Climat : les escrocs du GIEC veulent gagner plus et plus vite

Publié le 10 octobre 2018 - par - 28 commentaires - 2 382 vues
Share

Il y a quelques années, le GIEC voulait nous faire peur en parlant d’une augmentation entre 2 et 8°C en 2100 si on ne limitait pas drastiquement les émissions de CO2. Des éoliennes partout ! Du photovoltaïque jusqu’en Normandie !! Personne n’a eu peur – 2100, c’est vraiment loin – et si les éoliennes s’installent, c’est très souvent malgré la résistance  des riverains.

La peur forcera l’accord des riverains ! On nous parle maintenant de pays noyés, de péril pour toute la planète si l’augmentation de la température dépasse 1,5°C entre 2030 et 2052. La désertification menace les pays qui ne seront pas noyés, des milliers d’espèces animales vont s’éteindre, etc.  Et tous les citoyens accepteront de se ruiner en « énergies renouvelables » chères, polluantes, inutilisables car intermittentes, et non stockables vu que le stockage doublerait encore le prix…

Non, il n’y a pas eu d’aussi grande escroquerie depuis les indulgences du Moyen Âge !

Soyons précis :
– Augmentations et baisses de température sont de tous les temps et les « vaches maigres » suivant les « vaches grasses » correspondaient à ces variations de température. Les variations sont dues à l’activité variable du Soleil, quelquefois à des éruptions volcaniques. En l’an 1 000, on cultivait le blé au Groenland. Essayez aujourd’hui…

– Le responsable des catastrophes annoncées serait le CO2, le « gaz à effet de serre le plus persistant dans l’atmosphère » selon le GIEC. Le CO2 ne joue aucun rôle dans l’effet de serre, effet de serre qui existe bel et bien grâce aux nuages, à la vapeur d’eau dans l’atmosphère. Thomas Allmendinger, Robert Ian Holmes, Ned Nikolov et Karl Zeller ont parfaitement démontré cela, André Legendre a même joué le jeu du GIEC pour constater que, si changement il devait y avoir à cause du CO2, ce serait dans le sens d’un refroidissement… Alain Préat, archéogéologue, a pu constater que, sur 3,5 milliards d’années, il n’y a pas trace de lien entre augmentation du taux de CO2 dans l’air et augmentation de la température… que c’est, au contraire, l’augmentation de la température qui libère le CO2 !

– Bien entendu, il faudra payer pour éviter les catastrophes annoncées : 2 400 milliards de dollars annuellement !! Et on insiste sur les catastrophes qui pourront être évitées grâce à ces investissements… catastrophes qui coûteraient – évidemment – encore beaucoup plus cher à la planète. On veut absolument nous sauver d’une menace inexistante…

Une conclusion s’impose : on nous prend pour des idiots, des esclaves peureux prêts à « tout » donner pour éviter la mort… et quand la mort sera – évidemment et tout naturellement – évitée, nos escrocs feront savoir que c’est grâce à nos efforts. Le citoyen simplement instruit n’a aucun moyen de vérifier, il ne l’a  pas plus  que le chrétien du Moyen Âge payant des indulgences pour s’assurer une belle vie éternelle. Moi aussi, mathématicien surtout intéressé par la physique appliquée, j’ai cru à cette escroquerie, ne pouvant imaginer une telle duplicité de la part d’un organisme scientifique de l’ONU.

Actuellement, les physiciens peuvent – grâce au perfectionnement des moyens de mesure, grâce aux satellites – savoir quel est le rôle réel joué par le CO2 et j’ai un souhait : que les profs de physique dans toutes leurs classes puissent expliquer ce rôle….

Claude Brasseur

  1. Des calculs sérieux ont été réalisés sur l’impact de l’installation d’éoliennes partout sur la planète : une augmentation d’au moins 1,5°C de la température ! Quand on freine (l’air), ça chauffe (l’air).
Print Friendly, PDF & Email
Share

28 réponses à “Climat : les escrocs du GIEC veulent gagner plus et plus vite”

  1. phebus dit :

    Cette escroquerie permet de payer grassement une armée de fonctionnaires qui entretiennent la fable du réchauffement anthropique. C’est leur gagne pain !
    La vraie menace c’est l’islam qu’il faut combattre par tous les moyens y compris les plus radicaux !!!

  2. Kantar dit :

    Le CO2 atmosphérique provient de différentes sources: le volcansme ou encore le CO2 dissous dans l’eau de mer qui est relâché dans l’atmosphère lorsque la température augmente et qui augmente l’effet de serre. Le problème est que l’augmentation du CO2 atmosphérique s’est considérablement accélérée depuis le début de l’ere industrielle ce qui prouve bien son origine antropique…

  3. Jill dit :

    Contrairement aux variations de climat, il y a une
    constante : des salopards s’enrichissent sur le dos des cons de payants que nous sommes. Qu’il
    fasse chaud ou qu’il fasse froid, il faut payer.
    Quand on voit ces horribles éoliennes, si on nous
    prend pas pour des buses, c’est bien imité.
    Tout à fait d’accord avec vous M. Brasseur.

  4. Yohann le debattant dit :

    Merci Mr Brasseur de remettre à leur place les escrocs du GIEC. Des réchauffements climatiques, (et des périodes de glaciations), il y en a eut pléthore depuis que la création de la Terre alors que l’homme n’etait même pas présent sur Terre. La bombe démographique de l’Afrique est la vraie menace qui pèse sur le monde et la, aucun de ces « scientifiques » de salon n’en parle! Il a fallu des millénaires pour atteindre le milliard d’humains vers 1850. Nous sommes 7 milliards aujourd’hui et 9 milliards d’ici 2040 mais tout va bien!

  5. André Léo dit :

    Il faudrait laisser l’écologie aux scientifiques et l’interdire aux croyants zécolos !
    A l’époque de l’explosion de la vie, il y a 400 millions d’année, il y avait surtout du CO² et un effet de serre puissant, qui peut expliquer les conditions hyper tropicales qui régnaient.
    Ce sont les plantes qui ont « fabriqué » l’oxygène… et les combustibles fossiles en séquestrant le carbone.
    Indépendamment du contenu de ce texte, digne d’une Duflot, une seule chose compte pour limiter l’emballement : le comportement humain.
    Et depuis les 8 ou 10.000 ans de l’histoire connue d’Homo Sapiens, l’égocentrisme et l’égoïsme a toujours accompagné sa cupidité et son inculture scientifique.
    Puisqu’il refuse de limiter l’explosion démographique de son espèce, la sélection va se charger de le faire!
    Tant pis pour le grouillement des 10 milliards d’humanoïdes qui en seront témoins et victimes.

  6. Markus dit :

    Les identitaires, populistes, patriotes, etc ne percent pas car souvent perçus comme bêtes.
    Ce genre d’article, qui n’a rien à voir avec la laïcité, y contribue.

    Les accords de Paris ne marchent pas car c’est du socialisme à l’échelle planétaire (déjà à l’échelle d’une nation…); par exemple ils ont oublié la surpopulation.

    • Joël dit :

      Rien à voir ? Pas sûr, car ce sont bien les mêmes escrocs mondialistes, qu’ils soient pseudo-scientifiques ou politiques qui nous pourrissent la vie.
      Lobbyes, gouvernements, tous sont cul et chemise quand il s’agit de se faire du fric sur notre dos.

  7. Emile ROUX dit :

    Il est plus facile de taxer les hommes que taxer la nature (le soleil) d’où la manipulation internationaliste du GIEC

    • ven85 dit :

      dans les debats,aucun scientifique n’ait inviter pour expliquer que depuis des millions d’annees la terre bouge,il y a eu l’aire glaciere,le rechauffement,la disparition de certains oceans ect,et a cette epoque,il n’y avait pas de voiture,ni d’usines,ni pollution, trump L’A TRES BIEN COMPRIS EN QUITTANT LE CAP21 en versant des millions de dollards a ses menteurs,de belle emissions sur arte et la 5 ,explique tres bien les changements intervenus sur terre car la terre bouge depuis des milliares d’annees

  8. Wolf dit :

    Merci, monsieur Brasseur, pour cette mise au point. Claude Allègre, disait qu’avant, tous ces prétendus experts en expertise d’expertise climatique, étaient des météorologues. Depuis, ils se sont autoproclamés « climatologues ». Bingo ! on a créé une nouvelle machine à sous qui, ne crache que de la monnaie de singe. D’ailleurs, pourquoi n’invite-t-on pas des vrais scientifiques comme Claude Allègre ???

  9. Dany dit :

    Oui, réduire la population…responsable de la course à l’industrie et aux cultures industrielles qui entraînent la déforestation , l’élimination des bocages , donc élimine toute entrave du vent qui se déchaîne de plus en plus …
    Ces forêts, bocages, cette végétation , c’est de la chlorophylle..qui absorbe le CO2 et rejette de l’oxygène…donc qui dépollue notre air…On nous gave de réchauffement climatique mais la pollution causée par l’industrie n’est traitée qu’en nous vendant des véhicules électriques ..toujours gagner plus !

    • Emile ROUX dit :

      Il faut être un formaté de première classe pour ne pas comprendre que le principal facteur de variation climatique n’est pas l’homme mais la nature elle-même

      • Anne Lauwaert dit :

        alora là, pas du tout! la nature n’a jamais construit des autoroutes couvertes de TIR au diesel ni n’a jamais creusé des mines au cobalt à ciel ouvert, ni rempli les océans de plastiques – dès qu’un humain apparait il doit boire, manger cuisiner, se chauffer et tout le reste avec, la nature se suffit à elle même.

        • Emile ROUX dit :

          Ah bon, l’homme serait donc plus fort que la nature, quand le groënland était vert c’est parce qu’il n’y avait pas d’autoroute
          Vous avez le QI d’un communist

          • quiditvrai dit :

            Emile Roux, un n’exclus pas l’autre.
            L’humain , à l’évidence, change drastiquement l’environnement.
            Il se peut qu ‘il soit une partie importante et non négligeable des changements climatiques accélérés.
            Toute la question est de le prouver.

  10. Anne Lauwaert dit :

    hier un article du Figaro: pour sauver la planête il faut réduire sa population qui est la cause de toutes les pollutions http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/10/09/01016-20181009ARTFIG00332-faire-moins-d-enfants-pour-sauver-la-planete-itineraire-d-une-these-vivace.php – en 1950 nous étions 2,5 milliards, aujourd’hui 7,5 !!!

    • André Léo dit :

      C’est trop tard! L’explosion démographique va liquider l’humanité.
      Si les croyances religieuses avaient été combattues à temps, peut-être serions nous restés moins de 2 milliards, limite maximum.

      L’emballement démographique ne permet plus d’instruire ces milliards d’humanoïdes incultes qui le resteront à vie, ânonnant leurs prières pour que « ça » change! Ils ne pourront jamais « Comprendre » les comportements à adopter en matière de contraception, de consommation, de comportement.
      C’est donc fichu… dans 30 50 ou 100 ans. Les survivants, s’il y en a , commenceront par s’entretuer à propos d’ obscurantismes … l’histoire recommencera peut-être, mais identique.

      • Amen dit :

        La Terre n’en a rien à foutre de l’espèce humaine qui disparaitra dans le fracas des bombes ou des épidémies..Il a fallu peu de choses pour faire disparaitre les dinosaures qui étaient sur Terre depuis plus de 100 millions d’années. L’homme depuis 2 à 3 millions d’années à peine !
        La Terre continuera en s’ajustant à de nouvelles situations comme elle l’a fait à de multiples reprises dans le passé et l’homme ne sera plus qu’un souvenir désastreux . A lire un vrai livre scientifique : GAIA de James Lovelock.

  11. Gretsch dit :

    Le CO2, avec 0,04% est présent dans l’atmosphère à l’état de traces. L’augmentation actuelle des températures n’a rien à voir avec le C02.

    • Joël dit :

      Le CO2 est absorbé par la végétation pour produire de l’oxygène. C’est la « photosynthèse » qu’on apprenait en primaire dans les années 60 (je doute que cela soit encore le cas aujourd’hui). Avec la déforestation industrielle massive, moins de CO2 est absorbé et moins rapidement. Elle est là l’augmentation du taux. Pas besoin d’être physicien pour comprendre ça.

  12. Gabriel dit :

    Les faux experts du GIEC sont de vrais charlatans. Je ne veux pas plus développer. Quelques lectures de livres et de rapports de ces salauds de climato-sceptiques m’ont convaincu de l’imposture du GIEC et de ses solutions plus proches de l’arnaque rapportant gros, que de la science éclairante.

  13. Allonzenfan dit :

    On n’est pas obligé d’écouter les escrocs…

  14. Kantar dit :

    Avant de critiquer le GIEC essayez de lre le maniel de geologie de Bourque telechargeable sur internet. Vous apprendrez que l’augmentation de température corrélée à l’augmentation du CO2 a été parfaitement établie pour les 100000 dernieres années grâce à l’étude de la glace accumulée dans la calotte polaire. ..

    • Gretsch dit :

      ça ne prouve rien puisqu’on vous explique justement que c’est l’augmentation de la température qui libère du CO2. Elle est là la corrélationRejoindre la discussion…

    • Parlervrai dit :

      Une étude a montré que les jeunes qui regardent de la téléréalité ont de plus mauvais résultats scolaires que les autres. Les journalistes en ont déduit que la téléréalité rendrait con.
      Alors qu’en fait c’est précisément parce qu’ils sont cons qu’ils regardent la téléréalité; et parce qu’ils sont cons ils ont de mauvais résultats.

      • André Léo dit :

        René Descartes n’aurait pas renié cette démonstration de bon sens… si la télé avait existé dans les chaumières au XVIIème.