Collabos : si l’islam c’est pire que le nazisme, alors Mélenchon, c’est pire que Doriot

Publié le 16 mars 2018 - par - 43 commentaires - 1 668 vues
Share

La campagne impulsée par Riposte Laïque « L’islam c’est pire que le nazisme » est passionnante, historiquement, car quand on tire un fil, toute la pelote suit, avec une logique implacable.

J’ai beaucoup aimé l’article de Laurent Droit, et surtout son chiffrage auquel je ne croyais pas, avant de faire des calculs : l’islam, c’est un « Oradour-sur-Glane par jour, depuis 14 siècles » !

https://ripostelaique.com/lislam-cest-un-oradour-sur-glane-par-jour-depuis-1400-ans.html

Cela m’a époustouflé. Je me rappelle, enfant, quand ma mère me parlait de ce drame, elle était incapable de retenir ses larmes. Elle évoquait ces gens brûlés vifs dans l’église, et à l’époque, on ne disait pas les « Allemands », mais les boches. Et à l’entendre, c’était le drame suprême qui était arrivé lors de la dernière guerre mondiale, et l’Occupation allemande, ce qui est par ailleurs incontestable.

La génération de mes parents, qui a connu la guerre, a été élevée dans ce souvenir, et dans la haine du nazisme.

Et Laurent Droit nous apprend que l’islam, c’est cela, tous les jours, depuis 50.000 jours que ce machin existe.

Donc, si l’islam est pire que le nazisme, il faut en tirer toutes les conclusions. Ceux qui se disent antifascistes (alors que les Allemands étaient nazis, et pas fascistes), ceux qui prétendent être dans le camp du bien, ceux qui, en se disant antiracistes, permettent à l’islam de s’introduire en France, sont bien pires que ceux qui, par stratégie politique, anticommunisme, opportunisme ou autre, ont collaboré avec les nazis, sous le régime du Maréchal Pétain.

D’abord le contexte historique est tout à fait différent. En 1940, les Français ont perdu la guerre en quelques semaines, et le pays est partiellement occupé par les Allemands. Le débat est donc le suivant : faut-il que le pays demeure administré par des Français, ou faut-il laisser les clés aux Allemands ? Il faut avoir lu les deux remarquables ouvrages de Dominique Venner, sur « l’Histoire de la Collaboration », et « l’Histoire de la Résistance », pour comprendre l’exceptionnelle complexité de cette période, ce que confirmait Eric Zemmour, à la Synagogue de la Victoire.

Quand on lit les ouvrages de Dominique Venner, on comprend mieux que dans Vichy, il y a de tout, des hommes venus de la gauche, d’autres de la droite, mais qu’il y a une résistance intérieure contre les objectifs allemands, ce qui n’excuse pas l’abrogation du décret Crémieux, et toutes les mesures anti-juives prises à l’époque, sans oublier l’encouragement d’un antisémitisme qui aura les conséquences qu’on connaît.

Mais il faut le rappeler sans cesse, dans cette même période, la majorité des musulmans étaient les alliés des nazis, et c’est le Grand Mufti Al-Husseini qui encouragea Hitler à mettre en place la solution finale, comme le rappelle notre ami Salem Ben Ammar.

https://ripostelaique.com/la-paternite-de-la-solution-finale-de-la-question-juive-revient-a-lislam-plus-quau-nazisme.html

Or, dans l’islam, il y a du nazisme, par le totalitarisme et l’antisémitisme congénital des deux dogmes, il y a du racisme, de l’homophobie, du sexisme, bref tout ce que prétend combattre le camp du bien, qui ose se réclamer de l’héritage de la Résistance, dont fait partie Mélenchon !

Autrement dit, si l’islam est pire que le nazisme, le collabo Mélenchon est pire que le collabo Doriot ! Et on peut multiplier ce genre de comparaisons historique, par exemple entre Edwy Plenel et Philippe Henriot…

Mais revenons à Doriot-Mélenchon. Qui est Jacques Doriot ? Ecoutons M. X, sur France Inter, nous expliquer le parcours de celui qu’on appelait le « Grand Jacques ». C’est d’abord un ouvrier, comme la majorité des Français de l’époque. Il a fait la guerre de 1918, et a été décoré pour avoir sauvé un camarade. Il est attiré, dans sa jeunesse, par le trotskisme, mais après la victoire de Staline, il se rallie au petit père des Peuples. On parle de lui comme d’un activiste, comme savait en engendrer la mouvance communiste, doté d’un courage physique exceptionnel, élu député à 26 ans. Il est dans toutes les bagarres, et manifestement, il aime cela. Il devient maire PCF de Saint-Denis, où il est adulé de ses électeurs. En 1932, Staline préfère Thorez à Doriot, ce que le Grand Jacques ne supporte pas. C’est à ce moment que Doriot s’éloigne du PCF. Sur une ligne trotskiste, il réclame l’Union de la gauche contre le fascisme, en 1934. Ce que Staline, dans sa période la plus sectaire, où on parle du social-fascisme, refusera, avant de lancer les stratégies du Front populaire. Finalement, Doriot scissionne avec les communistes en 1935 et fonde le PPF, Parti Populaire Français. Il se droitise de plus en plus. En toute cohérence avec son évolution, il choisira le fascisme contre le communisme, tout en conservant un discours patriotique jusqu’au bout.

Il suffit d’écouter ses deux discours, au Palais d’Hiver, en 1941, pour comprendre sa stratégie : une haine inexpugnable des Anglo-saxons, et notamment des Anglais. Il espère donc la victoire de l’Allemagne, et pense que la France peut limiter les dégâts, voire tirer son épingle du jeu, dans une Europe dominée par les nazis. Il a militarisé son parti, et se rêve comme le Hitler français, voire le Mussolini. On ne peut nier son amour de la France, même si sa stratégie est contestable, et ses analyses erronées, bien évidemment. Mais il est toujours plus facile de juger les faits 75 ans plus tard qu’avec le regard de l’époque.

Au-delà des défauts du personnage, la conclusion de son discours, prononcé en 1941, est remarquable. C’est réellement un grand tribun.

Et Mélenchon ? Contrairement à Doriot, il n’aime pas la France, c’est un enfant de 68. Doriot est un national-communiste qui s’est mis au service du national-socialisme pour lutter contre le communisme, dans lequel il voyait, lui, le mal absolu.

Mélenchon est un internationaliste, qui ne prononce jamais le mot « France », ni « Français ». Tout simplement parce qu’il préfère les autres aux nôtres. Sans doute tout aussi violent verbalement que Doriot, il ne possède pas le dixième de son courage physique, et ne lui arrive qu’à la cheville, comme tribun. Mélenchon n’a jamais fait le coup de poing, et ses principales bagarres se déroulent sur les plateaux de télévision, contre les journaleux de service, qu’il fait semblant de combattre. Ou alors il est prêt à se battre contre un « facho » quand il est à vingt contre un !

Mélenchon n’aime pas les blonds aux yeux bleus, ce qui est ouvertement raciste. Mais il ne va pas vivre à Saint-Denis, là où Doriot était maire, et où les communistes ont remplacé les ouvriers par les musulmans. Et quel mépris pour les Français qu’il découvre, qu’il qualifie d’alcooliques arriérés !

A Marseille, il se livre à un véritable hymne au métissage, et voit dans cette cité islamisée la plus française des villes de France. C’est dire sa conception de ce que serait la France, s’il arrivait au pouvoir : un nouveau Maghreb !

Ce prétendu « Insoumis » est prêt à soumettre la France à l’islam, comme le montrait Jérôme Cortier.

https://ripostelaique.com/linsoumis-melenchon-reve-dune-france-soumise-a-lislam.html

Dès qu’un attentat est commis au nom de l’islam, Mélenchon au coude-à-coude avec les imams, défend le dogme assassin !

https://ripostelaique.com/attentats-musulmans-melenchon-devra-etre-juge-pour-complicite-de-crime-contre-lhumanite.html

Et si vous vous avisez de toucher au halal…

https://ripostelaique.com/halal-melenchon-akbar.html

Mélenchon, c’est aussi le retour de l’antisémitisme de gauche, comme le démontrait Frédéric Sroussi.

https://ripostelaique.com/melenchon-le-retour-de-lantisemitisme-de-gauche.html

Et comme les pires antisémites, il banalise l’horreur nazie, en renvoyant dos-à-dos les musulmans d’aujourd’hui avec les juifs des années 1930, et la Rafle du Vel d’Hiv avec l’expulsion d’un clandestin ! Voilà ce qu’il osait dire le 1er mars 2010, à La Mutualité !

« Nous qui entendons la grande roue de l’histoire de nouveau faire entendre sa musique, quand les peuples cherchent de tous côtés comment sortir de l’impasse dans lesquelles on veut les enfermer, nous voyons, le mufle de l’ennemi de nouveau, souffler, ses humeurs fétides, regarder quelle est la solution, le problème c’est l’autre, le danger c’est le voisin, celui qui n’a pas la bonne couleur de peau, qui n’a pas la bonne religion  ; la religion, la revoilà. Eh bien nous, nous avons un slogan, pas de religion en politique, pas de religion en politique, pas de religion en politique ! La religion est une affaire qui est dans le cœur de certains, et que comme telle nous respectons, mais elle n’a rien à faire dans l’arène politique, misérable qui l’a ramené, misérable qui a inventé des querelles grotesques sur ce qu’on sert dans un restaurant ou pas, comme si la laïcité avait à voir avec le hamburger, la laïcité c’est une institution de l’Etat, ça ne concerne pas les victuailles. Mais nous voyons bien ce qu’on veut faire, c’est faire prendre comme ils l’ont fait avant-guerre de manière infâme et jusqu’au meurtre de masse, contre les juifs, faire la même chose, la figure du bouc émissaire, avec tous ceux qui sont de religion musulmane ou supposés tels. Et ça nous les laïques nous ne le laisserons pas faire.» Extrait du discours de JLM le 1er mars 2010 à la Mutualité.

Pour Pascal Olivier, c’était la preuve qu’il avait définitivement choisi l’islam contre la République.

https://ripostelaique.com/Jean-Luc-Melenchon-a-deliberement.html

Donc, sur le terrain de l’antisémitisme, Mélenchon n’a pas de leçons à donner à ceux qui ont choisi Vichy, comme Doriot, en 1940.

Très clairement, c’est un agent du Grand Remplacement, un complice de l’islamisation de notre pays, et un traître à la France, pays qu’il n’aime pas, parce qu’il n’y est pas né, et qu’il a la nostalgie pour un Maroc multiculturel mythifié dont il a été viré avec ses parents dans les années 1960.

Enfin, nous n’oublierons jamais que Mélenchon regrette la victoire de Charles Martel à Poitiers, et participe donc de manière très active à la déconstruction de notre roman national. En ce sens, Mélenchon et Hitler ont exactement la même approche.

Certes, comparaison n’est pas raison. 53 ans séparent la naissance de Jacques Doriot et celle de Jean-Luc Mélenchon. Doriot est mort sur le front de l’Est, mitraillé dans sa voiture par un avion, à l’âge de 47 ans. Mélenchon a 20 ans de plus, aujourd’hui. Ils ont eu dans leur jeunesse les mêmes attirances trotskistes. Par calcul politique, Doriot est resté membre du PCF, premier parti ouvrier de France à l’époque, quand Mélenchon a choisi le PS, où il est resté 31 ans.

Par anticommunisme, l’ancien communiste Doriot a choisi, en période de guerre, de soutenir le nazisme, et assumé toutes ses tares, dont l’antisémitisme, pensant défendre l’intérêt du pays. Par haine de la France, Mélenchon a choisi, en période de paix, l’islam et l’invasion migratoire, avec l’alibi de l’internationalisme et de l’antiracisme, pour tuer la France.

Doriot était patriote, Mélenchon déteste son pays.

Conclusion : si l’islam est pire que le nazisme (alors qu’ils furent complices lors de la dernière guerre mondiale), Mélenchon, c’est pire que Doriot.

CQFD.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Fleur de Lys

info- «Assez antisémite» : Renaud Camus assigne Yann Moix en justice pour ses propos à ONPC (VIDEO)

https://francais.rt.com/france/48821-assez-antisemite-renaud-camus-assigne-yann-moix-justice-pour-propos-onpc-video

Fleur de Lys

Minable petit vrp du communisme. Sa grosse chilienne doit lui coûter cher en bouffe.
Alexis Corbière (FI) a été payé pour ses interventions médiatiques pendant la campagne présidentielle
http://www.fdesouche.com/971841-alexis-corbiere-fi-a-ete-paye-pour-ses-interventions-mediatiques-pendant-la-campagne-presidentielle
http://www.fdesouche.com/971865-au-nord-cetait-la-joconde

shinobido

la réponse a toute cette saloperie.est le combat a mort.pas de quartier pour cette merde putride.notre seule réponse.pas de reddition face a la pourriture trosko- islamo-gauchiasse.plutot mourrir dans l’honneur que vivre dans le déshonneur.pas de quartier pour ses crevards.

dufaitrez

Petit rappel ! Nazisme = National Socialisme ! Les mots ont un sens ?
Islam = Religion et Politique universelles au service d’un Dieu qui ne sert… Aryen !
L’un pour la Perfection raciale de l’Homme », l’autre pour la Soumission à un dogme.
« Daech et Das Reich » ? Même combat contre l’Humanité !

Une patriote

ENCORE un article sur ce rebut, ce déchet de l’humanité, mais à quel moment on va le laisser au fond de son égout pour ne plus l’en ressortir ?

Enée

Oui,  » l’Islam est pire que le nazisme »…mais il faut en convaincre Gérard Collomb qui veut nous concocter un « Islam de Cordoue » figure de proue de la civilisation!! « …,en faisant venir 100 imams Algériens en France pour les prières du prochain Ramadan….
Tsa-algerie.com/ramadan-100-imams-algeriens-vont-diriger-prières-en-France.
(du 15-03-2018). A LIRE DE TOUTE URGENCE. ( car passé sous silence)

Nemesis

Communiste ET fasciste voilà les attributs de Doriot. La seule différence entre les deux c’est que Doriot était né en France et que Mélenchon, né au Maroc, n’aime que le Maghreb. Il fait partie des riches ce triste sir donc nous n’avons pas à lui payer un billet aller pour son retour dans le pays de son cœur.

Sans dents & rien

D’ailleurs le vrai nom , c’est : mélendoriot .

Conflit d’intérêt ?

Regardez comment la presse traite avec doigté l’affaire des comptes de campagne de La France Insoumise et comparez ensuite avec l’affaire des parlementaires du FN qui a tourné H24 sur les chaines infos toute l’année L’article du Monde ne mentionne même pas la principale info : Sophia Chikirou, celle qui a bénéficié de l’appel d’offre, est la compagne de Mélenchon et non « l’une des plus proches collaboratrices du leadeur de LFI » comme baratiné dans l’article —— 16/03/2018 Mediascop, l’atout com de Jean-Luc Mélenchon La société de Sophia Chikirou a facturé PLUS D’UN MILLION D’EUROS DE PRESTATIONS au candidat La France… lire la suite

JILL

En quelque sorte ;Melenchon le collabo,c’est Doriot,les c……s en moins quand même .

Lili

Merluche est un poisson pourri islamo-collabo et de la pire espèce !
A propos de patriote et de collabo, en voila un exemple :
Jean-Marie LePen face à moussa darmanin :
http://www.bvoltaire.com/jean-marie-pen-vs-gerald-darmanin-confrontation/?mc_cid=60e1ffd8b4&mc_eid=35fed1d3d6

CHASSAING Jacques

Doriot, lui, bossait au mois d’août, la feignasse Mélenchon non : https://ripostelaique.com/le-fonctionnaire-de-la-revolution-melenchon-ne-veut-pas-bosser-en-aout.html

son Cri du Peuple a tenu quatre ans, Mélenchon et ses potes ont bouffé le baccarat de Le Média en deux mois : https://ripostelaique.com/media-lapprenti-patron-de-presse-melenchon-a-bouffe-la-grenouille-en-deux-mois.html

et là, c’est sans commentaire : https://ripostelaique.com/militants-de-gauche-virez-le-camarade-depute-melenchon-complice-dobono.html

Joël(1)

Très juste et bien argumenté!!! Mélenchon n’est pas un soldat dans le sens du courage et du service! Tout au plus un maghrébin bouffi de haine envers la France dont il devrait d’ailleurs être déchu de droits tout court! Il a de la gouaille et reste un adepte du pouvoir qui le mandate envers ses intérêts idéologique! Les gens qui votent pour cet affreux ne sont que des vaux qui ne comprennent rien à rien au personnage et à la politique!

Yohann le debattant

Collabos en 40, même logique que les collabos d’aujourd’hui. Une haine de soi et une admiration pour l’ennemi commune aux deux.

Yves ESSYLU
Yves ESSYLU

encore une comparaison foireuse sur RL, moi je dis l’islam est comme le marxisme et Merluche est comme Staline

Jean Robin

Doriot n’était pas patriote mais collabo. Mélenchon est pire que Doriot car l’islam est pire que le nazisme, pas parce que Doriot serait patriote alors que Mélenchon ne le serait pas. Ni l’un ni l’autre ne le sont.

Garde Suisse

Je suis d’accord avec vous. Un vrai patriote n’accepte la loi et le joug d’aucun etranger fut il blond aux yeux bleus.

Patrick Z

Sauf que Doriot n’a fait que prendre acte de la défaite de la France en 1940. Il n’a jamais cherché à la provoquer, contrairement à Melenchon qui. encourage l’invasion. Doriot a estimé que pour avoir une place de choix dans la nouvelle Europe la France devait collaborer avec les vainqueurs. Evidemment aujourd’hui on sait que c’était une erreur puisque l’Allemagne a finalement perdu mais à l’époque sa stratégie pouvait se soutenir.

Gaudefroy

En outre de ses déclarations racistes, il y a désormais cette magnifique déclaration laïque :  » Dire qu’il y a un problème avec les musulmans, si c’est pas d’extrême droite, c’est quoi d’extrême-droite ?  » On peut y voir une nouvelle déclaration culturellement raciste puisqu’il n’y aurait donc pas d’extrême-droite chez les musulmans à tel point qu’oser les critiquer serait d’extrême-droite. L’avantage avec  » facho  » et  » extrême-droite  » c’est que Mélenchon peut se livrer à n’importe quel amalgame. Exemple : Il traite Phillipot de facho lorsque celui-ci propose de discuter… Phillippot est pourtant un patriote social Français vaguement… lire la suite

PR1

Les catholiques allemands, beaucoup plus que les musulmans, ont été les alliés et complices objectifs d’Hitler.

Ami de la France

Faux. Les catholiques ont été persécutés par le nazisme avec virulence. Voir les déclarations d’Hitler et Himler.

PR1

« Ici encore, il nous faut prendre des leçons de l’Église catholique. Bien que son édifice doctrinal, sur plus d’un point- et souvent d’ailleurs d’une manière surtout apparente- heurte la science exacte et l’observation, elle se refuse pourtant à sacrifier la plus petite syllabe des termes de sa doctrine. Elle a reconnu très justement que sa force de résistance ne réside pas dans un accord plus ou moins parfait avec les résultats scientifiques du moment, résultats d’ailleurs jamais définitifs, mais dans son attachement inébranlable à des dogmes établis une fois pour toutes, et qui seuls confèrent à l’ensemble le caractère d’une… lire la suite

Mains propres

Ne répond pas , PR1 est un sous-marin gauchiard ; laisse le déverser sa bile .

PR1

Ne vous faites pas de bile. Simple fait historique.

Mains propres

Vouai comme Katyn , de l’éphémère . T’as une grande gueule et donc aucune chance de te voir en 1° ligne .

PR1

Pas éphémère. C’est graver dans le marbre si je puis dire. C’était un extrait de Mein Kampf. Et en attendant c’est moi qui sur sur votre terrain.

Mains propres

mein kampf , notre terrain ; là c’est le dosage qui est à revoir , ou le principe actif pas adapté . Tu émarges place Beauvau ?

PR1

Non. Une université.

Eusèbe de Césarée

Le niveau de l’université a baissé de facon abyssale quand je lis la prose navrante de ce débile qui se prend pour un scientifique.

PR1

Le niveau de la politesse a baissé encore plus vite si j’en crois ce que vous écrivez.

Mains propres

Fatalitas !

PR1

Hélas !

BobbyFR94

Une « certaine » église a été complice du NAZISME, en refusant notamment de regarder la réalité en face…C’est vrai, mais cela ne fait pas des Chrétiens, des Catholiques, tous des « fachos » ou des « nazis » …

Et a été complice objectif effectivement…comme le vatican II, aujourd’hui, est COMPLICE de ceux qui sont derrière EURABIA, et les politiques qui gouvernent en ce sens, comme le chapon chez nous !!!

PR1

@BobbyFR94
Je suis d’accord. Je ne les mets pas tous dans le même sac.

Oui à l entubement du Cono

Complètement débile PR1
Puisque Adolph et l’islam étaient comme cul et chemise !
Voir les trois divisions musulmanes de la Waffen-SS …
La 13e division SS de montagne Handschar , la 21e division SS de montagne Skanderberg, et la 23e division SS de montagne Kama.

PR1

Cela représentait 1,7 % du total de l’effectif de l’armée allemande. Quid des 98,3 % restants ?

Oui à l entubement du Cono

Les 98.3 % restants sont des purs nazi c’est à dire des socialistes, et les gauchos c’est bien connus sont athées comme l’idiot du village ton pote anti-FRANCE Brouillonaze par exemple.

PR1

Des catholiques pour la plupart.

Brouillon

Les catholiques allemands, combien de divisions, PR1+8 ?

PR1

Gott mit uns

Brouillon

C’est vrai qu’avec Gott, ça faisait beaucoup de divisions !

PR1

Pas plus qu’avec Allah mit uns !