1

Collabos, vous avez sur les mains le sang des victimes françaises de l’islam (8′)

En 8 minutes, notre fondateur en a dit des choses !
Il a rappelé les dramatiques événements de ce vendredi, de Carcassonne à Paris.

Il signale que pendant que les islamistes assassinent, Pierre Cassen et Georges Bensoussan étaient traînés devant les tribunaux.
Il fait remarquer que les vrais prêcheurs de haine, dans ce pays, sont les musulmans et leur Coran.

Il pointe du doigt la capitulation en rase campagne des autorités politiques, qui renoncent à expulser les fichés S de nationalité étrangères, et à interdire les salafistes.

Il remarque l’indécente démonstration, au Bourget, durant trois jours, des disciples des Frères musulmans, et rappelle l’invitation, en 2010 de Youssouf al-Qaradawi, dont il signale les propos.

Il accuse les politiciens, les juges et les journalistes d’avoir sur les mains le sang des victimes de toutes les victimes des tueurs islamistes.

Il termine en faisant remarquer qu’il y a 20 ans, le préfet Papon avait été jugé, 55 ans après les événements de la Résistance. Il conclut en expliquant qu’il espère que les traîtres devront répondre, bien avant une telle durée, de leurs forfaitures.

Un discours plein de punch, qui sera longuement applaudi.