Cocktail explosif fin 2022 pour la France et l’UE : Italie, gaz russe, zone euro !

La Commission européenne ne se contente plus d’alerter sur l’approvisionnement en gaz pour cet hiver 2022/2023, mais prévoit également des difficultés pour l’hiver 2023-2024. Baisser la consommation de gaz de 15 % entre août 2022 et mars 2023 par rapport à la moyenne des cinq dernières années conduira néanmoins à des coupures d’électricité et de gaz pour les particuliers et les industries si la Russie arrête ou diminue très fortement ses fournitures de gaz !

Un arrêt des livraisons de gaz russe réduirait la valeur du PIB allemand de 5 % entre 2022 et 2024, a calculé le Fonds monétaire international (FMI). Nord Stream achemine actuellement seulement 20 % des 55 milliards de m3 annuels de gaz. Les Allemands verront bientôt leur facture quadrupler afin d’éviter la faillite du groupe énergétique allemand Uniper, malgré une aide financière gigantesque de l’État allemand. Uniper doit en effet acheter du gaz au comptant sur le marché européen où le prix de référence néerlandais a atteint aujourd’hui le prix faramineux de 190 euros le mégawattheure (MWh) ! Uniper, qui emploie 12 000 salariés dans le monde, perd actuellement des dizaines de millions d’euros chaque jour !

Après la prise de participation de 25 % du gouvernement allemand dans Lufthansa pendant la crise du Covid, c’est désormais au tour d’Uniper d’être secouru par l’État allemand, sous la forme d’une prise de participation de 30 % du capital, à un prix cassé de 1,70 euros l’action, le titre ayant perdu 75 % de sa valeur en 6 mois. Le groupe bénéficiera aussi d’un prêt obligataire de 7,7 milliards d’euros convertible en actions. De plus, la banque publique de sauvetage KfW qui avait déjà prêté 2 milliards d’euros, va procéder à un prêt supplémentaire de 7 milliards d’euros ! L’entreprise a surtout réussi à obtenir du gouvernement allemand la possibilité de répercuter sur ses clients, dès le 1er octobre 2022, 90 % des surcoûts des achats de gaz sur le marché. Le gouvernement allemand s’inquiète d’un automne social chaud d’autant plus que les nombreuses critiques sur cette politique suicidaire des sanctions vis-à-vis de la Russie se font de plus en plus vives ! Scholz est une sorte de Hollande bis, un mauvais chancelier pour l’Allemagne.

Selon Poutine les pays européens ont sous-estimé l’importance des sources d’énergies traditionnelles et ont trop misé sur les sources d’énergie non traditionnelles telles que le soleil et le vent. Les Européens, selon le Président russe, font la même erreur que pour les valeurs sociétales en oubliant la famille traditionnelle avec des enfants, s’intéressant beaucoup trop aux valeurs décadentes LGBT.

Poutine remarque également que les Polonais ont voulu fermer le gazoduc Yamal qui leur apportait du gaz russe, mais que c’était en fait pour remettre en marche le gazoduc Yamal dans le sens inverse, afin d’acheter du gaz à l’Allemagne car le prix allemand du contrat à long terme était 4 fois moins cher que le prix payé par les Polonais ! On réalise mieux la folie des Allemands, pour plaire à l’Amérique et à l’OTAN, de vouloir sanctionner la Russie qui leur fournissait, grâce aux bonnes relations avec l’ancien chancelier Schroeder, un gaz très compétitif pour l’industrie allemande.

Gazprom vient d’annoncer une nouvelle réduction des livraisons de Nord Stream, à 20 % des capacités, au lieu de 40 % jusqu’à présent. Gazprom invoque une turbine de Siemens en réparation au Canada toujours pas parvenue à destination, en raison des sanctions, et la nécessité de maintenance d’une seconde turbine. On apprend en même temps, ce qui est assez cocasse, que la Russie se fera un plaisir de fournir 700 millions de de m3 de gaz supplémentaire à la Hongrie, à un prix canon, en plus des 4,5 milliards de m3 déjà vendus annuellement à Budapest ! Il n’est donc pas étonnant que le moral des investisseurs et des chefs d’entreprise se dégrade en Allemagne. « La récession frappe à la porte, on ne peut plus l’exclure », selon un économiste allemand de l’Ifo.
L’inquiétude des bien-pensants, valets antirusses de l’Amérique et de l’OTAN, pour l’unité et la stabilité de l’UE grandit aussi en Europe, suite à la démission forcée de Mario Draghi. Le parti patriote Fratelli d’Italia, présidé par Giorgia Meloni, arriverait en tête avec 23,8 % des voix devant le Parti démocrate avec 22,1 % et la Ligue de Matteo Salvini avec 14 %. Meloni ne prône pas une sortie radicale de l’UE, mais elle souhaite une révision des traités et la substitution d’une « confédération d’États souverains à l’UE. Avec la ligue de Salvini et Forza Italia de Silvio Berlusconi (7,4 % des voix), Fratelli d’Italia pourrait constituer une coalition et gagner les prochaines élections en septembre 2022.

L’Italie pourrait donc virer à droite toute le 25 septembre 2022, lors des élections législatives anticipées. Si la droite patriote italienne remporte les élections, il peut y avoir « une chance de contagion. » dans l’UE, ce qui serait une excellente nouvelle pour la France et les patriotes français, en même temps qu’une victoire morale pour Éric Zemmour ! Seule la bêtise, l’étroitesse d’esprit et l’égoïsme politicien à court terme de Marine Le Pen ainsi que de LR qui lutte pour sa survie, ont eu pour effet qu’il n’y ait pas une cinquantaine de plus de députés de Droite aujourd’hui à l’Assemblée nationale française ! Toutes choses égales par ailleurs, Giorgia Meloni de Fratelli d’Italia, c’est Éric Zemmour de Reconquête en France, Matteo Salvini de la Ligue, c’est Marine le Pen, mais en beaucoup plus intelligent, et Sivio Berlusconi de Forza Italia, c’est Laurent Wauquiez de LR en beaucoup plus âgé, infiniment plus riche et moins érudit.

Grâce aux 192 milliards du plan de relance de Bruxelles « Il Dottore » Draghi, vendu à l’Amérique, pensait avoir vacciné l’Italie contre le patriotisme, mais la coalition italienne de Droite pourrait bien faire exploser l’UE et la zone euro. Poutine pourrait trouver en Silvio Berlusconi, dont il est déjà très proche à titre personnel, et en son fervent admirateur Salvini, de nouveaux amis au pouvoir, en plus du hongrois Viktor Orban !

Les marchés tremblent et scrutent avec attention la situation. Le coût de la dette italienne est reparti à la hausse et la bourse de Milan est en berne. L’écart entre les taux d’intérêt allemand et italien à dix ans est de 2,20 % et pourrait monter jusqu’à 3 % très rapidement. L’Italie croule sous une dette colossale de plus de 2700 milliards d’euros, soit 150 % de son PIB, le ratio d’endettement le plus élevé de la zone euro derrière la Grèce. Il y a possibilité d’explosion de la zone euro. De plus, l’Italie est ultra-dépendante du gaz russe (43 % de ses importations) et prend de plein fouet l’attitude antirusse de Draghi sur la guerre en Ukraine avec une diminution des livraisons de gaz russe et une inflation de 8 % qui s’emballe ! L’UE redoute une crise politique et économique qui plomberait la zone euro en envoyant un message de désunion à Poutine. Le Président russe se réjouit de voir la tête de Mario Draghi servie sur un plateau, après celle du va-t-en guerre anglais Boris Johnson !

Ce qui pourrait libérer et déterminer le peuple italien, c’est le bilan catastrophique de Draghi en matière d’invasion migratoire et d’insécurité, tout comme dans la France de Macron, ce dont ne parlent pas bien évidemment ni les médias pensants, ni les traîtres qui nous dirigent, ni les technocrates de l’UE affidés à Washington et à l’OTAN ! Macron/Draghi : bonnet blanc et blanc bonnet ! Alors que 4 120 immigrants clandestins débarquaient en moyenne sur 6 mois avec Salvini, du temps où il était ministre italien de l’Intérieur, les chiffres ont explosé à 34 000 pour le premier semestre 2022 avec Draghi ! Selon Giorgia Meloni il n’y a plus de temps à perdre en matière d’insécurité qui est directement liée à l’immigration ! Puissent les Français entendre aussi son message : « À combien d’agressions et de violences devrons-nous assister pour admettre qu’il y a en Italie un énorme problème de sécurité ? il n’y a plus de temps à perdre ». Le résultat des courses en Italie, ce sera donc : Adieu et Bon débarras Draghi ! Avec un pays convoqué aux urnes le 25 septembre ! L’alliance des droites patriotes italiennes devrait l’emporter sans difficultés face à un M5S scindé en deux et une gauche italienne désunie en déroute.

La troisième raison pour laquelle Macron et les bien-pensants peuvent se faire du souci est que la BCE, outil de puissance monétaire permettant de dépenser sans compter, fait face à la quadrature du cercle entre l’inflation et la récession qui menacent et va devenir très rapidement un outil d’impuissance supplémentaire du politiquement correct ! La BCE est en train d’accoucher d’une souris, dans l’attente de l’explosion à venir de la zone euro ! Les faucons de la BCE, comme condition de l’approbation du nouvel instrument monétaire destiné à soutenir les pays les plus fragiles et les plus endettés tels que l’Italie, ont obtenu l’augmentation immédiate des taux d’intérêt de 0,50 % pour en finir avec les taux négatifs et ramener les taux à 0 %, alors que l’inflation est de 8,6 % dans la zone euro, ce qui est insuffisant pour combattre l’inflation, même si une deuxième hausse des taux de 0,50 % est prévue en septembre 2022.

Mais le nouvel instrument d’intervention monétaire, comble du génie technocratique de la BCE et de l’UE, qui a été conçu pour aider avant tout l’Italie, est assorti de conditions telles que par définition le nouveau gouvernement eurosceptique italien en octobre 2022 ne pourra pas l’utiliser ! Le pays utilisateur du nouvel outil « Instrument de protection de la transmission » (IPT), terme barbare incompréhensible pour le grand public qui signifie tout simplement rachat de sa dette avec émission monétaire supplémentaire par la BCE , devra en effet se trouver en conformité avec le cadre budgétaire de l’Union européenne : pas de déficit excessif, pas d’endettement débridé, pas de déséquilibre macroéconomique grave, respect des critères édictés par Bruxelles pour le plan de déploiement des 192 milliards du plan italien de relance, respect des valeurs sociétales défendues par l’UE. En réalité, le gouvernement eurosceptique italien devra quitter la zone euro, réintroduire la lire, dévaluer d’au moins 20 % et, suite à la déflagration italienne et à l’augmentation subite des taux d’intérêt, la France n’aura pas d’autre choix que de suivre avant même la fin de cette année 2022 ! Tout ça pour expliquer au lecteur que le volcan de la zone euro va certainement exploser fin 2022 !

Les dirigeants politiques, style Macron et Draghi, ont reporté leur incurie pendant la crise du Covid sur la BCE, avec la politique budgétaire insensée du quoi qu’il en coûte (augmentation de la dette publique française de 400 milliards d’euros par Macron !) ; le temps est venu maintenant de régler la note démentielle qui se traduira par la faillite de l’Italie, de la France et l’explosion de la zone euro dans les six mois qui viennent ! Poutine n’a donc plus qu’à attendre de voir toutes les démocraties ouest-européennes s’écrouler, avant de prendre le contrôle complet de l’Ukraine s’il le souhaite, fin 2022 ! Christine Lagarde finira la corde au cou car elle ne peut plus assumer la dette démentielle des pays de l’Europe du Sud en menaçant d’intervenir de nouveau avec une augmentation de la masse monétaire du type « assouplissement monétaire quantitatif » ; ce serait sinon condamner la zone euro dans son ensemble à finir comme l’Allemagne en 1923 avec une énorme hyper-inflation !

La BCE, consciente de l’impasse dans laquelle elle se trouve face à toutes ces contradictions, a déclaré publiquement qu’elle va cesser de faire des prévisions ! Les patriotes italiens doivent donc se tenir prêts pour prendre le pouvoir le 25 septembre 2022 et les patriotes français lors des nouvelles élections à venir fin 2022 ou début 2023 au plus tard, lorsque la zone euro explosera et que la situation politique, économique, sociale, financière et monétaire sera devenue intenable pour Macron ! Le prix de l’or montera alors subitement en flèche à la verticale, comme en 1923, à des niveaux insoupçonnés !

Marc Rousset
Auteur de « Comment sauver la France/Pour une Europe des nations avec la Russie »

 

 

 

 

image_pdfimage_print
26

20 Commentaires

  1. Espérons que cela arrive très vite!ensuite démission du fils de pute qui nous sert de dictateur corrompus!enfin viendrons les procès et condamnations a de lourdes peines!voir la mort pour hautes trahisons du chef de guerre

    • Répondre à micbob: Je n’ai jamais vu de dictateur qui démissionne, il prend juste la fuite en hélicoptère (…si on le laisse faire, pas vrai M Nicolae Ceaucescu ?? Ah, il a un empêchement 😁 )

    • La peine de mort est abolie. Mais il peut être infligé des peines plus pénibles et plus humiliantes. Condamnation à vie de travaux d’intérêts généraux, par exemple.

  2. C’est toujours un régal de lire Marc Rousset.
    Puisse l’Italie faire exploser la zone euro et nous délivrer de cette monnaie unique qui prétend chausser plusieurs pays ( riches et pauvres ) avec la même pointure. Seul un fou peut inventer ça
    Et un coup de balai chez les intégristes de l’UE serait le bienvenu

    • Conversion immédiat de des euros en francs et dévaluation de 50 % pour commencer.
      Ça sera le premier prix à payer pour gagner notre souveraineté. Ensuite on verra selon l’interimaire qui dirigera le pays.

  3. on est prévenu, on va souffrir ! merci macron, merci l’ue, merci l’otan

  4. Le but de tout cela est de créer le chaos. Que ce soit par le biais de la tyrannie sanitaire privant de liberté les individus, par l inflation galopante qui s en vient, par le contrôle des énergies et des restrictions qui seront mis en place et par le biais d une offre alimentaire drastiquement mise à la baisse et la destruction des services de soins , ils créent les situations conflictuelles propices à un effondrement global qui entraînera une libanisation des pays membres de cette UE satanique. La hyène qui la dirige , aidée du poudré, engendreront le chaos total .

    • Je partage tout à fait votre réflexion sur le chaos programmé par les dégénérés euro satanistes, à nous de nous adapter en anticipant le début des hostilités, il en va non seulement de notre survie mais surtout du devenir de nos générations à venir.seule une résistance coordonnée permettra de renverser l’imposture de la hyène et macrotte

  5. Qu’elle crève cette UE avec leurs pourritures qui la dirige et la soutienne !

  6. Lorsque nous lisons cet article on peut se dire que de conneries nous avons commises , constatons que Poutine n’a pas fait grand chose car c’est nous les premiers qui avons parlé d’embargo . Rappelons nous du toto Lemaire qui allait mettre la Russie par terre , moi j’estime même que les Russes pourraient ou auraient être nettement plus méchant avec les Zozos occidentaux petits télégraphistes des américains . Les américains n’ont qu’un objectif c’est pousser l’ Europe vers l’auto-suicide et pas un de nos branquignols ne se rend compte de ça , jusqu’au jour où ça va vraiment tourner mal ! et là ils retourneront l’histoire ( leur veste )a leur avantage comme c’est souvent le cas .

  7. Bien, ok. Mais ça fait quand même maintenant plusieurs années consécutives qu’on nous parle de l’explosion de la zone euro, de sa dislocation, de sa fin en bref . Mais bizarrement malgré des endettements stratosphériques de grands pays fondateurs, comme la France et l’Italie , toujours rien; on en est toujours au même point. L’Euro très affaibli (semble-t-il) est toujours là, les dettes continuent à s’accumuler et BRUXELLES tient toujours les manettes de L’UE et poursuit sa politique comme d’habitude en proclamant régulièrement de nouveaux décrets pour les états membres toujours dans le même sens et en se foutant pas mal de leurs conséquences dites désastreuses; J’aimerais y comprendre quelque chose… Manifestement, l’UE telle qu’actuellement n’est pas prête de s’éffondrer!

  8. Ces salopards de politicards européens bien au chaud ou au frais suivant les cas feront geler leurs peuples tout en les ruinant par leur suivisme otanique, ces ordures soutiennent une autre ordure marionnette des yankees qui fait massacrer son peuple pendant qu’il pose avec madame pour le magazine vogue.
    Il y a des coups de missiles à haute précision qui se perdent…

  9. Ohé Vladimir, j’en ai rien à branler de ton gaz!!!! Quand il n’y en aura plus pour mon briquet alors j’utiliserai celui de mon grand père, un briquet au pétrole, et quand il n’y aura plus de pétrole, j’en viendrai à utiliser une grosse boîte allumettes familiale pour allumer des bougies et mon feu de cheminée. Idem pour la quatrième guerre mondiale, j’exploserai les derniers soviétiques à grands coups de pierres et de Bâton…Tu n’auras pas le dernier mot encu**** de soviétique!!

  10. bruxelles demande aux peuples Européens de se PRIVER tout cela juste pour aider les SALES BOCHES comme la van den P… ce sont CES dégénérés qui ont fait PRESSION sur notre ADO ATTARDE pour qu’il FERME nos centrales nucléaires pour les remplacer avec LEURS éoliennes … en ce qui me concerne JE NE CHANGERAIS STRICTEMENT RIEN même si je n’ai RIEN contre le peuple Allemand par contre les chleus, les boches…etc…

  11. j’avais lu autrefois qu’il fallait garder les euros avec un numéro commençant par X ( pour signifier euros teutons- comme U signifie France), car il s’agira des euros non dévalués ??
    autres pays à conserver Danemark Finlande etc..

  12. Vous êtes vous poser la question , le crétin de le maire qui veut mettre l’ours russe à genou etes vous sur que se n’est pas les peuples européens qu’il veut assujettir au nouvel ordre mondial ? Dans tout ces crétins soit disant nos élites y’en a bien 1 qui connait machiavel . le gaz russe , le pétrole russe , les céréales russe , fertilisants ( azote , phosphate ) et j’en passe , on veut leur faire le meme coup qu’aux iraniens lol mdr . C’est la suite logique de la fausse pandémie vous allez voir les crétins européens comment on va vous achever avec le prétexte de la guerre chez le joueur de piano avec ca queue .

Les commentaires sont fermés.