Collard : Macron à une fesse à droite et une fesse à gauche! 


L’avocat Collard, par ailleurs député européen RN, interrogé par Praud sur le dernier discours de Macron, a répondu par circonlocutions autour du séant du locataire élyséen qui vient, encore une fois, de le mettre en exergue à l’occasion de sa malséante propagande du 9 novembre dernier.

Collard aurait-il voulu insinuer, en tournant autour du pot, que ce trou-du-cul, pantin de l’oligarchie, n’avait qu’un but, continuer à enfumer les Français avec la 3e dose pour les plus de 65 ans, qui devra s’imposer ensuite à tous ?

À voir ou à revoir, ces 5 minutes à partir de la 40e minute :
https://www.cnews.fr/emission/2021-11-10/lheure-des-pros-du-10112021-1147760

Ou plus directement et visuellement, l’explication de la propagande gouvernementale à ceux qui n’ont pas encore compris la façon dont ils se font inoculer :


On en revient toujours au plan initial de la clique sanitaire, piloté par Macron, qui a œuvré dans le plus grand secret pour nous asservir au dogme profitable de Big Pharma, avec les conséquences désastreuses qui apparaissent au fil du temps.

Aucun journaliste, pas même Praud, n’a osé interroger Macron, Véran ou un collabo de la clique sanitaire sur les questions suivantes :

– Pourquoi Véran n’a-t-il jamais fait la promotion de la vitamine D3, recommandée depuis mai 2020 par l’Académie nationale de médecine, connue pour être puissamment stimulante de l’immunité et anti-infectieuse contre le coronavirus ?

– Pourquoi Véran a-t-il interdit le soin précoce, chloroquine, Ivermectine ou autre, dont le couple Macron contaminé en décembre 2020, revenu aux affaires en huit jours, a bénéficié, comme l’a affirmé Brigitte sur TF1, contrairement au peuple qui n’a eu droit qu’au paracétamol ?
https://ripostelaique.com/et-brigitte-torpilla-veran-son-protocole-et-sa-gestion-de-crise.html

Car si cette clique sanitaire avait pensé d’abord à la santé du peuple et à l’économie française plutôt que de faire les profits de Big Pharma, avec comme seule solution à l’épidémie cette obligation vaccinale déguisée, jamais nous n’aurions été dans cette situation catastrophique, engendrant une surmortalité effroyable.

La preuve indiscutable par les chiffres, montrant par exemple, plus de 12 fois moins de morts au Japon, où on soigne avec Ivermectine, qu’en France où le protocole paracétamol de Véran a démontré une mortalité Covid criminelle :

Japon : soin ivermectine – 25 % de la population vaccinée
Population : 126  451  398 habs (2 017) – Âge moyen : 46,90 
Décès :  18  320 – Décès par 100 000 habitants : 14,49
 
France : soin paracétamol – 75 % de la population vaccinée
Population : 67. 106  161 habs (2 017) – Âge moyen : 41,20 
Décès : 119  021 – Décès par 100 000 habitants : 177,36
 
Sources COVID-19 – Johns Hopkins University au 12/11/2021 : https://mapthenews.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/9644625930fd41bf8a15316d9632568f

La faillite sanitaire est donc patente. Il n’y a que les aveugles, les autruches et les macronards prosternés qui ne veulent pas voir.

Au lieu de se tresser des louanges, le trou-du-cul de l’Élysée aurait donc dû, ce 9 novembre, présenter ses excuses de traître incompétent et sa démission en raison de sa gouvernance, faite de mensonges, de contradictions, de peur, d’arbitraire et de mesures liberticides pour forcer à l’injection expérimentale, au seul profit de Big Pharma, en effondrant l’humain, l’économie et en explosant l’endettement.

Mais Macron s’en fout, ils nous emmerde, après lui le déluge, ses commettants, Vanguard, BlackRock et consorts, actionnaires principaux des puissants de l’oligarchie mondialisée le valent bien…


Mais avec ces chiffres effarants, jamais enregistrés pour une vaccination, d’effets mortels et graves avec séquelles irréversibles, qui vont exploser à mesure de l’inoculation des doses successives, les inoculés, touchés de près ou de loin, devraient finir par comprendre l’escroquerie faite à leurs dépens. Pour ceux qui seront passés de vie à trépas, ce sera trop tard, alors que le soin précoce aurait pu les tirer de ce mauvais pas…

Mais je n’ai aucun doute sur l’adaptation de la propagande gouvernementale qui mettra l’augmentation de la mortalité, à moyen et long terme, due à l’injection expérimentale, sur le compte des virus en circulation.

Je parie même que cet hiver la grippe va tuer plus que jamais…

On pourrait même imaginer, comme dit Collard, que si « on n’a pas la droite la plus bête du monde », elle s’empare à l’unisson du sujet pour démonter l’appauvrissement de la France par la gestion de cette crise sanitaire qui n’a profité qu’à l’oligarchie.

Mais là je ne parierai pas, tant je doute de sa capacité à faire preuve d’intelligence documentée…

Alain Lussay

image_pdf
17
0

13 Commentaires

  1. superbe photo publicitaire pour le lancement de sa campagne présidentielle
    tout y est la tolérance, le vivre-ensemble, la diversité, la discrimination positive
    et puis et surtout Macron l’homme-sandwich pris entre deux boudins noirs à la Créole !

  2. et contrairement à ce qu’ils racontent, il n’y a ni justice indépendante, ni police indépendante, ni gpe politique d’opposition indépendant, ou aucun autre organisme comme l’armée désormais auto-dénommée armée-bataclan ; le Peuple est nu sans plus de représentation efficace et neutre au sein des services d’état…..comment ? oui, on est mal.

    • réponse le macron du milieu pourquoi parce qu’il se fait enculer donc il en a plein le cul et par devant il est dans la merde.

    • entre les deux fesses gauche et droite c’est le centre de LREM
      et aussi et surtout la raie du cul de Macron
      ou les queues négroïdes qui viennent s’encastrer

  3. Encore un qui croit à cette fausse pandémie, et à tous ces chiffres mensongers !
    Quant à Macron et sa femme, qui auraient eu le « covid-19 », il faut être bien naïf pour y croire !

    • Personne ne ni qu’il y ait une pandémie. Par contre, empêcher des médecins de soigner avec des traitements comme ceux cités dans l’article afin d’imposer par la peur une thérapie génie, cela relève du meurtre prémédité.

    • Il y a bien eu une pandémie de covid, personne ne le conteste parmi les anti-pass et les vaccino-sceptiques ; en revanche la gravité réelle de ce virus , dont le taux de létalité ( 0,05% , chiffre officiel) est àpeine supérieur à celui d’une grippe saisonnière , sa gravité , donc, a été exagérée par les pouvoirs en place et les firmes pharmaceutiques au delà de toute mesure pour créer une panique hystérique mondiale totalement disproportionnée . Le covid n’est ni la peste noire ni le cholera ni ebola , et peut se soigner aisément, au stade précoce avec de la chloroquine (un anti-paludéen qui était en vente libre depuis 50 ans et qui a été interdit en France dès l’apparition de l’épidémie de covid ) ou , encore plus efficacement avec de l’ivermectine qui lorsqu’il est administré dès les 1ers symptômes entraîne une guérison totale en 48h. De nombreux medeçins le prescrivent clandestinement à leurs patients . Quant à Brigitte Macron , elle a reconnu elle-même (dans une interview sur TF1) qu’elle avait eu le covid et qu’elle avait été soignée (à une époque où le gouvernement et les medeçins de plateaux TV affirmaient qu’il n’existait aucun traitement) . Evidemment la journaliste (A-C Coudray) ne lui a pas demandé avec quel traitement elle avait été soigné. Cette confidence de Brigitte Macron (gaffe ou aveu volontaire pour soulager sa conscience ?) révèle que les membres de la caste ont accès aux traitements qu’ils interdisent au peuple , et qu’ils les utilisent .

  4. et un anus poilu au milieu comme la prof de géographies de la sorbonne ? je me pose la question!

Les commentaires sont fermés.