Valérie Pécresse qui, pour faire disparaître les prières de rue, propose… d’imposer le Concordat à toute la France, afin que le contribuable paye pour construire et entretenir des mosquées.

« A l’État d’organiser le culte en France… »

Le Concordat d’Alsace-Moselle permet de subventionner les cultes des 4 religions présentes en France en 1801 : catholique, protestante luthérienne, réformée et juive. Il rend même obligatoire l’enseignement religieux à l’école.

Et Pécresse voudrait créer un nouveau Concordat, pour toute la France cette fois, au bénéfice de l’islam.

Et tout cela pour quoi ? Pour que cessent les prières de rue.

« Nous avons besoin que l’espace public, la rue, soit paisible, qu’il n’y ait pas de trouble à l’ordre public », clame-t-elle aujourd’hui sur Europe 1, ajoutant que ces « prières de rue ne sont rien d’autre qu’un rapport de force qu’une association essaie d’établir avec la mairie. »

Ben voyons. Plus les musulmans bafouent la loi, plus les politiques changent la loi pour eux.

Élémentaire…

Pécresse est une islamo-collabo, une traîtresse de première catégorie, on le sait. Mais elle n’a rien inventé. Elle continue ce que Sarkozy avait initié en jouant les amitiés dangereuses.

Et qui plus est, quand on lit l’article qui lui est consacré on se rend compte que cette idiote ne sait pas ce qu’est le Concordat.

Rien, en somme, qui soit interdit par la loi actuelle… « Il faut qu’on récapitule toutes les situations où la loi de la République doit s’appliquer », tente finalement Valérie Pécresse, qui semble à ce moment nommer « concordat » un simple… rappel aux lois existantes.

Une entorse à la loi de 1905

En lâchant le mot « concordat » , Valérie Pécresse se met pourtant en sacré porte-à-faux avec la fameuse loi de 1905 qui définit la laïcité à la française. Sous le régime concordataire, institué en 1801 par Napoléon (pour contrôler le clergé) et mécaniquement aboli en 1905, l’État organise et finance les cultes ; il salarie des ministres des cultes ; il construit les édifices religieux, le tout dans le cadre du droit public. De ce système, il reste un résidu en Alsace et en Moselle, territoires qui étaient sous houlette germanique lors de la promulgation de la loi de 1905 et où le régime précédent est encore en vigueur. On peut, par exemple, y suivre des cours de religion dès l’école primaire.

La présidente de région n’est pas la première à invoquer ce régime. En 2016, après des paniques au burkini sur quelques plages françaises, il a été attribué à Bernard Cazeneuve l’idée de relancer un concordat avec l’islam en France, ce qu’il avait finalement démenti. Valérie Pécresse s’abrite d’ailleurs derrière l’ancien ministre de l’Intérieur, dont elle souligne sur Europe 1 qu’il est « un vrai républicain ». Reste que le concordat est une drôle de référence, pour faire respecter la laïcité plus « ferme » qu’elle appelle de ses vœux.

https://www.marianne.net/politique/laicite-valerie-pecresse-prone-un-concordat-avec-l-islam

 

Le Concordat imposé à toute la France, abolissant donc la loi de 1905, ils en rêvent, Les Républicains, c’était d’ailleurs une proposition de NKM pendant la campagne électorale.

En Alsace, les responsables Républicains veulent intégrer l’islam au Concordat.

Nathalie Kosciusko-Morizet (LR) l’a proposé lors d’un entretien avec Marianne : « Je veux faire rentrer l’islam dans le concordat pour pouvoir avoir en Alsace-Moselle, une université de formation qui délivrera une certification publique. Et à terme quand on aura fait suffisamment de formations, pouvoir exiger qu’un imam qui prêche en France ait obligatoirement cette certification publique. La troisième proposition concerne l’enseignement de l’arabe. Il faut proposer un enseignement dans un cadre public » (source: Marianne).

Le député du Haut-Rhin Arlette Grosskost (LR,) elle, suggère d’examiner les vertus du régime du concordat existant en Alsace – régime en vertu duquel la région finance et organise les cultes catholique et protestant –, et d’y intégrer l’islam. « Faisons l’expérience de l’intégration de l’islam dans le régime concordataire ! L’islam est la deuxième religion de France. Il faut arrêter de se fermer les yeux, on ne reviendra pas en arrière. Il faut permettre aux gens d’exercer leur religion dans des conditions dignes » (source Le Monde)

François Baroin, en janvier 2015 sur BFMTV, proposait d’utiliser la terre concordataire alsacienne pour « y loger une fondation islamique pour accueillir les fonds étrangers sous surveillance de l’état pour aider les représentants des musulmans sur tout le territoire à obtenir des financements. » Lors de la même interview avec Jean-Jacques Bourdin, ce proche de François Fillon ne manquait pas d’imagination pour accélérer l’islamisation : « On peut proposer des baux emphytéotiques (ndlr: loyers gratuits sur terrains communaux), on peut proposer des accompagnements de financement par des associations culturelles, il y a des moyens qui ne sont pas des contournements mais qui sont des moyens d’accommodement intelligents pour permettre à une religion de pratiquer son culte » (regarder l’interview).

http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/05/en-alsace-les-proches-de-fillon-veulent-integrer-lislam-au-concordat/

Nous en sommes donc à l’étape suivante : non seulement il faudrait intégrer l’islam aux 4 religions de notre pays mais il faudrait, en sus, lui faire un statut identique sur TOUTE LA FRANCE.

Cela fait partie des objectifs de Macron, si l’on en croit les Macronleaks. Personne ne s’étonnera de voir l’appel de Juppé à travailler avec En Marche pour les Européennes de 2019.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/06/makronleaks-abolition-de-la-loi-de-1905-et-nationalisation-des-mosquees-au-programme/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/13/dramatique-bauberot-qui-veut-abolir-la-loi-sur-le-voile-a-lecole-conseiller-de-macron-sur-la-laicite/#comment-590375

Quant à Céline Pina, qui fait encore illusion chez certains des nôtres, demandez le programme !

Extraits :

« Ceux-ci construisent leur démarche de sectarisation et leur politique de recrutement sur la haine et le ressentiment. Or, rien de mieux que l’appel à défendre une religion et des fidèles, présentés comme humiliés dans leur foi par une société intolérante, pour susciter l’indignation et lier toute une communauté. La victimisation est souvent la première marche de la radicalisation. »

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/11/11/31003-20171111ARTFIG00099-celine-pina-lettre-ouverte-au-ministre-de-l-interieur-au-sujet-des-prieres-de-rue-a-clichy.php

La victimisation première marche de la radicalisation ? Comme si la victimisation n’était pas une pratique constante et courante des musulmans de France. Comme si tout cela n’avait pas pour but d’imposer l’islam pour tous et partout, et, avec lui, la charia.

On se demande bien pourquoi elle attaque le député de la circonscription qui n’a pas, jusqu’à preuve du contraire, de pouvoirs de police dans une municipalité… Ça pue son règlement de compte politique.

Et elle a beau jeu de dénoncer le clientélisme… Cela fait 8 mois qu’elle se tait. Pour qui roule-t-elle ?

Comment peut-elle dénoncer les prières de rue comme mode de conquête territoriale et ne pas parler de l’islam ?

« Une confusion entretenue à dessein: la prière de rue a déjà été utilisée comme mode de conquête territoriale. Dans son livre, rue Jean-Pierre Timbaud, Géraldine Smith raconte comment, alors que la mosquée était moitié vide, des prières étaient organisées dans la rue pour marquer le territoire, montrer qui étaient les maîtres et faire pression sur les élus, mais aussi les habitants qui comprennent vite qui détient le pouvoir de leur nuire au quotidien. »

La réponse est simple : elle fait partie des réseaux de Manuel Valls, auxquels appartient Laurence Taillade. Cela n’étonnera personne. Nous avions déjà mis à jour son double jeu, ses trahisons :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/20/chapelle-pajol-celine-pina-a-le-culot-de-renvoyer-dos-a-dos-identitaires-et-islamistes/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/04/celine-pia-est-courageuse-sur-lislam-mais-a-des-peaux-de-saucisson-sur-les-yeux-a-propos-du-fn/

Elle est donc dans sa logique pernicieuse : reconnaître l’islam, lui donner des gages de respectabilité et faire croire à l’opinion publique qu’il y aurait un vrai islam, modéré, sans attentats, sans prières de rue… qui n’aurait rien à voir avec le véritable islam.

Céline Pina contribue, comme Pécresse, comme Laurence Taillade, à l’islamisation de la France et à son passage sous régime de Charia, avec de bons musulmans d’un côté et d’autres… qui saliraient l’image du véritable islam.

« Ce qui se joue à Clichy n’est donc pas une lutte pour que les musulmans puissent pratiquer leur culte dans de bonnes conditions, ce qui serait tout à fait entendable, mais un rapport de force où il convient de montrer que la puissance de la foi et le refus d’obéir à la loi font reculer toutes les autorités constituées. »

La messe est dite, et comme Macron, en bon manipulateur, attend que la société civile, écœurée et épuisée par les prières de rue, craque et accepte l’inimaginable, le pire est à venir. Abolition de la loi de 1905, concordat imposé à la France pour l’islam… Tout est possible tout est prêt. Clichy laboratoire des expériences de Macron pour nous tuer.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/11/11/clichy-macron-pousse-les-francais-les-uns-contre-les-autres-a-cause-des-musulmans/

Christine Tasin

Share

Poster un Commentaire

Notifiez de
800

@ Gérarrd Brazon : Céline Pina certes a produit des articles intéressants, mais sa rhétorique prête parfois à confusion, notamment l’usage qu’elle fait de la notion d' »identitaire » qui, dans son discours, renvoie parfois à des musulmans. D’où l’impression que les identitaires et les musulmans sont renvoyés dos à dos.

Celine Pina est d’abord une socialiste. Une socialiste est par définition sûr de son fait, de son discoyrs ‘humaniste », y comoris avec un gros gravuer dans la chaussure, butée au point de s’enfermer.
De la à dire:
« Céline Pina contribue, comme Pécresse, comme Laurence Taillade, à l’islamisation de la France et à son passage sous régime de Charia… » Je trouve que la demonstration est tellement exagérée qu’elle s’annule de facto. Son action et son livre dit tout le contraire. Elle ne souhaite pas la Charia. Comme moi je ne veux plus de socialistes au pouvoir…
Bien à toi Christine.

L’islam doit être tenu à l’écart de 1905 (sauf à en respecter les règles) et d’un Concordat qui serait une Soumission !
Séparation de l’Eglise et de l’Etat ? Oui !
Confusion islamique entre les deux ? Non !

Nos élus ont compris que l’islam était le harki providentiel des mondialistes, le parfait supplétif pour qu’enfin les nations occidentales trépassent. Donc ils favorisent l’islam prêts à en faire si nécessaire la première religion de France et d’Europe. Déjà, ce palier fera jouir les anticléricaux et autres athéistes fanatiques, tels l’inénarrable Onfray qui de son propre aveu préfère la France islamique à la France patriote, trop rance à son goût. Pour nos « élites » intellectuaillonnes, va donc pour la nouveauté, y compris sous le joug, Soumission de Houellebecq leur montrant la voie qu’ils se préparent à suivre sans vergogne. Mais pour… lire la suite

Il n’y a qu’un seul islam,il faut bien se mettre ça dans la tête ;il n’y a pas de version light .
Si on ouvre la porte de la bergerie,ce sont des loups qui vont s’y engouffrer .

Les collabos sont dans la plaine ;ils sont de la même engeance que ceux des années 40;
à une nuance près : ils sont davantage guidés par la peur que par les convictions .

Les Pécresses, Pina, Taillade Nkm , Baroin ne sont que des poules mouillées. Ils ne sont pas crédibles. Aucun intérêt. Ignorez-les

Il faut bien comprendre c’est que les « prières de rue » découlent du même principe que les chiens qui pissent sur les endroits où ont pissé les autres chiens pour marquer leur territoire.

Vous vous trompez deux fois :

– ce que le gouvernement craint le plus c’est vous.
– ce que le gouvernement préfèrerait le plus c’est que nous dirigions nos critiques sur les colored plutôt que sur nos gouvernants.

Mais vous vous trompez moins que le gouvernement :

– vous savez que le statu quo est justement ce qui a vécu et que le processus de décolonisation est définitivement engagé
– vous savez que des trois, du gouvernement, des colored, des desouche, le seul à avoir les moyens de sa politique, c’est vous

moi j’ai plus la haine contre la mafia au pouvoir que contre ceux qui en profitent car à leur place on ferait sans doute pareil.
pour eux ce serait la valise ou le cercueil comme ils ont fait pour nous..
en revanche nos islamo collabo: la corde! ou la guillotine.

pécrAsse kokomorizet…..vous voyez bien que c’est kifkif gocho…
meme politique avec juste quelques variantes.

Ils font tout pour qu’une guerre de religion ravage le territoire et crée le chaos. Avec une société basée sur des communautés la démocratie n’est plus possible car la communauté majoritaire imposerait ses positions aux autres. Après le chaos c’est donc la dictature qui nous attend tous.Pour éviter cette évolution il n’y a pas d’autre solution que l’interdiction de l »idéologie de l’islam ( et que ceux qui s’y réfèrent aillent dans un des 57 pays musulmans).Le premier objectif des politiques devrait d’être d’éviter la guerre. Certaines idélogies sont incompatibles avec d’autres et c’est le cas de l’islam ( interdiction de… lire la suite
Comment voulez vous interdire l’islam alors que des élus en font l’apologie avec l’aberration du concordat ? L’islam ne sera pas interdit regardez tous ces politiques collabos qui ont des idées antirepublicaines ( l’islam étant l’opposé des Droits de l’Homme et de la République ) pour les musulmans et la pratique de l’islam . Ils sont TOUS à côté de la plaque les Français n’en peuvent plus des musulmans et encore moins de leur marquage de territoire en vue de faire élire des gens (on se doute de quels partis ) à leur service . Avec les musulmans il faut… lire la suite
wpDiscuz