Climat : les charlatans du réchauffisme rééduquent les députés de gauche

Un certain Christophe Cassou, prédicateur gauchiste du CNRS, et son comparse Matthieu Orphelin, militant écolo qui fut parlementaire, se sont associés pour recycler nos députés. Il y a du camp de rééducation dans l’air chez les Khmers verts.

154 élus, pratiquement tous de gauche, sont retournés à l’école, sous une tente double qui évoque les petits cirques des villages d’antan. Avec un calicot proche des  couleurs LGBT.

Il est pour le moins troublant que le préfet Leboche si avare d’autorisations pour l’occupation de l’espace public, ait permis l’installation de ce souk néo-zadiste pendant 3 jours, du 20 au 23 juin, à seulement 400 mètres de l’Assemblée.

Zéro pointé en histoire pour les réchauffards !

En 994, Hugues Capet régnant, l’absence prolongée de pluies assécha les fleuves et les lacs, asphyxiant les poissons. La chaleur enflamma des forêts entières avec leur gibier et anéantit les prairies, les moissons et les troupeaux.

Une reconstitution modélisée de ces phénomènes extrêmes conclut à des températures égales ou supérieures à 42°C pendant au moins 6 à 8 semaines. Les clercs de l’époque évoquent une « chaleur infernale » pendant près de 3 mois !

Des canicules de plusieurs mois, tarissant puits et fontaines, faisant des fleuves de simples ruisseaux, détruisant les récoltes tandis que hommes et bétail mouraient littéralement de soif puis de faim, on en connut 8 majeures jusqu’en 1682. Les plus meurtrières furent celles de 1540 et de 1636 qui tuèrent 500.000 Français.

En 1684, l’Académie Royale des Sciences releva pendant plus d’un mois à Paris, une température constante d’au  moins 35° à l’ombre, selon l’échelle de Torricelli.

Le climat se dérégla à nouveau en1694, en 1701, 1718 et 1719 faisant 700.000 morts. Puis en 1767, 1778, 1803, 1817, 1825, 1842, 1858, 1875, 1893. Et ça continua ainsi jusqu’au XXème siècle.

Si les astrologues du GIEC oublient la canicule de 1911 qui fit 45.000 morts en France (contre 19.000 pour celle de 2003 attribuée au prétendu réchauffement) sans doute préfèrent-ils taire qu’on a connu pire : 56,7°C enregistrés en Californie en juillet 1913 et 50°C à Dunbrody en Afrique du Sud en novembre 1918.

Le réchauffisme est une religion laïque comme était le communisme

Avec son dogme, ses rites, ses messes, son haut et bas clergé, ses ouailles, sa sainte gourde et sa bureaucratie lourde, sa propagande omniprésente, ses interdits alimentaires (« devenez végétariens pour sauver le monde !») et son inquisition médiatique prompte à punir de la mort sociale les blasphémateurs et les hérétiques.

Bien entendu cette attitude ne favorise pas un débat scientifique, que de toute façon les réchauffistes esquivent en traitant par l’anathème et l’excommunication leurs contradicteurs. On ne discute pas avec le diable !

Interdit de douter des prédictions extravagantes du GIEC

En 1989, Henri Sannier présentateur de JT français annonçait Waterworld avant 10 ans, l’envahissement par la mer de toutes les villes côtières et l’engloutissement des îles basses, d’après le bureau de l’environnement de l’ONU, précurseur du GIEC.

Tandis que, pour ne pas être en reste, ses confrères en rajoutaient des tonnes :

Plus de neige en France dès 2010

Submersion des deltas des grands fleuves dans les 20 ans à venir,

Engloutissement des atolls du Pacifique au plus tard en 2020

Fonte des glaciers de l’Antarctique dans le même laps de temps,

Disparition des « neiges éternelles » de l’Himalaya avant 2030

Fort heureusement, rien de tout cela ne s’est produit :

La neige continue à tomber l’hiver dans les zones tempérées, et depuis 2015, au Brésil, au Sahara et en Arabie où il a commencé à neiger,

Les deltas se sont légèrement développés en se modifiant grâce aux apports des alluvions et aux dépôts sédimentaires des courants marins,

Les atolls sont stables ou sujets à un exhaussement progressif du fait de la sédimentation des rivages et des mouvements verticaux de la lithosphère,

Les glaciers himalayens gagnent et perdent régulièrement en épaisseur et superficie selon des mouvements cycliques connus,

Les mesures au sol comme les vues satellite s’accordent sur un refroidissement  constant de l’Antarctique depuis 40 ans, impactant tout l’hémisphère sud. On vend à Tahiti des couvertures polaires tandis que des otaries nagent dans nos lagons.

Les prévisions du GIEC, colportées par Greta et d’autres simples d’esprit, ont déclenché des vagues de démissions de chercheurs qui ne veulent plus être associés à leurs élucubrations. Mais ces scientifiques sérieux sont interdits de séjour sur les médias main stream, censurés sur les RS et déréférencés sur les moteurs de recherche.

Les réchauffards, des « scientifiques » entre pataphysique et incantations !

L’évolution des climats dépend d’une multitude de paramètres, la plupart aléatoires, qu’on peut sérier séparément mais dont on a du mal a démontrer l’inter connectivité.

La plus énorme erreur est de vouloir fixer des tendances s’appliquant partout de la même manière, avec une obsession maniaque : Prédire un réchauffement global. Avec une cécité ahurissante attribuant un rôle prépondérant au CO2 responsable de tout.

C’est totalement ascientifique car le principal gaz à effet de serre est la vapeur d’eau. H2O représente 2% de l’atmosphère soit 50 fois plus que CO2 (= 0,04%)

Or dans les modèles du GIEC, le CO2 vire à l’idée fixe quand, dans l’atmosphère il est mélangé à la vapeur d’eau qui possède de larges bandes d’absorption qui recouvrent en intensité et fréquences celles du CO2 avec un ratio de 50 pour 1

C’est la vapeur d’eau qui absorbe par saturation la quasi-totalité de la chaleur, soit 90% des infrarouges, le reste étant imputable à d’autres gaz comme l’ozone ou le méthane. Mais la chaleur ne s’accumule pas par additions successives !

En outre, les « savants » du GIEC oublient l’effet du gradient thermique vertical : L’air chaud monte et perd 2°C/1.000 pieds. Quand il fait 25°C au sol, il ne fait plus que 12°C à 2000 m.

Enfin le GIEC ne tient pas compte de l’accélération du cycle de l’eau qui se traduit avec la chaleur par un épaississement des couches nuageuses, avec pour effet d’accroître l’albédo de la terre et donc de renvoyer davantage de rayons solaires vers l’espace, diminuant ainsi l’effet de serre et le réchauffement tant redouté.

Pensée unique et pensée magique

Les cycles climatiques courts (siècles) et intermédiaires (millénaires) sont fonction d’abord de l’activité solaire, à laquelle il convient d’ajouter pour les cycles longs, une incidence plus marquée des variations d’orbite de la terre, des changements de son inclinaison et de son axe de rotation. Avec à la marge les grandes éruptions volcaniques. Ce sont les paramètres de Milankovitch.

https://www.youtube.com/watch?v=FTzmqjDNMmM

Les paramètres de Milankovitch ont été validés par la science expérimentale. Par l’analyse des isotopes de l’oxygène dans les glaciers, la paléoclimatologie confirme les corrélations réchauffement-refroidissement avec les éruptions solaires et les ralentissements d’activité de notre astre.

La cyclostratigraphie entérine la théorie astronomique des climats, par l’analyse des cycles sédimentaires qui sont autant d’indicateurs dans les dépôts carbonés stratifiés, de l’influence de la précession, de l’obliquité et de l’excentricité.

Sur des périodes plus courtes de l’ordre de 10.000 ans, la dendrochronologie étudie des cernes des arbres y compris fossilisés, révélant la succession des période chaudes, froides, sèches, humides et leur durée.

Mais qu’importe ! Les réchauffards sont persuadés de savoir distinguer le Vrai du Faux et le Bien du Mal, comme Greta voit et sent le CO2.

Ils annoncent des cataclysmes qui correspondent à des événements climatiques extrêmes comme on en a toujours connu, en taisant qu’en 1931 : 3,7 millions de personnes sont mortes du fait de catastrophes naturelles. Pour 11.000 seulement en 2018. Alors qu’entre temps, la population mondiale a quadruplé.

Pour ces cuistres, les modèles ne peuvent pas se tromper !

Or ce ne sont que des constructions intellectuelles spéculatives reposant sur des a priori. En théorie, les modèles s’articulent sur des systèmes d’équations différentielles i.e qui cherchent à établir des relations entre des fonctions inconnues et leurs dérivées aléatoires. Du solide quoi !

Une aura de science sert à impressionner les crédules, servie par des « intellectuels » portant blouse et barbe blanches, dignes et sérieux, renforcés par des escouades de jeunes ambitieux au léger vernis, abondant leur verbiage de termes de pataphysique.

Or il faut rappeler cette évidence : un modèle ne rend que ce qu’on y a mis dedans. Le cas le plus symptomatique est la courbe en crosse de hockey de Mann, le Saint Graal du GIEC, abandonnée après que le MIT l’ait qualifiée « d’artefact mathématique médiocre », et la justice de « fraude caractérisée ».

Son auteur avait tout simplement lissé 1000 ans d’évolution climatique, gommant l’optimum médiéval et amplifié le léger réchauffement observé depuis le petit âge glaciaire. Cécité ou complicité, personne n’avait rien vu. Ou n’osait protester.

Loin de la méthode scientifique classique, hors physique quantique, consistant à observer et répertorier des faits, puis à chercher des corrélations suggérant des tendances permettant d’en tirer une loi, avant d’en vérifier les déterminismes lors d’expérimentations renouvelables, en soumettant sa méthodologie à ses pairs…

Les agents de propagande du GIEC assènent des axiomes se renforçant les uns les autres, ne retenant que les données les confortant, et écartant, modifiant ou marginalisant celles incompatibles avec leurs conclusions prédéterminées ! Et ceci aboutit à un paradigme présenté comme irréfragable.

J’appartiens à une génération à la fois cartésienne et contestataire. Non seulement on appliquait à la lettre les schémas d’analyse critique du discours de la méthode, mais avec une suave perversité on se délectait à étriper les vaches sacrées pour voir ce qu’elles avaient dans le ventre.

Aujourd’hui, je suis stupéfait de constater la soumission et l’absence de réflexion personnelle chez la plupart des jeunes scientifiques qui s’alignent de façon pavlovienne sur les vaticinations d’une mongolienne médiatisée. Abdication de la raison au profit de la pression sociale !

Vous osez discuter ? On vous donne vos huit jours ! Au nom d’un prétendu consensus qui proscrit le doute…

Parmi les victimes les plus emblématiques de la vindicte réchauffiste :

Hendrik Tennekes viré du poste de directeur de la recherche de l’institut météorologique hollandais,

Aksel Winn-Nielsen, ancien directeur de l’Organisation Météorologique Mondiale,

Peter Ridd universitaire à la James Cook University du Queensland renvoyé pour avoir attribué le dépérissement des coraux à la pollution marine liée aux rejets industriels et domestiques, et à la prolifération d’algues et d’animalcules qui colonisent le corail. Au lieu de dénoncer le soi-disant réchauffement anthropique.

Suzan Crockford docteur en zoologie virée de l’université de Victoria pour avoir dénoncé le détournement de photos d’ours blancs cachectiques, cancéreux ou grièvement blessés, dont l’état de faiblesse était imputé au réchauffement climatique. Quand loin de disparaître, leur population s’est accrue de 50% depuis 20 ans !

Demain le refroidissement climatique ?

https://www.youtube.com/watch?v=Vz-3KC08cX8

Pied de nez au GIEC et à ses astrologues, des astrophysiciens se fiant à une baisse constante de l’activité solaire ont émis l’hypothèse qu’on pourrait connaître une période glaciaire de quelques siècles semblable à celle du  minimum de Maunder , à partir de 2030.

Ce n’est pas irréaliste dans la mesure où la légère hausse de température (1,2° C en 140 ans) a marqué une stase entre 2000 et 2015, avant de repartir à la baisse.

Ferez-vous partie des survivants après le Grand Gel ?

Christian Navis

https://climatorealist.blogspot.com/

 

 

 

image_pdfimage_print
18

32 Commentaires

  1. Excellent article.

    Il y a débat sur le proportion de vapeur d’eau dans l’atmosphère, qui varie entre 1% et 4% selon les estimations. 2% est peut-être un bon chiffre, mais ça vaudrait le coup de le sourcer.

    Quoiqu’il en soit, ça ne change pas grand chose. Le CO2 est ridiculement minoritaire par rapport à la vapeur d’eau, et sa concentration ne change en aucun cas l’ordre de grandeur de la quantité des gaz à effets de serre dans l’atmosphère, complètement dominée par la vapeur d’eau. Il faut vraiment n’avoir aucun sens physique pour attribuer au CO2 tous les maux.

    • Disons que 2% me semble une moyenne acceptable entre l’air au dessus des pôles et des déserts d’un côté, et des océans et des zones tropicales de l’autre.

    • Excellent article, en effet.
      J avais écris un petit article a ce sujet, pas autant développe.
      J y avais rappelle les cycles de onze ans des taches solaires. le volcanisme, les courants marins qui changent
      , l’axe terrestre qui change l inclinaison de la Terre etc.
      Pour l exemple j avais explique qu a l époque de Charlemagne, le climat était bien plus chaud que de nos jours.
      Pour dire que les « ecolos escros » et le GIEC ne font pas de la science mais de la religion vaudous. La science des marabouts en fait.
      Je me rappelle qu’en 1970, a la TV on disait « en l’an 2000 on aura une aire glaciaire ».
      On vit dans un monde fait pour la promotion des médiocres. Triste.
      Bonne journée les amis. Dixit un certain Pierre.

      • Et le pole magnetique qui bouge sans cesse
        Mais les escrolos l ignorent.

  2. « En théorie, les modèles s’articulent …..des fonctions inconnues et leurs dérivées aléatoires. »

    Les équadiffs et équations aux dérivées partielles ne sont pas en cause dans votre argumentation, restez crédible ! Les équations de Maxwell sur l’électromagnétisme sont aussi des équations aux dérivées partielles, pourtant tellement justes et utiles !

    Ce que vous pouvez (et devez dire), c’est juste que les équations aux dérivées partielles utilisées dans les 4 modélisations classiques du climat approuvées par le GIEC sont fausses , simplement par le fait qu’aucun de ces modèles n’arrive à retracer le climat sur une période de plus que quelques centaines d’années, et on peut autant falsifier une équadiff qu’un budget pour qu’elle colle bien à ce que le politicien veut dire. C’est ça le truc essentiel.

    Donnez moi n’importe quelle courbe qui vous arrange et je vous donnerai sous un jour ou deux l’équadiff correspondante !

    • Il me semble que les équations de Maxwell-Lorentz pourraient s’appliquer aux variations du rayonnement magnétique et thermique de notre étoile… Dont les observations vont plutôt dans le sens du froid que du chaud !
      Sinon les équations différentielles en climato appliquent les lois de la physique, de la chimie et de la mécanique des fluides, mais dans une logique trop probabiliste.
      La planète est subdivisée en grilles tridimensionnelles où on reporte sur chacune des séquences à extrapolations dont les conclusions sont fixées a priori.
      Pas de surprises, puisqu’on a programmé dans chaque case 3D les écarts thermiques « attendus » en fonction du rayonnement solaire « envisageable », des vents « possibles », de l’hydrologie « envisageable » et de l’humidité « plausible ».

  3. L’auteur parle (avec raison) de la dendrochronologie, qui étudie l’évolution des températures passées par l’examen des cercles concentriques des troncs d’arbres.
    Il aurait pu rajouter que le GIEC a essayé la méthode pour évaluer les changements de température à venir.
    Cette technique ne fonctionne absolument pas, même au GIEC ils ont dû en convenir.
    L’ennui, c’est que ces tordus ont conservé les résultats obtenus à partir de leurs expérimentations foireuses.

  4. Les religions sont en effet l’opium du peuple : climat, covid, islam, … dans nos pays occidentaux (donc à l’ouest), le christianisme a déjà perdu sa part principale de religiosité… on ne brûle plus personne sur les bûchers, donc on perd toute crédibilité 🙂

    Propager la peur est aussi inhérent à la religion : « je vous fais peur, faite pénitence » (stop co², vaxxin, burka et décapitation égorgement), faites gaffe si vous ne voulez pas aller en enfer. (Ref Huxley / Orwell pour les plus connus, mais il y en a tant d’autres)

    La peur, le péché, les confessions, l’autocritique, les indulgences, on pensait en être progressivement sorti, mais ça revient à fond, et le pouvoir connaît bien les moteurs d’asservissement d’un peuple décérébré, et il les utilise.

    Évidemment les gens qui comme moi sortent ce genre de chose sont des vilains complotistes, méritant une rééducation sévère.

  5. C’est marrant, mais les comportements de ces rechauffards stupides et dictatoriaux me font penser aux comportements des groupies et des illuminés qui ont adoré le manipulateur diviseur Zemmour sur RL!

    • Bébert tu pourrais pas arrêter tes commentaires obsessionnels et, le cas échéant, tout simplement fermer ta g…?!

    • Albaredes…. ça me fait penser à un comédien disparu, Jean Paredes, qui lui, était très drôle et très talentueux. Tout le contraire de vous, super lourdingue qui rabâche toujours les mêmes bêtises à propos d’Eric Zemmour. Vous êtes bien loin d’avoir son intelligence, donc des deux, c’est vous le niais et l’idiot indécrottable.

  6. TRÈS bon papier M Christian Navis !!! Excellent, à republier à la première occasion. Même les cycles de Milankovitch y sont évoqués, j’en ai parlé il y a des années déjà sur d’autres forums. En fait le RCA est une imposture, l’effet de serre du CO² n’ayant JAMAIS été démontré par quelqu’un de sensé; toute cette imposture sert uniquement à nous PRIVER de ressources énergétiques peu onéreuses pour indexer et taxer nos consommations (nos libertés) : « Crédit carbone épuisé ». Vous avez été « désactivé ».
    https://insolentiae.com/dictature-ecologique-la-cb-du-credit-mutuel-qui-surveille-vos-depenses-carbone/

  7. Rappelons que le CO (monoxyde de carbone) est toxique alors que le CO2 est indispensable à la vie sur terre (sans CO2, plus d’arbres donc plus de production d’oxygène) et n’est nocif qu’à forte concentration (donc, dans les endroits clos, sinon nous serions déjà tous morts).
    Cette confusion des deux est volontairement entretenue par les charlatans du Giec.
    Avec ceux-là, le PADAMALGAM ne fonctionne pas, c’est l’intérêt financier qui les motive.

    • Ces especes de voyous du GIEC et autres ordures écolos cachent tres bien le fait que 950 millions de vehicules actuel sur toute la terre , gaz , essence , gasoil etc etc ne produisent que 2,5 a 2,8 % de tout le CO2 terrestre rejeté par tout ce que l’on veut , et comme il faut trouver un bouc emissaire taxable ces ordures d’écolos ont reçu l’ordre d’en HAUT ??? de s’en prendre au vehicule qui sont taxables eux et non les paquebots de luxes , les jets privés et la grosse industries .On ne touche pas aux riches possesseurs ,mais aux peuples oui c’est si facile …

  8. La voiture électrique c’est écolo ? 20 000 litres d’eau pour étendre un incendie sur une voiture Tesla. Et voyez dans quelles conditions les pompiers ont réussi à l’éteindre . Imaginez les conséquences si ce feu avait prit sur une autoroute, dans un parking souterrain ou le garage de votre maison
    https://qactus.fr/2022/06/24/usa-les-pompiers-de-sacramento-ont-utilise-plus-de-20-000-litres-deau-pour-eteindre-completement-une-voiture-tesla-qui-ne-cessait-de-se-rallumer/

    • Non! aux VÉHICULES ÉLECTRIQUES, OUI!AUX MOTEURS THERMIQUES .
      Non! aux escrologues et lobbys verts.

  9. ILS SONT FOUS et completement givrés ; Avec un de mes fils l’autre jours on a fait un calcul simple que tu vas comprendre .Il existe une relation simple entre le poids specifique de l’eau et de la glace .Je t’explique c’est un calcul si simple , moi qui suis con je l’ai compris tout de suite , toi tu es un Homme d’action donc superieur a la larve que je suis …..ahahahhahhaha ……bon ne dit rien , c’est pour te prouver que les VERTS de gris sont cons .
    .Tu prends une piscine remplie de 20 M3 d’eau , peu importe la surface mais la hauteur de l’eau est de 2 metres .Tu mets dedans un bloc de glace de 1M3 ( hauteur d’eau 2 metres ) poids du m3 de glace 930 kg .Le poids de l’eau est de 1000 kg le M3 .
    Ne pas oublier que la glace est formée d’eau et de bulles d’air et autres gaz divers …Donc si le M3 de glace fond , il ya aura melangé a l’eau 0,931 KG d’eau soit 931 decimetre cube et non 1000 decimetre cube d’eau ,

  10. (SUITE) donc la glace fondu le niveau de l’eau de la piscine va etre de 1,97 metre de hauteur , parce que le metre cube de glace qui faisait monter l’eau a 2 metre est devenu 0,930 m3 d’eau et mieux : les 0,069 M3 sont en grande partie la surface-volume de glace des icebergs ou de la banquise qui reste hor de l’eau donc ? Newton et Archimede avaient raison !!!!

  11. (SUITE) et si toute la glace des poles fondait la hauteur d’eau du monde baisserait ou resterait STABLE … ET NE MONTERAIT PAS FORCEMENT JUSTEMENT , La montée des eaux peut venir de la dilatation de l’eau par rechauffement et des disputes du Giec et compagnie …On oublie les milliards de M3 d’alluvions qui depuis des millenaires sont chariés dans les oceans par les fleuves et autres rivieres et bien d’autres phenomenes qui remplissent le fond de la mer et augmente son volume , rien ne se perd , rien ne se crée …Newton et Archimede avaient raison !!!!
    LES VERTS DE GRIS ??? DES SALOPARS FOUS ……qui ne savent meme pas qu’une éolienne ou eomerde est INRECYCLABLE ….

  12. excellent – mais comme ils sont hystériques et particulièrement idiots ils ne savent pas que le climat est en perpétuelle évolution – pour leur permettre d’exister, sans quoi ils disparaitraient, rien de mieux que l’imposture climatique et ses prévisions tellement à long terme qu’elles sont invérifiables par le commun des mortels : derrière toute cette imposture des lobbies financiers puissants

  13. Sur la vapeur d’eau.
    Est-ce de la vapeur d’eau ou des micro gouttelettes ?
    La durée de vie de la « vapeur d’eau » et du CO2 dans l’atmosphère sont-elles du même ordre ?

    • @Tiram
      Est-ce de la vapeur d’eau ou des micro gouttelettes ? cette histoire là vous n’en avez rien a faire , vapeur ou goutelettes kif kif , goutelette = vapeur concentrée , dormez tranquille vous etes a l’abri sous votre toit .
      La durée de vie de la « vapeur d’eau » et du CO2 dans l’atmosphère sont-elles du même ordre ? la durée de vie de chacun est differente , la vapeur d’eau vient du rechauffement de votre bouilloire a thé ou de la mer chauffée par le soleil , et cette vapeur va aller se balader dans l’atmospher qui si elle rencontre un milieu froid , cette vapeur va se reconcentrer en goutelette et retomber sur le toit de la maison ou vous dormez paisiblement …

      • Merci de votre réponse.
        Malheureusement elle vous disqualifie, un peu.
        Je suis donc déçu:
        -les gouttelettes ne sont pas de la vapeur concentrée.
        -quant à la durée de vie , c’est l’imprécision totale et vous coulez vos arguments en disant : « si elle rencontre un milieu froid , cette vapeur va se reconcentrer en gouttelettes et retomber sur le toit de la maison » donc son passage dans l’atmosphère est au moins en partie très peu durable, le CO2 lui ne va pas retomber sur mon toit au premier froid.
        Mais votre remarque : »cette histoire-là vous n’en avez rien à faire », j’espère que c’est de la précipitation.
        Je suis par ailleurs convaincu de la « magouille » du réchauffement d’origine anthropique depuis longtemps puisque j’aimais beaucoup le site pensee-unique de J.Duran. Si l’on veut convaincre, on ne peut pas être approximatif (c’est sans doute pour ça que je n’écris pas).

    • ( suite )Tant qu’au CO2 aujourd’hui vous partez travailler votre chaudiere a mazout et votre voiture vont en produire toute la journée , vos arbres vont se goberger de ce CO2 pousser merveilleusement et grandir avec de belles feuilles vertes , quand vous rentrerez ce soir , pour vous remercier , vos arbre relacheront dans l’air ambiant une belle dose d’oxygene pur dans l’atmosphere , vous pourrez d’un coup de voiture qui roulera merveilleusement plus a l’aise , aller voir le coucher de soleil au bord de la mer ,car votre moteur se goinfrera d’oxygene et demain dimnanche , essayez d ‘aller faire une marche a pied si vous pouvez pour ne pas faire attraper une indigestion de CO2 a vos arbres , les nourrir la semaine ILS SONT CONTENT , mais quand meme pas une indigestion et tout le monde sera content …moyennement c’est bien , peu ou trop il faut un juste milieu ..

      • Je renonce, vous êtes poétique et c’est très bien.
        Mais les arbres produisent du CO2 (respiration) le jour et la nuit mais de l’O2 seulement le jour (photosynthèse) donc il y a une erreur.
        Mais est ce important ?

        • Faux , on ne parle que du CO2 , vous mélangez tout et n’importe quoi , exactement comme la vapeur d’eau se recondense se trouvant dans une atmosphère rafraichie , observez une loco a vapeur et l’eau qui coule autours des cylindre de pistons la vapeur s’etant reconcentré , révisez révisez il en restera toujours quelque chose a moins que vous soyez un écolo obtus ce qui se comprend mieux , donc continuéz a fabriquer du CO caca cela se comprend .
          Par contre 99,9999 % de l’humanité sait parfaitement que la nuit les arbres rejettent du bon oxygene après s’être gobergé de CO2 toute la journée …Demandez a jadote le roi ecolo il vous expliquera comment 2 + 2 font 11 .

  14. IL y a de la pollution, modification du climat, certes.
    Cependant a-t-il été analysé le principe de la précession et obliquité , toujours intéressant?
    Quand aux alcoolos qu’ils balaient d’abord devant leurs portes.

    • @Charles , bonjour , justement un sujet un peu en lien avec le votre , il paraitrait , que depuis quelques années ? pas moyen d’en savoir plus , il se serait produit une tres legere variation de l’axe de rotation de la terre degré PLUS ou MOINS ??? pas moyen de savoir la verité , evidement sur certaines parties du globe et pour des questions de deplacemnt des masses maritimes , baisses et montées des eaux par rapport a certaines terres .
      On en a raconté tellement sur la terre qu’on ne sait plus ou on en ait.
      Les rUsses ayant declanchés il y a quelques années la construction il me semble de 10 brises-Glaces géants , pas pour rien , j’ai trouvé pour un , pas pour les dix l’info a disparue …Mais enfin ce n’est pas pour rien : https://www.eurisles.org/la-russie-va-construire-son-premier-brise-glace-alimente-au-gnl

  15. Je vous préfère sur le Climat que sur la Russie ! Pour sourire un peu.
    Article génial qui remet les pendules à l’heure. Surtout cette vidéo de Milankovic, déjà vue, dont je parle souvent. Le CO2, comme le Covid, sont là pour faire peur… et ça marche.
    « L’Homme subit et prétend maitriser » ! Quelle Vanité !

  16. La technicité de cet article passe largement au dessus de mes capacités d’entendement de béotienne et ne m’autorise aucunement à prendre part au débat qu’il sous tend sur la vaste mystification dénommée « GIEC »
    Cependant il parait indispensable et URGENT de déniaiser le grand public non spécialiste, pris en otage par les lobbies de l’écolo-business…Il y va de notre survie financière menacée par les décisions des gouvernements dociles qui sont complices de cet abus de confiance magistral. Où et quand verra t on se manifester des « équipes de la vérité » à l’instigation de véritables scientifiques acceptant de se dévouer à la cause commune pour nous faire raison garder ????

    • COP21, ACCORD DE PARIS ,GIEC que des Ecrocs.
      En tête que de GAUCHIOTTES fabius, royale,holande,valls etc…..
      CLIMAT PLUS GROSSE ARNAQUE DU SIÈCLE

Les commentaires sont fermés.