1

CNews sans Praud et Zemmour, c’et BFM bis !

Depuis une semaine Éric Zemmour et Pascal Praud sont en vacances sans doute bien méritées. Eh bien cela a suffi pour que le discours de CNews change de façon radicale. Vaccinez-vous, le passe sanitaire c’est la liberté, condamnation totale des manifestations présentées sans nuance comme anti-vax, voilà ce que l’on entend depuis leur départ. Deux êtres nous manquent et tout est dépeuplé.

BFM bis ou ter, voilà ce qu’est devenue la chaîne soi-disant d’extrême droite. En une semaine, c’est tout. Les gauchistes y ont immédiatement pris le pouvoir. Quand les matous ne sont pas là, les souris twistent. Exit Charlotte d’Ornellas, Élisabeth Lévy, bienvenue Inaoui-Roze, Fenech pourtant ex-UMP, El Khatmi qui traite de salopard à plusieurs reprises celui qui a brandi la pancarte « Le passe sanitaire rend libre » et la tête à claques Yoan Usai pour assaisonner l’ensemble, tous en faveur des lois liberticides, des lois qui par ailleurs ne font en aucun cas reculer la maladie.

Pas de réflexion de leur part sur ces références à la Deuxième Guerre mondiale lors des manifestations, références qui pourtant illustrent très régulièrement le débat politique depuis quarante ans (voir mon article précédent), juste une simple condamnation. Et avec les mots habituels des gauchistes : vomir, nauséabond, ignoble, heures sombres de l’histoire…

C’était déjà le cas l’an dernier mais j’avais moins regardé la télé car je sirotais des cocktails en jouant aux échecs au bord de la mer Caspienne chez mon ami Vladimir (ah si seulement si…).

Voilà, cela tenait à peu, deux émissions bougent et la chaîne redevient comme les autres, une chaîne pro-Macron, pro-vaccination obligatoire et bientôt pro-confinement vénérant le démon Covid avec le saint vaccin comme idole. Putain C-News, vous déconnez. Les vacances ne devraient pas se transformer chez vous en une rupture éditoriale majeure tournant alors à la désertion dans le domaine du débat des idées. Vacances = gauchisme power ?

Il nous reste donc TV-Libertés, institut des libertés, livre noir et sud radio (c’est déjà très bien par rapport au web du début des années 2000 pour ceux qui s’en souviennent) mais c’est diffusé uniquement sur internet donc il y aura moins de personnes ayant accès à ces émissions.

Bon été sur le web loin de CNews, donc.

Platon du Vercors