Climat : pourquoi la macronnerie réchauffiste n’est pas crédible

Publié le 29 juin 2019 - par - 51 commentaires - 1 357 vues
Share

Macron affaibli montre son inutilité par la banalité des conseils de propagande en prévention donnés par l’État-Macron pour subir la canicule sans se plaindre. Ivan Rioufol, le Figaro : « Pas de panique ! L’État est là. Contre la canicule, « tout le gouvernement est mobilisé » a annoncé le président de la macronnerie vulgaire.

Déjà, un certain Jacques Chirac avait déclaré la guerre au cancer et aux accidents de la route, cela en buvant une nouvelle bière. C’est cette promotion de la bière fraîche qui l’a rendu célèbre et alcoolisé. Lors d’une interview au quotidien tchèque « Tyden », à la question : « Pourquoi vous, un Français, préférez-vous la bière au vin ? », Chirac répond : « J’aime le bon vin, je n’abuse pas. Mais la bière a un avantage, c’est que cela désaltère (…) cela coupe la soif et il n’y a pas trop d’alcool dedans, beaucoup moins que dans le vin. Alors on peut en boire davantage. » Chirac aime la bière, il ne s’en cache pas, et personne ne le blâmerait pour cela. Il aime surtout la bière Corona, une bière mexicaine. Il est devenu l’ambassadeur de marque pour cette bière.

« Et il se fait photographier, en compagnie de sa fille Claude, une Corona à la main ! »

Macron n’est pas loin d’un « Chirac aime la bière », en cherchant à dépolitiser l’interventionnisme d’État.

Rioufol, le Figaro : « Pourtant, la banalité des conseils infantilise les gens. Leur déresponsabilisation devient une méthode quand l’État-Macron se croit tenu de marteler qu’il faut boire de l’eau, ne pas courir et se mettre à l’ombre quand il fait chaud. Son intrusion est telle que le ministre de la Transition écologique, de Rugy, conseille d’enlever sa cravate pour réduire la climatisation. La ministre de la Santé, Buzyn, invite à « adapter nos codes vestimentaires ». Les Français sont rassurés, avec ces gens là, tout peut arriver !

Quand la loi d’urgence écologique et climatique est votée en pleine canicule, les Français se disent que les conneries continuent et que le suicide déglingo-écologiste s’accélère. Ce pays est foutu !

Paul Turbanet, AFP : « L’Assemblée nationale vote « l’urgence écologique et climatique ». Après Chirac et sa guerre au cancer et aux accidents de la route, l’article phare du projet de loi énergie et climat portant sur les objectifs de la politique énergétique LREM a décrété « l’urgence écologique et climatique« . Takaycroire !

Cette proclamation symbolique a été pour de Rugy « une déclaration politique » ! Ben voyons ! Certains ont regretté que l’ambition affichée ne se traduise pas dans la loi par des engagements à la hauteur des enjeux climatiques décrits par les scientifiques. (Les évangélistes du Giec ?) Parmi les objectifs qui ne seront jamais atteints, la loi prévoit « la neutralité carbone » à l’horizon 2050. La loi LREM impose de ne pas émettre plus de gaz à effet de serre (GES) que le pays ne peut en absorber via les forêts ou les sols. (et l’océan ?)

La loi LREM devra obliger la France à diviser ses émissions de gaz à effet de serre (GES) par un facteur supérieur à 6 par rapport à 1990. (???) La loi LREM prévoit une baisse de 40 % de la consommation d’énergies fossiles d’ici 2030, contre 30 % auparavant. Batho : « C’est un chiffre politique » ne correspondant pas aux préconisations des scientifiques. Le cœur du débat est de savoir si « l’urgence climatique », c’est juste des mots, ou s’il y a un traduction concrète ». Elle a proposé de prendre comme indicateur « l’empreinte carbone » qui tient compte des émissions de gaz à effet de serre (GES) liées aux importations et exportations.

Orphelin veut que LREM ne se résigne pas à assumer « l’échec d’arriver à maintenir un réchauffement à 1,5°C ». Le député LR Julien Aubert ironise sur « des objectifs de type URSS parfaitement inatteignables ».

Le projet de loi entérine le report de 2025 à 2035 de l’objectif de ramener à 50 %, contre plus de 70 % aujourd’hui, la part du nucléaire dans la production d’électricité, l’horizon précédent étant jugé « irréaliste » !

Le Haut conseil pour le climat invite la France à revoir sa politique de lutte contre le réchauffement climatique ! Lancé par Macron en pleine crise des Gilets jaunes, le Haut conseil (???) pour le climat a pour mission d’apporter un éclairage indépendant (???) sur la politique du gouvernement en matière de climat.

Cette instance, composée de 13 experts ($$$) des questions climatiques soi-disant indépendants, a aussitôt préconisé de ne pas renoncer à la taxe carbone, totalement injuste socialement, soi-disant au service de la transition écologique, mais que Darmanin détournera pour renflouer les comptes publics et pour assurer l’aide aux migrants. Fabrice Pouliquen : « Créé en pleine crise des Gilets jaunes, avant la COP 24 (sommet annuel de l’ONU sur le climat), ce Haut conseil doit dégager des pistes de sortie de crise tout en rassurant la communauté internationale sur l’engagement LREM dans la lutte contre le changement climatique. »

Encore une diversion pour détourner l’attention de la crise des Gilets jaunes ! Ben voyons !

Il faut prévenir les conséquences fâcheuses pour Macron d’un suicide au gaz à effet de serre !

« L’année 2018, marquée par un recul de 4,2 % de nos émissions de GES, ne doit pas faire illusion, dit la climatologue Corinne Le Quéré, présidente du Haut conseil : « Cette baisse s’explique par des conditions météorologiques clémentes. En particulier un hiver doux (dû au réchauffement climatique ?) qui a permis de réduire la demande en chauffage. Nos émissions de GES liées au transport n’ont pas diminué depuis dix ans, et celles provenant des bâtiments ont diminué trois fois moins vite que ce qu’il avait été (imaginé). »

Il faut augmenter encore plus ce qui ne marche pas ! « L’objectif de neutralité carbone en 2050 reste réalisable à la condition (d’embarrasser tout le monde et) d’une transformation profonde de l’économie et de la société à grande échelle », (réprimandent) les 13 experts. Nous demandons que ces plafonds d’émissions soient inscrits dans la loi, et non pas seulement par décret, et qu’ils soient figés une fois leur niveau fixé. Ce serait un message fort et incitatif (mais aussi punitif) envoyé à l’ensemble (des contribuables) de la société.

« Il faut aussi que les émissions liées aux transports aérien et maritime internationaux soient prises en compte dans le bilan carbone de la France : « Les intégrer augmenterait de 5 % nos émissions carbones. Il faut le faire, car ces trajets sont de notre responsabilité, ils sont liés à nos déplacements, nos consommations, et nous avons des possibilités pour les réduire et les compenser. Avec la taxe carbone, le gouvernement LREM doit renforcer les instruments (répressifs) des politiques climatiques, les normes et réglementations, les taxes, les quotas et subventions qui encouragent les ménages et les entreprises à diminuer leurs émissions. »

Jean-Louis Butré : « Des ONG appellent à la désobéissance civique pour le climat et à la paralysie du pays en manipulant des enfants et des lycéens… Pour des question électoralistes, des partis politiques de gauche ont cru pouvoir utiliser des groupes internationaux anticapitalistes, anticonformistes, antinucléaires ! »

Le Jadot de gauche, dont on dit qu’il n’a jamais travaillé, se servirait du climat pour espérer prendre le pouvoir ! « Ces ONG internationales, dont l’un des pivots est Greenpeace, sont puissantes et tentaculaires grâce aux COP, dont Hollande a amplifié l’importance. La France est (le lieu de choix) où elles ont réussi à prendre le contrôle de la plupart des médias et à acquérir un pouvoir phénoménal grâce aux gouvernements qui les ont hébergées, choyées, nourries au cœur des instances décisionnelles de l’État, au ministère de l’Environnement et de l’Énergie qui est l’une des clés stratégiques (pour la prise) du pouvoir du pays.

« En amplifiant (l’alarmisme climatique) et utilisant le réchauffement climatique à toutes les sauces, les partis politiques ont cru pouvoir les contrôler pour se faire élire et se maintenir au pouvoir. Macron (a voulu se) donner une tribune extraordinaire (en utilisant le réchauffement climatique) pour le sauvetage de la planète ! »

Alors que Macron est incapable de réformer le pays ! « Ces ONG climatiques l’attaquent en justice et montent la jeunesse contre lui. Elles prônent la désobéissance citoyenne et la paralysie économique de la France. Elles veulent sa peau, et prendre le pouvoir. Macron est devenu leur otage. » (Jean-Louis Butré)

Macron, président incompétent, risque de ne pas bénéficier longtemps d’un environnement durable !

Christian de Lablatinière : « Toutes les modélisations et prédictions alarmistes sur le réchauffement climatique sont fausses et infondées. Confrontées aux mesures réelles, les affirmations sur le réchauffement climatique sont fausses. Le professeur John Christy explique que la planète a toujours connu des épisodes de canicule. Ces épisodes ne s’accélèrent pas, comme on tente de nous le faire croire, bien au contraire…

« John Christy est climatologue, professeur des sciences de l’atmosphère à l’université d’Alabama, spécialiste mondialement reconnu des mesures de températures satellitaires. Il publie en 1989 la courbe UAH des mesures satellitaires de la température de la basse atmosphère de la terre qui lui vaudra la prestigieuse médaille de la NASA « pour réalisation scientifique exceptionnelle » et le « Prix spécial de l’AMS » (American Meteorological Society). Il fait partie de la cinquantaine de scientifiques nommés à (l’EPA), l’agence pour l’environnement des États-Unis. Christy a comparé les prévisions des modèles climatiques aux observations satellitaires pour expliquer que les prédictions du GIEC ne résistent pas à la confrontation des données expérimentales. Il démontre que, confronté aux données des mesures de températures réelles, toutes les modélisations et prédictions alarmistes sur l’hypothèse d’un réchauffement climatique planétaire sont fausses et infondées, de sorte que les mesures prises pour la transitions écologique, non seulement n’ont aucun effet, mais n’ont pour seul but que de (faire peur aux gens pour) taxer les peuples. (Christian de Lablatinière)

Christian de Lablatinière : « Énorme mensonge : « Aucun scientifique n’est climatosceptique ! » 31 000 scientifiques, dont plusieurs prix Nobels, signent une pétition rejetant la thèse « officielle » (de la propagande mensongère) du réchauffement climatique. Les politiciens et les journalistes répètent à l’envi que la planète est en grand danger dû au réchauffement climatique causé par l’homme. Ils affirment à longueur d’émissions de télévision qu’aucun scientifique ne remet en cause la thèse du réchauffement climatique. Regardez les s’arc-bouter sur leurs mensonges pour tenter de cacher une réalité qui ne doit pas être divulguée au public ! »

On comprend pourquoi le fumeux Aymeric Caron a dû quitter le studio de Sud Radio !

Benoît Rittaud, Valeurs actuelles : « Comment les catastrophistes écolos refusent le débat ! Habitués à réciter leur catéchisme sans rencontrer d’opposition, les tenants du catastrophisme écologique sont devenus allergiques à l’idée de débat. Un esclandre sans importance s’est produit dans le studio de Sud Radio où il était question de canicule et de réchauffement de la planète. Face à moi (qui étais en duplex par téléphone), Aymeric Caron défendait l’orthodoxie climatique en usant et abusant des clichés habituels.

« Incapable d’imaginer qu’on puisse ne pas être d’accord avec lui, il a quitté le studio tandis que je lui opposais mes arguments. Cet épisode n’est rien de plus qu’une (im-)posture d’Aymeric Caron ! »

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Share

51 réponses à “Climat : pourquoi la macronnerie réchauffiste n’est pas crédible”

  1. Nicolas dit :

    Comment la religion écologiste explique-t-elle les canicules de 1911 (40,000 morts) et de celles bien avant avec beaucoup moins d’activites humaine , celle de 1947 (dont je me souviens bien qu’ayant 5 ans habitant la campagne) , 1983, 2003 ?? … mais chut …il ne faut rien dire,cela ne serait pas conforme à la pensée unique sur le sujet, les tenants du réchauffement climatique n’aiment pas que l’on soit d’un avis différent du leur.

  2. Lustuc dit :

    Riposte laïque devrait plutôt s’efforcer de convaincre les russes et les canadiens d’ouvrir leur frontière aux migrants du sud…sinon; c’est chez nous qu’ils vont venir ! Et ce problème du réchauffement climatique est une bonne raison de plus de rétablir nos frontières.

  3. Lustuc dit :

    Dès la fin du 19ème siècle, un prix nobel de chimie (Sven Arrhénius) avait calculé un réchauffement climatique de 1 degré pendant le xxème siècle (ce qui est vérifié.) De plus, on ne peut pas accuser ce chimiste d’ idéologie puisqu’il voyait ce phénomène comme une opportunité pour la croissance des plantes et l’alimentation des animaux.et un bénéfice pour l’espèce humaine. Riposte laïque , si légitimement inquiet des migrations en France, inexplicablement, ne s’inquiète pas du tout de l’impact de ce réchauffement sur l’Afrique et le sud , en
    Général ! Il est probable sinon inéluctable que l’humanité se mette à fuir la chaleur.
    Déjà, en Europe; une immense adaptation sera indispensable.mais dans toutes les zones équatoriales , le défi de conserver le peuplement, sera insoluble.

  4. Lustuc dit :

    Autant il est légitime de dénoncer l’usage que macron et ses écolos bobos font du phénomène de réchauffement climatique; autant le parti que prend RL sur ce sujet, ( nier l’existence du phénomène) me fait penser au stalinisme des communistes, et au palestinisme des gauchistes. Vas- y tête baissée dans une impasse qui délégitime le site. Cela me fait d’autant plus de peine que ce site est précieux dans le paysage de communication dans le pays et en Europe. Il fait ce que les médias ne font pas et que, pourtant, ils devraient faire: informer ! Les médias font de la propagande et du bourrage de cráne.
    Sur le réchauffement climatique, depuis
    Jc Allegre, la thèse du réchauffement climatique est contestée, en France.
    Mais dès la fin du 19 ème siècle, un prix nobel de chimie: Sven Arrhénius

    • Éva Ferchaux dit :

      Vous n’êtes sûrement pas un lecteur assidu de RL, ni même un soutien. Sinon, vous sauriez ce que RL a toujours pensé, prétendu et écrit en clair : « RL pense qu’il y a un consensus sur la réalité du changement. Sur ses causes majoritairement humaines et sur son évolution, non. » De même pour les solutions de la bureaucratie partisane du GIEC qui sont pire que le mal !

  5. OTOOSAN dit :

    Disons clairement que le problème n’est pas réellement de savoir si la température augmente ou pas , le problème c’est que la « solution » que l’on veut nous imposer est essentiellement à finalité fiscale…c’est un nouvel étage qui est en train de se constituer…et comme tous nos actes sont polluants d’une manière ou de l’autre c’est un nouvel asservissement qui nous guette …

  6. POLYEUCTE dit :

    Si la France était recouverte d’une immense verrière, je serais sans doute écolo…
    Mais, ouverte à tous les vents, n’étant que 0,1 % de la surface de la Planète, je rigole.
    La Règle Française ??? « PAYER POUR TOUS LES AUTRES » !
    Trump et XI rigolent aussi !

  7. Laurent Droit dit :

    Le réchauffement climatique et tout le grang battage et tapage qui vont avec ne sont que des actions politiques électoralistes.
    C’est aussi fait pour faire oublier tout le reste…!
    Tout est faux et archi faux. Les vrais scientifiques spécialistes du climat ne sont jamais entendu.
    C’est un discours unilatéral sans preuves ni démonstrations de quoi que ce soit.
    De toute façon, comme 99% des variations climatiques de la Terre depuis son apparition sont dues à l’activité solaire, les bobos gogos n’ont pas fini de gober toutes ces âneries…
    A croire que tous ces imbéciles n’ont jamais entendu parler des ères glaciaires et tropicales, ni du fait qu’il y a 10 000 ans la Méditerranée était 400 mètres plus bas, avant la fonte des glaciers qui couvraient l’Europe…!!!!

    • André LÉO dit :

      Vous avez raison. De cohn bendit à jadot, en passant par les Dumond, Lalonde, Voynet, Mamers, Bové, Hulot,Joly, duflot, derugy… l’espace télévisuel a été occupé par ces ayathollah verts avides de pouvoir. Et quoi de plus facile d’abuser les masses avec une croyance ?
      Ne leur parlez pas de science, ils s’en battent les flancs. Le pouvoir et rien d’autre…Le vrai combat pour la survie de la planète, ce sont les scientifiques qui doivent le mener.
      Pour réduire l’explosion démographique, responsable pour l’essentiel des maux dont souffre l’humanité aujourd’hui : surpopulation, immigration, guerres « civiles », paupérisation, désertification, famines, pollutions…les croyants de toutes chapelles, en particulier écolottes, ne seront d’aucun secours.

  8. André LÉO dit :

     » L’écologie est un axe politique stratégique majeur pour Macron », a indiqué une ministre.
    Alors, qu’importent les arguments sur lesquels porte la croyance écolo. Son problème n’est pas de sauver la planète, mais d’être élu en 2022.
    Si le climat était réellement au centre de leurs agitations, ils se démèneraient pour développer les centrales nucléaires, seules à produire une électricité bon marché et sans aucune émission de CO². Non, eux, c’est biomasse, ses suies, goudrons et CO², carburant synthétique à partir de farines ou d’huile d’oléagineux qui seront bientôt vitales pour alimenter 10 milliards d’humanoïdes…

    Les médias complotistes veillent. Ils ont déniché leur vestale antédiluvienne, prophétesse de la religion écolo, façon « sorcière de Salem » prêchant pour la fin du monde.

  9. J. Elsé dit :

    Je suis tout à fait d’accord : il faut protéger notre planète car on n’en a qu’une. Les indiens disaient que nous ne sommes que dépositaires de la terre et que nous devront la rendre plus belle à nos enfants et je suis d’accord avec cette façon de penser. Cependant, je voudrai poser quelques questions aux « professionnels de l’écologie » : allez-vous à vos réunions en vélo, utilisez-vous des crayons à papier ou des ordinateurs, vous réunissez-vous dans des salles sans éclairage ni climatisation ? Je vous citerai en la déformant une phrase célèbre d’un général « écologissez les premiers, messieurs les donneurs de leçons ». Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?

  10. ADLER dit :

    Mort de rire ce ministre de l’écologie et ses comparses qui nous font de la morale particulièrement sur le réchauffement de la planète alors que leurs véhicules tournent pour la climatisation alors qu’ils se trouvent en réunion. C’est se foutre de la gueule des français. Voir le lien suivant : https://youtu.be/-9uh-lg483I

  11. ribian dit :

    Vous devriez de toute urgence arrêter vos délires.
    Vous êtes à peu près aussi lucide et aussi crédible que tous ceux qui disent qu’il n’y a pas plus d’étrangers en France aujourd’hui que dans les années 50. Quant aux demeurés qui approuvent vos élucubrations, s’ils eteignaient leur ordi et leur clim, et qu’ils jetaient un coup d’oeil dans le monde réel où le dérèglement climatique est visible par tout un chacun, et nullement une ‘fake news’. La bêtise de vos réfutations contribue à décridibiliser la parole de RL. Enfin, vous et quelques autres n’avez toujours pas compris qu’on peut parfaitement défendre passionnément notre identité, et dénoncer le diesel de votre sacro-sainte bagnole, tout comme la démographie galopante en Afrique et le consumérisme suicidaire des pays développés.

    • pierre dit :

      Parce que ce que vous croyez que ce que vous observez s’appelle de la science ?!
      Allez en Antarctique , vous trouverez que la terre se refroidit !

    • RODRIGUE dit :

      Ribian,
      Arrêtez de raconter des conneries, l’essence pollue plus que le diesel qui n’émet presque plus de particules fines.
      On veut supprimer celui-ci car les véhicules à essence consomment plus que les diesels.
      Pareil, il n’y a plus de trou dans la couche d’ozone et la calotte glaciaire a cessé de fondre et se reconstitue.
      On devrait plutôt taxer la connerie, nos politiques comprendraient alors ce que représente dans le pouvoir d’achat le poids des taxes et des impôts !

  12. TourN dit :

    Consulter le site  » La Climatologie Un tableau des intempéries de – 51 av-Jésus Christ à 2007  »
    Un exemple des températures:
    16/01/1696 / 17,90° à Paris
    08/08/1793 : 38,40° à Paris, 40° à Valence;, 38,10° à Chartres
    Belgique en 1172
    En Janvier les arbres étaient en fleurs, en Février les oiseaux avaient construit leurs nids, couvaient leurs œufs et élevaient leurs petits

    • Saint-Plaix dit :

      La question n’est pas de discuter ici du bien fondé du constat d’un réchauffement climatique et de la métaphysique de ses causes. Ce qui est important de souligner c’est le ridicule d’une guerre de religion qui oppose les réchauffistes aux climato-sceptiques à coup d’inepties déguisées en » arguments scientifiques » pour défendre leurs mythes.
      Nous avons ici un exemple frappant de double stupidité assumée; « Le 16 janvier 1696 la température était de 17;90 °C à Paris »…
      D’une part parce que les premiers thermoscopes (1620 / 1640) n’avaient aucune fiabilité: oser proposer alors une indication au centième de degré est aussi absurde qu’indiquer une mesure millémétrique estimée à la chaîne d’arpenteur… Ensuite parce que l’échelle Celsius. date de 1742! Cinquante ans après!

      • ribian dit :

        Les rapports du GIEC des inepties déguisées en argument scientifique ??
        On voir que la vague de chaleur que nous subissons fait des ravages sur certaines cervelles.
        Heureusement que le reste de votre post dément cette imputation idiote.

        • Sylvie Danas dit :

          Les rapports du GIEC ne contiennent que ce qui les arrange. Ils ignorent tout le reste sans le réfuter (et pour cause), ils déguisent en vérité scientifique ce qui n’est que conjecture dans une situation où la preuve scientifique est impossible (car une preuve de causalité ne peut être qu’expérimentale), et ils organisent la persécution de la dissidence ainsi que la pollution visuelle et sonore de nos paysages à coup d’éoliennes aussi subventionnées qu’inefficaces

      • TourN dit :

        Pas besoin de thermoscopes pour décrire la température au degrés près qu’il faisait, quand on lit qu’en Janvier les arbres sont en fleurs et Février, les oiseaux couvent leurs petits.
        Les manuscrits anciens sont pleins de descriptions de l’état de la nature ou
        de la quantité de céréales que les agriculteurs récoltaient
        1911 en France, 70 jours de canicule; 40 000 morts ….ils étaient pas au point les thermoscopes !

      • André LÉO dit :

        Très juste remarque.
        Avant la création du thermomètre par Réaumur, il existait des thermomètres « florentin » à l’esprit de vin ( Alcool) gradués de façon fantaisiste. Lors du grand hiver de 1709,un curé de Boissise la Bertrande (77) avait cru à la fin du monde parce que l’alcool dans le tube était descendu à 26 alors qu’il comptait 27 graduations.  » il ne sen falut qun degré que le froid ne fut extreme. » avait écrit le curé sur le registre…le zéro absolu pour le curé, mais on n’en sait pas plus sur la température réelle en degrés Celsius!

  13. Emile jacques dit :

    La macronie et ces politicards précédents se sont montrés à peu près incapable de tout ….
    La décadence économique et societale est là pour le prouver…
    Et ce serait les mêmes qui seraient capable de réduire la température de la planète….hi hi hi ..!
    Heureux les simples d’esprit qui croient en ces cons là….
    L’arnaque climatique est un des plus gros mensonge du siècle….plus c’est gros ….
    Réchauffement…..? Oui , et alors? C’est un cycle de la terre ; dérèglement climatique ..!!!! Ah bon ? Comme si des règles climatiques existaient pour la terre….
    Le seul but est de nous culpabiliser….
    On manipule mieux des masses qui n’ont pas la conscience tranquille

    • raskasse dit :

      + 10000000000000000000000000 !!!!! Et c’est aussi pour nous pondre un nouvel impôt ou nous virer un jour férié de plus.

  14. saintongeais dit :

    On a très chaud depuis une semaine mais on a déjà oublié qu’on a eu froid en mai et au début juin. Le CO² est bon pour la planète. Le nucléaire est bon aussi pour l’économie (mais ce serait mieux au thorium). Le GIEC est une secte.

  15. Isa dit :

    Quelle présomption ridicule que de prétendre pouvoir agir sur des forces naturelles, que l’on peut certes utiliser à notre profit, mais certainement pas assujettir…Ces gens sont littéralement devenus fous !

    • raskasse dit :

      Fous ? Non ! Ils veulent abêtir les masses et se faire un peu plus de fric sur leurs dos !

      • Sylvie Danas dit :

        Ils ne veulent pas seulement se faire du fric. Ils veulent aussi abêtir les esprits et promouvoir un pouvoir totalitaire basé sur la police de la pensée et la répression du délit d’opinion

  16. Anne Lauwaert dit :

    et pourtant ! à cause de la canicule le projet de requalification de l’Île de la Cité et de Notre Dame est dejà périmé !

    https://www.minurne.org/billets/20969

  17. Celtilo dit :

    le réchauffement climatique est une vaste escroquerie, il n’y a pas de réchauffement, nous sommes juste en été.
    mais des bouleversements climatiques la terre en a connu des dizaines et ceci bien avant l’apparition de l’humain, la terre est comme une femme elle a des cycles et c’est normal, de plus au pire la terre ne disparaîtra pas, l’humain oui, mais la terre elle s’en remettra, elle a connu pire et vu son échelle de temps l’humain est juste une virgule sans importance dans le grand livre de son histoire…..

    • Sylvie Danas dit :

      Je ne suis pas en mesure de prendre position sur la réalité d’un réchauffement @Celtilo. Il n’y a pas assez de données assez fiables et beaucoup trop de propagande pour qu’on puisse y voir clair. En revanche, ce dont je suis certaine, c’est que si (et je dis bien si…) réchauffement il y a, il est impossible de prouver que le CO2 y soit pour quelque chose, car dans le domaine scientifique seule l’expérience permet d’établir une présomption de causalité… et nous n’avons pas à notre disposition de laboratoire assez grand pour faire de telles expériences. Je note seulement que les écolos passent d’une propagande de terreur à une autre, et changent dès que les évènements leur donnent tort. On ne parle plus de la couche d’ozone, vous avez remarqué ? Normal, elle s’est reconstituée.

  18. lustuc dit :

    Thierry Michaud-Nérard je vous présente votre nouveau directeur de conscience. Je vous prie de vous découvrir, en sa présence. Merci ! Il est venu pour vous dire non pas ce en quoi il croit, mais ce en quoi vous devez croire . La modestie ne l’étouffe pas ….mais qui attend de dieu, de la modestie ?

    • Sylvie Danas dit :

      Parce que le GIEC, il faut y croire ? Mon pauvre ami ! Personne dans cette officine de propagande n’a lu et ne comprend Karl Popper, autrement ils sauraient que ce qu’ils présentent comme une vérité scientifique n’est, au mieux, qu’une conjecture

  19. lustuc dit :

    Je suis très étonné par le nombre de personnes instruites qui croient que leurs écrits sur le climat, ont une influence sur l’évolution du climat !
    ….à moins qu’ils ne se foutent du réel et qu’importe, pour eux, que l’homme lègue à sa descendance, une planète hostile.
    Quant à ceux qui prétendent lutter contre le réchauffement, ils proposent des conneries et des saloperies bien incapables d’enrayer ce réchauffement, mais font chier les classes moyennes inférieures qui bossent.

    • gilbert dit :

      si planète hostile il y a, c’est dut aux guerres et conflit entre les peuples, le reste n’est qu’un cycle parmi d’autres de la vie de la terre! cette escroquerie gouvernementale orchestrée par les verts dans le but d’imposer encore plus d’impôts et restrictions au peuple de France!!

      • Lustuc dit :

        Gilbert, que les gouvernements pourris fassent feu de tout bois pour s’en mettre plein les poches ne surprend personne…mais en quoi cela suffit- il à faire qu’il n’existe pas de réchauffement climatique dû à l’action des hommes ?
        Ce problème n’est pas de nature idéologique sinon que certains en font profession pour leur profit financier et d’autres le nient pour continuer l’exploitation des ressources comme si de rien n’était ! En matière d’idéologie tout se vaut ! C’est à mettre à la poubelle ! Mais ceux qui ne comprennent pas par les mots, comprennent par les choses….le réel !
        Le réel se fout des trésors de psychologie que nous déployons pour le convaincre de s’accorder à nos désirs.
        Sans l’existence de l’espèce humaine, la climat se refroidirait, allant vers une pérriode glaciaire.

    • Éva Ferchaux dit :

      C’est vrai que le baromètre n’a aucune influence sur le temps !

  20. Marie France Cheikh dit :

    Allez faire un tour dans la cour de l Élysées. Vous y verrez des dizaines de voitures alignées moteur allumé pour faire marcher la clim de manière à ce que nos ministres ne transpirent pas trop sous l effet de la chaleur..et ça vient nous donner des leçons d écologie . Betes a bouffer du foin..Dans les villes bétonnées tu m étonnes que tu crève de chaud. Idem sur tous les parkings des zones commerciales ou nos super ingénieurs ont rasé chaque arbre pour y mettre un parking. Avec un minimum d intelligence ils auraient pu construire les parkings en y intégrant les arbres au lieu de replanter bêtement. Il faut des annees pour espérer profiter d un arbre et de son ombre. Mais qu ils sont couillons.

  21. . Dupond 1 dit :

    Que vont devenir nos charmants chameliers si nous captons le CO2 pour en faire du carburant non polluant ……????
    https://www.notre-planete.info/actualites/9-capture-CO2-atmosphere-production-carburant

  22. kabout dit :

    l’ecologie est un attrape nigaud,une farce,un effet de mode,c’est un lobby comme les LGBT…ils sont une poignée,une minorité est veulent emmerder tout les francais avec leur daube,faire peur aux francais avec le climat qui se dégrade soi-disant,la terre a toujours eu des canicules,des periodes glacieres etc…c’est un cycle et la il faut faire payer et mettre ca sur le dos de la population,alors qu’en fin de compte tout est cyclique,la terre n’a besoin de personne pour se rétablir….cela se fera tout seul.

  23. quiditvrai dit :

    Toutes les grandes revues scientiques. de renommée mondiale appuient le Giec.
    Elles ont démontré depuis longtemps leur crédibilté.
    Je leur fais confiance

    • Marcus dit :

      Elles appuient le GIEC pour des raisons idéologiques et financières. Vous avez le droit de leur faire confiance, mais vous vous trompez. Je vous conseille la lecture du dernier « Valeurs Actuelles » sur les escrocs de l’écologie et justement l’imposture du GIEC. Si ça ne suffit pas, je peux vous conseiller plusieurs ouvrages qui démontrent aussi que le GIEC est un organe idéologique et non pas scientifique.

      • quiditvrai dit :

        Marcus, démontrez-moi plutôt vos preuves que les grandes revues scientifiques que je mentionne ne sont pas crédibles.

      • Lustuc dit :

        Pendant des milliers d’années les hommes auraient voté pour la thèse d’une terre plate ! Ils n’avaient même pas l’idée qu’il pût en être autrement. .
        Ce site créé l’illusion d’ailleurs que la thèse du réchauffement climatique est minoritaire parce qu’il s’emploie â la combattre. C’ est la contrepartie négative du militantisme.
        Les écolos bobos politiques sont à combattre mais le réchauffemment climatique a lieu !

    • Loris dit :

      vos revues ne sont que des MERDIAS, comme les autres, pas plus que les autres, elles caressent leurs patrons dans le sens du poil !

      • quiditvrai dit :

        Loris, prouvez votre affirmation.

        • Marcus dit :

          Je ne peux rien vous prouver, car vous ne citez pas quelles sont vos « grandes revues scientifiques ». Je peux juste vous dire que mon âge et mon expérience de la vie m’ont appris à me méfier des médias de propagande. Ces gens là ne sont pas des journalistes servant à informer le peuple, mais des militants gaucho-mondialistes qui matraquent tous les jour aux « sans dents » ce qui est bien, ce qui est mal, ce qu’il faut voir, lire, penser, manger, écouter, qui il faut aimer, qui il faut haïr, pour qui il faut voter, etc. Tout cela est de plus en plus insupportable. Je n’ai pas l’intention de changer votre opinion, mais je vous donne un conseil : pensez par vous-même, ayez un esprit critique, cessez d’être un mouton docile qui gobe tout ce qu’on lui dit et qui ira à l’abattoir avec le sourire.

          • quiditvrai dit :

            (suite)
            REVUES GÉNÉRALISTES INTERNATIONALES :
            Science
            Nature
            PNAS
            REVUES RELATIVES À L’ENVIRONNEMENT :
            Éducation relative à l’environnement
            Sciences Eaux & Territoires
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_revues_scientifiques
            LA VOICI CETTE LISTE DES PLUS GRANDES REVUES DE RENOMMÉES MONDIALES QUI TOUTES APPUIENT LES MÉTHODES ET CONCLUSIONS DU GIEC
            C’EST BIEN À VOUS SI CELA VOUS CHANTE DE CROIRE QUE CE SONT DES REVUES DE PROPAGANDES, PAS MOI.

    • Éva Ferchaux dit :

      On comprend pourquoi le fumeux Aymeric Caron n’et pas le seul à dire des conneries

  24. Clavou dit :

    Comme l’Europe de l’Ouest connaît une canicule exceptionnelle actuellement due, tout comme pour la canicule de 2003, à un blocage atmosphérique, un « bloc Omega », soit une circulation atmosphérique d’altitude complètement bloquée qui a amenée à une vague de chaleur exceptionnelle dans l’ouest de l’Europe, non pas dans le monde, c’est juste localisé dans l’ouest de l’Europe, mais les médias menteurs veulent faire croire aux Français que ce serait dû au réchauffement climatique, ils sont à fond dans la propagande mensongère en ce moment avec cette canicule.
    Quand il fait un froid glacial, les médias de propagande nous parlent de dérèglement climatique et quand il fait chaud, de réchauffement climatique.