CO2, hydrogène: Stop à l’escroquerie qui tue !

Ecolospendons.jpg

En 2021, Christian Gerondeau a écrit un livre qui devait mettre fin au succès du GIEC, à ses mensonges. Dans La religion écologiste il nous démontrait, donnait des preuves vérifiables par tous,  que le GIEC, loin d’être « un groupe d’experts du climat » – ce qu’il n’est déjà pas dans son acte de naissance en anglais  –  est une création destinée à nous faire peur, à obtenir que l’Occident se ruine en « énergies vertes » enrichissant les créateurs de ces « énergies ».

Une conséquence immédiate serait la ruine des pays du Tiers Monde qui ne peut s’offrir ces énergies, énergies qui non seulement n’en sont pas mais qui n’ont aucune utilité en faveur du climat, qui peuvent juste tuer son économie naissante, empêcher chez lui le progrès que l’Occident a pu connaître.

Dans Les douze mensonges du GIEC, La religion écologiste 2, l’auteur est beaucoup plus bref, aborde les questions que chacun se pose et y répond avec des faits, des chiffres indiscutables, encore une fois vérifiables par tous, et ce livre est à lire absolument !

Un aperçu des sujets abordés ne résume pas ce livre impossible à résumer mais peut inciter le lecteur potentiel à le lire vraiment :

– 12 contrevérités sont abordées comme l’idée que le pétrole va bientôt manquer, que les énergies renouvelables peuvent remplacer les énergies fossiles, que la mer va  nous envahir et que la température va s’élever dramatiquement, que le CO2 serait un polluant, que les scientifiques seraient unanimes en matière de climat….

– L’égocentrisme occidental : si, grâce à l’influence judéo-chrétienne, l’Occidental a de mieux en mieux pris en compte les intérêts des autres humains, il en est arrivé à se sentir responsable de tout ce qui va mal sur la planète…. et se rend non seulement ridicule mais coupable : par des mesures « écologiques », il freine le développement ! Et, ici, j’ose la question que Gerondeau laisse très discrètement à ses lecteurs: à QUI profitent  ces mesures « écologiques » ?

– 4 annexes présentent le résumé du livre, les six acteurs  de la désinformation, le flux et le stock du CO2, la catastrophe écologique que représente la voiture électrique.

Et je voudrais insister sur le fait que la lecture de ce livre de 160 p       ages est indispensable à tous ceux qui se font du souci pour notre avenir, pour l’avenir de notre planète.

Mia Vossen

image_pdfimage_print
15

9 Commentaires

  1. et les 1.300.000 kms de câbles qui sillonnent les fonds des mers, ne participent-ils pas au réchauffement climatiques puisque les comminications qui y passent chauffent quand même ceux-ci et par là les mers…. qui peut me répondre ?

    • Non seulement ils réchauffent les mers, mais en plus ils génèrent des champs électromagnétiques.

    • Gille ils vous répondront jamais c des fourbes menteurs manipulateurs ,et que dire ces tonnes de ciment dans la mer c écolo ça .quel foutage de gueule et le grand JADOT SE VOIT GOUVERNER LA FRANCE .même pas capable de planter un poireau et sa vient nous faire sa science de merde ;lui aussi il polu la terre avec sa grandeur .bien de votre avis pour tout ces câbles c honteux.

    • Génial, comme ça on n’aura plus besoin de cuire le poisson, les pêcheurs nous livreront directement du merlan frit et des moules bouillies à point !

      De quoi se plaint-on, franchement ?

  2. Le GIEC est composé de plusieurs « chapelles » scientifiques qui ne pensent pas forcément la même chose. Rejeter les travaux du Giec dans son ensemble ne me parait pas bon pour l’intérêt général.

    • EXACT! Et je recommande chaudement la lecture de ce livre qui met les choses en place…. elles ne sont pas simples. Il reste que tout vrai scientifique cherche la VERITE.

  3. Entendu récemment, les climatologues sont les plus grands utilisateurs de voyages aériens.
    Faites ce que je dis, etc……….

Les commentaires sont fermés.