CNews et Zemmour harcelés par le sénateur socialaud Assouline

Zemmour, Carnets de campagne 3 : La macronie utilise tous les coups contre CNews et Zemmour !

Au Sénat, Vincent Bolloré, harcelé par la gauche Socialo-LREM corrompue, remet les pendules à l’heure. Dans le paysage audiovisuel français dominé par la propagande de l’idéologie progressiste, la chaine d’infos CNews apparaît comme une oasis en plein désert ! Ou comme un îlot résiduel de la droite nationale dans un archipel d’îles-continents de la gauche progressiste bien-pensante et haineuse.

Les rares vrais journalistes comme Christine Kelly et Pascal Praud entretiennent la diversité sur leurs plateaux. Depuis le règne de Mitterrand, les gauchistes sont entrés dans les chaines des radios et des télés publiques et n’en sont jamais ressortis. La gauche woke progressiste en a bénéficié largement et la droite, par sa lâcheté soumise, s’en est accommodée et n’a jamais rien fait pour y restaurer le pluralisme.

Alors que jamais aucune enquête parlementaire n’a été créée pour dénoncer l’absence de pluralisme sur France Inter de gauche qui assure quotidiennement la propagande du camp progressiste, Vincent Bolloré a été convoqué par une commission sénatoriale qui mène la Sainte Inquisition à propos de l’émergence d’une certaine presse de droite ! Voici une lettre confidentielle de Valeurs actuelles consacrée à cette convocation :

17 février 2022.

Dans moins d’un mois, Vincent Bolloré devrait prendre sa retraite, au moment du jour anniversaire du bicentenaire de son groupe. À l’occasion d’un grand fest-noz organisé dans son fief breton, il passera alors la main à ses quatre enfants. Difficile d’imaginer pourtant que ce capitaine d’industrie se contente de se dorer la pilule au soleil. Sa ténacité, elle, demeure intacte. Il l’a prouvé hier encore, face à l’Inquisition des sénateurs réunis en commission d’enquête sur la concentration monopolistique des médias en France (sauf pour TF1).

Le milliardaire breton est l’objet de tous les fantasmes de la gauche woke progressiste. Il demeure le véritable cauchemar des progressistes. Normal, l’homme a racheté le groupe Canal+, l’arrachant alors à la mainmise de la gauche dépensière et ruineuse. Il est également à l’origine du lancement de CNews, chaîne d’info dont la ligne éditoriale se situe résolument à droite. Désormais, Vincent Bolloré monte au capital d’Europe 1 et du Journal du dimanche. Certains disent même qu’il aurait des vues sur le Figaro…

Plus impardonnable encore pour la gauche, Vincent Bolloré est catholique et n’hésite jamais à brandir son patriotisme. Autant dire qu’il n’a rien pour plaire aux amis d’Anne Hidalgo et consorts. C’est un proche de la maire de Paris qui a longuement “cuisiné” façon KGB l’actionnaire majoritaire du groupe Vivendi.

David Assouline, sénateur socialiste de la capitale, a d’abord égrainé minutieusement l’ensemble des possessions du milliardaire dans le domaine des médias et de l’édition. Il lui a fallu cinq (fastidieuses) minutes pour tout citer. Calme et direct, Vincent Bolloré réplique : « Le petit Vivendi avec le drapeau français, c’est 15 milliards de capitalisation boursière, Sony c’est 156, Disney c’est 287, Apple 2 812. Le géant imaginaire Vivendi, en réalité, quand on regarde les choses telles qu’elles sont, et non comme on veut les présenter, c’est un nain« . Bolloré poursuit, et se montre cette fois-ci plus tranchant :

« Nous avons un trésor. Le trésor, c’est notre histoire. Alors, pardon, je n’ai pas le droit de dire Clovis, Charlemagne, c’est très mal vu aujourd’hui. Mais c’est plus intéressant que quand on fait Superman 4, 5, 6, 7… » En bref, le milliardaire sonne l’alerte.

Pour rivaliser avec les mastodontes américains et proposer une réponse culturelle française, il faut pouvoir s’aligner et, par conséquent, créer de grands groupes taillés pour affronter la concurrence mondiale.

La question Zemmour, évidemment, s’est invitée dans le débat. Vincent Bolloré a-t-il placé l’écrivain sur une rampe de lancement présidentielle ? Il réfute catégoriquement cette allégation : « Mon travail consiste à découvrir des talents. Éric Zemmour, au même titre qu’Yves Calvi, Bono ou Marc Levy. »

Il rappelle également qu’il possède aussi le Robert, dictionnaire qui vient d’intégrer sur sa version en ligne le pronom “iel”. Woke, Vincent Bolloré ? Face aux questions des sénateurs, le septuagénaire finit par sortir son portefeuille de sa poche. Il en exhume un petit mot du général de Gaulle à son père.

Vincent Bolloré conclut : « Sur le plan de la démocratie, j’ai un ADN qui va bien« . (Valeurs actuelles)

CNews et Zemmour harcelés par l’Inquisition des politiciens professionnels de la gauche Socialo-LREM corrompue, c’est ce qui scandalise les Français de plus en plus incités à voler au secours des victimes.

Prémonition de Vincent Bolloré à qui l’on reprochait d’avoir donné une antenne à Éric Zemmour qui laissa les inquisiteurs muets : « Personne ne pensait à l’époque qu’il allait être président de la République ! »

Thierry Michaud Nérard

image_pdfimage_print
21

16 Commentaires

  1. En tout cas, je ne fais pas vivre CNews par mes impôts, mais France-Inter, si !! Et ça, c’est de première importance !!!

  2. Les nouveaux inquisiteurs grassement payés avec nos taxes et nos impôts!
    assouline en fait partie.
    En entendant égrener les sociétés du président Bolloré pendant presque 5 minutes, j’ai senti qu’assouline, qui n’a jamais rien fait de ses 10 doigts mis à part pourrir notre pays, crevait de jalousie et d’envie en faisant le bilan de la réussite de cet industriel.

    • Vu cette commission d’enquête, c’était rageant mais Boloré, qui donne du travail à des milliers de Français, s’est bien défendu posement, j’ai vu une belle personne.j’espère que son groupe lui fera une belle fête de départ pour effacer ce moment de cretinerie gauchiste.Bonne et belle retraite M.Vincent Bolloré!!

  3. Ce sont les Gauchiasses qui sont responsable de ce qui nous arrive en FRANCE !

  4. Il a suffit de suivre l’émission sur France 5 C Politique la Suite, juste avant l’intervention d’Eric ZEMMOUR hier pour comprendre comment les médias mainstream vomissent leur haine, Olivennes et Eveno en tête.

  5. La question à laquelle personne ne répond et surtout pas cet article c’est : pourquoi Bolloré qui se dit catholique et est breton soutiendrait-il la candidature de Zorro, juif et qui se dit athée, contre une bretonne qui se dit croyante ? Avouez que c’est une énigme. Cela dit la plupart des Bretons ont depuis longtemps voté socialistes.

  6. La question à laquelle personne ne répond : pourquoi un Bolloré catholique et Breton soutiendrait-il un Z, juif et se disant athée, contre une MLP, bretonne et croyante ? Avouez que c’est mystérieux. Cela dit les Bretons ont depuis longtemps voté socialiste pour la plupart, contre JMLP.

  7. J’ai envoyé 2 commentaires qui ne sont apparemment pas publiés ????????????????

    Les modérateurs sont tous bénévoles et aucun n’est à vos ordres.

  8. Expliquez-moi, oh Cyrano, pourquoi mes commentaires sont systématiquement mis sous le boisseau ????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

  9. La socialope David Assouline est avant tout un juif, un marocain, un communiste anarchiste, le camarade de Bilal Hamon, donc naturellement tout sauf un véritable français !
    David Assouline c’est le jumeau politique de la SS turco-israélienne Esther Benbassa !

  10. “Le socialisme est une philosophie de l’échec, un principe de l’ignorance et l’évangile de la jalousie.”
    Winston Churchill

  11. Mais que Drahi de nationalités marocaine, française, portugaise, et israélienne, ai pu acheter, grâce à l’intervention de Macron, SFR.
    Et qu’en « remerciement  » il lui ai octroyé moult UNES dithyrambique dans ses nombreux journaux et médias cela n’avait ému personne à l’époque…

  12. Cessons d’appeler le Cartel Télévisuel Gauchiste « Televusion Publique »… Si c’était le cas, elle devrait être représentative des opinions françaises, c’est à dire 60% à droite, 30% à gauche, le reste pour le centre. Alors que la réalité du journalisme et des médias aujourd’hui, c’est 95% « de gauche ». La gauche n’a jamais rêvé que d’une chose, la situation de monopole sur : médias, éducation, sport et jeunesse, économie. La réalité de leurs vœux secrets, une Télévision et une presse d’Etat monopolistique sans concurrence, comme à Cuba, Moscou (URSS), Corée du Nord…

Les commentaires sont fermés.